target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

11/04/2012

Et Pernaut,c’est aussi les médicaments?

Et Pernaut,c’est aussi les médicaments?

 

La petite crise de fiel de Pernaut contre les Guignols.

En revanche, dans
les Guignols de l’Info, pour ne pas les nommer,
pendant une certaine période, j’étais un présentateur
qui prônait la suppression des étrangers
de tous les villages de France… Cela m’a posé
des problèmes sérieux dans ma vie privée, dans
celle de ma famille et de mes enfants : « Ton père
est un facho…» À cause de ces faux humoristes
qui ne sont que des intellectuels parisiens de
bas étage.

il-occupe-depuis-plus-de-vingt-quatre-ans-le-fauteuil-du-13-h-le-plus-regarde-de-france-apres-lau.jpg

 http://www.programme-tv.net/news/tv/32341-jean-pierre-per...

Entretien complet :

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2012/04/09/je...

27/10/2011

Sarkozy :Grand succès assuré ce soir…

Sarkozy :Grand succès assuré ce soir…

brosse-a-reluire-saphir-833205.jpg

sondage france soir.jpg

M.Pernaut lui demandera ce qu’il compte faire pour sauver l’industrie du sabot dans notre pays…M.Calvi sera aller chercher ses questions auprès de M.Dominique Reynié,directeur général de la Fondation pour l’innovation politique,think thank de l’UMP dont apprend que M.Bazire en est l’éminent président du Conseil de surveillance.

Ca promet comme opération de brosse à reluire….

Au fait,les échos paru dans le Canard enchainé à propos de la frousse bleue de notre superman quant  à la perte éventuelle – plus éventuelle du tout  d’ailleurs – est confirmé par le correspondant du Monde.M.Sarkozy – et c’est un fait – n’était pas là pour sauver l’euro mais bien le triple A  que l’on accorde,encore,a notre pays.

L’offensive tardive des banquiers avait suscité une réponse énergique de M.Sarkozy,lequel annonçait qu’il irait lui –même négocier avec les banques –il avait oublié qu’il y a peu il ne souhaitait pas que les banques soient parties prenantes dans le prise de la dette grecque .

Résultat des courses:Mme merkel est allée négocier – avec superman – jusqu'à 4 heures du matin.

N’aurait-elle plus confiance en son concubin.

Il va falloir qu'il rame notre président!

sondages lles echos.jpg

A lire:

http://www.lemonde.fr/crise-financiere/chat/2011/10/27/l-accord-europeen-victoire-ou-defaite-pour-sarkozy_1594351_1581613.html#ens_id=1268560

29/06/2011

Ciotti:Ca commence à se compliquer…

pure people.jpg

Le 13h de TF1 présenté par Jean-Pierre Pernaut, journal télévisé le plus populaire de France, est au cœur de la polémique depuis le jeudi 23 juin dernier, date à laquelle a été diffusé dans son cadre un reportage bidonné. Il y a quand même beaucoup de zones d'ombre...

Pour rappel : alors qu'un sujet sur le contrat de responsabilité parentale (CRP) mis en place dans le cadre de la loi contre l'absentéisme scolaire par le président (UMP) du conseil général des Alpes-Maritimes Eric Ciotti passe à l'antenne, une mère de famille témoigne de sa situation : "J'ai un enfant qui ne va plus à l'école, qui commence à sécher. Je suis un peu inquiète, l'éducation m'a alertée". Des déclarations qui appuient parfaitement l'action du conseil général. Cependant, quelques heures après, la supercherie est dévoilée. Jacques Victor, président du groupe Communiste au conseil général reconnaît cette femme : il s'agit d'Audrey Bel, attachée de presse d'Eric Ciotti... qui n'est pas du tout mère de famille !

Suite à cette découverte, TF1, par l'intermédiaire de sa directrice de l'information Catherine Nayl, exprime son mécontentement, et rejette la faute sur Nice Matin, qui se désolidarise de cette bavure et fait porter le chapeau à la filiale chargée de réaliser le reportage : "C'est une filiale qui réalise les reportages dans le cadre de contrats de correspondance avec TF1, pas la rédaction. Je ne veux pas que cette affaire lui porte préjudice", précise Frédéric Touraille, directeur général délégué de la publication, par ailleurs gérant de cette fameuse filiale, NMTV.

Du côté du conseil, Eric Ciotti s'innocente : "Je n'étais pas au courant. C'est une faute professionnelle", précisant que son attachée de presse avait témoigné "à la demande de TF1". Cette dernière, suite au scandale, a finalement présenté sa démission, acceptée immédiatement par son supérieur hiérarchique.

Selon l'AFP, les auteurs du fameux reportage, au départ suspendus quelques jours, ont été mis à pied "à titre conservatoire". "Je les reverrai mercredi de la semaine prochaine pour avoir une explication sur leur comportement et qu'ils me donnent les raisons et me précisent les circonstances de ce qui s'est passé", a confié Frédéric Touraille. Ce dernier ne cesse de désengager Nice Matin de cette affaire peu reluisante. Et pour cause : selon Lemonde.fr, le quotidien géré par le Groupe Hersant Média survit en partie grâces aux publicités institutionnelles du conseil général ! "La rédaction, dès lors, n'a presque plus de marge de manoeuvre éditoriale. Certains jours, on lit 'Ciotti Matin' et 'Estrosi Matin' !", ironise un spécialiste de la presse quotidienne régionale.

Dans la même lignée, Le Canard Enchainé en kiosques ce mercredi 29 juin rappelle une information qu'il a souvent révélée, à savoir que le conseil général des Alpes-Maritimes sponsorise les voitures du pilote... Jean-Pierre Pernaut et de son fils Olivier Pernaut dans le cadre de la course sur glace du Trophée Andros. Souvenez-vous, le journal satirique s'était amusé de voir le journaliste se faire sa publicité en lançant un reportage dithyrambique sur l'événement sportif. Un constat qui prouve que le maestro du JT et Eric Ciotti se connaissent extrêmement bien.

D'ailleurs, Le Canard Enchaîné soulève avec humour l'étonnante "non-réaction" du président du conseil après la diffusion du programme le concernant. "Revenu sur ses terres, Ciotti préside la séance du conseil général et Audrey Bel est à ses côtés, tout sourire. Rien à signaler, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes", écrit le journal. Le lendemain, en revanche, la publication relate la soudaine révolte de l'intéressé suite à la révélation de l'affaire par France Info. "C'est vrai qu'ils n'ont pas la télé, à Nice. Que l'élu à l'indignation tardive n'est pas du genre à regarder une émission dans laquelle il parade avec Sarko", poursuit le rédacteur... avec justesse !

L'animateur, dans ses excuses présentées le lundi 27 juin, déclarait : "Nous sommes, en tout cas, sincèrement désolés de ce manquement inadmissible au sérieux, à l'éthique et à la déontologie de l'information. C'est la première fois dans l'histoire de nos journaux. Nous ne pouvions, ici, ni déceler ni imaginer pareille faute malgré les procédures de contrôle mises en place pour chacun des 15 000 reportages que nous diffusons chaque année. Néanmoins, nous vous prions bien évidemment d'accepter nos excuses."

Selon OuestFrance.fr, cette déclaration est "mensongère" puisque des affaires du même type sont monnaie courante dans les journaux télévisés de la première chaîne. "En octobre 2008, le 13h mettait en scène la visite d'un appartement à Rennes par des agents immobiliers employés par l'agence qui mettait le bien en vente. Ou encore, comme en décembre 2010, quand la chaîne a diffusé des images d'arrestations d'un jeune couple possédant une arme de guerre... sans préciser qu'il s'agissait d'une reconstitution", écrit le journal.

Décidément, celui qui a récemment déclaré être "journaliste et entendre le rester", et été épinglé il y a quelques jours pour de la publicité clandestine, n'a pas le même sens du mot "déontologie" que le commun des mortels... ou alors la mémoire sélective ?

Le CSA ne peut pas laisser passer une pareille faute de déontologie par la chaîne privée. TF1 est malgré tout le diffuseur et responsable des sujets mis à l'antenne. Même si le bidonnage est en amont, TF1 doit s'assurer que les sujets présentés sont vrais et le choix éditorial de les diffuser est sous leur entière responsabilité. D'avoir été "abusé" n'est pas une excuse recevable ! C'est le groupe de travail de Rachid Arhab qui interrogera demain jeudi, Catherine Nayl. Le CSA pourrait sanctionner la chaîne... d'une mise en demeure ou d'une sanction pécuniaire

 http://www.purepeople.com/article/faux-temoignage-au-jt-j...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu