target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

29/03/2014

Marseille:Ca c’est Gaudin…le menteur qui bouche l’avenir de Marseille…

Marseille:Ca c’est Gaudin…le menteur qui bouche l’avenir de Marseille…

S’allier à M.Guérini après ca….c’est indigne mais pas étonnant.Ce monsieur avait été le premier a opté pour des alliances avec le Front national dans les conseils régionaux.Il est capable de tout pour garder le pouvoir...

 

Réaction de l'UMP au premier tour des municipales par Journal_La_Marseillaise

  

  

 

Affaire Guérini: l'UMP s'en mèle! (Marseille) par LCM

Le 18:18 avec Renaud Muselier : "Hollande... par LaProvence


UMP - Bruno Beschizza - Affaire Guérini par ump

09/06/2012

UMP:Ce Muselier est vraiment un mauvais joueur…

UMP:Ce Muselier est vraiment un mauvais joueur…

Le maire de Marseille interdit l’affichage de la couverture du dernier numéro du Nouvel Observateur dans les vitrines des kiosques a journaux de sa ville,et en particulier dans les secteurs dans lesquels Mme Carlotti candidate socialiste est en passe,si tout se passe come prédit pas un récent sondage,de battre le Muso de service.Il est vrai que cela ferait mauvais genre pour celui qui prétend être maire de cette bonne ville de Marseille et bouter ainsi définitivement les gangsters socialistes de cette dernière.Le texte de l’arrêté municipal est fort intéressant,voilà son libellé "considérant l'extrême proximité des élections législatives des 10 et 17 juin 2012, le retrait immédiat des affiches apposées sur l'ensemble des 4e, 5e et 6e arrondissements de Marseille". Il est signé, "pour le maire" (Jean-Claude Gaudin, UMP), par l'adjointe déléguée à la Qualité de la ville, Martine Vassal. ".

obs censure.jpg

carlotti.jpg

http://tempsreel.nouvelobs.com/legislatives-2012/20120608...

Si on peut considérer cet arrêté comme conforme au contrôle de légalité -y est-il assujetti - faisant jurisprudence pendant un campagne électorale,les candidats,maire ou pas,d’autres circonscriptions sur notre territoire pourraient l’invoquer…

Ainsi dans la 2 ème circonscription du Gard dans laquelle M.Collard, célébrissime candidat et du FN,auquel Le Nouvel Observateur consacre sa Une locale…le maire de cette bonne ville du Grau du Roi Etienne Mourrut,député maire sortant UMP,adversaire du candidat affiché pourrait s’en référer à l’exploit du maire de Marseille…Mais aussi le candidate socialistes,donnée gagnante au second tour par l’IFOP, pourrait s’inquiéter  auprès du tribunal d’instance que vue la proximité extrême des élections législatives…. cette publicité faite à un candidat serait susceptible de fausser le jugement des électeurs….et demander sa saisie immédiate…

collard.jpg

Et à Nice,une histoire pareille serait-elle possible..tenez vous bien au bastingage des petits arrangements entre amis…Le Point en toute sincèrité et innocence fait sa couverture locale,je vous le donne Emile,sur Nice.Une une du point  affichée à Nice sur Nice…c’est pas beau ça !

En pleine campagne législative,Le Point n’avait que cela en tête et en priorité cette bonne ville de Nice,fort accueillante surtout au moment du festival du livre dont le Point est partenaire,il faut le rappeler.

Sur Nice et ses ambitions annonce l’hebdo  mais aussi les appétits de son maire,le non moins célébrissime Christian Estrosi…Grand ami de M.Giesbert him self !

La couverture est attrayante,le contenu du dossier sans doute réalisé avec le concours du cabinet du maire,cabinet  de grande qualité comme le souligne avec sagacité l’auteur de Estrosi City  M.Carlin,est quelque peu décevant,c’est une habitude à pendre.En effet,tout cela ne résiste pas à l’analyse locale,de celles et ceux qui vivent ici et savent un peu ce qui s’y passe.Ainsi comparer la ville de Marseille avec la métropole de M.Estrosi en prétendant que cette dernière lui ferait ombrage et concurrence,il fallait oser…Comparer la circonscription électorale de M.Estrosi et le ville de Marseille,oui il fallait oser…Comparons ce qui est comparable,ce sera plus sérieux.Un exemple qui démontre la légèreté de ce dossier dans ses analyses économique et politique…ce qui n’a pas fait souci aux rédacteurs de ces pages  qui ne sont un fait qu’un panégyrique à l’endroit du meilleur maire que Nice n’ai jamais connu…la ville de Marseille compte de à elle seule 851 420 habitants,la ville de Nice 344 875,la Métropole à peine 550 000.Il va falloir que les papas et les mamans métropolitains et niçois s’activent un  peu…

Passons sur les tranches d’âges et le peu de renseignement sur l’arlésienne que demeure l’Eco Vallée.On nous présente l’éternelle maquette de l’Arenas.

Bref,une bonne plaisanterie de plus…

Une mauvaise pour certains quand on affiche ceci…

le point estro (2).JPG

On affiche sa préférence dans un scrutin dont la proximité est extrême.Cette couverture restera prés d’une semaine dans les kiosques et librairies de notre ville et dans les circonscriptions de notre département.

Cela pouvait motiver quelques réactions de l’opposition à M.Estrosi…Quelle opposition…

Pour conclure sur ces galéjades estroniennes sur cette pseudo concurrence entre Marseille et Nice qui se résume,dans les cerveaux des deux pingouins,à une rivalité politique  avec M.Vauzelle et M.Allemand,la ville de Marseille vit sa vie,la ville de Nice la sienne,au lieu nous opposer nous devrions coopérer car Marseille ce n’est pas le conseil régional et quand bien même si Marseille était une ville de gauche,ce qui pourrait être le cas en 2014,devrions-nous cesser d’éventuelles coopérations et collaborations.Les beaux discours sur la ligne LGV que nous tenait M.Ciotti sont passés au fond de la Vésubie…

On s’étend vers Vintimille et Gènes – au grand profit de cette dernière –au lieu d’aller vers l’ouest..Marseille,Montpellier,Barcelone…Je me souviens,un peu de nostalgie,d’une discussion avec le Sénateur Maire qui lui avait des vrais projets et de vraies et bonnes idées sur notre place dans la perspective du développement de l’arc méditerranéen…

Aujourd’hui nous sommes repassés sous l’ère des rabougris…qui se contentent de couverture du Point.et de beaux discours.de belles photos,de belles maquettes sorties et ressorties au gré du bon vouloir des journalistes qui viennent les photographier avec leur initiateur en bonne place.

Et d’articles sans queue ni tête que je vous livre…

 estro le point 1.JPG

 

Le Point : La métropole, c'est le moyen de promouvoir le leadership régional de Nice?

Christian Estrosi : Je n'aurais pas créé la métropole si notre territoire n'avait pas compté une université inscrite au plan Campus prometteur, le deuxième aéro­port national, l'Eco-Vallée, le renfort du grand emprunt natio­nal et le concours d'entrepri­ses comme IBM, Cisco, Orange, Schneider, Veolia, ERDF pour des investissements d'avenir. La métropole nous permet de gérer à 46 communes, depuis les lacs alpins à 3000 mètres d'altitude jusqu'aux rivages de la Méditerranée, 3000 kilomètres de tuyaux d'eau potable et 2 043 kilomètres de voirie...

Et de créer le grand pôle d'attractivité de Paca?

Pas seulement: de la France. Sinon, le patron de Cisco Monde n'aurait pas pris l'avion de New York, la veille des fêtes de Noël, pour venir me dire : « Nous ciblons des lieux attractifs pour nos investisse­ments, un clignotant s'est allumé sur la planète, c'est chez vous... » II a considéré Nice de la même façon que Barcelone et Milan, pour tester ici la ville intelligente du futur. La métropole a reçu du conseil général et du conseil régional la compétence pour promouvoir le territoire à l'échelle internationale, et nous avons ciblé des Etats - Chine, Japon, Corée, Etats-Unis, Russie - afin d'attirer des investis­sements étrangers.

 Vous voulez détrôner Marseille?

J'aime la France, ma région et Marseille. Quand j'étais ministre de l'Aménagement du territoire, j'ai fait labéliser 11 pôles de compétitivité régionaux:4 sont dans les Alpes-Maritimes, mais 4 autres sont à Marseille et 3 à Toulon. J'ai voulu l'équi­libre. Mon objectif aujourd'hui, auquel s'opposent certains notables marseillais (et non la population), est de placer Marseille à une heure de Nice grâce au TGV. Nous serions tellement plus forts. Marseille a un très beau patrimoine provençal, Nice est la première ville italienne de France. Marseille a un port de commerce qui représente 92 millions de tonnes, le port de Nice est plus petit, mais, au total, notre métropole gère un réseau de huit ports. Et nous avons les Alpes, ce que n'a pas Marseille. Nice est une station de ski - puisque notre métropole englobe cinq stations de sports d'hi­ver -, pas Marseille.

L'insécurité, la saleté handicapent actuellement Marseille. Une chance pour Nice?

Si j'ai voulu faire de Nice un modèle en France pour la police municipale, ce n'est pas à cause de la compétition avec Marseille ! Sur la sécurité, j'ai des chiffres nettement supérieurs à ceux de Lyon, Toulouse, Lille, pas seulement de Marseille...Quant à la propreté,à Marseille, elle n'est pas gérée par la collectivité mais par délégation de service public - ce qui provoque ces grèves à répétition. A Nice,c'est moi le patron : je gère ce dossier avec mon adjoint Pierre-Paul Léonelli, qui en est chargé, et grâce au « 3 906, allô mairie ». Chacun de nos concitoyens peut appeler ce numéro, et les renseignements permettent d'établir une carte sur infor­matique, avec des points rouges qui clignotent pour désigner les zones de saleté.J'ai mis en place une force rapide d'action propreté : si des encombrants vous gênent, vous téléphonez et la Frap intervient... C'est moi qui décide, je ne suis pas l'otage d'un système.

 L'Eco-Vallée, une concurrence pour EuroMed?

Nous ne sommes pas sur le même créneau. EuroMed existe depuis plus de vingt ans, Eco-Vallée est exclusivement consacrée à la croissance verte et aux nouvelles technologies - en complément de Sophia Antipolis. EuroMed est un centre urbain ; nous agissons sur 10000 hectares dans un espace fluvial, entre mer et montagne. Nous sommes en train d'inventer un modèle d'aménagement et de développement durable du territoire, et avec Nice Méridia un nouveau concept de technopole en milieu urbain. De plus, la métropole peut s'appuyer sur des éco-énergies produites grâce au solaire, à la houle de la mer ou au bois, par exemple. Nous sommes plus favorisés par la géographie puisque nous sommes dotés de montagnes et de forêts. Ce que Marseille n'a pas.

 N'avez-vous pas les yeux plus gros que le ventre?

Certains conçoivent leur mandat afin de n'avoir aucun ennui. Moi, j'en cherche dix par jour en essayant d'avoir beaucoup d'ambitions pour mon territoire. On appelait Nice « la belle endormie », elle est devenue une grande signature au bord de la Méditerranée. Il suffit, par exemple,de voir le nombre de grands sommets internationaux qui se sont tenus ici ces trois dernières années. Lors de sa dernière visite d'Etat,le leader chinois M. Hu Jintao n'a pas hésité entre Marseille *
et Nice, on lui a proposé Versailles, et il a dit : « Je veux Nice... » Tout est dit .

Quelques remarques:

*Qui sont les notables marseillais qui ne veulent pas du TGV ?...Mme Joissains,elle n ‘est pas marseillaise,elle est aixoise…

http://www.lettreducadre.fr/PAR_TPL_IDENTIFIANT/37474/TPL...

http://www.nicerendezvous.com/car/200901126141/actu-n-469...

http://www.tretsvrai.fr/lgv/r_press_jan_09/la_prov_14_1_j...

http://www.eric-ciotti.com/2009/06/30/japprouve-le-trace-...

http://www.fnautpaysmaures.com/index.php?option=com_conte...

http://www.tretsvrai.fr/lgv/r_press_jan_09/la_prov_22_1_b...

estrosi,le pont,muselier ,carlotti,collard,nouvel observateur

http://www.tretsvrai.fr/archives_2011/echos_11_01/la_prov...

En somme,tous les opposants au tracé qui a la préférence de Messieurs Ciotti et Estrosi sont des notables UMP…

*11 pôles de compétitivité labélisés .il a onze doigts aux mains notre bon maire…et ancien ministre de quoi au juste…

*Sur l’insécurité : »j’ai des chiffes supérieurs »…c’est un aveu

*Le tableau avec les points rouges qui clignotent.Celle-là il fallait l’inventer…il l’a fait.En fait,les clignotants ne clignotent pas,ils restent en permanence  allumés.Depuis une quinzaine nos quartiers,en particulier le mien,est arrosé deux fois par matin.trés tôt,karcherisé,brossé…patatras,ce matin,veille d’élection arrosé mais,pas de balayage…mon boulevard est jonché de papiers et d détritus divers.Le clignotants sont tous etEints,c’est samedi.…Gageons que ce dimanche,jour d’élection,reverra nos chers cantonniers…qui balaient tous,les 20 mètres et sautent 20 mètres et ainsi de suite…RGPP oblige,plus assez de cantonniers…Quand je pense que sous l’époque du Sénateur Maire,on l’a emmer…et que je vois,maintenant ,l’état dans lequel sont nos quartiers.J’enrage

03/06/2012

UMP:Si ça pouvait être vrai !

UMP:Si ça pouvait être vrai !Deux clowns au tapis,ça nous fera des vacances !

Vers la chute de l’icône Rama Yade

EXCLUSIF - Selon notre sondage Ifop-Fiducial à paraître dimanche JDD, l’ancienne secrétaire d’Etat de Nicolas Sarkozy serait battu serait éliminée dès le premier tour dans la 2e circonscription des Hauts-de-Seine. Elle serait devancée au premier tour dans la primaire qui l’oppose au député UMP sortant Manuel Aeschlimann. Le maire socialiste d’Asnières serait le grand gagnant de l’affaire avec une confortable victoire au second tour.

yade kadhafi.jpg

Les élections,ce n’est qu’une une histoire de paillasson.

Il suffit de savoir qui joue le rôle des pieds.

Douche froide pour l’ancienne ministre sarkozyste. Dans la 2e circonscription des Hauts-de-Seine (Asnières-Colombes), historiquement à droite, Rama Yade, qui se présente pour la première fois sur son nom à une élection, avec l’étiquette Parti Radical, récolte dans notre sondage des résultats très décevants.

Au premier tour, elle est largement distancée par ses deux principaux adversaires. Le maire PS d’Asnières,Sébastien Pietrasanta arrive en tête avec 36% des voix, derrière lui, le très controversé Manuel Aeschlimann, ancien maire et député UMP sortant, engrange 29% des voix et Rama Yade est loin derrière avec 19% des voix.

"Symbole d’une droite et d’un centre qui se déchirent"

Un score un peu juste pour lui assurer la présence au second tour dans le cadre d’une triangulaire. Cela dépendra de la participation puis qu’il faut avoir rassemblé les voix de 12,5% des inscrits pour prétendre au tour suivant. Mais même si elle pouvait participer à une triangulaire, la vice-présidente du Parti Radical ne bénéficierait d’aucun report de voix. Dans toutes les configurations Sébastien Pietrasanta est donné largement gagnant. Il remporte l’élection avec 54% des voix en cas de duel avec Aschliemann. Et avec 48% des voix en cas de triangulaire. "Asnières est le symbole d’une droite et d’un centre qui se déchirent. Et cela profite à la gauche", analyse Frédéric Dabi, directeur adjoint de l’Ifop.

http://www.lejdd.fr/Politique/Elections-legislatives-2012...

03-06-2013.JPG

UMP:le Muso a le bec dans l’eau !

A Marseille, la ministre Carlotti battrait Muselier

EXCLUSIF - Selon notre sondage Ifop-Fiducial à paraître dimanche dans le JDD, Marie-Arlette Carlotti l’emporterait face au député UMP sortant. Elle sauverait ainsi sa place au gouvernement.

muso carlo.jpg

Marie-Arlette Carlotti pourrait l'emporter face à Renaud Muselier.  

Muselier-Carlotti : c’est le match de Marseille. L’un a été au gouvernement sous Raffarin. L’autre voudrait le rester sous Ayrault Et d’après notre sondage Ifop-Fiducial (réalisé du 29 au 30 mai sur un échantillon représentatif de 504 personnes), la récente ministre déléguée aux personnes handicapées vire en tête avec 52% contre 48% pour Muselier, élu député depuis 1993. L’affiche est à enjeux. Pour les deux, c’est défaite interdite dans cette 5e circonscription des Bouches-du-Rhône. En cas d’échec, Renaud Muselier verrait s’éloigner ses rêves de mairie de Marseille. Marie-Arlette Carlotti, elle, devrait quitter le gouvernement, conformément à la règle édictée par Ayrault.

D’ici le deuxième tour les choses peuvent encore évoluer mais ce sondage est une bonne nouvelle pour Carlotti qui a déjà échoué deux fois à devenir député. "C’est une des circonscriptions symboles pour les législatives, c’est à la fois une terre de droite et une des cibles du PS. Le résultat de cette circonscription aura une portée nationale car il confirmera ou amplifiera le rapport de force de la présidentielle", explique Frédéric Dabi de l’Ifop.

L’UMP assèche le FN

Les résultats du second tour de la présidentielle pouvaient déjà donner un léger sourire à Carlotti. Avec 50,22% des voix François Hollande dépassait Sarkozy d’une courte tête. Carlotti pourrait surfer sur la vague Hollande, elle qui comme le nouveau président entend incarner "le changement". Face à l’UMP. Et aussi face à un PS local toujours empêtré dans les affaires, entre la mise en examen de Jean-Noël Guérini, le président du conseil général et le récent renvoi en correctionnelle de Sylvie Andrieux qui s’est vue cette semaine retirer l’investiture du PS.

Au premier tour, 36% des sondés voteraient pour Muselier, 34% pour Carlotti, 13,5 pour Jean-Pierre Baumann (Front National) et 8.5% pour Frédéric Dutoit (Front de gauche). "Au premier tour, Muselier a asséché le FN et Carlotti le Front de gauche", relève Dabi, au regard des résultats lors de la présidentielle. Le score du candidat du FN ne devrait pas lui permettre de se maintenir au second tour. Ce serait une épine de moins dans le pied de Muselier.

http://www.lejdd.fr/Politique/Elections-legislatives-2012...

jddmuselier.JPG

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu