target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

26/04/2013

Hollande:A mon François…

Hollande:A mon François…

hollande chine.jpg

 

Ne cédez pas monsieur le président.ce ne sont pas les medias ou M.Copé qui font la politique de notre pays.

Le remaniement n’est pas la solution sauf s’il s’agit d’un ajustement technique destiné à réduire le nombre de ministre et de resserrer les portefeuilles.

Il y a une solution imparable pour vous sortir de l’impasse dans laquelle vous êtes à cause d’une gestion précédente catastrophique.

D’autre part au lieu de exciter dans les medias pour placer ses pions respectifs,les responsable du PS devraient se battre sur la situation actuelle.

On ne règle pas des conflits sociaux et les problèmes de chômage par des entretiens dans le Monde….

Les principaux plans sociaux,ceux qui font l’actualité,Peugeot,Petroplus,Florange sont des queues de comètes,si j'ose,dire de l’ancienne majorité qui a laissé pourrir ces conflits.Qui a menti sur les solutions apportées comme chez Petroplus

Il y a une autre solution:la dissolution à froid….

 

Petroplus

Après seize mois de lutte, les salariés de Petroplus à Petit-Couronne (Seine-Maritime) se sont résolus à une éventuelle fermeture de leur raffinerie en faillite.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/04/15/les-sal...

Un mensonge d’état

 http://youtube.googleapis.com/v/jT6Ggar7FGA&source=ud...

M.Sarkozy n’a jamais contacté le patron de Shell (à voir reportage d’I télé)…

Après reflexion,comment un président de la république pourrait il signer des engagements entre deux sociétés privées.

Aujourd’hui,c’est François Hollande qu’on accuse d’avoir laissé tomber ces salariés….

 

 PETROPLUS L'intersyndicale appelle Sarkozy à la saisie de la raffinerie

http://youtube.googleapis.com/v/TE18TVBb2ws&source=ud... 

 

Peugeot

PSA Aulnay:Sarkozy s'engage «à tout faire pour sauver le site»

Publié le 12.04.2012

http://www.leparisien.fr/economie/psa-aulnay-sarkozy-prom...

 

Sarkozy a-t-il demandé à PSA de repousser son plan social?

« Voilà toute l'ambiguïté de la situation avec laquelle joue d'ailleurs François Fillon. Sur le plateau de France 2, jeudi soir, lors de son débat avec Jean-François Copé, l'ancien Premier ministre a affirmé que Nicolas Sarkozy n'a pas "demandé qu'on repousse l'annonce", mais "demandé qu'on repousse le plan social". Une subtile nuance. Si subtile qu'il a dû renvoyer un nouveau communiqué ce vendredi: "François Fillon dénonce les interprétations erronées qui entourent ses propos sur le plan social de PSA (...) S'agissant de PSA Peugeot Citroën, Nicolas Sarkozy n'a pas demandé qu'on repousse l'annonce du plan social, mais que tout soit tenté pour l'éviter, comme il a toujours essayé de le faire pour toutes les entreprises pendant cinq ans." 

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/sarkozy-a-t-il...

 

Je passe sur Florange.L’histoire est bien connue et l’initiative des délégués FO n’est que pur événement médiatique.Martin est dans tous les medias pour le lancement de son livre,fallait bien lui  mettre quelques banderilles amicales.

Pour le reste quand un président nous rabâche sa sérénade sur le volontarisme,vous voyez de qui je veux parler,quand le même envoie ses ministres sur place à chaque fois qu’un conflit démarre,quand un ministre de l’industrie prétend que chez Renault c’est le président de la république qui commande...on finit par se prendre pour le patron de toutes les entreprises de France…plus de patrons dans nos entreprises en difficultés.M.Mittal a réussi à se faire passer pour une victime de notre gouvernement et par erreur tactique on lui a donné du grain à moudre.Les patrons sont responsables de leur entreprise,le gouvernement de la politique économique et sociale.Si M.Montebourg comprend que faire du Sarkozy est la mauvaise méthode,tout ira beaucoup mieux.


13/12/2012

Florange:On comprend mieux pourquoi M.Mittal ne veut pas lâcher Florange

Florange:On comprend mieux pourquoi M.Mittal ne veut pas lâcher Florange!

 

Florange:ce document qui gêne ArcelorMittal

Si besoin était, voilà de quoi alimenter la colère des salariés de l’usine ArcelorMittal de Florange. Selon un document interne, publié par la CFDT, le site mosellan est plus rentable que ne le laisse prétendre le groupe sidérurgique. De l'eau au moulin des salariés, qui refusent la fermeture des deux hauts fourneaux du site, les derniers en Lorraine.

L'élément principal de ce document est un graphique présentant l'évolution des coûts variables de production (énergie, matières premières, transports...) de différents sites ArcelorMittal en France, en Allemagne et en Belgique. Il apparaît sur ce graphique que les coûts variables des sites lorrains du groupe sont dans la moyenne, moins élevés notamment que ceux de Brême ou de Liège. 

courbes arcelor.jpg

Une partie du document interne 

Une performance d'autant plus méritoire que Florange, situé loin de la mer, doit supporter d'importants coûts d'acheminement des matières premières, à la différence des sites portuaires de Dunkerque ou de Fos-sur-Mer. Sur le même graphique, la ligne en pointillés montre que, sans ce facteur géographique, le site serait de loin le plus compétitif sur l'échantillon examiné. Comme le reconnaît le document lui-même, où l'on peut lire noir sur blanc : «Le désavantage logistique de Florange lié à sa situation à l’intérieur des terres est plus que compensé par sa performance industrielle.»

 

ArcelorMittal ne se laisse pas démonter pour autant. «Ce document d'étude, au caractère tout à fait partiel, n’a jamais fait l’objet d’une validation par le Groupe», relativise un communiqué publié ce jeudi matin. Joint par Libération, un porte-parole développe : «Ce document ne prend par en compte les coûts fixe, dont les salaires, les taxes, les frais généraux et les coûts de maintenance. [Or], ces coûts sont plus élevés à Florange. Cela tient aux frais de maintenance des deux hauts fourneaux, qui sont vieux et petits, et coûtent donc beaucoup plus cher à entretenir que des hauts fourneaux plus récents et de plus grande capacité, comme ceux de Dunkerque, de Gand ou de Brême.»

Une réserve justifiée, puisque c'est sur la comparaison des coûts totaux - non précisés par ArcelorMittal - que devrait reposer l'argumentaire des syndicats. Reste que l’argument selon lequel le site serait non compétitif car non portuaire ne tient pas. D'autre part, une rénovation des hauts fourneaux permettrait de réduire le surcoût de frais fixes de maintenance. Une opération onéreuse pour laquelle ArcelorMittal n'a jusqu'à présent montré aucun enthousiasme. 

http://www.liberation.fr/economie/2012/12/13/florange-ce-...

Que les syndicats prennent garde aux arguments qu’ils développent.Si ce site est rentable il n’y aucune raison pour que Mittal accepte une nationalistion.Au surplus,les arguments du ministre Montebourg qui consistaient à vouloir nationaliser le site de Florange(sic) pour sauver les emplois menacés ne semblent plus fondés puisque sa rentabilité doit pouvoir assurer la perennite des emplois...D'autant que les mêmes syndicats réclament une remisé à niveau des hauts fourneaux afin d’en réduire les frais fixes,ce que Mittal a refusé pour l’instant.Or, voila ce qu’on trouve  dans l’accord Ayrault/Mittal: 

»Tout le reste, ce sera "le flux d'investissements courants, les investissements de pérennité, santé, sécurité et progrès continu, et la maintenance exceptionnelle", c'est-à-dire un vaste fourre-tout où à peu près tout et n'importe quoi peut être comptabilisé, et notamment les frais de maintenance. Exactement ce que craignaient les syndicats, qui accusent Lakshmi Mittal de vouloir faire passer pour une concession de sa part des dépenses qu'il était de toutes façons obligé d'effectuer.

Néanmoins, il est indiqué que le train à chaud, un équipement stratégique du site, "fait partie des outils majeurs du dispositif de laminage" de l'entreprise et verra donc son niveau de production "maintenu autour de 2 millions de tonnes par an pour alimenter en bobines l'aval de la Lorraine ".Cette pérennisation du train à chaud était réclamée depuis longtemps par l'intersyndicale de Florange. »

Aujourd’hui il me semble plus sage et sans doute plus efficace de travailler,les syndicats et les pouvoirs publics,à relancer la machine Florange plutôt que de continuer à mettre de l’huile sur le feu comme le font certains.Que M.Mittal soit un forban,un prédateur…Tout le monde le sait.Si on croit qu’en le répétant à satiété on va sauver les emplois et le site on se trompe.Et on trompe les salariés.

Que certains syndicats refusent de participer au groupe de suivi est aussi à mon humble avis une grave erreur….Ca donne du grain à moudre à M.Mittal,à la droite qui se rengorge des difficultés que rencontre le gouvernement…

Je note avec une certaine satisfaction que l’opération Mélenchon a été saluée comme il le fallait par le syndicat CFDT,majoritaire sur le site :porte close et refus de participer à un simulacre de marche vers l’usine comme au bon vieux temps…Avec M.Mittal,ce ne sont pas les fanfaronnades et bons mots de M.Mélenchon qu’il faut mais des syndicats unis et un gouvernement qui gouverne avec la main ferme.Là,il y a manifestement une petite difficulté,je vous l’accorde.

Enfin,je note que le CGC et La CFDT continuent à négocier au CCE du groupe alors que la CGT et FO ont joué au gros bras…

Y a que la foi qui sauve du blues…

A voir:

http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2012/12/13/le-document-qui-prouve-la-competitivite-de-florange#jimage=007E2458-6239-4829-9184-9D15256BA450

http://news.google.fr/news/rtc?ncl=dVD8w_iSuXbYdWMBFa79PPn-0y3iM&ned=fr&topic=h&ar=1355424460

 

06/12/2012

Florange:le gouvernement aurait acheté Mittal Florange…

Florange:le gouvernement aurait acheté Mittal Florange…

C’est BFM qui le dit…

 

gour florange mittal.jpg

C’est drôle cette manie de déformer l’information à ce point.L’accord signé entre le gouvernement en la personne de M.Ayrault et le groupe Mittal ne concerne que des engagements de M.Mittal.C’est M.Mittal le patron de cette usine pas M.Ayrault.

Ce n’est pas M.Mittal qui vient de nommer un sous préfet,M.Marzorati,pour vérifier le bonne exécution des engagement de M.Ayrault…

Si le gouvernement s’engage lui sur des fonds qu’ils disposent et pas sur des promesses de M.Mittal.

Certains entretiennent un flou dangereux,et M.Montebourg en est un peu responsable,sur les responsabilités des uns et des autres.Le responsable de l’entreprise située à Florange c’est M.Mittal,le responsable des difficultés en cours c’est M.Mittal et pas M.Ayrault.

M.Martin joue un jeu dangereux…et l’opposition devrait se rappeler des frasques de leur candidat-président.Et malheureusement pour lui,M.Martin ne va tarder à se faire instrumentalisme par celles et ceux qui l’ont trahi ….Malgré tout et M.Attali a eu raison de la rappeler:les salariés de Florange ne seront pas au chômage…Qu’on pense un peu à ceux qui dégagent tous les jours de leur entreprise…Pensons un temps à tous ceux qui n’ont pas profité de périodes de chômage partiel jamais vues…

Mme Nathalie demande une commission d’enquête sur les conditions de négociations selon lesquelles cet accord a été signé.Elle ferait mieux de nous expliquer où sont passés les millions promis par M.Sarkozy,millions qui provenaient selon elles de l’enveloppe des investissements d’avenir.C’est à dire du grand emprunt.Quand on sait que ce dernier était financé avec de la dette sur présentation de projet et accord par M.Ricord,on devrait réellement demandé des comptes à ces grandes gueules.

Je crois qu’un peu de modestie de ces gens qui ne sont pas capables d’organiser des élections sans tricher serait de bon aloi.

Pas capables de faire respecter à M.Mittal pris devant un président de la république dans l’enceinte de l’Elysée.

Aujourd’hui,M. Vidalies,ministre des relations avec le parlement,a répondu à M.Grosdidier en lui rappelant quelques réalités,je crois qu’on a pas fini de voir les Sénateurs et Députés UMP baissaient la tête comme des penauds qu’ils sont après s’être fait rincés par les ministres socialistes.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu