target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

23/04/2011

Nice:le Général de Gaulle n'est pas mort car il bouge encore!

de gaulle nice.jpg

"Christian Estrosi nous aurait-il compris?", se demande Michèle Soler, parodiant la célèbre phase lancée par de Gaulle en 1958 à Alger. La présidente du cercle algérianiste de Nice s’oppose depuis plusieurs mois à l’installation d’une statue du général sur la place qui porte son nom, mais que les Niçois continuent d'appeler "Libération".

« J’ai reçu un SMS d’une élue de la majorité, m’informant que le projet était remis aux calendes grecques". Gérald Leger, autre membre du collectif d’associations niçoises de rapatriés, a, quant à lui, été informé par mail. "On est absolument contre, on restera donc vigilant. ».

Le cercle algérianiste et les autres associations nationales de rapatriés attendent désormais un courrier officiel confirmant l’abandon définitif du projet de statue",

http://www.nicematin.com/article/derniere-minute/nice-la-...

Voir mon billet du 13/11/2011: « Estrosi:une statue pour sa gloire »

 

Je suis gaulliste,voila ma gloire.Ne dis pas ça à Nice,malheureux,tu risques de te faire lyncher.Incompréhensible d’ailleurs puisque ceux qui crient au sacrilège,aujourd’hui,ont élu un maire dont le gaullisme social est connu de tous.Gaulliste social,c’est aussi gaulliste tout court.C’est aussi le gaullisme et tout le gaullisme c'est à dire aussi la politique de décolonisation du Général.

Incompréhensible de voir cette levée de boucliers alors que cette statue - que personne n’a réclamée - n’est en fait un hommage à l’homme du 18 juin pas à  celui de 1958.

Certains il est vrai,ceux qui braillent aujourd’hui,lui réfutent aussi ce rôle historique.J’ai pitié.

Préfèrent-ils que l’on érige une statue à la gloire à M. Darnand qui avait fondé les SOL aux Arènes de Cimiez que l’Amiral Darland vint saluer à Nice.Les SOL qui devinrent les cadres de la Milice.

sol1lm3.jpg

 

 

L’Amiral Darland,voila un homme qui mériterait une statue.Celui qui demandait aux troupes françaises stationnées en Algérie de résister à l’envahisseur……américain.

En 1942.

Mais pour une fois,je vais me faire le défenseur de mon bien aimé.En effet M.Estrosi, présentement député-maire de notre bonne ville s’est fendu d’une réponse parfaitement troussée à tous ces braillards et nostalgiques à la petite semaine.Et qui croit que l’histoire de France s’est arrêtée en juillet 1962 et commençait le jour où nous avons mis les pieds en Algérie.

Bien évidemment,il faut défendre la présence française dans les colonies,le progrès qu’il y a apporté,son héritage culturel et intellectuel qui a d’ailleurs façonné non seulement les élites autochtones qui ont obtenu leur indépendance mais également celles qui sont en train de faire le printemps arabes.Avez-vous noter que la plupart des responsables tunisiens parlent un français des plus châtiés.

Oui notre rôle a été positif.Sauf qu’il a été tellement positif que nos hôtes ont voulu être nos égaux et cela était légitime.

Et nous n’avons pas voulu.Sauf que la farce a été finie.Quand le sang avait trop coulé.

Je voudrai dire à ce M.Loré,grand spécialiste du vide grenier lucratif, qu’il n’était plus possible d’envisager une situation la sud africaine.Au demeurant,il parle de ce qu’il ne connait pas.Peyrefitte avait envisagé cette situation qui n’a pas eu d’avenir,cela s’appelait la partition.

M.Loré veut célébrer le putsch de 1961 et l’action de l’OAS.Soit.

Il nous dit que le Général de Gaulle a trahi les pieds noirs d’Algérie,soit.Comme Mendes France avait trahi ceux de Tunisie,bien avant.Je n’ai jamais entendu dire que M.Mendes-France avait trahi, la France.Il est vrai que nous autres de Tunisie nous n’étions que des rolotos.Un protectorat,vous pensez !

En tout cas,chez nous c’est des hommes qui sont allés au casse pipe dans les réseaux de la Main rouge pas des gamins.C’est le rangs de nos,mes, compatriotes,qu’ont été créés les premiers réseaux activsites.Ca M.Loré ne le dit pas.

Il ne dit pas non plus que dans les derniers temps de l’Algérie francaise,on donnait des 11.43 à des jeunes gens pour qu’ils aillent dégommer la première fatma qu’ils rencontraient.Il a raison,on pouvait envisager une situation comme en Afrique du Sud.

Quand on crée le chaos comment peut-on avoir quelques espoirs de cohabitation.

Le FLN utilisait la même tactique,je vous l’accorde.Dans le même objectif!

Pourquoi M.Loré ne dit pas que M.Susini,ponte de l’OAS,a essayé de négocier avec le FLN. On ne sait pas quoi d’ailleurs.

Moi,M.Loré,je respecte tous ceux qui se sont battus pour le pays qu’il croyaient être le leur avec le cœur et  sans intérêt,pas pour protéger des situations sociales et des privilèges parce qu’ils ne l’était pas,eux des privilégiés.

Oui,j’ai de la peine pour ce petit peuple de Bab el Oued qui a été trompé par l’OAS.

Oui,je pense à tous celles et ceux qui ont laissé leur mort sur cette terre.Mais nous aussi,nos morts sont restés la bas.Nous aussi nos cimetières sont devenus des autoroutes.

Mais moi j’aime encore la Tunisie parce que j’y suis né et que sur ma carte d’identité elle est mon pays de naissance..Parce que je vis comme un pied noir,je mange comme un pied noir.J’ai gardé notre mentalité,pour notre part elle est peu particulière parce que je crois ne pas avoir les mêmes origines sanguines que M.Loré.Le sens de la parole,le sens du travail bien fait en j’en passe….

Quand je retourne à Paris,je vais me manger un bon beignet à l’huile,à Nice aussi,un bon casse-croute tunisien (les vrais).Moi,je ne dis pas que la kemia c’est comme la merenda comme un de vos copains qui prétend défendre ses traditions.….

Je sens que je m’énerve.Je laisse le stylo à M.Estrosi

 

Hommage de Nice aux Grands Hommes

« Nos mémoires particulières sont faites de longues et irréparables douleurs et de brefs et éclatants instants de joie.

Ainsi en va-t-il de la mémoire historique.

André Masséna fut un acteur de l’épopée napoléonienne. Il fut aussi celui qui jeta dans la mort des milliers de jeunes hommes. Et vingt ans après sa disparition, la ville de Nice lui dédia une de ses places principales.

Joseph Garibaldi exalta sur tous les continents l’enivrante espérance de la liberté. Il s’opposa aussi, farouchement, à ce que Nice devînt française. Et dix ans après sa mort, la ville de Nice lui dédia une autre de ses grandes places, alors qu’elle avait rejoint la France depuis trente années.

Charles de Gaulle a rendu à la France son honneur et sa liberté.

A Nice, en 1945, puis en 1960, il rappela la profondeur des sentiments français des habitants de notre ville.

D’Alger, il fit la base de la libération du territoire, et de la Ière armée, largement composée de Français d’Afrique du Nord et d’Afrique, le fer de lance du combat national contre la barbarie. A ces hommes, je rends aujourd’hui un hommage ému et reconnaissant.

La Ville de Nice donna alors le nom de place de la Libération à l’ancienne place Gambetta.

Dans le même esprit, je n’oublie pas la tragédie du rapatriement de 1962, puisque la ville de Nice appartient au groupe de travail chargé de proposer des solutions pour la protection et l’entretien des cimetières français d’Algérie.

Ce rapatriement fut un arrachement.

Ce rapatriement fut une tragédie humaine.

Jean, puis Jacques Médecin s’efforcèrent d’apaiser les douleurs qu’il engendra. Mais qui aurait pu réparer, humainement ?

Puis le général De Gaulle mourut. C’était en 1970, il y a quarante ans.

La Ville de Nice donna alors le nom de place du général de Gaulle à la place de la Libération.

La suite sur:

http://www.christian-estrosi.com/2011/04/hommage-de-nice-aux-grands-hommes/#more-5886

Le maire de Nice conclue son billet comme ceci:

« Et Charles De Gaulle recevra l’hommage qui lui est dû, qui a été annoncé et approuvé, librement et démocratiquement, par le conseil municipal. »

Nous resterons vigilants.Au fait pas de responsables socialistes,ni de représentant de Dupont Aignan,ni de de villepinàa la manifestation de protestation.Inexisatant comme d'habitude.

 

Sources:

http://www.cg06.fr/cms/cg06/upload/decouvrir-les-am/fr/files/rr113-1990-02.pdf

(à lire surtout le chapitre intitulé: III - SI DARNAND ETAIT VICTIME DES COMMUNISTES IL L’ETAIT ASSUREMENT DES JUIFS)

La prestation du serment du service d’ordre légionnaire (S.O.L) aux arènes de Cimiez le 22 février 1942

http://cdlm.revues.org/index60.html

 

 

 

18/04/2009

les Pieds noirs sur FR3

 

509_g.jpg

 

http://www.dailymotion.com/video/x4y2ay_les-pieds-noirs-histoire-dune-bless_school

 

http://www.dailymotion.com/video/x4y2b3_les-pieds-noirs-histoire-dune-bless_school

 

http://www.dailymotion.com/video/x4y2b4_les-pieds-noirs-histoire-dune-bless_school

 

 

 

Apres 130 ans de colonisation,de vie commune avec les Algériens,47 ans après l'indépendance de ce qui fut la vitrine de la France en Afrique,après le retour d'un million de Pieds noirs et les blessures petit à petit refermées,

force est de constater que les lieux communs et les idées reçues sur notre communauté ont la vie longue.FR3 vient de rediffuser 3 films retraçant les différentes périodes qu' a connues notre communauté.Et il faut remercier cette chaine de ce remarquable travail et le réalisateur de son excellent document,vrai et émouvant.

Il est important,pour nous,fils de pieds noirs,d'Algérie,du Maroc,de Tunisie de faire œuvre de mémoire et de rendre hommage non à la colonisation mais aux hommes et aux femmes qui ont créée cette communauté.Il convient de revendiquer notre « piednoiritude  » comme d'autres revendiquent la corsitude,leur nissartitude,et j'en passe.

Revendiquer notre identité, c'est faire œuvre de mémoire et faire cesser ces poncifs qui voudraient faire croire que nos parents n'étaient que des richissimes nababs qui faisaient suer le burnous à tous les colonisés.Mon père était fonctionnaire aux PTT,ma mère employée de banque avant de se marier.

Ma grand mère,infirmière à domicile,a élevé 10 enfants en étant veuve trés tôt.Certes,nos grands parents étaient propriétaires de leur maison - des grandes maisons -mais cela était le fruit de leur travail,ce n'étaient pas des colons comme la majorité des pieds noirs,d'ailleurs.Mon grand père paternel a du quitter St Rémy de Provence lors de la grands crise du phylloxera qui a décimer le vignoble français .Il est allé tailler les vignes en Tunisie et s'y est  marier et installer.Ma grand mère paternelle était maltaise,illettrée,ce qui ne l'a pas empêcher d'épouser un « pur »  Français.Et de fonder notre lignée.

Issus majoritairement des classes défavorisées d'Espagne,d'Italie,de Malte et de France,ils étaient venus gagner de quoi nourrir leur famille et  trouver une terre qui pouvait  leur procurer pain et gite.Cette terre,c'est la France qui les y a envoyés pour les Français,pour les autres c'est la misère qui les a chassés vers nos colonies.C'est cela la vérité ou alors comment expliquer la composition de la population des principales villes de nos possessions au Maghreb.

J'ai vidé mon sac,j'arrête là pour cette fois,à l'attention de ceux qui ne savent pas encore que l'histoire des Pieds noirs c'est aussi une partie de notre histoire de France.Et pour finir,qu'ils n'oublient pas,ceux-là qu'en 1944,comme en 1914( on a trop tendance à oublier la contribution des colonies a l'effort de guerre national),ce sont les Pieds noirs et les soldats coloniaux qui sont  venus libérer la France.Quand notre pays applaudissaient « c'est nous les Africains » que chantaient les soldats de chez nous.Mon père en était.

deferre.jpg

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu