target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

16/02/2012

UMP:M.Chartier devrait mieux lire Le Figaro…

UMP:M.Chartier devrait mieux lire Le Figaro…

«(…) Cette bonne nouvelle met également fin au spectre de la récession, très largement entretenu toutes ces dernières semaines par l’opposition. C’est M. Hollande qui lance les hostilités le 16 décembre dernier. Il annonce le supposé triple échec de M. Nicolas Sarkozy, constitué selon lui par « l’échec par rapport à l’obligation de croissance, puisque nous sommes en récession », par « l’échec par rapport à la réduction des déficits » et par « l’échec par rapport à l’objectif de réduire le chômage ».

Deux mois après cette déclaration, les faits désavouent M. Hollande. Il espérait la récession, nous sommes bien en période de croissance, l’INSEE le confirme, et c’est bien là la première erreur de M. Hollande, son premier échec.(..) ».

article_jA_rA_me.jpg

http://www.dailymotion.com/video/xop7fo_jerome-chartier-qag-question-a-francois-fillon_news?start=304#from=embed

C’était le 15 février dernier,jour des questions au gouvernement au cours desquelles l’UMP – sous le férule de M.Copé et de M.Jacob – transforme l’hémicycle en salle de presse du siège social de l’UMP.M.Chartier le bel âtre charge a l’UMP de la rubrique du chiffre d’un jour et de l’animation dans les maisons de retraite posait une question sur la croissance economiue.Vantant,à l’occasion,le gouvernement sur ses prévisions e croissance qui venaient d’être confirmée pas l’Insee –heureux hasard me direz vous après la menace de dégradation de Moody tombée la veille…Au passage,il s’en est pris à M.Hollande qui selon lui dés le 16 décembre qui annonçait le méchant Hollande,le méchant candidat socialiste qui ose se présenter contre le meilleurs président que la France na jamais connu – que notre pays entrait en période recession.Il est brave ce M.Chartier,brave mais un peu juste mais surtout peu informé,au contraire de ce qu’il croit,de ce qui se passe dans notre pays.Surtout de ce que dit et écrit son journal préféré – je présume – je veux parler du Figaro.Il devrait mieux faire préparer ses questions par le cellule riposte de l’Elysée car manifestement lui n’a pas le temps d la faire correctement,trop occupé à préparer ses chronique diffusées sur le site de l’UMP.

Pour le coup on peut prétendre assurément que M.Hollande n’y est pour rien dans ces mauvaises nouvelles,l’accusation de M.Chartier ne tient pas comme ces grandes démonstrations sur la perspicacité de notre gouvernement en terme de prévision.Il avait oublié les tergiversations de ce dernier lors de l’examen du budget et l’objet des plans de rigueur annoncés par M.Fillon.

Bref,par charité chrétienne,j’indique à M.Chartier pour la prochaine fois où il posera une question au gouvernement sur le programme de M.Hollande ou ses positions que ce n’est pas M.Hollande qui a déclenché les hostilités sur la récession mais le Figaro.Nul ne peut douter que le candidat socialiste le lit attentivement en buvant son café le matin,Le Figaro est tellement aimable avec lui qu’il ne pourrait manquer ce plaisir.

Bref,le 16 décembre,c’est Le Figaro qui annonçait  la mauvaise nouvelle comme en témoigne le copie de sa première page du cahier Eco datée,comme vous pourrez,le constater du 16 décembre.M.Cherier ne, pourra pas prétendre que le Figaro est un journal vendu à la gauche,au système(sic),il perdrait le seul soutien du président.Avec Messieurs Elkabach,l’équipe éditoriale -du soir - de BFM et l’inoubliable M.Pernodfig recession.jpg

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/12/15/04016-20111...

Mieux ,l’INSEE dont M. Chartier vante tant la compétence en terme de statistiques dés lors qu’elle donne raison au gouvernement,dans le cas contraire on a vu le même,et ses amis,mettre en doute nos outils statistique et même la Cour des Comptes,avait également annonçait cette récession dont,pour l’heure,M.Chartier aura beaucoup de mal à nous distraire.

le fig recessin insee.jpg

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/12/15/97001-201112...

M.Chartier s’est sans doute emporter.Il est vrai qu’ils sont tellement préoccupés par le bilan qu’à la moindre bonne nouvelle leur donne des ailes.Reste que le calme,la raison doivent toujours commander à un bon débat,à un juste débat…un vrai débat fondé sur la vérité des faits,des chiffres et des idées.Il est vrai, aussi que cela fait longtemps que l’UMP a rayé le mot vérité de son vocabulaire sauf pour mieux mentir aux français.Moi,on m’a toujours dit qu’il n’y a pas plus escroc que celui qui te rabâche toutes les 5 minutes que lui n’est pas un menteur et qu’on peut lui faire confiance comme à son propre frère.M.Sarkozy nous a tellement fait le coup que même Copé ne le croit plus.

Pour ce qui concerne M.Chartier un seul constat s’impose en l’espèce:il est aussi ou plus menteur que le président de la république.Son maitre en politique sans doute.

Et ne lit pas assez Le Figaro.

fig recession 16.jpg

16-02-2012 11;46;00 (2).JPG

28/12/2011

Patrons allemands :bisque,bisque…

Patrons allemands :bisque,bisque…

Ah,ils nous en feront voir de toutes les couleurs,ces allemands !

Selon plusieurs dirigeants de fédération patronale interrogés par l'agence Reuters, la croissance devrait certes ralentir en 2012 tout en restant positive.

2877622.jpg

 Ligne de production de la classe E de Mercedes à Sindelfingen (SIPA)

Outre-Rhin, l'optimisme reste de mise. C'est du moins ce qui ressort d'une série d'entretiens réalisés par l'agence Reuters auprès des dirigeants de plusieurs fédérations patronales et industrielles allemandes. Ces derniers ne croient pas à l'hypothèse d'une entrée en récession de leur pays malgré la crise de la dette qui frappe la zone euro.

Et quand on leur demande s'ils redoutent une disparition de l'euro, ils répondent majoritairement "non", même s'ils reconnaissent que la crise de la dette constitue une menace majeure pour la croissance et la stabilité en Europe comme aux Etats-Unis.

"Nous nous attendons à un ralentissement économique mais pas à une récession", souligne, par exemple, Hans-Peter Keitel, le président de la fédération industrielle BDI. A ses yeux, un tel ralentissement est "un phénomène normal" après deux années de forte croissance. Mais il se dit confiant pour 2012. Même son de cloche du côté de Hans Heinrich Driftmann, le président de la chambre de commerce et d'industrie DIHK. qui prévoit même "une croissance de 2% l'an prochain." De quoi, selon lui, assurer de nouvelles créations d'emplois. 

"La croissance sera là en 2012, même s'il est possible qu'elle soit peu inférieure à celle de 2011" estime Otto Kentzler, président de la ZDH, l'une des principales fédérations d'artisans du pays. 

Ces prévisions optimistes devraient conforter le gouvernement allemand qui continue de tabler sur une hausse du PIB de 1% l'an prochain alors que plusieurs instituts d'études économiques indépendants ont revu leurs prévisions à la baisse ces dernières semaines pour les ramener dans une fourchette allant d'une légère contraction à une croissance un peu inférieure à 1%.

Les patrons allemands semblent notamment confiants dans la capacité de leur pays à continuer à profiter de la croissance dans les pays émergents. Anton Börner, président de l'association d'entreprises exportatrices BGA, estime que les ventes à l'export devraient progresser de "6% environ" en 2012 après deux années consécutives de croissance à deux chiffres.

http://www.challenges.fr/economie/20111226.CHA8619/les-pa...

A lire :

 http://www.challenges.fr/monde/20111222.CHA8580/l-allemag...

23/11/2011

UMP:Apparemment,ils ne lisent pas le Figaro!

UMP:Apparemment,ils ne lisent pas le Figaro!

recession france.jpg

Quand je les vois rouler la caisse en donnant des leçons d’économie aux socialistes,dresser des plans  -toujours incomplets-,proposer toujours des demi mesures par peur d’affoler la ménagère de 50 ans,s’en prendre aux 35 heures en façade et les conserver en coulisse,entrer en transe sur la perte du triple A et puis nous expliquer qu’à prés tout on peut s’en accommoder,nous dire que la France fait mieux que ses voisins en nous comparent à l’Albanie,présenter délibérément des budgets faux.Bref,quand je vois M.Copé j’ai envie de lui mettre cet article sous le nez…

Le moral des patrons continue de descendre en novembre, selon les chiffres publiés par l'Insee ce mercredi. Pour sa part, l'indice avancé d'activité PMI Flash, s'il se redresse un peu, laisse craindre un recul de l'activité.

Les signaux restent au rouge. Deux indicateurs avancés de l'activité économique française, le moral des patrons et l'indice PMI des directeurs d'achats, laissent craindre une fin d'année sous le signe de la récession en France. Le moral des patrons, publié ce mercredi par l'Insee, a reculé de 2 points, à 93 points, et reste sous sa moyenne de longue période (100 points). Décevant : les économistes tablaient sur 95 points. «Il a baissé de 16 points depuis juillet», rappelle l'Insee.

Dans le détail, les indices du moral des chefs d'entreprises dans l'industrie et dans les services perdent chacun 2 points, à 95 et 92 points. Inquiétant, les patrons interrogés dans l'industrie prévoient une activité en repli dans les prochains mois, même si l'activité de ces dernières semaines s'est légèrement améliorée. Même tendance dans les services, où de surcroît les chefs d'entreprises «restent pessimistes dans leurs anticipations de recrutement». Dans l'immobilier, l'activité a baissé, relèvent les patrons interrogés, mais devrait se stabiliser dans les prochains mois.

«Risque plus important de contraction du PIB»

L'indice PMI des directeurs d'achats, publié également ce mercredi par l'institut Markit, n'est guère plus optimiste. Certes, il se redresse d'un peu plus de 3 points en un mois, à 48,7 points en novembre contre 45,6 points en octobre. Mais, restant sous la barre des 50 points, il indique toujours une baisse d'activité et indique «un risque de plus en plus important de contraction du PIB au dernier trimestre 2011», selon Jack Kennedy, économiste chez Markit. La Banque de France, pour sa part, table sur une croissance nulle, mais pas sur une récession.

Les résultats de l'enquête PMI dresse un portrait contrasté de l'économie française en novembre : les services se ressaisissent à 49,3 points contre 44,6 points en octobre. Toutefois, «les perspectives d'activité à douze mois des prestataires de services affichent leur plus faible niveau depuis mars 2009, la crise de la dette de la zone euro ainsi que les prochaines élections présidentielles pesant sur la confiance des entreprises», analyse Markit.

L'industrie pour sa part continue de s'enfoncer, à 47,6 points après 48,5 le mois dernier. «Les fabricants français font état du plus fort repli de leurs nouvelles commandes depuis avril 2009, le volume des ventes reculant fortement tant sur le marché intérieur que sur les marchés à l'export», relève Markit. Une tendance due à «l'attentisme des clients», d'après les entreprises interrogées.

Chute des commandes

Dans l'ensemble de la zone euro, la situation n'est guère meilleure. Les nouvelles commandes à l'industrie ont chuté de 6,4% en septembre par rapport à août, rapporte Eurostat ce mercredi. Les économistes ne s'attendaient qu'à une baisse de 2,5%. Les commandes avaient augmenté de 1,4% en août. La France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne enregistrent parmi les plus fortes contractions.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/11/23/04016-20111...

Quelques commentaires :

Charlie Decan

Sarkozy devait aller chercher la croissance avec les dents.

il devrait changer de dentifrice...

JADDE

Avec un pouvoir qui gouverne en fonction des faits divers, rien d'étonnant, on va droit dans le mur.La crise a bon dos, pourquoi les Allemands s'en sortent si bien !

Florent Delage

Qui dit récession dit licenciements. Nous ne doutons pas un seul instant que Mr Sarkozy va taper du point sur la table et va s'occuper des milliers de nouveaux chômeurs issus des PME/PMI comme il l'a fait pour les salariés de Peugeot... Mais il vrai que d'un point de vue électoral ça n'est pas visible, donc pas utile. Car in fine ce qui compte pour Mr S. ce n'est pas d'aider les salariés à ne pas perdre leur job mais bien de ne pas perdre le sien en 2012. Vivement 2012...

Redressement dans les sondages mais pas chez les lecteurs du Figaro(site)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu