target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

01/04/2011

UMP:Copé seul fautif,mon oeil!

Un petit rappel:sarko tf1.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=JSA04Mgbh-0

 islam salon de l'agriculture.jpg

 

sarko islam debat.jpg

Ildoit bien le regretter,le fringant Jean François,d’avoir accepté - exiger - le poste de secrétaire général de l’UMP.Il est vrai qu’il n’avait pas goûter aux méthodes de notre sympathique président.Lancer des idées à la volée,initier des débats tout aussi inutiles que dangereux - voir Identité nationale - et laisser ensuite les autres se débrouiller tant bien que mal pour sauver une situation qu’il aurait lui même.

Aujourd’hui, c’est Copé qui trinque. Pour l’heure, personne à l’UMP n’ose s’en prendre au Patron.Cela ne saurait tarder si les événements sondages se précipitent.On a entendu quelques « Fillon président » lors de la dernière réunion du groupe parlementaire,rien est écrit en politique définitivement.Fillon pourrait être tenté d’y aller,je le crois,pour marquer son territoire et prendre date.En tout état de cause,il faudra a minima tenter de sauver les parlementaires.

Quoiqu’il en soit,il est déplorable de voir quelques responsables de l’UMP - en particulier ceux qui s’y croit très importants alors qu’ils ne pèsent pas grand chose et en particulier auprès des 2 têtes de l’exécutif - s’acharner sur Copé.C’est bien facile.C’est plus facile.Remarquons que les plus virulents d’entre eux ont été virés, pour l’un viré par Copé,l’autre par le président.

Ainsi M.Estrosi qui prétend avoir tout,de suite,critiquer ce débat alors qu’il a publié une tribune dans Le Monde exprimant son intérêt pour ce dernier(*),ainsi M.Paille dont je vous rappelle quelque déclaration ci-dessous.

Copé a bon dos,il est certes affaibli par un résultat calamiteux aux cantonales,pour ce débat qui sent le roussi,mais il a la rancune longue et meurtrière car il est persuadé qu’il a un destin.Les deux autres ne sont que des pantins qui vont où l’intérêt personnel commande.

Le combat contre les méthodes et positions de M.Copé commence par le combat contre la politique et les méthodes de M.Sarkozy,hors de cela point de salut.

Que Messieurs Estrosi et Paillé tirent les premiers.

 

*http://www.christian-estrosi.com/2011/02/tribune-de-christian-estrosi/

 

 « Interrogé sur le sujet par leJDD.fr, Dominique Paillé, qui se "réjouit d'une telle initiative", refuse, en l'état, de comparer les deux projets. "Ici, la recherche identitaire ne sera pas le premier objectif",affirme l'ex-porte-parole de l'UMP, aujourd'hui président de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII). "L'objectif sera de dégager les principes républicains auxquels l'ensemble des gens vivant en France doivent adhérer", ajoute-t-il. "C'est la République qui fonde l'unité de la Nation et il est toujours bon, comme le fait Nicolas Sarkozy, d'en rappeler les principes à ceux qui les auraient oubliés". »

http://www.lejdd.fr/Election-presidentielle-2012/Actualite/Nicolas-Sarkozy-compte-lancer-un-debat-sur-l-islam-en-France-269711/

 

16/04/2010

UMP:Y savent plus où ils habitent

xavier bertand.jpg

Je voudrais vous faire partager l'aventure de deux militants - sincères apparemment - confrontés à la machine infernale des mexicains putréfiés.L'une - conseillère de Paris et très active dans les milieux associatif de la capitale,chargée de mission au ministère des finances - s'est vu éjecter de la liste régionale des mexicains au motif qu'elle avait déjà assez bénéficier des largesse électorales de ces derniers.Curieuse conception du mérite et surtout du respect du suffrage universel.En somme,les candidats UMP doivent être assurés de leur élection avant d'être désigné ,c'est peut-être pour cela que la liste régionale des mexicains était ,sans aucun contredit possible,la plus mauvaise possible.

C'est par la voix de M.Paillé - champion toutes catégories des perdants d'élections imperdables - que notre ami s'est fait étriller .Cette jeune femme courageuse - dont je ne partage pas les options actuelles -ne s'en est  pas fait compter et sa réponse au passe-lacet de la communication de l'UMP s'est pris la dose qu'il méritait.On aurait pu douter de la mesquinerie de la pensée politique de nos mexicains ,voila que le contraire nous est démontré.

6a00d8341c6f0053ef0105349d14d7970c-500wi.jpg
Pas le bon le cheval!

 

Voici le texte de la lettre de Lydia Asmani,a vous de juger !

Lynda ASMANI répond à Dominique PAILLE : Un petite leçon de méritocratie...

Lynda Asmani, conseillère UMP de Paris, représentante de «la diversité» dans le parti présidentiel, ne digère pas son absence de la liste parisienne pour les élections régionales. A Dominique Paillé, porte-parole de l'UMP, qui estime qu'elle a déjà eu sa chance «plusieurs fois», elle répond dans Mediapart.

Monsieur le Porte-parole Adjoint de l'UMP,

Monsieur le Conseiller du président de la République,

Cher Dominique,

J'ai été particulièrement choquée, pour ne pas dire écœurée, des propos tenus à mon égard lors du conseil national de l'UMP, samedi 30 janvier, devant une journaliste de Mediapart (lire l'article).

En effet, ce jour-là, comme depuis de nombreuses semaines, la presse quotidienne écrite se faisait malheureusement, une fois de plus, l'écho de l'incapacité de notre mouvement à faire sa révolution culturelle. Nous sommes un certain nombre d'élus légitimes à avoir cru à l'intégration individuelle républicaine, et nous avons accepté d'être investis dans les circonscriptions les plus difficiles de France en 2007, pour porter le projet présidentiel.

Nous sommes des enfants de la République et des élus, non moins respectables que ceux auxquels la machine politique a toujours tout donné, juste parce qu'ils étaient bien nés...

Nous aimons notre pays et sommes profondément attachés à nos territoires, qui aujourd'hui ont besoin de reconnaissance, de visibilité et d'encouragement politique, compte tenu du changement de mode de scrutin en 2014.

Pour ma part, j'ai toujours accepté tous les combats les plus difficiles depuis dix ans, voyant souvent ceux et celles qui n'avaient jamais fait de campagne sur leur nom nommés au plus haut sommet de l'Etat, seulement en raison de leur origine.

C'est pourquoi je ne peux accepter que tu puisses sincèrement dire, toi qui es un républicain dont je connais les valeurs de laïcité et de fraternité, que « j'ai déjà eu ma chance plusieurs fois dans le passé, et qu'il fallait laisser la place aux autres... ».

Mais de quelle chance parles-tu au juste ? Celle d'avoir été (avec beaucoup de lucidité) de la chair à canon électorale pour contribuer au financement de l'UMP en 2007, tout en participant à l'affichage de circonstance d'une diversité qui sera profondément méprisée par la suite ?

Celle de ne jamais avoir eu l'accompagnement des instances locales de l'UMP, qui préfèrent conserver les quelques mairies de droite après la défaite historique de mars 2008 ?

Celle d'avoir été la tête de liste aux municipales dans un arrondissement où tous les pronostics donnaient la gauche victorieuse dès le premier tour ? D'avoir fait campagne seule avec une liste dissidente « non sanctionnée » par l'UMP (comme cela a été le cas dans d'autres arrondissements ou autres villes). D'avoir obtenu un siège considéré comme perdu ?

Celle d'avoir eu la naïveté de croire à la méritocratie réelle, celle de l'égalité des chances, celle de l'effort, du travail, de la constance et de la loyauté... décrite chaque jour par le Président de la République lui-même et particulièrement mise en avant lors de son grand discours de Polytechnique en décembre 2008?

La preuve par l'exemple est la volonté délibérée de ma propre fédération UMP, à Paris, de ne pas présenter ma candidature à la commission d'investiture. Pourtant, d'autres candidats n'avaient pas été tout de suite présentés, mais les instances nationales les ont imposés contre la volonté locale.

C'est pourquoi je ne comprends pas exactement ce que tu entends par « laisser la place aux autres », à moins que tu ne parles de collaboratrices de cabinet, accompagnées et protégées par des parlementaires, ministres ou autres personnalités nationales ? Sans doute est-ce cela la méritocratie du XXIe siècle à l'UMP ?

Ce qui me consterne par-dessus tout, c'est que vous puissiez faire ces choix éhontés en toute impunité, avec un tel mépris pour celles et ceux venus de milieux modestes qui n'ont d'autres parrainages dans la vie politique que leurs galons gagnés à la force du terrain électoral.

Tu as toi-même été candidat aux sénatoriales pour les Français de l'étranger après ta triste défaite aux législatives de juin 2007, et malgré tous les soutiens, tu n'as pas gagné. Est-ce aussi  « avoir eu sa chance dans le passé » ?

Je suis naturellement en colère, car pour moi, ces élections régionales étaient en quelque sorte mon rendez-vous avec la République et la reconnaissance de ma famille politique. Mais vous le dites assez clairement au fond... on ne fait pas partie de cette famille si l'on n'est pas bien né ou parrainé. Le travail et le mérite ne sont que de vulgaires habillages de langage pour nous faire admettre que ne pas gagner une élection est un signe d'incapacité.

Mais comment me demander de faire plus que le score de Nicolas Sarkozy lui-même dans ma circonscription ? Pourquoi ne pas proposer que les élus de Versailles se présentent dans le Xe en 2012 et moi dans une circonscription à droite depuis 1946 ?

Quelle est donc cette injustice moderne et assumée par notre droite décomplexée qui, au moment du grand débat sur l'identité nationale, repousse sans vergogne ceux-là mêmes qui ont fait sa crédibilité sur ces sujets ?

J'avoue ne pas comprendre cette posture affichée et théorisée sur le changement de candidats à chaque élection. Je peux te le dire aujourd'hui, cela porte un nom......la discrimination sociale et culturelle.

Je pensais réellement que Nicolas Sarkozy parviendrait à déringardiser cette vieille droite, héritière pour une partie d'entre elle de certains atavismes de la France de Pétain... Mais les conservatismes ont eu raison d'un Président moderne et courageux que vous réussirez bien à faire chavirer si toutefois l'UMP n'accepte pas la richesse de la diversité culturelle.

http://www.lynda-asmani.fr/lynda_asmani/2010/02/lynda-asm...

Autre petite mésaventure ,celle qui concerne  un militant ump démissionnaire en qui par l'intermédiaire de son blog a tire   à larigotsur les mexicains du cru et sur le secrétaires général dit Bouboule.

Dernier péripétie ,l'homme s'est faire exclure sans être adhérent.

Ne vous méprenez pas ,si je vous relate cette petit en aventure c'est pour démontrer que les « foutages de gueules » permanent pratiqués par la direction des mexicains  et non pour donner blanc seing au sieur Jean François Villano

Voila son histoire :

Règlements de compte à l'UMP, avec erreur de calcul

POLITIQUE. C'est comme tenter de fusiller quelqu'un avec un boomerang. La sanction censée frapper le méchant internaute Gold 31 qui a sapé la campagne régionale de Brigitte Barèges retourne toute seule dans le nez du secrétaire général de l'UMP.

«Vous avez désormais perdu la qualité d'adhérent de l'UMP», fait savoir Xavier Bertrand à ce vilain petit canard de la droite qui a appelé à l'abstention le 21 mars. On devinerait presque le fier mouvement de menton qui accompagne ce courrier.

«Comment lui dire ? s'amuse à lui répondre Gold 31 sur son blog. Lequel d'entre vous osera lui dire le premier que je ne suis plus membre depuis fort longtemps de l'UMP n'étant plus à jour de mes cotisations?»

Ou bien Xavier Bertrand est un garçon très distrait. Ou bien l'UMP gonfle ses effectifs en y comptant toutes sortes de disparus. L'épisode ajoute en tout cas à la débâcle:

Gold 31 défiant Brigitte Barèges devant sa permanence électorale. Photo: royalmensonges

La défaite n'a jamais été le meilleur moment pour un remise en ordre des troupes. Celle de Brigitte Barèges, la troisième plus sévère de celles enregistrées dans les régions de France, ne crée pas les conditions d'un retour au calme. Déjà passablement déconfite, l'UMP Haute-Garonne n'avait pas besoin qu'un farceur issu de ses rangs vienne se moquer d'elle.

Gold 31 à Toulouse n'a pas le pouvoir de nuisance d'un Villepin à Paris ou d'un Juppé à Bordeaux. La dérision peut toutefois faire mal: «Mes amis, mes frères, lance-t-il ainsi, ne me laissez pas (...) rendre une carte périmée à Xavier Bertrand. Aidez-moi à lui épargner cette honte...»

Il leur demande du coup d'adresser un chèque d'un centime d'euro à l'ordre de l'UMP, rue de la Boétie à Paris, en précisant au dos qu'il s'agit de payer le montant de la cotisation de Gold 31. S'il tient tant à mettre sa carte à jour, conclut-il, c'est pour mieux pouvoir la «rendre».

GLv.

URGENT : « APPEL DE GOLD31 A COTISATIONS... avant 5 jours !»

GOLD31 viré de l'UMP par Xavier Bertrand...( sans que j'en sois adhérent !)  A encadrer !

Lettre de monsieur le secrétaire Général  Xavier Bertrand adressée à Gold31

Monsieur,

Faisant suite à mon courriel daté du 17 mars 2010...je vous informe que j'ai soumis au Bureau politique ...la procédure de sanction engagée à votre encontre...

Le Bureau politique ...a donc prononcé votre exclusion de l'Union pour un Mouvement Populaire ...

Vous avez désormais perdu la qualité d'adhérent de l'UMP.

...vous pouvez faire appel de cette décision devant la commission Nationale des Recours de notre mouvement...par lettre recommandée avec accusé de réception, dans le délais de 7 jours...à l'adresse suivante :

Monsieur Yannick Paternotte  Président de la Commission nationale des recours de l'UMP

55 rue de la Boétie    75384  Paris Cedex 08

Xavier Bertrand

Réponse de Gold31 :

Heu...non monsieur Bertrand, je ne ferai pas appel de votre décision devant la commission nationale des recours, pour la simple et bonne raison, que le plus mal loti avec 30% des voix obtenues en France ( peu ou prou ) aux régionales, est votre fait, pas le mien.

De plus, vous apparaissez dans l'énoncé même de ce jugement, à la fois juge et partie, je vous cite :  : " j'ai soumis au bureau politique...qui a pris la décision de...

Il me paraîtrait par conséquent plus logique que vous démissionniez de votre poste après "votre échec sans pareil" aux régionales,  plutôt qu'un non membre de l'UMP comme moi soit appelé à rendre sa carte plastique, laquelle du reste n'est plus valide.

A ce titre, je n'ai pas à rougir de mon engagement auprès de Nicolas Sarkozy...que je sois encarté, ou non encarté. Mon combat à ses côtés soyez assuré, continuera.

De vos enfantillages, "juridico-virtuels" mal renseignés, ressortira finalement, que vous êtes un fieffé mauvais perdant !

Auriez vous aussi...mauvais fond ? A en juger par votre réaction à mon égard, sans doute !

APPEL DE FONDS DE GOLD31

Ah mes amis, quel embarras...vraiment ! 

Permettez-moi de lancer un appel de fonds auprès de vous, afin de me permettre d'être en mesure de payer ma cotisation, pour cette carte UMP que notre secrétaire Général me réclame et qui n'est plus à jour depuis bientôt deux ans !

Comment lui dire...lequel d'entre vous osera lui dire le premier...que je ne suis plus membre depuis fort longtemps de l'UMP?

Mes amis, mes frères, ne me laissez pas tomber dans un moment aussi difficile, et dites moi que vous ne me laisserez pas rendre une carte périmée ...à Xavier Bertrand ? Aidez moi à lui épargner cette honte je vous en prie !
Allons mes amis, un petit élan de générosité...envoyez tous à monsieur Paternotte ( dont vous avez l'adresse ) un chèque de 1 centime d'Euro...à l'ordre de l'UMP en précisant au dos du chèque ( pour le renouvellement de l'adhésion de gold31...avant restitution ).
A vous tous, cela paiera bien le montant de ma cotisation ! Une fois mise à jour, et enfin validée à nouveau grâce à vous, alors je pourrai rendre ma carte à notre secrétaire général.

Ah là là là là...pourvu que vous réunissiez la totalité de la somme pour Paternotte !  Enfin, imaginez quelle honte j'éprouverais à mon tour, à rendre à Xavier Bertrand, une carte périmée en mains propres.

Mes amis, je compte sincèrement sur votre générosité. En grand seigneur, je vous le rendrai au centuple.  

Du fond du cœur Merci.

(Tiens mais au fait...qui assure le suivi des cotisations au parti, rue de la Boétie ? Pour être aussi peu au courant de qui est adhérent, et de qui ne l'est pas, ou plus ?)

Je m'aperçois que l'usine à gaz UMP, fonctionne aussi bien, que lorsque je m'étais rendu rue de la Boétie moi-même, dans l'espoir de proposer des solutions pour redresser la situation !

Comme disait Mac Mahon : " c'est très bien ...continuez".

http://jeff123.typepad.fr/royalmensonge/2010/04/lib%C3%A9...

A voir :

blog 31.jpg

  http://www.dailymotion.com/video/xcjeeo_gold-31-appelle-a...

 

Complément d'information :

http://www.actutoulouse.fr/actualite-toulouse/regionales-...

 

07/02/2010

UMP :Quand M.Paillé ne connaissait pas M. Lefèbvre !

petit-refrain-gros-mensonge-dominique-paille-L-1.jpg

Savez -vous que M. Dominique Paillé - demie portion de l'actuel porte-parolat de l'UMP - siégeait -fut un temps - à l'assemblée nationale. Parlementaire de première force apparemment comme en témoigne cet article qui traine sur son site de député, forcement.

On reste étonné des réelles qualités de notre homme au point de  se demander s'il n'était pas un crypto-socialiste (GDF/Suez)..........Avant que le petit lui coller sur l'échine l'agité du bocal !le plus fin de nos penseurs politique :l'ineffable M. Lefèbvre.

C'est dire que l'homme n'est pas méchant ,plus con que méchant dirons-nous !

On notera,malgré tout,un gout avéré pour l'emphase et son éternelle disposition à se prendre pour ce qu'il n'est pas.L'entendre prétendre....... «  je ne suis pas le toutou à sa mémère. J'ai des convictions et je les assume. Je ne suis pas de ceux qui se mettent en file dans le peloton et qui espèrent une prime à l'arrivée. Oui, je suis un empêcheur de tourner en rond »  »     nous parait bien dérisoire a l'aune de ses prestations actuelles. Il, est vrai que perdre son siège de député malgré s la victoire présidentielle calmerait les ardeurs du plus  téméraire

On notera, à sa décharge ,qu'en 2006 il préférait déjà DSK à  Ségolène en tant que candidat contre son maitre,ne disait-il de l'homme de Washington «. Il ne cache pas lui préférer, comme rival de Sarkozy, Dominique Strauss-Kahn : « DSK a une stature, Ségolène a une posture. »

Respectons sa position en espérant pour lui que sa préférence adverse en 2006 ne deviennent pas la   préférence victorieuse des français en 2012.

L'objet du délit....

Dominique Paillé, le franc-tireur de l'UMP

Le député de la 4ème circonscription, Dominique Paillé, s'est démarqué par son vote contre la fusion Suez-GDF. En session ordinaire, il avancera ses arguments, notamment sur le financement de la Sécurité sociale.

Bressuire. Le parlementaire de Bressuire-Thouars a fait entendre sa voix discordante sur la fusion Suez-GDF : « les pressions étaient fortes. Thierry Breton a même fait mon siège pour me dire que je me trompais. Mais je suis content d'avoir été suivi. J'avais toujours dit qu'il y aurait entre 50 et 60 parlementaires de l'UMP qui me suivraient. Il y en a eu 40, ce n'est pas mal. Je persiste à dire que, quoi qu'on fasse, le gaz va augmenter car il faudra bien verser des dividendes aux actionnaires. Et puis, nous ne serons pas à l'abri d'une OPA hostile. L'avenir risque de me donner raison ». Dans les semaines qui viennent, le Parlement va se pencher sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale : « il y a un point sur lequel je ne serai pas d'accord. On prévoit une augmentation des dépenses de 3,5% pour les hôpitaux mais de 0,8% seulement pour la médecine libérale et les médicaments. C'est nettement insuffisant. +1,2% serait le reflet de la réalité ».

Dominique Paillé va aussi enfourcher un autre cheval de bataille : « je vais me battre pour que les recettes de 11M€ sur les ventes de tabac aillent à la sécurité sociale. Actuellement, il n'y a que 20% qui vont à la sécu. Or, le tabac est nocif et il faut que l'Etat en consacre le produit à réparer les effets nocifs. Il faudrait un transfert total sur trois ans ».

Plus globalement, le parlementaire deux-sévrien voudrait une réforme du financement de la sécurité sociale « qui ne soit pas seulement basée sur les salaires ». Dans le budget, le député entend veiller à ce que « les moyens de la décentralisation soient effectifs ». Enfin, Dominique Paillé voudrait une loi sur la protection de l'enfance « un peu plus cohérente  tant il est vrai qu'actuellement, il y a des chevauchements de compétences ».

Dominique Paillé n'arrête pas de vouloir montrer sa différence : « je ne suis pas le toutou à sa mémère. J'ai des convictions et je les assume. Je ne suis pas de ceux qui se mettent en file dans le peloton et qui espèrent une prime à l'arrivée. Oui, je suis un empêcheur de tourner en rond. Mais si ma position desservait Nicolas Sarkozy, il y a un moment que je ne serais plus là où je me trouve ».

Carle député bressuiro-thouarsais fait partie du groupe des douze qui construisent le projet législatif du président de l'UMP. Il organise aussi des débats et rencontres pour préparer le terrain du futur candidat. Et il donne son avis sur le comportement de Nicolas Sarkozy : « je n'ai pas arrêté de lui conseiller de quitter le gouvernement. Plus il dure, plus il s'expose et plus il lui est difficile d'incarner le changement profond ». En tout cas, il se méfie de Ségolène Royal, « cette femme redoutable, copie parfaite de Fran9ois Mitterrand, les convictions en moins ». Il ne cache pas lui préférer, comme rival de Sarkozy, Dominique Strauss-Kahn : « DSK a une stature, Ségolène a une posture ». Concurrente sérieuse ? « je ne pense pas qu'elle s'écroulera dans les sondages et je crois que ce ne sera pas facile. Elle saura avancer masquée jusqu'au bout ».

JJ Fouquet - Courrier Ouest 10/10/06 http://dominiquepaille.canalblog.com/

"Les derniers exploits  électoraux de notre  - l'homme de paille de Lefebvre...Aux élections législatives de juin 2007, député sortant de la 4e circonscription des Deux-Sèvres et se représentant pour un quatrième mandat, il est battu au second tour par Jean Grellier (PS), qui obtient 51,41% des voix.

Suite à la victoire de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle, il est nommé conseiller auprès du Président de la République. Il est promu secrétaire général adjoint de l'UMP en 2007[3], après la victoire de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle, et demeure membre du conseil national du Parti radical pour les questions de santé[4]. En 2008 il quitte le poste de secrétaire général adjoint et est nommé porte-parole de l'UMP.

Aux élections sénatoriales de septembre 2008, Dominique Paillé est battu alors qu'il convoite un des sièges représentant les Français de l'étranger. Il ne recueille que 16 votes (10,60 % des voix) se plaçant derrière Claudine Lepage (PS), Robert Del Picchia (UMP), André Ferrand (UMP) et Christophe Frassa, Français de Monaco, qui s'était présenté en dissident de l'UMP[5].

fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Paillé

"Petite moquerie de la Nouvelle République pour notre benêt local qui  n'en pas manquait pas une pour se faire remarquer...déjà !

« La visite d'un ministre est toujours une aimable occasion  de s'échanger des civilités, mais soyons honnêtes, quand un ministre parle dans la France profonde, on attend toujours de savoir quel est le montant des aides qu'il va promettre. Sur ce plan, Christian Estrosi « grand ami de Dominique Paillé » (il ne cesse de la proclamer à chaque discours et ils furent nombreux hier) a été plutôt généreux : 750 000 € pour la promotion des énergies renouvelables et 250 000 € pour l'action plus globale sur le département en faveur d'un développement touristique lié à la pierre (géologie et carrières). » Nouvelle République  22 décembre 2006

 

 

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu