target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

30/08/2012

Hollande : « C’était mieux avec Nicolas » comme ils disent!

Hollande : « C’était mieux avec Nicolas » comme ils disent!

C’était surtout plus ridicule!

hollande,prix du carburant,merkel

On nous vante à longueur de journaux télévisés,article du Figaro,L’Express,Le Point et j’en passe les sites  consacrés à l’examen scrupuleux de l’ exécution ou non des promesses électorales de M. François Hollande.Moi,je propose à nous autres qui pensons que François Hollande n’ a pas encore donne toute sa mesure une réponse à la hauteur du défi.D’abord constatons que depuis une semaine le père François a mis un sérieux coup de bambou sur les doigts de ceux qui le considéraient comme un mou.Le flou,c’est pas chez lui qu’on le retrouve,la mollesse ce n’est pas chez hollande qu’on la trouve bien au contraire.La gauche folle,ce n’est pas Hollande….Pensez vous que M.Valls ne soit pas soutenu par le président,avez-vous remarqué que Mme Taubira a disparu temporairement….le nucléaire version Montebourg,M.Valls en a remis une couche hier,c’est Hollande….les contre- attaques contre le Gonflant alias commandant Mélenchon c’est François.

Je crois que certains vont avoir quelques mauvaises surprises.On s’est amusé à comparer François Hollande  à François Mitterrand,le temps des similitudes théoriques est passé,voila venu le temps de la pratique.

Revenons au meilleur président de la V ème republique,l’homme qui  a sauvé le monde,la Georgie,à Lybie,la Cote d’Ivoire mais pas la dette française ce qui est fort dommageable.

Le permanent  donneur des leçons,le petit satrape aux grand pieds,celui qui en redonnait aux dirigeants du monde,Barack Obama du pipi chat pour Nicolas…Poutine,je vais lui casser les reins…Mme Merkel ,on nous vous le dira pas il serait capable de dire que c’est François qui l’a dit.C’est moi que je suis le meilleur qui nous disait.Viré,on a vu le résultats sur tous les dossiers,en particulier dans le domaine de la en politique ou d’interventions étrangères.Le summum de la stupidité a été atteint lors de sa sortie homérique sur la Syrie,quelle clairvoyance,quel sens de l’analyse,quel sang froid.Et le plus étonnant c’est qu’il y a encore des barbots qui y croient….les français pur jus comme ils disent les militants de l’UMP…

Cette campagne fort bienorchestrée par lui qui fait la part belle au dénigrement systématique de tout ce que fait la gauche même quand certains,en douce,l’approuvent.Cette fausse barbe qui consiste à dire et ne pas faire.Ce monsieur est à la manœuvre dans tout ce qui concerne cette pseudo primaire interne  à l’UMP –je reste convaincu qu’il soutient Copé en sous main persuadé qu’en 2017 il sera plus facile à croquer que Fillon,plus malléable à cause de certaines affaires un peu tordues aussi -,ne respecte pas la réserve à laquelle l’oblige sa fonction au Conseil constitutionnel sans que cela ne choque nos commentateurs resplendissant.Voila un monsieur qui  achète une villa au Maroc d’une valeur de 5 millions,voyage dans le jet prive du roi du Maroc à l’as,serait pressenti comme conseiller privé du même qui vient attiser la presse et ses amis sur les dépenses somptuaires(sic) de François Hollande jusqu'à faire remarquer que les bagages du président ne voyageaient(sic) pas dans le même train.Ce qui est faux au demeurant et les malandrins qui rapportent ceci ont oublié que ce monsieur –le super président battu malgré toutes ses qualités - faisait déplacer un A 319 de la flotte officielle pour aller le chercher à Brégançon,on a oublié les voyages dominicaux de M.Fillon dans la Sarthe et la ribambelle de voyages en avions officiels de sous ministres qui se trouvaient toujours en retard…là où ils se rendaient…

Maintenant,il  y a en  assez.Il faut répondre au coup par coup,rendre coup pour coup,celà c’est le travail du parti socialiste,pas du président et de premier minsitre.Il faut aller au charbon…M.Dosières doit se remettre au travail ou plutôt le continuer.M.Bachelay même s’il est député aujourd’hui doit continuer à animer une cellule riposte.

Au compteur des  promesses de François Hollande,il faut opposer « Il parait que ’était mieux avec Nicolas… »….nous allons voir le jabot de ces belles et belles personnes se dégonflaient rapidement….

Je commencerai pas le sujet brûlant,c’est le cas de le dire,le prix des carburants à la pompe et non celui du baril….

Première remarque:quels sont les gouvernements français qui sont intervenus sur les prix des carburants a la pompe soit en les  bloquant,soit en les faisant baisser par un quelconque moyen.TIPP flottante,réduction des taxes de l’Etat ou des coûts des les compagnies pétrolières… ?Quand vous aurez la réponse,vous pourrez ricaner lorsque vous verrez les glaireux de l’UMP venir donner des leçons à l’actuel gouvernement.

Venons en maintenant aux possibilités pérennes d’intervenir sur les prix à la pompe.

Nous sommes en 2008,au mois de juin plus exactement soit près d’un mois après l’avènement de l’enfant prodigue de la république.Celui qui nous avait redonné confiance tant sa volonté de changement,de bouleversement,de rupture nous avait renversés…

Nous savions  alors que M.Sarkozy était non seulement Mister muscle mais aussi Mister revirement,celui qu change d’avis plus vite que son ombre.Le Lucky Luke l’indécision,de la rupture avc lui même…

Jugez par vous mêmes,ces documents cité sont tous disponibles sur internet et pas sur des sites réputés de gauche…

Le figaro 19 juin 2008

TVA sur le pétrole : Merkel refuse l'idée de Sarkozy

G.G (avec AFP) Mis à jour le 19/06/2008 à 20:49 | publié le 19/06/2008 à 20:48

La chancelière allemande s'oppose catégoriquement à un plafonnement de la TVA sur les carburants, proposé au mois de mai par Nicolas Sarkozy.

Face à la flambée du pétrole, les Etats européens peinent à se mettre d'accord. Si comme l'a affirmé le président de la Commission européenne, José Barosso, la «première préoccupation maintenant est la situation économique en Europe, les prix du pétrole et l'alimentaire, les membres de l'Union européenne divergent cependant sur la méthode à employer. La chancelière allemande, Angela Merkel, a ainsi répondu à la France, sans la nommer, que des «mesures, surtout de nature fiscale, qui reviennent régulièrement sur le tapis, et qui en fin de compte empêchent les adaptations nécessaires aux conditions changeantes du marché, doivent de notre point de vue être évitées.» En mai, Nicolas Sarkozy plaidait pour un plafonnement de la TVA sur les carburants au-delà d'un certain prix. «Nicolas Sarkozy veut au moins que l'on étudie sérieusement cette hypothèse, avec d'autres», explique un diplomate français.

(…)L'Europe pourrait cependant encourager des mesures nationales pour aider les plus démunis. La France a déjà proposé une aide directe pour soutenir les salariés lors de leur trajet domicile-travail. Un fonds de solidarité devrait également voir le jour, financé par les 120 millions d'euros de plus-values engendrées par les taxes sur les produits pétroliers au premier trimestre 2008. »

La suite sur:

http://www.lefigaro.fr/impots/2008/06/19/05003-20080619AR...

Le Figaro - Impôts _ Prix du pétrole _ l'Allemagne refuse l'idée de Sarkozy.pdf

Grandes et bonnes idées,pas de suite dans les idées.Ainsi Mister muscle avait déjà cédé,un mois après avoir été élu triomphalement,au diktat de Mme Merkel et de la Commission.

Pourtant la solution était là ,on ne peut pas le nier.Ce n’est pas parce qu’elle venait de ce monsieur qu’elle était à jeter au panier,je ne suis pas éditorialiste au Figaro,d’autant qu’à l’époque je croyais encore en lui et sa vision de la politique que devait adopter notre pays…

Patatras,les dérobades sont allés de plus belle,triomphant et pétaradant en France,petit bambin  à Bruxelles ou Berlin.La mise sous boisseau de notre politique nationale,notre mise sous influence de la puissante Allemagne pointait son nez pour ne jamais quitté la politique européenne de ce quinquennat…

Le pire était à venir…

L’Usine nouvelle 14 mars 2012

Nicolas Sarkozy opposé à une baisse des taxes sur les prix de l’essence

Par Barbara Leblanc - Publié le 14 mars 2012, à 11h26

 [ACTUALISE] - L'essence sans plomb 95 a franchi le seuil symbolique des 2 euros le litre dans une station à Paris. Dans le même temps, le patron des centres Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, appelle à une baisse des taxes à partir d’un certain seuil de prix.Une proposition jugée populiste par le président sortant.

Conduit à commenter la proposition de Michel-Edouard Leclerc ce 14 mars sur Europe 1, Nicolas Sarkozy estime qu’une éventuelle baisse des taxes sur le prix de l’essence est une proposition populiste et démagogique. "Si je retire 2 centimes par litre de la TIPP, c'est un milliard de déficit. Mais qui paie le déficit ?, questionne le président candidat. Michel-Edouard Leclerc propose quoi ? Un petit trou de plus dans le déficit ? Ce milliard, qui le paierait, si ce n'est le contribuable ?".

Cette polémique intervient au moment où les cours du pétrole augmentent notamment en raison de la situation tendue en Iran. "Cela n'a rien à voir avec la France, cela n'a rien à voir avec l'Europe", explique le président sortant.

Lire la suite :

http://www.usinenouvelle.com/article/nicolas-sarkozy-oppo...

Nicolas Sarkozy opposé à une baisse des taxes sur les prix de l’essence - Energie.pdf

4 ans après M.Sarkozy celui la même qui avait proposé cette disposition à la commission et donc à sa patronne Mme Merkel la trouve populiste et démagogique…Or la situation sur le marché du pétrole était bien plus grave qu’en 2008,alors que les prix à la pompe atteignaient des sommets….M.Leclerc qui se contentait de proposer ce qu’avait proposé le nouveau président de la république fraichement élu était taxé de populisme et de démagogique.On attendait qu’il soit traité de socialiste par l’excité…

Et ce monsieur est devenu en le temps d’un weekend à Nice,ça ne s’invente pas « un exceptionnel capitaine au cœur des pires tempêtes qu’aient connus la France ».Les pires tempêtes ou le pire des pitres,c’est selon avec monsieur Estrosi.

Alors je dis aux belles âmes qui s’amusent à calculer le cout de l’économie réalisée grâce à cette petite réduction des prix a la pompe décidée par François Hollande et le premier ministre que de ce qui est pris n’est plus à prendre et que c’est mieux que rien.Je remarque d’ailleurs que les français interrogés dans les stations service sont de cet avis.

Qu’une certaine presse se réjouissent de nos difficultés c’est un fait maintenant acquis,que des responsables politiques irresponsables s’amusent eux aussi ca devient très graves…si la politique de notre pays doit être jugée à l’aune des éditorialistes du figaro qui s’excitent en première page alors que leurs collègues journalistes tentent un peu de rendre compte de la réalité des faits et des choses ça devient très grave.

Faisons confiance au jugement et bon sens des français.ce qui reste de cette opération c’est que pour une fois un gouvernement intervient directement sur le prix d’un produit indispensable a quotidien de nos compatriotes ,le reste,c’est des fadaises.

Je finirai ce billet en ayant une pensée émue pour Mme Merkel et une partie de la presse allemande qui viennent critiquer cette réduction des prix du carburant dans notre pays.Je comprends le désarroi de la chancelière et compatis.Les allemands frontaliers se précipitent chez nous pour faire le plein dans nos stations service bien accueillantes.Pire,ces braves allemands réclament la même mesure dans leur pays comme en atteste un sondage publié par Bild.On comprend la gêne de Mme Merkel et de la presse de droite.

Je regrette en même temps que cette brave personne ne devraient pas continuer à donner des leçons à toute l’Europe au risque de se faire comparer à Bismarck comme il a été fait il y a peu.Point d’exagération s’il vous plait amis allemands…Nous sommes encore un peu indépendants si vous le permettez,notre président de la république est élu au suffrage universel,ce n’est pas un chancelier…Il est  encore le seul à pouvoir juger de ce qui est bon pour son pays sans demander l’autorisation à votre chancelière,Cour suprême ou parlement…

Enfin je voudrai vous noter la similitude des arguments développées par Mme Merkel ou ses alliés aujourd’hui et ceux que son vassal avait développé en mars 2012 à propos de la proposition de limiter les taxes à partir d’un certain seuil.

Sarkozy mars 2012

« Une proposition jugée populiste par le président sortant. »

« Nicolas Sarkozy estime qu’une éventuelle baisse des taxes sur le prix de l’essence est une proposition populiste et démagogique. »

Réaction coalition Merkel aout 2012

Pour sa part,le secrétaire général du parti libéral,partenaire de Mme Merkel dans la coalition au pouvoir,qualifie cette décision de populiste socialiste de gauche(sic).On ne doute pas que ce monsieur parlait pour Mme Merkel.Quant à la tirade selon laquelle ce ne serait pas au gouvernement d’intervenir sur le prix des carburants à la pompe,il serait acceptable si le gouvernement allemand se l’appliquait  à lui même.Or il y a peu ce même gouvernement a décidé d’intervenir massivement pour faire baisser le couts des énergies vertes.

Si Mme Merkel continue à croire qu’elle va faire,légitimement,ce que bon lui semble dans son pays,souvent au détriment de ses partenaires,et prétendre interdire aux autres pays partenaires de faire ce qu’elle fait elle même,il faudra qu’elle s’attende à quelques réactions.tout aussi légitime.

Pour conclure ce billet,il convient de s’interroger sur le choix que feraient les adeptes de la secte de sarkologie entre la proposition de leur gourou de juin 2008,à savoir jouer sur les taux de TVA selon des seuils de prix a la pompe,ou celle d’août 2012 où le même gourou ne voulait plus entendre parler de sa proposition,ayant passé le plus clair de son temps sous les jupes de Mme Merkel.

Y-a -t-il un journaliste qui pourrait leur rappeler ce choix cornélien à l’occasion.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu