target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

28/01/2010

Estrosi:un coup de théâtre,et c'est tout!

poste thiers estrosi.jpg
584%20-%20Photo%201.jpg
Pour aider les Niçoises et les Niçois à récupérer leur courrier,le ministre maire,le bien aimé,n'hésite pas à travailler la nuit....
Après sa rencontre mémorable avec Mme Wintour,le voila en pleine action après un rapide aller-retour sur Paris.
Il est gentil et serviable notre bon maire,il aime sa ville et puis il bien se faire prendre en photo quand il travaille.Travail,c'est quoi ce mot.....
Travail pour les ministre ,ça veut dire photo...Pas de photo,pas de travail!
C'es bizarre,il y a que lui qui est parka...le postier derrière,lui il sait ce que c'est le travail,il est en polo manches courtes.
L'autre il se met en parka pour rester à l'intérieur du centre de tri,c'est pas chauffé peut-être!
La Poste ,y sont radins depuis qu'y savent qui vous changer de statuts...Fini la belle vie!
Ou alors,c'est peut-être du bidon,ce coup de théâtre......Il parait que c'est un habitué,MÔnsieuir Estrosi!

12/01/2010

Estrosi:La Poste,c'est gagné!

projet statut postal.jpg
Et pour marquer cettre grande victoire,le nouveau ministre La Poste privée lance un nouveau timbre......
le timbre à 6 sous....
Petain_473.jpg

02/10/2009

Estrosi:le chouchou des postiers

CCF02102009_00005.jpg

Il vraiment très étonnant cet' homme tellement affable avec de tout ce qui donne sous la main .Ami de tout le monde, ministre des ouvriers, de la mode,de la voiture électrique, de tous niçois,le voila qui s'emporte à propos d'une supposée   malhonnêteté d'une pétition qui viendrait contrarier ses projets et surtout démentir ses propos à l'emporte pièce qui attestent d'une connaissance un peu imprécise du dossier.

Il va en perdre d'amis.S'il continue....

Restons sur cette affirmation quant au caractère de ce pétition qui n'est pas,l'espèce, extraordinaire dés lors que c'est le seul moyen d'expression d'une opinion hors du cadre institutionnel dés lors que le projet de referendum d' initiative populaire n'a pas été  mis en place...C'est aussi le plus rapide et surtout le plus « mediatisable »....La veille,quelques habitants de la ville de  Nice pétitionnaient  contre des décisions totalement  farfulées de la communauté urbaine dont le président est «  monsieur plus honnête que moi tu meurs », croyez-moi,il a pas du aimer le ministre maire,il aime pas trop de voir le  quotidien lui passe une petite savonnette.Il aime pas les pétitions......

Revenons à cette pétition......malhonnête donc.A  pétition malhonnête,signataire malhonnête ,je cite «Rien n'interdit aux gens de voter à quinze reprises,dans quinze bureaux de pote ».(1).Il poursuit le bougre... « Et surtout,on laisse entendre que le gouvernement projette une privation . »(2)

Si on accepte le postulat selon lequel  le signataire d'une pétition malhonnête  devient malhonnête (je crois que je viens de commettre un crime d'oxymore),on peut donc considérer que  parmi les électeurs ump,nouveau centre ,mpf ,chasseurs,progressistes,bockeliens sont malhonnêtes,celles et ceux qui refusent de voir disparaitre un des derniers vrais services public et ont eu ,en plus,la mauvaise idée d'avoir apposer leur signature sur cette pétition diabolique.....

On rêve.....

Les malhonnêtes,dans ce dossier,ce sont qui sont en train d'essayer d'embrouiller les petites gens et les salariés de la poste sans aucune vergogne. Ne vous inquiétez pas ,ami lecteur,à Nice on connait ....la musique..leTramway jaune sur la Prom,l'Escurial,le zoo...et  j'en passe On pourrait,tout en restant modéré ,comparer les méthodes de notre histrion à celle qu'a utilisait le pâtre à flute de pan.....le petit pâtre qui muni de sa flute,un pipo,avait réussi à chasser les rats  d'une ville au bord de la faillite...Le notre de Cricri,tous les 5 ans,il sortait son pipo pour conduire les électeurs au poste des bureaux de vote.Il arrivait avec  sa belle musique ,ses belles promesses,son programme alléchant....... et des grands amis...Alors on le croyez,la - bas dans l'arrière- pays,on le croyez quand il disait qu'il pouvait tout faire dés lors qu'on était gentil avec lui tous les 5 ans et,depuis,tous les 6 ans..... On le croyait aussi quand il disait qu'il connaissant à  un mec à Paris qui lui disait qu'un jour  ils se retrouveraient tout seul au pouvoir..... « gloire et beauté » tous les jours.Les autres y le croyaient....

Et il recommence....le filou.Un petit coup de flute aux postiers et le tour est joué...Et non, ça marche plus mon pauvre Cricri.Maintenant à Paris, faut acheter un trompette.....

Finissons- en avec cette pétition....

Si on est honnête, on ne peut pas signer une pétition malhonnête.Si on est honnête ,il faut signer une pétition honnête.Si les malhonnêtes votent pour le PS,le PC,pour Melenchon,pour Besançon ,pour des  gauchistes, adhèrent aux syndicats corrompus par des idées anarcho-libertaires. Forcement , les gens honnêtes,eux, votent pour l'ump,pour le nouveau centre,pour le mpf,les chasseurs,les progressistes,les bockéliens....Non,on me dit que tout ça c'est l'ump tout confond.Tous à la même gamelle.

31% du corps électoral selon le dernier sondage.

Alors,voila la solution politique aux problèmes de notre bel âtre qui,manifestement,se trouve un confronté à sérieux pataugeage  et certainement à cours d' arguments.(voir ci-dessus)

Proposer au président des tous les français et des postiers aussi d'exiger de Xavier Bertrand  de jeter toutes les troupes de l'ump et des Jeunes Pompes l'Air dans la bataille....tous les maires de l'ump, tous les parlementaire,les sénateurs,dans la bataille de la « pétition honnête ».Question posée par cette pétition,la voila,je vous laisse à votre libre utilisation  « honnêtement,faites-vous confiance à M. Estrosi quand il prétend que la poste ne sera jamais privatisée ».

Mieux,comme à votre habitude,vous monter un grand chapiteau dans toutes nos villes, « c'est nous qu'on paye », vous dites que l'entrée est gratuite sinon y viennent pas,vous inviter que les adhérents de votre formations,vous offrez un beau buffet,vous marquez bien gratuit sinon y viendront pas.

Vous contrôlez bien les cartons envoyés par vos mairies.

 Vous allez voir y vont signer....honnêtement !

Courage,vieux,tu vas y arriver à nous la mettre ta loi.

Quelques informations qui vont pas faire plaisir au ministre dont l'honete n'est pas assez reconnu:

CCF02102009_00000.jpg

 vu dans Libération de ce jour

 

« Postiers, votre statut et vos emplois seront préservés »

D'après le gouvernement, les agents de La Poste n'ont aucune raison de s'inquiéter. Un discours osé, vu le contexte chez les « cousins » de France Télécom.

Les postiers qui écoutaient France Inter la semaine dernière, au lendemain de la journée nationale de grève du 22 septembre contre la privatisation, ont dû s'étrangler à plusieurs reprises. D'abord parce qu'au micro, « leur » ministre Christian Estrosi (chargé de l'Industrie), a qualifié la grève de « mobilisation très faible et très peu significative ». Selon des modalités de calcul différentes, les syndicats affichaient entre 30 et 40 % de grévistes, la direction, 22 %. Mais même en prenant le chiffre minoré de 22 %, cela représente 60 000 grévistes.

Magnanime, M. Estrosi a malgré tout exprimé son « respect » pour ces irréductibles inquiets. « Mon devoir, c'est de parler avec eux, de les rassurer, de les convaincre », a-t-il ajouté, paternaliste. « Je veux leur faire mesurer que cette réforme conserve à 100 % le statut public de l'entreprise et surtout protège leur statut », explique-t-il. « Notamment leur régime de retraite, puisqu'ils continueront à être affiliés à l'IRCANTEC, le régime dont bénéficient tous les fonctionnaires de la fonction publique ». Là, nouvel étranglement : les 130 000 postiers fonctionnaires (50 % de l'effectif) sont affiliés à la retraite de la fonction publique. Rien à voir avec l'IRCANTEC, qui est le régime de retraite complémentaire des salariés non titulaires du secteur public. M. Estrosi a donc parlé aux fonctionnaires comme s'ils étaient des contractuels !

La promesse d'une « sanctuarisation » du statut est vaine. Les agents de France Télécom en savent quelque chose : en 1996, le gouvernement Juppé leur avait garanti le maintien de leur statut, ce qui n'a pas empêché une transformation radicale de leurs conditions de travail. Officiellement, ils sont restés « fonctionnaires d'État », mais les règles de mutation, d'avancement à l'ancienneté, caractéristiques (à l'époque) de la fonction publique, ont laissé la place aux mobilités forcées et à l'individualisation. Le tournant s'est surtout manifesté par la saignée dans l'emploi exigée par la recherche

de rentabilité : France Télécom s'est « séparée » de 70 000 fonctionnaires, par départs « volontaires » en préretraite.

Rien à voir avec La Poste. D'après Christian Estrosi, La Poste « ne supprime pas d'emplois », elle « recrute, elle a recruté 6 000 personnes l'année dernière ». En 2008, d'après le très officiel bilan social de La Poste, il y a eu 8 238 embauches, mais 15 000 départs, soit un solde de 7 700 suppressions d'emplois, après 10 000 suppressions en 2007 et 14 000 en 2006. Depuis 2004, à coups de « réorganisations » du travail des facteurs (plan Facteur d'avenir), du tri (plan Cap qualité courrier), des guichets (plans Terrain et Bienvenue), La Poste a supprimé au moins 40 000 emplois par non-remplacement de départs en retraite. La moyenne d'âge des postiers (quarante-quatre ans, un tiers a plus de cinquante ans) lui offre un boulevard pour continuer. La différence avec France Télécom de 1996, c'est que la préparation de la privatisation est bien plus avancée.

Fanny Doumayrou

L'humanité 1 er octobre 2009

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu