target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

17/07/2014

Hollande:L’Elysée mieux gèré que l’ump

Hollande:L’Elysée mieux géré que l’ump!

L’Elysée continue à réduire ses dépenses,se félicite la Cour des comptes

hollande,présidence de la républiue,cour des comptes,migaud,elysée,trierweler,ump

FRÉDÉRIC SCHAEFFER / JOURNALISTE | LE 15/07 À 17:50, MIS À JOUR À 17:55

La Cour des comptes se félicite des mesures prises «pour assurer un meilleur contrôle des dépenses de restauration à la table du Palais». - AFP

 La dotation budgétaire de la présidence de la République s’est élevée à 101,2 millions d’euros en 2013, 2,2 % de moins que prévu. 2,25 millions ont ainsi été reversé au budget général.

La Cour des comptes a salué, dans un rapport publié ce mardi (voir document ci-dessous), «la poursuite des efforts engagés»par l’Elysée pour réduire les dépenses. La dotation budgétaire de la présidence de la République s’est élevée à 101,2 millions d’euros en 2013, 2,2 % de moins que prévu, permettant de reverser 2,25 millions au budget général.

L’an dernier, les économies ont été faites principalement dans les dépenses de fonctionnement courant (– 17 %). Les achats de matières premières et les approvisionnements ont diminué de 14 %, note la Cour qui se félicite des mesures prises «pour assurer un meilleur contrôle des dépenses de restauration à la table du Palais». Elle se félicite également d’«une ­gestion plus attentive» du parc automobile : la centaine de véhicules n’ont parcouru « que » 1,3 million de kilomètres (1,8 million en 2012), permettant une réduction «sensible» des dépenses de carburant. Les dépenses de communication (770.000 euros, hors frais de personnel) ont également été réduites. Aucun sondage n’a été commandé l’an dernier, pas plus que le recours à des cabinets de conseil.

97 déplacements de François Hollande

Les dépenses de personnel ont, enfin, été contenues par des économies permettant de compenser l’évolution spontanée de la masse salariale. L’Elysée avait déjà fortement réduit ses effectifs au cours des dernières années, passant de 1.051 collaborateurs fin 2007 à 858 fin 2012 (– 18,4 %). «Cette tendance s’est poursuivie», note-t-elle. Les services de l’Elysée comptaient 836 collaborateurs fin 2013. « Cette baisse est le résultat d’une réduction du nombre des chauffeurs et de la mutualisation de certaines fonctions support, tels les secrétariats, ainsi que du non-remplacement d’agents partant à la retraite.»

La Cour note en outre que François Hollande a effectué 97 déplacements (dont 40 à l’étranger) pour un coût total de 14 millions d’euros ; une dépense «difficilement com­parable à celle de 2012, année électorale». Par ailleurs, la Cour mentionne les dépenses liées à Valérie Trierweiler, soit 396.900 euros pour la rémunération des cinq collaborateurs de l’ex-première dame (des postes supprimés depuis, souligne le rapport) et 85.000 euros de frais de déplacement.

http://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/0...

La Cour des comptes salue la gestion de l'Élysée

Par lefigaro.frService infographie du Figaro

Mis à jour le 17/07/2013 à 11:46

migaud hollande.jpg

L'Élysée est plus économe sous Hollande que sous Sarkozy. La Cour des comptes enregistre des progrès dans son dernier rapport sur les comptes et la gestion des services de l'Élysée rendu public, tout en relevant plusieurs points nécessitant des efforts supplémentaires.

Près de 6 millions d'euros ont été reversés par François Hollande au budget de l'État, «ramenant la dotation budgétaire de la présidence de la République de 108,9 millions d'euros à 102,9 millions».

C'est le cinquième rapport de ce type. Signé de Didier Migaud, le premier président de la Cour, il couvre pour les comptes l'ensemble de l'année 2012, qui a vu l'élection de François Hollande, succédant à Nicolas Sarkozy, et la période du 15 mai au 31 décembre 2012 pour l'examen de la gestion des services de l'Élysée.

La fin des sondages commandés par l'Élysée

Le document recense plusieurs domaines où les dépenses ont été réduites. Ainsi, relève la Cour, aucune dépense n'a été effectuée depuis le 15 mai 2012 pour les sondages, la présidence Hollande ayant décidé de ne plus y recourir, alors que ce type de dépense s'est élevé du 1er janvier au 14 mai 2012, les derniers mois de la présidence de Nicolas Sarkozy, à 77.381 euros. Dans son précédent rapport, en décembre 2012, la Cour des comptes avait épinglé ces sondages commandés par la présidence Sarkozy.

De même, les dépenses d'études, qui avaient fait l'objet de paiements à hauteur de 103.131 euros du 1er janvier au 15 mai 2012 ne figurent plus depuis cette date dans les comptes de la présidence.

3 millions d'euros d'économies concernant les déplacements

Sur les déplacements, les dépenses ont été réduites à 14,3 millions d'euros en 2012, contre 17,7 millions en 2011. Différentes mesures permettent des économies, comme l'utilisation du train, sur des trajets vers Bruxelles. La Cour préconise de faire de même pour Berlin. Mais ces économies restent anecdotiques. Ce sont surtout la limitation de l'utilisation de l'Airbus A330-200 pour les longues distances et le choix de la voiture pour les courts trajets qui ont permis de réduire les dépenses.

Réduction du traitement du président

À la rubrique «dépenses du personnel», le rapport enregistre une économie de l'ordre de 900.000 euros en 2012. La Cour attribue ce chiffre à une baisse de 2,80% du nombre des effectifs, mais aussi, notamment, à la réduction de 30% du traitement du président Hollande par rapport à celui de Nicolas Sarkozy. Ce traitement est ramené ainsi de 19.721 euros nets mensuels en décembre 2011 à 13.764 euros en décembre 2012.

Économies sur les fleurs

Des «mesures de remise en ordre» ont également été instaurées en 2012 pour la restauration du Palais de l'Élysée, dont la charge globale a été ramenée à 4,4 millions d'euros, soit une économie de 1,1 million d'euros par rapport à 2008. Le rapport note également que les coûts de fleurs sont passés de 230.000 euros en 2011 à 130.000 euros en 2012, «grâce à l'utilisation d'un logiciel de gestion». Des économies ont été faites également sur la cellule Internet (180.000 euros au second semestre contre 373.809 euros le premier), notamment grâce à la suppression du site dédié à la première dame.

La Cour des comptes invite aussi l'Élysée à une «remise en ordre» au sujet d'une soixantaine d'appartements du palais de l'Alma (quai Branly, VIIe arrondissement de Paris) et à la régularisation de la situation juridique et financière du pavillon de la Lanterne.

hollande,présidence de la républiue,cour des comptes,migaud,elysée,trierweler,ump,carla bruni sarkozy

http://www.lefigaro.fr/politique/2013/07/16/01002-2013071...

 

Nota :Les dépenses affectées à  Mme Trierweiler soit 481 000 € sont à comparer avec le seul coût du site internet de Mme Carla Bruni Sarkozy qui s’établissait ou plutôt s’établit car au contraire de lump l’Elysée ne fonctionne pas à crédit à 410 000 euros pour une période allant du 1er janvier 2011 au 15 mai 2012.Le reste des dépenses de la vraie et unique première dame est consigné dans le rapport de la cour des comptes sur la gestion de l’Elysée pour les périodes concernées.

Je ne comprends pas pourquoi on s’attarde tant sur les dépenses de la première dame d’antan,si j’ose dire.Etait elle,elle aussi,illégitime à occuper cette fonction ?

Il est significatif que dans l’article joint Le Figaro n’évoque pas le cas de Mme Trierweiler.C’est un signe !

On attend les réflexions de nos gredins de service qui se félicitent du fait que M.Migaud soit un ancien député socialiste quand il critique le gouvernement,maintenant qu’il lui adresse des satisfecit on va sans doute lui trouver quelques complaisances  coupables.


compte Elysée sur Google

https://www.google.fr/search?hl=fr&gl=fr&tbm=nws&...

 

C’était beaucoup plus fun avec le meilleur….

Déplacements privés, sondages, garden-party : l'Elysée épinglé

Julien Martin | Ex-Rue89

Un rapport de la Cour des comptes indique que Nicolas Sarkozy a dû rembourser 14 000 euros de frais privés payés par l’Etat.

hollande,présidence de la républiue,cour des comptes,migaud,elysée,trierweler,ump

Hello,vous avez vu mon Raymond comme il chouette….

VOIR LE DOCUMENT

(Fichier PDF)

 « C’est une démarche inédite, historique. » Philippe Séguin a rendu public ce jeudi le premier rapport sur le budget de la présidence de la République. Si le premier président de la Cour des comptes se félicite « de progrès sur la transparence plus que significatifs », il souligne cependant qu’il reste « des progrès à réaliser » et relève plusieurs anomalies.

Un contrôle souhaité par Nicolas Sarkozy dès le discours d’Epinal en juillet 2007 sur la réforme des institutions. Un début d’aboutissement aussi du combat du député apparenté socialiste, René Dosière, qui depuis sept ans décortique les finances de la Présidence.

L’élu de l’Aisne estime que ce rapport est « utile et important », même s’il confie à Rue89 regretter que la Cour des comptes « n’ait pas insisté davantage pour que, lorsque l’Elysée présente ses comptes, ils soient beaucoup plus détaillés ». 

« Ce travail fait ressortir les progrès intervenus dans la gestion budgétaire et comptable en 2008 », relève au final la Cour. Un budget de l’Elysée qui s’élevait en 2008 à 110 millions d’euros, soit moins de 0,05% du budget de l’Etat. Ce qui n’a pas empêché pas l’organe de contrôle d’accrocher la Présidence sur plusieurs dépenses et de formuler des recommandations.

Des dépenses privées payées par l’Elysée

L’une des observations les plus symboliques de la Cour des comptes concerne le service de l’intendance privée. Ces personnes qui veillent depuis toujours à la satisfaction quotidienne des besoins personnels du chef de l’Etat et de sa famille.

« Le personnel d’intendance avait pris l’habitude, par commodité et souvent dans l’urgence, de régler certaines dépenses à caractère privé », note la Cour, qui a alors demandé et immédiatement obtenu un remboursement à hauteur de 14 123 euros pour l’année 2008.

Des déplacements privés trop coûteux

« Le mieux est souvent l’ennemi du bien », explique Philippe Séguin avant d’aborder la question des transports privés du chef de l’Etat. « Pour répondre à l’attente de l’opinion », Nicolas Sarkozy n’utilise plus le jet privé de son ami industriel Vincent Bolloré ou l’avion de la présidence de la République, mais des avions de ligne. Un contresens économique, selon le premier président de l’organe de contrôle :

« Cette banalisation est coûteuse, plus coûteuse que voyager à bord d’un avion officiel de l’Etec (Escadron de transport, d’entraînement et de calibration), car le Président doit être accompagné de six ou sept collaborateurs à bord de l’avion de ligne (groupe de protection, aide de camp, transmetteur...) et un avion de l’Etec le suit quand même pour pouvoir le transporter à tout moment en cas de crise. »

La Cour des comptes recommande donc de voyager plutôt à bord de l’avion de l’Etec, quitte à rembourser le prix des billets pour le chef de l’Etat et ses proches sur la base des tarifs commerciaux. L’Elysée a assuré qu’une étude était en cours, mais la suggestion ne sera pas suivie tout de suite : les époux Sarkozy s’envolent ce jeudi pour New York à bord d’un avion de ligne.

Des études d’opinion inopportunes

La Cour insiste sur une convention signée le 1er juin 2007 entre la présidence de la République et un cabinet d’études chargées de réaliser des études d’opinion, « pour un coût avoisinant 1,5 million d’euros ». Elle constate « le caractère non seulement très succinct de la convention mais également exorbitant au regard des règles de l’exécution de la dépense publique » : le contrat réalisé sur papier libre ne comportait en effet qu’une seule page et laissait le cabinet « juger de l’opportunité, dans le temps et dans les thèmes, des sondages » !

Principal client du cabinet stigmatisé dans ce rapport : l’institut Opinion Way et son « Politoscope ». Facturés 392 288 euros à l’Elysée, les résultats de cette étude étaient pourtant publiés à l’identique par Le Figaro et LCI. « On pouvait, dès lors, s’interroger sur l’utilité de ces dépenses », écrit la Cour des comptes, qui a obtenu de l’Elysée la modification de ladite convention, afin d’éviter que ces dérives ne se répètent.

Une garden-party anticoncurrentielle

« Les relations contractuelles et la mise en concurrence semblent encore assez peu pratiquées », déplore enfin la Cour des comptes. C’est le cas pour les achats de Boucherie, de fruits et légumes, de boissons non alcoolisées, de crèmerie, de combustibles ou de fournitures administratives, mais aussi concernant la garden-party du 14 juillet 2008.

Pour attribuer le marché de l’organisation de cette réception, une consultation a bien été organisée, mais elle « n’a été que de pure forme », fait remarquer la Cour. Le prestataire retenu a effectivement facturé ses services 296 437 euros, alors qu’un concurrent proposait une offre s’élevant à 186 904 euros. Ce qui n’a manqué pas de faire s’interroger les rédacteurs du rapport :

« Il n’est en soi pas choquant que, pour un événement d’une telle ampleur, le prix ne soit pas le seul critère retenu. Le savoir-faire est tout aussi primordial. Toutefois, le fait que deux entreprises consultées n’ont pas souhaité répondre, joint au fait que la société retenue est le prestataire de la garden-party de l’Elysée depuis de nombreuses années, peut donner à penser que cette consultation n’a été que de pure forme. »

La Cour des comptes a logiquement suggéré un fonctionnement plus conforme au Code des marchés publics. Comme pour les autres recommandations contenues dans le rapport (réaffectation des résidences secondaires peu utilisées, meilleure évaluation des loyers des logements de fonction, participation de tous les accompagnateurs lors des voyages officiels...), l’Elysée a assuré s’employer à les mettre en œuvre. La Cour a promis d’y veiller « avec la plus grande attention ».

http://rue89.nouvelobs.com/2009/07/16/deplacements-prives...

 

A lire sur le rue 89

Budget de l'Elysée en hausse de 18,5% : « On dissimule la réalité »

20/06/2014

Fillon:Il est marrant ce bonhomme….

Fillon:Il est marrant ce bonhomme…

 

fillon londres.jpg

http://www.lefigaro.fr/politique/2014/06/18/01002-2014061...

 

Il parle de lui en évoquant toujours les autres….

Ministre depuis 1993,premier ministre pendant 5 ans du président le plus extraordinaire et réformateur le V eme république,voila qu’aujourd’hui il nous dit qu’il a fait partie des hommes qui depuis 30 ans n’ont pas été capables de braver nos handicaps.

Bien évidemment,pour les 5 ans passés c'est Nicolas Sarkozy….pas lui qui est le seul politique français qui brave les handicaps de notre pays en silence,en bon collaborateur !et le premier ministre,le seul l'unique,c'était lui.Allez comprendre!

30 ans ce nous ramène a quelle période au fait…..2014 – 30,ça nous fait 1974 !

 1974,année où le président de la république s’appelait Valery Giscard d’Estaing,le premier ministre Raymond Barre….

 epuis 1974 la droite a gouverné de 1995 à 2012 avec une seule cohabitation,la gauche de 1981 à 1995 avec une double cohabitation.…Qu’avez vous fait pendant ces périodes de pouvoir….

François Fillon a été ministre 6 fois et jamais il n’a ouvert son clapet,jamis il n'a soutenu une autre politique que celle de ses chefs…jamais démissionné,une fois écarté.

Un chef,M.Fillon doit être toujours le premier,le premier à parler en prenant des risques,toujours premier à la tache,toujours devant à s’exposer.Le Général de Gaulle,votre modèle unique parait-il,a été toujours à l’avant garde y compris quand il a été relégué au rang de colonel alors qu’il devait être général depuis longtemps….Il a été le premier a proposé l’utilisation des blindés et de l’ armée de métier ce qui lui a valu d’être l’ennemi irréductible de l’état major et des badernes qui le dirigeaient,il a été le seul miliaire gradé à quitter la France pour continuer le combat,il a été le premier à évoquer une nouvelle constitution,à parler de décolonisation à Brazzaville et s’est engagé courageusement sur cette voie et a libéré la France du fardeau algérien…seul contre tous.Toujours premier et avec courage,toujours premier face aux autres,les forces du déclin et de la réaction…Celles qu’aujourd’hui vous êtes un des représentants.

Et puis jamais il ne se serait fait roulé dans la farine comme vous en 2012 par celui qui est aujourd’hui banni.comment vous faire confiance….Qu’est que ce sera devant Poutine…

Voyez vous cher monsieur Fillon,votre parti l’ump,dans sa configuration actuelle,aurait voté non au référendum de 1969,aurait voté non aux lois sur la participation des travailleurs aux bénéfices de leur entreprise,aurait été opposant à la participation telle que dessinée par Messieurs Vallon,Capitant et Loichot….

Le courage selon vous c’est d’appliquer à notre pays les recettes de Mme Thatcher,c’est d’un anti gaullisme presque parfait….et absolu.

 Je voudrai,pour finir,prendre un exemple typique ce de qu’est le summum de la démagogie ambiante.

L’augmentation du temps de travail dans la fonction publique de 39 heures au lieu de 35,payées 39 ou pas.Un jour c’est avec un jour c’est dans….

Or le problème n’est pas la durée du travail légale mais la durée de travail effective.Affirmer qu’il faut travailler 39 heures ce fait plaisir a votre clientèle qui a massivement profiter des 35 heures mais ne résout rien en terme de compétitivité .Tavailler 32 heures en étant au maximum des capacités de production vaut mieux que de dire qu’on va faire travailler 39 heures et que salariés glandent pendant 5 heures.M.Fillon,vous et vos amis reprochaient aux socialistes de n’être que des anciens fonctionnaires qui ne connaissent rien à l’entreprise comme si c’était une tare,alors je pose la question qu’il faut :et vous quand avez vous eu la moindre responsabilité opérationnelle dans une entreprise ?Combien de bulletin de paye provenant  d’une entreprise privée pouvez vous produire.Combien de vos deniers personnels avez vous investis dans un projet industriel ou commercial ?Combien de salariés avez vous rétribués grâce aux résultats d’ entreprise vous appartenant ou que vous gériez ?

Votre fiche wikipedia indique a la rubrique profession :attaché parlementaire.Ca ne s’invente pas !

A ces questions,vous ne pouvez pas répondre car d’expérience d’entrepreneur vous n’avez pas tout en reprochant aux autres d’être dans le même cas que vous…

Voyons ce que dit M.le président de la Cour des comptes qui soit dit en passant est le président d’une cour qui fait les comptes mais pas le conseiller économique du gouvernement,me semble-t-il.il conviendrait d’ailleurs que dans notre belle république que les corps constitués respectent leurs prérogatives et que celles là.

«Une augmentation du temps de travail effectif de 1 %, soit l'équivalent de la suppression de deux jours de congés,permettrait une économie pour l'ensemble de la fonction publique de 700 millions d'euros en réduisant les recrutements nécessaires», pointe la Cour. Soit, pile poil, le besoin annuel d'économies supplémentaires au gel du point d'indice pour maîtriser l'évolution de la masse salariale dans la fonction publique jusqu'en 2017. Le gouvernement Valls ne pourra pas dire qu'il n'aura pas été averti…

 

 

 

M.Migaud confirme que le problème n’est pas la durée légale mais bien la durée effecive.Question:commment fait on pour vérifier que la durée de travail est bien effective.Va-t- on mettre un fonctionnaire pour vérifier que la durée de travail de son collègue est effective...On devra ensuite mettre un autre fonctionnaire pour vérifier que le fonctionnaire qui surveille le temps de travail de l’autre fonctionnaire soit dans les clous de la durée de travail effective…et cette durée effective elle sera décidée par qui ?Par M.Migaud,M.Fillon ?

M.Migaud apparemment grand inspirateur de la droite donne d’excellent conseils à notre gouvernement,soit.C’est donc lui qui va aller négocier avec les syndicats de la fonction publique les nouvelles réglés qu’il voudrait voir mises en œuvre .On me dit que ce n’est pas lui mais le premier ministre et les ministres en charge,je me suis trompé alors.Au principe que les conseilleurs ne sont pas les payeurs,ce sont François Hollande et M.Valls qui devrait réformer la France comme le souhaitent le président de la Cour des comptes et l’ancien premier collaborateur de M.Sarkozy,ensuite on pourra dire que les 2 ânes sont impopulaires.

Ben oui,à vouloir réformer la France en 5 ans plus que les vrais ânes en 10,on devient forcement impopulaire.quand on doit réduire 600 milliards de dette,et qu’on s’y atèle on est impopulaire. Quad on doit réformer au pas de charge,on est impopulaire.

Et quand les fonctionnaires seront dans la rue,on appellera M.Migaud ou M.Fillon qui lui ,rassurez vous,ne mettra jamais son  programme en œuvre car il sait qu’il aura la plus grande peine à le faire….Et qu’il fera comme les autres,ce qu’il peut !

Aujourd’hui le gouvernement gauche et le pauvre François sont aux prises à toutes les transformations radicales que doit entreprendre notre pays.La faute à qui :à ceux qui pendant 10 ans,et surtout pendant 5 ans,ont tenu des grands discours et rien fait de ce qu’ils annoncent aujourd’hui.Exemple les 35 heures.comme les absents ont toujours tort,on dit que ce serait M.Sarkozy qui aurait refusé leur abrogation.Cette version Mme Pecresse la trimbale depuis longtemps,M.Fillon n’a rien inventé.Pire,il s’enfonce car il démontre qu’il n’a rien dans le pantalon.Quand on considère que d’abroger les 35 heures est vital pour son pays soit on le fait ce qu’on dit,soit on s’en va.Si je considère que M.Sarkozy est sans aucun conteste le plus grand menteur qu’ait connu la Vème république,je dit halte là camarade.Un Premier ministre pendant 5 ans,une ministre du budget par défaut qui viennent aujourd’hui nous racontaient leur belle histoire sont tout aussi menteurs que le précédent nommé.L’exonération fiscale des heures supplémentaires n’était possible que si on conservait les 35 heures,le travailler plus pour gagner plus imposait le maintien des 35 heures.Les mêmes qui réclament aujourd’hui les 39 heures payées 35 reprochent à Nicolas Sarkozy de ne pas avoir voulu abroger les 35 heures et aux socialistes d’avoir supprimer les heures supplémentaires défiscalisées.

Soit ils sont fous,soit ils se foutent du monde.Les deux postulats me conviennent.

Voila mes chers amis un aperçu des élucubrations de celles et ceux que les français voudraient,on nous le rabâche,voir revenir au manettes de notre beau pays.La faute en reviendrait à Francois Hollande qui a déçu les français,surtout ceux de gauche car il aurait trop augmenter les impôts,renier ses engagements et quoi encore.Je ne compte plus les erreurs du pauvre François qui  dés qu’il ouvre la bouche ou fait un pas tout est jugé de travers.Critiquer François Hollande est devenu une mode….un passe temps et un gagne pain.

 

Réfléchissez cher amis de France et de Navarre,ceux qui font de beaux discours aujourd’hui sont les responsables d’hier…

Ce que dénonce aujourd’hui M.Migaud,nouvelle égérie de la droite,il le dénonçait déjà sous le règne du pou 1er…et de M.Mirliton !

 

03/07/2012

UMP:Quitus,satisfecit,et mon c… c’est du poulet…

UMP:Quitus,satisfecit,et mon c… c’est du poulet…

 

cope quitus.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=txDXW86lqbU

A la minute où M.Migaud finissait son exposé,on a vu les barbots de l’UMP se précipitaient les tous les micros et caméras bienveillantes.le Copé nous parlait de quitus,le caniche apeuré se félicitait de ne pas à avoir à répondre de son incompétence,le meilleur revenant à M.Woerth qui à 10 minutes de la déclaration de politique générale de M.Ayrault évoquait lui un satisfecit accordé par le premier président de la Cour des comptes.

En un temps record,le droite imbécile se voyait, se croyait autorisée à fait croire,s’est cru qu’il s’en était tirée bon compte.Or la vérité est tout autre et le rapport de la cour des comptes remis hier est loin de donner quitus à qui ce soit.

Le document sur lequel s’appuis les dirigeants de la droite s’appuient un rapport édité par la Cour des comptes qui s’intitule « la certification des comptes de l’Etat - exercice 2011- ».

Ce rapport certifie conforme l’etat des comptes mais pas la politique menée par le précédent gouvernement.Il ne concerne que la période allant du 31 décembre 2011 au 10 mai 2012.

Il donne quitus aux chiffres mais sûrement pas à la politique.

Evoquer quitus,satisfecit est purement escroquerie, et j’assume totalement ce terme.M.Migaud a insisté plusieurs fois sur le fait que le redressement de nos finances publiques a commencé en 2011…avant qu’a fait le président de la république,avait qu’a fait le premier ministre d’un pays en faillite.Rien et M.Moscovici  a raison de le dire n’en déplaise à M.Jacob qui est comme chacun le sait un grand spécialiste de la politique budgétaire…quant à M.Woerth qui répète comme un petit singe savant l’antienne selon laquelle le gouvernement Ayrault a engagé 20 milliards d’euros de dépenses supplémentaires,je lui conseille la lecture de l‘article publié par Libération à ce sujet(1).Qu’il le lise attentivement,il aura pour lui-même un peu plus de  considération.

L’escroc a une technique absolue:il ment tout en vous faisant croire qu’il l’homme le plus honnête qui soit.Avec leur gueule d’innocent aux mains pleines,c’est le jeu que veulent nous jouer les quelques barbots que  se sont distinguer ces deux derniers jours.Je note qu’il n’ont pas été si nombreux que ça. A ce petit jeu,M.Copé aura été la vedette incontesté.

Vous allez me dire que mon « hollandatrerie » m’égare.Un peu vrai quelque fois car je n’aime pas qu’on attaque un homme par le bas du pantalon,en dessous de la ceinture,en mentant,en travestissant,en inventant même des propos jamais tenus…en niant les résultats obtenus alors que la presse internationale en fait état et ce de façon unanime.Dés lors que le président de la république fera quoique ce soit qui méritera critique,je le ferai sans aucune difficulté.Reste que par rapport à l’autre énergumène ,moi François il me calme,il m’apaise,il me rassure…il est un bon François,le premier des français.

Revenons aux moutons la Cour des comptes.Ci dessous vous trouverez la page 16 du document supra cité:

 certification des comptes.jpg

« La Cour certifie qu’au regard des règles et principes comptables qui lui sont

applicables, le compte général de l’Etat de l’exercice clos le 31 décembre 2011 et

arrêté le 10 mai 2012 est régulier et sincère et donne une image fidèle de la

situation financière et du patrimoine de l’Etat, sous sept réserves substantielles

comprenant soixante et onze points significatifs d’audit,contre soixante-six au 31

décembre 2010. »

 

« Certifie (…) que le compte général arrêté le 10 mai 2012 est régulier et donne une image fidèle de la situation financière et du patrimoine de l’Etat…. ».Voila donc un singulier quitus,un satisfecit  bien léger accordé à la politique du précédent gouvernement.Quitus ou satisfecit à quel gouvernement au fait:celui qui a tenu les rênes de l’état du 31 décembre 2011 au 10 mai 2012.Soit à peine 5 mois.

On peut se demander légitimement si les responsables de l’IUMP ont bien lu ce document et pire pourquoi les commentateurs,intervieweurs divers et variés que compte notre médiacratie ne l’ont pas lu…Si ces comptes arrêtés au 10 mai 2012 était si bons que le cour des comptes leur accordait son quitus,ses satisfecit,comment se fait-il que l’augmentation démentielle de la dette de 72.4 milliards sur la primier trimestre de cette année n’y soit pas notifiée.

Quant à la rallonge de 8 à 10 milliards elle est d’une erreur d’appréciation de nos belles dames et beaux messieurs,une erreur sur les prévisions des chiffres de la croissance qui nous coûte 8 à 10 milliards.Sinon,les socialistes seraient-ils assez fous pour aller augmenter les impôts pour de prunes…Pour baisser dans les sondages…

A part nous prendre pour des ânes et je reste poli,que nous propose l’UMP et ses satellites.des invectives,des disputes intestines,dans ambitions démesurées,des prétendants multiples et pas de programmes.

 

(1)  http://www.liberation.fr/politiques/2012/06/27/20-milliar...

Plus

 http://www.liberation.fr/politiques/2012/07/02/smic-et-co...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu