target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

02/02/2014

BFM:Ils viennent de découvrir que les roms vont et viennent…mais que depuis mai 2012 !

BFM:Ils viennent de découvrir que les roms vont et viennent…mais que depuis mai 2012 !

Que le smicard de l’info nous dise combien nous ont coûté ces va et vient quand on les payait pour partir et revenir…

 

"Ils ne veulent pas appliquer les bonnes solutions, ils préfèrent prendre des solutions qui ne servent à rien, qui coûtent de l'argent aux collectivités publiques alors qu'on nous rabâche qu'il faut faire des économies", déplore Umberto Guerra, président de l'association Romeurope. "Sur ce sujet, ils ne font pas d'économies. Il y a des solutions qui seraient beaucoup moins onéreuses et qui ne sont pas mises en place".

Pour les observateurs, ces expulsions ont contribué à dégrader les conditions de vie sanitaire et sociale des populations roms. Parallèlement, la délinquance des mineurs roumains a explosé.

http://www.bfmtv.com/societe/expulsions-roms-sont-elles-v...

Que ce monsieur Guerra aille en Roumanie et Bulgarie pour obliger ces pays à conserver leur roms sur leur territoire et cesser de lapider les aides européennes plutôt de donner des leçons aux gouvernements qui ne demandent rien et surtout pas accueillir tous ces braves gens.

Au delà,il faut expliquer au journaliste de bfm que si on n’expulse pas 20 000 roms annuellement,on n’aurait pas 17 000 sur notre territoire mais 30 000 35 000 et sans doute beaucoup plus.

29/09/2013

Ciotti:Menteur et bientôt traitre…

Ciotti:Menteur et bientôt traître…

 

valls,ump,roms,ciotti,jdd,europe,sarkozy


Ainsi selon l’entretien qu’a accordé au JDD M.Ciotti aurait déposé une proposition de loi contre l’entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l’espace Schengen.En fait de proposition de loi ce serait en fait une résolution –il y'a une contradiction entre le chapeau de l’article et la question du JDD,ce qu en dit long sur le, sérieux de cette affaire.

Une fois de plus,et cette question est permanente des lors que l’UMP et ses sbires s’aperçoivent un peu trop de tout ce qu’ils n’ont pas fait pendant ces 10 dernières années pourquoi ne l'a-t-il pas fait alors que les négociations pour l’entrée de ces deux pays dans l’espace Schengen ne date pas hier…D'autant qu'il avait toutes les choses de voir sa résolution votée par l’assemblée nationale puisque sa formation était majoritaire.

Pourquoi ne l’a –t-il pas fait,question légitime que devraient se poser tous les lecteurs du JDD….

Je vais vous le dire:Mme Merkel est pour et comme un bon toutou M.Sarkozy brasser de l’air devant les français enamourés et baisser son froc à Bruxelles. Ou a Berlin.

Je rappelle que les plus virulents contres ces entrées est la Hollande,ça ne s’invente pas.Pas la France,pas l’Allemagne,le France de M.Sarkozy,l’Allemagne de Mme Merkel,le couple idéal.

Aujourd’hui,ce monsieur fait du foin avec pas grand chose.Le premier ministre a répété aux roumains que sans efforts de leur part sur le contrôle des frontières et sur le dossier rom le France s’opposerait a leur entrées dans l’espace Schengen,le ministre de l’intérieur l’a  affirmé au moins par deux fois cette semaine,si je comprend bien Ciotti va présenter une résolution au parlement pour demander au gouvernement de décider et faire  ce qu’il a déjà décider de faire….Pour rien en somme !

Singulière vision de la politique que cela…Singulière quand il s’agit de la vraie politique,bien normal chez ces gens là car ils ne font pas de la vraie politique ils ne font que des embrouilles.Et plus important pour eux,il y a Marine,la sournoise,Marine qui leur ronge les pieds et les électeurs…surtout ne pas être en reste face à l’espiègle…alors il faut tenter de faire plus de bruit qu’elle surtout à Nice où l’affaire municipale se présente par la siège…Malgré tous les efforts médiatiques de notre maire bien aimé….Il est tellement persuadé que Nicolas Sarkozy est encore président de la république qu’il a cru qu’il était venu spécialement pour lui,pour plaider dans la campagne,Pour l’adouber en quels sorte.

 Revenons à M.Ciotti puisque c’est lui qui croit faire œuvre de grande politique alors que comme la majorité de ses collègues de l’UMP,ne fait que pisser dans un violon.

Faire du bruit,faire du foin avec rien,voila le véritable dessein de cette nouvelle manœuvre qu’est cette résolution.

On s’accorde à dire,à répéter que les français ont en assez de tous ces mensonges et balivernes.il est vrai qu’ils en ont eu leur sac pendant 5 ans et ça continue…Depuis l’ l’élection pourrie au poste de présidence de l’UMP ca n’a jamais cesser…pour finir sur deux carambouilles une sur le FN,l’autre marquant un sérieux écart aux obligations républicaines à Moscou.L’UMP se nourrit de mensonges sur elle-même,sur la politique du gouvernent et les personnes qui sont en charge de notre pays.Hier,ils ont remis le couvert sur le département de la Corrèze,et remarquez avec moi que la plupart des argument annone aujourd’hui le sont depuis mai 2012….

Dans cet entretien M.Ciotti n’a pas échappé à la règle.

Voila ce qu’il déclare:

« La circulaire d'août 2012 a créé un véritable appel d'air. En parallèle, les expulsions et les éloignements se sont quasiment arrêtés. ».

Diantre,voila qui est grave.

Deux questions au Monsieur de l’UMP…

*Combien de roms dans notre pays en a mai 2012,combien de roms sur notre territoire à septembre 2013 ? Que M.Ciotti reponde d’abord à cette question,il a l’air tellement sur de lui…

Sur quels chiffres,information,rapports M.Ciotti s’appuie-t-il pour pouvoir affirmer « les expulsions et les éloignements se sont quasiment arrêtés. ».

Aucun élément ne vient confirmer ces affirmations,mieux  l’occasion de cette quinzaine au cours de laquelle les roms sont devenus une obsession nationale alors qu’entre nous nous avons d’autres chiens à fouetter,des informations ont commencé à poindre.Certaines très fantaisistes,d’autre un peu moins,une de ces dernières devrait interpeller le député des Alpes Maritimes.

Pas de chances ce monsieur Ciotti.

Roms : plus d'expulsions sous Hollande que sous Sarkozy

DÉCRYPTAGE - D'un point de vue comptable, la politique menée par le gouvernement en direction des Roms s'inscrit dans la lignée de celle de Nicolas Sarkozy.

Ces mots ont provoqué l'indignation d'une partie de la gauche. "Les Roms ont vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie", déclarait Manuel Valls sur France Inter, mardi. Mercredi, Najat Vallaud-Belkacem apportait son soutien au ministre de l'Intérieur, estimant que la politique du gouvernement concernant les Roms était portée "avec fermeté et humanité". 

10.174 Roms expulsés au premier semestre 2013

 Si l'on se fie aux chiffres, les deux politiques menées par Nicolas Sarkozy et François Hollande envers les Roms semblent proches. Plus de 9.000 Roms avaient été expulsés en 2010, selon le ministère de l'Intérieur.Les trois quarts des 600 à 700 campements illicites avaient été démantelés. 

Le nombre des expulsions a même augmenté sous Hollande, selon Amnesty International. "Des records ont été atteints pour l'année 2012 et l'été 2013", selon l'organisation qui cite des chiffres de la Ligue des droits de l'homme et de l'European Roma Rights Center. "En 2012, 11.982 migrants roms ont été chassés des squats et bidonvilles", note Amnesty. Ils étaient 10.174 au premier semestre 2013

Valls et Sarkozy citent Rocard

Concernant les Roms, François Hollande serait donc dans la lignée de Nicolas Sarkozy. Son ministre de l'Intérieur Manuel Valls, comme l'ancien chef de l'État à Grenoble en 2010, cite Michel Rocard. L'ancien Premier ministre de François Mitterrand avait estimé que la France ne pouvait pas "accueillir toute la misère du monde".

Longtemps,Hollande ne s'est pas opposé à la politique menée par Nicolas Sarkozy en la matière. Même après le discours de Grenoble, pourtant vilipendé par une partie de la classe politique, le socialiste n'avait pas réagi,s'imposant le silence à moins de deux ans de l'élection présidentielle

En 2011, Hollande dénonçait "l'inaction concrète" de Sarkozy

(…)"Nous devons mettre un terme aux implantations sauvages de campements Roms. Ils constituent des zones de non-droit qu’on ne peut tolérer en France", avait ajouté le président de la République. Ce discours avait été tenu deux jours après l'organisation, à l'Élysée, d'une réunion sur "les problèmes que posent les comportements de certains parmi les gens du voyage et les Roms". 

En 2011, à quelques mois à peine de la primaire du Parti socialiste, François Hollande avait finalement réagi, dénonçant "l'inaction concrète de la politique de Nicolas Sarkozy". "Les renforts de policiers accordés pour Grenoble en juillet 2010 vont être retirés un an plus tard, avait-il déclaré dans les colonnes du Dauphiné Libéré. En définitive, ce discours de Grenoble a été à l'image du quinquennat : improvisation, inconstance et pour finir impuissance."

http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/roms-...

Hormis les commentaires déplaisant sur la personne du président de la république,on y est habitué,de l’incorrection aussi reste que les chiffres sont là.

Cher M. Ciotti et vous êtes bien placé pour le savoir il n’y a pas mieux que les opposants pour critiquer la politique menée par un gouvernement.

Si Amnesty international affirme "Des records ont été atteints pour l'année 2012 et l'été 2013", selon l'organisation qui cite des chiffres de la Ligue des droits de l'homme et de l'European Roma Rights Center. "En 2012, 11.982 migrants roms ont été chassés des squats et bidonvilles", note Amnesty. Ils étaient 10.174 au premier semestre 2013.C’est que les vôtres sont mensongères.Le problème est que les lecteurs du JDD - le peu de lecteurs de ce périodique –auront eux enregistré que « les expulsions et les éloignements se sont quasiment arrêtés. ».

Si Dieu a décidé dans sa grandeur que le mensonge serait un péché véniel c’est qu’il s’est dit qu’un jour sur cette terre il y aurait l’UMP.Dans sa grandeur,il a décidé que ses membres ne subiraient pas les foudres que l’on destine aux commettants de   péchés mortels,ainsi Dieu aura éviter un carnage.Mais Dieu n’a pas dit que mentir ne devait pas être une faute non réprimée.Je crois que M.Ciotti est un grand chrétien,très attaché au mariage et à la charité chrétienne,il comprendra donc que mentir c’est quand même pécher…

Ainsi 5 Pater et 10 Ave suffiront à convaincre qu’il est mal de mentir…

26/09/2013

Copé:Qu’il nous dise,lui,comme il a expulsé les roms avant de demander aux autres de le faire

Copé:Qu’il nous dise,lui,comme il a expulsé les roms avant de demander aux autres de le faire ...

"Il faut que le gouvernement nous dise comment il va organiser l’expulsion des Roms qui sont en situation illégale".

Ecoutez M.Copé critiquer François Hollande,alors candidat,sur la possibilité d'organiser des camps... 


Copé -poing de presse UMP du 15 février 2012.

Qu'a vraiment dit Hollande sur les camps de Roms ?

Mais qu'a vraiment dit François Hollande, le 12 février, sur le plateau de Dimanche+ ? Interrogé par Anne-Sophie Lapix sur la nécessité, ou non, de "fermer et vider les camps de Roms insalubres", le candidat socialiste a répondu : "Oui, quand il y a un risque pour la population, pour les enfants." Alors qu'il allait poursuivre son raisonnement, la journaliste lui demande de préciser : "Que fait-on des Roms ? On les expulse ?" Réponse de l'intéressé, d'un ton peu affirmé : "Il faut avoir une solution de remplacement." Une formule que l'on peut qualifier, tout au plus, d'imprécise. Mais difficile d'y voir la moindre allusion douteuse. 

Relancé par la suite à trois reprises sur la question de ses propositions concrètes sur ce sujet, Hollande, qui juge que "l'origine du mal (...), c'est de ne pas avoir fixé une règle européenne pour garder cette population, là où elle doit vivre, en Roumanie", finira par proposer, dans une formulation alambiquée, de créer des camps de Roms, autres que des "camps de fortune" : "(Il faut) des règles européennes pour éviter que nous reconnaissions cette circulation encore et encore. Ensuite, qu'il y ait des camps qui puissent être de notre propre décision." Relance de Lapix : "Donc on crée des camps qui ne sont pas insalubres, pour les accueillir ?" Le candidat socialiste acquiesce : "Plutôt que d'avoir cette chasse à des camps qui finalement ne sont jamais souhaités par les populations."

Quant à l'expression "on organise une solution", Hollande l'a bien prononcée. La journaliste lui faisant remarquer que dans un reportage diffusé quelques minutes plus tôt, on voyait une élue socialiste marseillaise se réjouir du "départ" d'un campement rom, le Corrézien répond, sans doute gêné : "Elle l'a regretté, parce qu'on ne fête pas un départ, on organise une solution. C'est la responsabilité de l'État. On ne peut pas laisser les collectivités locales seules assumer une telle responsabilité ! Et puis ensuite (il faut) permettre à ces populations de revenir en Roumanie, et pas d'arriver en Roumanie et de revenir ensuite en France." 

http://www.lepoint.fr/politique/election-presidentielle-2012/qu-a-vraiment-dit-hollande-sur-les-camps-de-roms-15-02-2012-1431749_324.php

et aujourdhui,Popeack exige…il ne serait pas un peu menteur ce Copé !

20 000 roms en France selon l’Opinion et M.Copé demande au gouvernement de M.Ayrault comme il va les expulser.

Il continue à se foutre du monde ce monsieur.Depuis le discours de Grenoble,qu’a fait la droite pour régler ce problème.Du blabla. !

En tout état de cause,il ne faut pas que M.Valls fasse ce que n’ont pas fait les amis de M.Copé

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu