target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

27/07/2010

Le coulo et le fils de son père…….

Je n'ai pas l'habitude d'employer le vocabulaire des pieds noirs d'Algérie,étant moi-même originaire de Tunisie;la douceur de l'Afrique du Nord,mais le plaisir etant trop grand.

Né en Tunisie de parents franco-italien,je suis comme mon maire préféré un immigré de première génération.Bof,quand a dit ça,on a tout dit....

Immigré dans mon propre pays d'ailleurs car au contraire de mon maire preferé(bis) ma famille paternelle est  française - dans les états civils paroissiaux et de mairie - et installée en Provence depuis le XVI ème siècle et le village où est né mon grand père  compte plus de  nom de ma famille qu'il n'en faut.

Ainsi quand j'entends certains qui se sont découvert une âme de français quand il furent rattachés,de ceux qui se targuent d'être immigré de première génération et français par hasard ,j'ai quelque sourires....

Sourires bien sympathiques.Quand on décore Mme Ruby de la légion d'Honneur,Mme Fatima Khaldi de l'Ordre national du Mérite ,c'est qu'on est français quelque part...

Revenons nos moutons et à nos merguez......

Chacun de nous autres se souviendra longtemps de cette grands manifestation organisée par la Mairie de Nice,quelque temps après les régionales et un certain succès du Front national,consacré aux pieds Noirs.Enfant de tous pays venez à moi,pardon votez,Papa Estrosi est toujours là.Si vous régalez bien sur..Je mets les tentes,la musique - bien fort quand Peyrat parle et que ça branle dans les bambous- pour le reste vous payez les commerçants qui viennent se régaler .Y'a pas de bonnes fêtes sans flouze....Drôle de fête d'ailleurs quand on connaît ce qui se pratique vers Montpellier ou autre cités du Sud-Ouest....Un dame prétend que nous somme devenus comme les français...je lui répondrai qu' à certains égards nous sommes devenus comme les rattachés.

Trêve de balivernes..Je n'y suis pas aller à cette réunion électorale...J'aurais bien voulu à la vérité...Mais non,je n'ai pas craquer.....Voyez-vous,ma pied-noiritude,moi je la porte comme on porte un beau costume...J'en suis fier...Et d'avoir lu et vu toutes les conneries qui ont pu être débitée  dans Nice matin,par les uns par les autres...je pouvais pas.Je me sentais diminué dans mon identité,si je puis dire !

Moi,mon auteur préfèré ,un des ,c'est Roland Bacri,Bacri, un écrivain juif d'Alger....le chantre du pataouet.Voyez,Tunisois mai pas obtus....Voyez la comparaison entre Bacri et Estrosi au niveau de l'humour.

Alors quand j'ai lu que la Kemia c'était comme la Meranda.Qu'on mangeait de la socca.la socca ,c'est comme là-bas....Je me suis dit »On va nous dire que nous aussi on est des rattachés ».Des mangeurs de pois chiches.

Autre chose qui m'a choqué :il n'y a pas qu'Oran est Algérie,il n'y avait pas que l'Algérie dans les territoires d'AFN.Les Français et musulmans de Tunisie ont particiée également à l'effort de guerre.Et plus, compte tenu du nombre d'habitant.Les Marocains itou !

L'attachement à son pays,c'est bien le prix du sang versé pour la patrie.Alors on partage la socca et le sang aussi.

On verra si l'on se souviendra encore du sacrifice du père de Philippe Séguin quand le temps aura passé.

Revenons à nos agapes.

Je vais vous dire ce que c'est que la Kémia....Chez les tunisiens...les juifs tunisiens en particulier.Salade de carottes, salade de pomme de terre, pistache, amande, salade de thon,mémina en tranche,salade d'artichaut,boulettes aux anchois,salade mélangée (c'est comme la salade niçoise mais plus raffimée,schmet),morceaux de merguez coupées,des grillades blanches et d'abats....salade de fenouil,le tout arrosé d'anisette ou d'un 1/8 de boukha.C'est la Meranda ça ! Celui qui a dit ça dans Nice matin,c'est qui mangez au café,pas chez lui.Il pouvait pas peut-être !

Nous après la kemia.On passe à table. Grillades,Akoud,couscous ,macaronis aux boulettes, pâtes au four...Meloukhia...Des bons plat bien appétissants.

Ah oui,mon père,le dimanche matin, il a allé chercher les casse-croûte chez son ami Charlot...Et mon grand frère y se manger un bomboloni....des fricassés....Mon père il aimait aussi les petits escargots et les sardines grillés.

Qu'est ce qui viennent nous raconter ces rolotos.Qui n'a pas connu les sardines grillées de Charly à Alger.Qui n'a pas manger un des meilleurs couscous de Paris dans ses  restaurants de la capitale...où trôner les plaques des rues de Bab el Oued.Qui ne se souvient de la porte d'entrée de son restaurant dont la poignée était un pied noir de bonne taille.

Qui ne ce souvient les cannolis de chez Paparonne à Tunis.

Aprés la Kemia,nous on mange.On digère pas la Meranda.... Qui il est vrai est un casse croûte de 10 heures mais  pas un apéritif....Ca fait plaisir aux rattachés de leur dire qu'on leur ressemble...Ben non,on ne leur ressemble pas....

Mais quel besoin aurions de vouloir ressembler aux rattachés.

Nous sommes nous-mêmes.Nous avons une culture propre,desécrivains,des savants,des docteurs émérites ,des intellectuels reconnus.Qu'en était-il à cette manifestation à la gloire de M. Estrosi.

Nous avons un gènie propre aux peuples déracinés.Deux fois d'ailleurs.Une fois de son pays natal,une autre fois du pays que l'on avait construit.

Personne ne peut comprendre ce que ressentaient  nos parents quand ils avaient qu'ils ne pourraient plus aller fleurir la tombe de leurs aïeux à la Toussaint ,personne ne peut comprendre la déchirure que constitue l'abandon de toute une vie de travail,des maisons,des plages,etc....Personne ne peut comprendre la tristesse des enfants pieds noirs quand à l'école-  les vacances scolaires arrivant- leur petit copains leur disaient pour l'un qu'ils allaient chez leur grands parents à la campagne ,dans leur maison de vacances à la mer.Eux leurs grands parents ils étaient tout tristes ou morts et enterrés chez eux.Chez nous....La bas !

Nous aussi,nous  avion s la mer et mieux.Une plage pour nous tout seul avec un cabanon dessus....

La bas !

Et ça c'est pas la meranda.

C'est la nostalgie.La fierté aussi quand à la télévision on se repaît des i mages de notre pays natal

Voyez une fois de plus,on me dira que je suis sectaire ,borné que sais je,que je déteste Estrosi et que j'adore Peyrat.La vous vous trompez.Qui aime bien châtie et il ne perd rien pour attendre.

Que vous voulez-vous :soyez juge vous-même.Qui est des plus deux qui sonne le plus juste,le plus digne.Qui des deux vient encore nous enfariner avec le président de la république qui s'occupe des pieds noirs et ce personnellement.

L'autre qui s'est rappelé après les régionales qu'elle était née en en Algérie - une pain bèche celle la - qui s'emmêle les pinceaux entre Sarkozy et Estrosi.

Des mensonges permanents et éhontés.C'est Jacques Chirac qui a instauré la journée des Harkis.

Y'a de quoi s'avaler une merguez de travers....

Pourquoi Mme  Rampal à demandé d'augmenter le volume de la sono quand certains participants se sont regroupés sans doute autour de Jacques Peyrat ou le dimanche selon les versions.Et que le ton a monté....

Moi je me contente de juger les faits en ajoutant une chose qui me semble importante à dire aux jeunes de notre communauté.

Nos parents,grands parents sont partis soit de France,d'Espagne d'Italie , de Sicile ,de Grèce ,de partout en fait.Certain- tous presque - pour vivre mieux,d'autres pour fuir leur pays,d'autres parce que la France les y a envoyés- comme mon grand père- mais tous nous ont appris que nous sommes une race à part.Celle des conquérants .Pas des colons.Non,nous avons su faire notre trou sans l'aide de personne sans,comme, certains continuent à le croire,en faisant suer le burnous.Le mâcons italiens,les puisatiers siciliens,ils ne faisaient suer le burnous.Les fonctionnaires,ils ne faisant pas suer le burnous.Les infirmières des hôpitaux,elles faisaient pas suer le burnous.Ouais,elles avait toutes des fatmas à la maison...Ben,oui c'était l'ancêtre des emplois a domicile de Borloo.Et croyez moi qu'elles étaient mieux traitées que les Philippines dans les familles du XVI eme arrondissement ou du Cap d'Antibes...

Une chose m'a choquée dans le discours du bigorneau. Le temps de l'indemnisation, c'est fini.C'est le temps de la reconnaissance....Et cela on ne nous la donnera pas.Il faut l'obtenir comme français à part entière avec notre histoire.

Si avait attendu d'être indemnisé,que fut notre vie.Sous les ponts....

Indemniser qui.....Nos grands parents qui sont tous morts.....

Au surplus quelle injure à notre communauté que nous considérer comme des mendiants.Qui peut indemniser 3,4,5 génération de vie dans un pays.Qui pour l'un était départementalisé pour des raisons économiques  et les autres sous protectorat - ce qui était tout à fait identique en terme d'administration et  de politique - pour des raison de fines politiques.L' Algérie n'était pas un pays constitué à l'arrivée des Français alors que les deux autres colonies étaient des royaumes.Ainsi,ce sont les colonisateurs qui ont crée l'identité algérienne .Chut,ne le dites pas !

Puisqu'on aujourd'hui certains revendiquent leur identité dans la république ,soyons à leur instar fier de ce nous somme et de ce qu'ont été nos parents.Ceux qui ne connaissant pas la France et l'aimaient par-dessus tout.

PS :un dernier mot qui choquerais certains mais je dois le dire.Les Harkis ne sont pas des pieds-noirs.

Qu'on se le dise.Des rapatriés ,étymologiquement ,c'est fort discutable.Alors avant de parler de certains problèmes qui ne sont pas les nôtres mais ceux des français métropolitains et des Algériens ,gardons nous de comparer ce qui n'est pas comparable.Les Harkis étaient payés la France.Ils ont choisi...Un camp,un patrie,ça se discute.

Ce sont les politiques qui se sont arrimés à ce problème sans réellement le connaître. La dette que nous avons envers les Harkis,elle est payée.

Ils sont français.Les camps n'existent plus...Sinon,ont-ils été améliorés.

On a bien vu que Mme Rampal ne parle que de cela.Les Harkis votent FN pour la plupart.....Réalité vu et bien vu...Permanence UMP Paul Montel....C'est une bonne clientèle .Comme les Pieds noirs.

Ce que nous leur devons c'est la possibilité de retourner  dans leur pays d'origine.Et si l'Algérie est la patrie des Harkis,c'est qu'ils ne sont rapatriés.

Ils ont souffert certes.Beaucoup ont été sauvés par des officiers français.C'est leur honneur.Les 5 ou 6000 pieds noirs massacrés pendant leur exode vers les ville ou il fallait embarquer,ça c'est pas de la souffrance.Les fonctionnaires français défenestrés par les services tunisiens ce n'est pas de la souffrance.Alllons soyons raisonnable et arrêtons de faire croire que le présidente s'occupe de nous autres comme si nous entions tous ses enfants.Ils s'enfout Sarkozy parce qu'il sait que pour la plupart d' entre nous avons réussi notre vie et que nous demandons rien.

Je ne rentrerai pas dans le jeu du Front national  et UMP réunis qui ont mis le harkis et les pieds noirs dans le même sac,ce qui historiquement une faute grave.

Il en va de même pour ce qui concerne les forces d'outre mer et colonies durant la seconde guerre mondiale.Certains chiffres démontent absolument les thèses développées par des cinéastes plus ignorants de leur histoire qu'ils sont bons réalisateurs.Et tout le monde tombe dans le panneau.On en reparlera.

 

Comparer avant de voter !

estro pn.jpg

 http://www.youtube.com/watch?v=AsQhL7FsEQg

peyrat pn.jpg

 http://www.youtube.com/watch?v=o6yNk7zFw9s

 

Pour le plaisir de l'esprit

 

J'y conni one cigale qui tojor y rigole
Y chante, y fir la noce, y rire comme one folle,.
Y s'amouse comme y faut
Tot l'temps y fi chaud.
Ma, voilà, qui fi froid !!!
- Bor blorer t'y en a le droit -
Ma, t'a riann por bouffer, .
Bar force ti va criver. _
Y marchi bor la rote .
Y trovi one formi
Qui porti bon cascrote.
Y loui dit : " Mon zami,
" Fir blizir bor priter
One p'tit po di couscousse
Bor qui ji soui manger
Josqu'à c'qui l'hirb' y pousse.
J'y paye, barol d'onnor
L'arjany l'antiri, pas bizoann d'avoir por.»
La formi, kif youdi,
L'argeann y prite pas.- « Quis ti fir, y loui di,
Quand di froid y ana pas ?
- Le jour, ji chanti bor blizir,
La noui j'y sui dormir.
- Ti chanti ? Bor moi ji pense
Qui millor qui ti danse. »

Morale

Li jouif y couni pas quisqui cit la mousique
Millor di bons douros, afic bon magasin
Qu'one tam-tam manific
Qui l'embite li voisin.

Roland Bacri le magnifique

 

 

CCF27072010_00001.jpg
CCF27072010_00002.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu