target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

02/09/2011

Nos ancêtres les gaulois !

Nos ancêtres les gaulois !

histoire de france.jpg

Il fut un temps,pas si lointain que cela,notre grand pays était un empire.Je ne vous parle pas du premier ni du troisième mais de celui que nous formions avec nos colonies d’Afrique,d’Indochine et d’Océanie sans oublier quelques îles lointaines.

Le temps des colonies cher à M.Sardou.

En ce temps là,le gouvernement et la France se voulait inspirer de l’esprit de civilisation - à tort ou à raison.Esprit que nous voulions propager à travers le monde et le faire partager aux populations que nous venions coloniser,pardon civiliser.

Jules Ferry en était imprégné de cette vision civilisatrice et émancipatrice,la gauche de l’époque en était le fer de lance.Et oui,au risque de froisser quelques beaux esprits,la gauche était colonisatrice et la droite anti….La gauche voulait coloniser et entendre nos possessions,la droite disait que cela coûter trop cher et que le jeu n’en valait pas la chandelle.Il est incontestable que la vision progressiste de M.Ferry a fait long et que la colonisation civilisatrice s’est rapidement transformée en colonisation économique et d’exploitations des ressources locales indispensables à notre développement.

Quoiqu’il en soit et quels que soient nos sentiments à l’égard de la colonisation française,il est indéniable que la France a installé des administration dans ses colonies,construit des hopitaux,des routes,à créer des chemins de fer,des ports et aussi des écoles.

Des écoles pour les petits français dont les parents étaient envoyés pour servir la France en ces lointaines contrées,des enfants de celles et ceux qui venaient y travailler et y commencer une nouvelle vie.Des pauvres,des reclus,des bagnards quelque fois,bref des démunis qui croyaient en un nouvel El  Dorado.Il y avait aussi des enfants d’alsaciens chassés par les prussiens,des Provençaux venus travailler la terre et couper la vigne comme mon grand père.Tout cela faisait un tas d’enfants qu’il fallait éduquer et instruire.

Dans ces écoles,on enseignait,entre autre,l’histoire de France puisque nous étions en France.Un peu d’histoire locale,aussi,principalement dans les protectorats.Ainsi les petits François,Claude Michel,Pierre,Alain mais aussi Mohamed,Ali,Youssef,Mamadou apprenaient  la même histoire,l’histoire de France.Et c’est ainsi que nos instituteurs leur apprenaient que nos ancêtres,les leurs aussi,étaient les gaulois.

Début d’une belle histoire que cette histoire de France.Certains le reprocheront à notre administration,à nos instituteurs,ils avaient sans doute raison de vouloir un peu différencier l’enseignement de l’histoire dans ces colonies.Sauf que c’était la France.S’en plaignaient-ils,d’ailleurs,les petits autochtones qui avait la chance d’aller à l’école de la république au lieu d’aller croupir à l’école coranique quand les parents avaient les moyens de les y envoyer.Des générations entières de petits algériens,tunisiens,marocains sénagalais,gabonnais sont passés sur les bancs de ces écoles.Les Houphouet-Boigny,Senghor,les élèves devenus des écrivains célèbres,des jeunes élèves devenus cadres dans leur pays à

l’indépendance….

Certes nous n’en avons pas assez,je le conçois mais nous avons fait assez pour qu’une certaine élite émerge et devienne le fer de lance des indépendances.Au contraire des anglais qui laissaient croupir certains populations dans l’ignorance et la pauvreté.

Oui,il ya un certain apport de la France dans ces pays.Je n’entrerai pas dans le débat mené par certains députés UMP sur ce sujet.Moi,je regarde les faits,je dis ce que nous avons vécu la- bas.Oui,certains « colonisés » ont du leur éducation et leur formation à la France coloniale.Ceux-là ont formé l’élite de leur pays ensuite.Si l’école française n’avait pas existé,M.Bourghiba serait-il devenu l’avocat qu’il était,M.Ferhat Abbas serait-il devenu pharmacien.

Reste que je ne nie pas les dégâts que nous avons commis par l’exploitation éhontée de ces colonies mais je ne retiens pas,comme certains,que ces dégâts comme je ne suis pas d’accord avec ceux qui pensent et diffuse l’idée selon laquelle la colonisation était un paradis.

Et nous voila en 2011.La France n’a plus de colonies ou si peu si on considère,comme certains, nos DOM-TOM,la Corse comme telles.Je plaisante évidemment.

Machine arrière toute.Exit les gaulois.Nous n’avons plus d’ancêtres ou du moins on ne nous le dit plus !

L’école de la république abandonne tous ces fondamentaux en matière d’enseignement de notre histoire.Il faut insister sur ce point qui faisait que tout jeune français de toute origine,de souche ou pas,apprenait la même histoire,celle de la France.Pour ceux que l’histoire des pays de leur arrières parents ou parents intéressait,rien n’interdisait de l’apprendre…Comme nous,nous avons,filles et de fils colonisateurs(sic),été tentés de le faire pour mieux connaître l’histoire des pays dont nos familles sont issues et aussi l’histoire des pays où nous sommes nés.

Mais notre histoire,c’est l’histoire de France,c’est ainsi.Nos ancêtres sont les gaulois(pour le cas de ma famille,c’est incontestable) et jamais nous sommes allés chercher quelques particularités à ces gaulois,rouge,noir ou vert.Des gaulois,cela nous suffisait.

Vercingétorix était un héros qui avait résisté à César,Roland aussi l’était même si on nous dit que la version connue est un peu différentes de la vérité « historique ».

Clovis a crée la France.Louis XIV était le plus grand roi d’Europe,le plus puissant de la planète.Le Chateau de Versailles est un peu à moi,à nous…

La révolution de 1789 nous a fait citoyen et nous l’en remercions.

Et voila que tout cela est chamboulé comme nous l’explique,avec efficacité,l’excellent article du Figaro magazine(vade retro satanas) que vous trouverez en fin de billet.

Qui sont nos ancêtres alors.Doit-on occulter tout ce qui pourrait gêner certains français.

C’est la question que devraient se poser les 80 députés qui réagissent à l’introduction de la théorie des genres dans les manuels scolaires alors qu’on détruit l’enseignement de notre histoire sous leurs yeux,aveuglés qu’ils sont par leur besoin irrépressible d’aller chasser sur des terres nauséabondes.

C’est la perpétuation de notre histoire et notre identité nationale qui est en jeu.

Pour conclure sur un trait,je voudrais dire à nos experts en programme au ministère de l’éducation,sous la responsabilité du ministre,et rédacteurs des manuels scolaires qu’ils ont réussi à contredire les propos de notre président de la république pour qui «l‘homme africain n’est pas entré dans l’histoire »,eux ils sont parvenus à faire entrer l’homme africain dans nos manuels d’histoire.

 

fig histoire.jpg

Le Figaro - France _ Ce que nos enfants n'apprennent plus au collège.pdf

http://plus.lefigaro.fr/article/ce-que-nos-enfants-nappre...

 

 

A lire absolument pour comprendre l’apport de l’instruction républicaine dans nos anciennes colonies.

 

histoire de france,sarkozy,le figaro,chatel

 

 

Les lycées français du soleil - éd. Autrement - 2003

http://www.rfi.fr/lffr/articles/087/article_1498.asp

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu