target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

27/07/2010

Chronique d'un pays qui fut le mien!

Lu dans le Point du 26 juillet 2010.

bac grenoble.jpg

« Depuis vendredi, un SMS circule sur les téléphones portables de tous les policiers de France : " Les effectifs BAC- Grenoble ont été mis en repos de force par le préfet et obligés de quitter la région avec femmes et enfants. La BAC étant impliquée dans la mort du braqueur, les bruits courent que ses amis ne vengeront sa mort que par la mort d'un BACman au lance-roquettes si nécessaire."
Depuis l'embrasement la semaine dernière de la cité de La Villeneuve à Grenoble, après la mort d'un jeune braqueur tué dans une course-poursuite avec la BAC, les esprits s'échauffent dans la police.
En effet, selon des écoutes téléphoniques et des tuyaux recueillis auprès d'informateurs, plusieurs policiers de la BAC locale feraient l'objet d'un contrat. Une menace suffisamment sérieuse pour que le ministère de l'Intérieur ait mis sous protection ces policiers et leurs familles. Sur les 45 hommes de la BAC de Grenoble, la plupart ont obtenu d'être mis "au repos" et certains d'être mutés. Pour les remplacer, on a fait appel à d'autres BAC, notamment celles de Lyon et de Marseille. Ont été également déployés sur place, le RAID (Recherche Assistance Intervention Dissuasion), le GIPN (Groupe d'intervention de la police nationale) et la BRI (Brigade de recherche et d'intervention).

La hantise de la Place Beauvau est d'avoir un policier au tapis, ce qui pourrait déclencher une grève générale alors que les troupes sont à cran. Ainsi le SMS conclut : "Comme l'État n'est pas capable d'assurer la protection de ses fonctionnaires, il organise leur fuite. Ne prenez plus de risques pour un État qui ne peut garantir la sécurité des premiers de ses défenseurs. Faites passer."
D'après nos informations, un lance-roquettes circulerait actuellement dans la cité de La Villeneuve. Craignant qu'il ne soit utilisé contre l'hôtel de police, la sécurité a été renforcée autour cet immeuble. »

http://www.lepoint.fr/societe/isere-un-contrat-sur-les-po...

Et aussi:

bac parisien.jpg

http://www.leparisien.fr/faits-divers/policiers-menaces-d...

Et encore:

http://www.rtl.fr/fiche/5946139146/menacee-la-bac-de-grenoble-est-mise-en-conge.html

 

http://www.lepost.fr/article/2010/07/27/2165365_des-policiers-places-sous-protection-il-vaut-mieux-que-la-bac-ne-revienne-plus-dans-le-quartier.html

Commentaires et questions à nos  chers dirigeants :

  • *Qui fait la loi en France et qui décident de martre des fonctionnaires de police en repos force et en éloignement de résidence?
  • *Qui tirent sur la les forces de l'ordre dans une quasi impunité en sachant que la riposte légitime *des fonctionnaires - tirés comme des lapins- leur vaudrait plus d'ennuis que s'ils était morts.
  • (Voire les témoignages des policiers ayant vécue les événements de Villiers le bel sur la réaction de leur ministre et hiérarchie.)
  • *Qui doit décider de l'utilisation des armes,en cas d'agression caractérisée,par les forces de police engagées dans la poursuite de jeunes délinquants munis de fusils d'assaut et gilet pare-balles?

Réponses :

Mme Boudada  mère,Mme Boudada  épouse de et tous les malfrats de la création,de Grenoble et de ses environs et tous les insurgés de tous poils qui vont,dorénavant,pouvoir à loisir s'envoyer SMS et coup de mobile pour menacer n'importe quel policier qui aura fait son devoir....

Cat enfin soyons un peu sérieux quel est l'Etat digne de ce nom, quelle société digne de ce nom peut accepter que ses policiers puissent se voir menacés alors que ces derniers agissent au nom de ce même état,de cette même société et devoir aller se cacher sur ordre.On sait que certains policiers n'ont pas apprécié les décisions de leur hiérarchie.

Loin de vouloir mettre en danger la vie de ces fonctionnaires et de leur famille,je pose la question essentielle:que fait la police?Qu'a-t-on fait de notre police ?

Oui que fait la police qui n'est même plus capable de défendre ses propres fonctionnaires.

Les dirigeants de notre pays qui parlent de guerre à la délinquance comme si pour eux la guerre - pour certain ils n'ont même pas fait leur service militaire - n'était qu'un mot,un discours aux troupes comme ils le font en Afghanistan quand 11 parachutistes français s'étaient mettre au tapis à cause des carences de nos dirigeants qui ne comprennent pas qu'à la guerre c'est les autres qui meurent .Pas eux.Un ministre qui reste ¼ heure sur le théâtre d'opération - la cité Villeneuve à Grenoble -,un président de la république qui effectue ses visites en banlieue de nuit,ils peuvent en parler de guerre.La  guerre, ce n'est pas eux qui la font....

Reste que ceux d'en face qui  écoutent ce langage,eux il la veulent la guerre....Il nous la font déjà,à certains égards puisqu'ils - les jeunes - sont parvenus à nous faire perdre la seule chose qui nous reste :l'honneur.Quel est l'honneur d'un état qui plie  sous la pression de quelques énergumènes qui cassent tout, brûlent des véhicules ,tirent sur nos policiers et plus grave empêchent l'état d'intervenir où et quand  bon lui semble.

On se souvient des grands discours tant du Méprisant que ses spadassins sur le fait que la république est chez elle partout et qu'il n'y a pas de  non-droit.Ben,oui Messieurs,il y en une - au moins- la cité Villeneuve à Grenoble,pire la ville de Grenoble en fait car rien n'indique  le lieu ou les insurgés souhaitent se « payer un BAC man ».

Grenoble et sa périphérie sont donc devenues une zone dangereuse pour nos fonctionnaires de police.....Une zone ou le droit des insurgés prime puisque nous sommes sous la crainte de voir un véhicule de la BAC se faire RPGiser...

Voilà où nous en somme arrivés.

Je voudrais rappeler a certains qu'il y a loin où la police étaient confrontésàa ce genre d'événement .C'était pendant la guerre d'Algérie .La guerre,pas le maintien de l'ordre.

Voila qui devrait faire réfléchir ceux qui à force de faiblesse ou de grands discours nous ont amenés à cette funeste situation.

Pour conclure,compte tenu du fait que nos insurgés ont indiqué qu'ils voulaient venger leur sympathique copain en se faisant un flic,il est donc clair que tout flic de la  BAC sur la zone de Grenoble est une cible désignée...Et pas forcément ceux qui en ont été éloignés....Nous allons devoir renouveler toutes les BAC der France au moindre incident,nous allons laissé décider des mutations de nos fonctionnaires  quelques excités qui se prennent pour Geronimo.  Il faut donc leur envoyer la Cavalerie...

Et si Elizabeth Levy avait raison

A ce sujet,ce matin sur RMC plusieurs auditeurs - pas excités - l'ont évoqué....Allez consulter les messages qui suivent l'article du Point.

La guerre,c'est l'armée qui la fait,pas la police.

Un petit complément sur les fait qui se sont déroulés pendant la fusillade qui a occasionné la mort de M.Boudada.Ce brave garçon plein d'innocence et de fusils d'assaut....

CCF27072010_00000-1.jpg

 

 

 

 

18/07/2010

La France est un beau pays…

Rédigé le 17 et 18 juillet 2010

 grenoble.jpg

Il est beau notre pays.En tout il est bien parti ca c'est sur.Il est sur la bonne loi y compris au plan de son banditisme,de sa voyoucratie.

Avant dans la race des braqueurs, espèce peu apprécié dans le mitan car souvent sanguinaire, il y avait une règle.Je joue,je gagne,j'encaisse.Je joue,je perds,je morfle et je me tais.

En quand tu perdais t'évitais de tirer sur la police car tu savais que tu morflerais plus, beaucoup plus.

Il y avait une autre tradition à cette époque.Il y avait un certain respect entre milieu et policiers.Il y avait des grands policiers et des beaux mecs dans le milieu.

Aujourd'hui ,il semblerait que la donne a changé.Le voyou est innocent quoiqu'il fasse.Il est innocent parce que la cité dont il est originaire - comme si sa cité était devenue son pays - l'avait décrété.Pire si ça tourne mal,c'est ceux qui ont riposté qui sont considérés comme des voyous par les voyous eux-mêmes et punis comme il se doit.Les policiers sont devenus des assassins dans l'exercice de leur fonction.Voila  ce qu'est devenu notre pays de France.

En fait la situation est la suivante:la police française a assassiné un habitant d'un autre pays :LA CITE.LA CITE déclare la guerre à la police française.Force d'occupation selon certains.

Ainsi un certain Karim attaque un casino- pas pour jouer à la roulette mais pour rafler la caisse- tire au pistolet mitrailleur sur les forces de l(ordre qui le poursuivaient .A propos,est-il encore normal que le police coure après les voleurs, vaste question ma foi !

Ainsi le Karim -  3 condamnations aux Assises pour braquage - tout content de son butin s'en est aller  gentiment en arrosant quelque peu tout son passage et tombe sur une BAC qui passait par la.Poursuite s'ensuit , Il a arrose la police.Petit détail :la balle de Kalachnikov est une des plus puissante et une des plus destructrice. Au contraire des nouveaux fusils d'assaut de calibre 5.56,cette arme tire du calibre 7.62.Jugez du peu.

Bref,M.Karim arrose, son pote également je présume .Patatras,il est atteint d'une balle dans la tête.Le pauvre meurt d'avoir eu trop de plomb dans la tête .L'eut-il avant lui aurait éviter tous ces désagréments. Certains ont du l'avertir, il ne les pas écoutés.

Plaignons ses pauvres parents qui avait tout fait pour lui donner une bonne éducation,plaignons son instituteur et professeur qui avait du l'avertir qu'il prenait une mauvaise pente,itou des assistantes sociaux et tutti quanti....

Bref Karim est mort au champ d'honneur(sis) des voyous.Telle en était sa destinée.

Dans ces cas,on pleure le mort...On se recueille....

Non,comme la France est un beau pays pour les racailles,on arraisonne - c'est la cas - un tramway.On dresse un guet-apens à la police dans le but de se venger et de se faire un policier.

On brule 60 véhicules.....la fête quoi !

Voila ce qu'est devenu notre beau pays de France.C'est la police qui doit rendre des comptes à une certaine partie de notre population parce qu'elle a fait ce pour quoi elle est payée.

(une petite aparté :sur ITv 19h06:300 fonctionnaires mobilise, RAID, GIPN,hélicoptère .On apprend que les émeutiers de la veille ont proféré des menaces de mort sur les policiers en place)

Notre ministre a promis de rétablir l'ordre public,vite et fort.Pour la soirée s'entend.Pour le temps des « événements ».Or le maire de Grenoble et les syndicats de police ont alertée les autorités depuis belle lurette d'une recrudescence d'une délinquance de  gros calibre si j'ose dire.On se souvient que la région grenobloise est grande pourvoyeuse de matricule au fichier du grand banditisme.

L'inquiétante évolution du milieu telle que signalisée à maintes reprises par Rauffer,Ploquin de Marianne n'a pas l'air d'inquiéter M.Hortefeux.On se contente de citer M.Lambert qui obtient de bons résultats dans le 93.On le félicite et c'est normal,une question malgré tout :de quel moyens dispose-t-il en plus ?

Ainsi va la vie de notre beau pays....

Une interrogation simple  qui ne va pas tarder à être posée à nos responsable.

S'il advenait ,on ne sait jamais,qu'en cas où,fort malheureusement,un policier soit tué dans une opération similaire à ce qui s'est passée à Grenoble,qu'un innocent se fasse assassiner pour une cigarette et que l'assassin se prénommé Ali ou, Mustapha, est il envisageable que nous - ceux qui  supportons gentiment les Karim qui attaque un casino, les Abdul ou Boubakeur qui lancent des bombes incendiaires dans les appartement de nos compatriotes les soirs de 14 juillet et j'en passe - jamais pour ma part j'ai entendu parler de ces exercices il y a encore 2 ou 3 ans,il parait que c'est fréquent depuis quelques années - allions arraisonner un tramway,jeter les passagers dehors,tout casser,aller foutre le feu à toutes les bagnoles parquées dans une cité.Mitrailler les halls d'immeubles.

Non ami,ce n'est pas envisageable car nous sommes civilisés.

Mais à l'impossible, nul n'est tenu !

Pour conclure et éviter le vice de croire que je tourne Front national et que je discrimine ,je voudrais dire aux grands esprits qui encore une fois excuseront tout cela au motif que la misère sociale engendre la délinquance ,qu'il pensent aux voyageurs du tramway qui sont forcément des habitants de cette cité,qu'il pensent au type qui lundi matin n'aura plus de voiture pour partir à son boulot ou en vacances peut-être la famille des policiers de la BAC qui se sont fait tirer dessus parce que c'est leur travail....A  la mère de M.Karim qui est forcement à plaindre.Pour la discrimination, permettez moi de vous dire que la seule chose qui vaille à mes yeux c'est de discriminer les racailles des victimes.Voila ce qui devrait vous faire réfléchir au sort qui nous réservons  aux habitants de ces cités  qui supportent tout cela en honnêtes gens qu'ils sont.Ce soir sur la 2,on nous montrait un habitant de ce quartier qui ne retrouvait plus son véhiculé. Je suis convaincu que tous nos bons esprits iront à son secours pour lui  payer une nouvelle bagnole....

http://info.france2.fr/france/violents-incidents-a-grenob...

Dernière minute:

Encore des tirs à balles réelles contre la police à Grenoble

La nuit de samedi à dimanche a pourtant été plus calme que la précédente dans le quartier de la Villeneuve. Les forces de l'ordre ont interpellé quatre hommes soupçonnés d'avoir tiré sur elles. La mère du braqueur tué va porter plainte contre la police.

De violents incidents avaient éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Grenoble, dans le quartier de la Villeneuve (© AFP photo AFP)

Les policiers déployés à La Villeneuve, quartier sensible de Grenoble, ont essuyé des tirs à balles réelles dans la nuit de samedi à dimanche, pour la deuxième nuit de suite, sans déplorer de blessés. Nuit qui avait tout de même semblé, un peu plus calme, alors que «seule» une quinzaine de voitures ont été incendiées contre une soixantaine la veille.

«On a relevé un impact de balle sur un véhicule de CRS et on s'est fait tirer dessus à deux ou trois reprises»,a annoncé Brigitte Jullien, directrice départementale de la sécurité publique de l'Isère, lors d'une conférence de presse à l'hôtel de police.

La police avait essuyé de premiers coups de feu dans la nuit de vendredi à samediquand un homme manifestant au sein d'un groupe d'une quarantaine de personnes avait sorti une arme de poing et tiré en direction des forces de l'ordre, surprises par cet acte de violence. Les policiers avaient riposté à cinq reprises à balles réelles en direction du groupe. Au cours de cette nuit, ils avaient été visés par d'autres tirs à balles réelles mais ils n'avaient riposté qu'avec des armes tirant des munitions en caoutchouc ou des flash-balls.

Quatre hommes interpellés

Ce dimanche, les forces de l'ordre ont aussi interpellé quatre hommes, soupçonnés d'avoir tiré à balles réelles sur des policiers de la BAC lors de ces affrontements.

Ce coup de filet à la Villeneuve a été mené aux alentours de 6 heures par un escadron de gendarmerie, deux compagnies de CRS et la Force d'intervention de la police nationale regroupant le RAID et la GIPN.

Ces hommes, dont l'âge et les antécédents n'ont pas été précisés, ont été interpellés dans le cadre d'une enquête pour «tentative d'homicide» sur des policiers de la BAC, pris pour cible à plusieurs reprises par des manifestants armés dans la nuit de vendredi à samedi.

Les quatre interpellations s'ajoutent à sept autres effectuées dans la nuit de samedi à dimanche pour «port d'armes illégal» ou «détention d'objet pouvant servir de projectile».

Samedi, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux s'est engagé à «rétablir l'ordre public» au plus vite et par «tous les moyens»à Grenoble, après une visite éclair dans le quartier: «Nous allons réagir vite. Quand je dis vite, c'est-à-dire tout de suite», a-t-il lancé à la presse.

La mère du braqueur tué porte plainte

Dès la nuit de samedi à dimanche, un fort dispositif des forces de l'ordre composé de plus de 300 hommes a quadrillé le quartier, avec un effet dissuasif sur les groupes qui s'étaient livrés aux incendies, pillages et destructions d'abribus à coups de batte de base-ball la première nuit ayant suivi la mort du jeune braqueur du quartier.

Karim Boudouda, braqueur de 27 ans, condamné trois fois aux assises, a été tué dans la nuit de jeudi à vendredi lors d'un échange de tirs avec la police après l'attaque d'un casino en Isère. Le parquet a conclu que la police était en état de légitime défense.

Saliya Boudouda, la mère du jeune braqueur, a annoncé dimanche son intention de porter plainte pour éclaircir les circonstances de la mort de son fils Karim. «Ils ont déconné les flics, ils ont déconné. Je vais voir le procureur et je vais porter plainte. Ca va aller très loin»,a dit cette quinquagénaire lors d'un entretien téléphonique avec l'AFP.

Elle avait lancé, dans Le Dauphiné Libéré, un appel au calme après les violences déclenchées par des jeunes pour répondre à la mort de son fils: «J'ai demandé hier que ça se calme. Je veux plus de violence, je veux plus rien.»

(Source AFP)

http://www.liberation.fr/societe/0101647579-nuit-plus-cal...

Y'a pas que moa qui est plein les gonades....

bruno75  

C'est là où l'on voit qu'il n'y a plus aucun repère, non seulement chez les délinquants mais même de la part des parents des délinquants. Comment voulez-vous que les gosses en aient avec des parents qui pensent que leur fils est mort dans des conditions anormales, alors qu'il s'est exposé dangereusement?
Autrefois, quand un braquer perdait la vie au cours d'un braquage, la famille avait la décence et la pudeur de faire son deuil sans alerter la presse, le voisinage, et venir faire des histoires, consciente que cette mort était, certes, tragique et douleureuse pour elle, mais que seul le mort était responsable de ce qui lui arrivait.
On a changé d'époque. Aujourd'hui, il faut un responsable à tout. Tout est dû. Des mauvais conseilleurs viennent aussi expliquer qu'on peut tirer parti de ce genre d'affaire. Qu'on peut tirer profit d'une mort. C'est un état d'esprit. Celui de la vengeance, celui de la revanche, celui du bénéfice à court terme mais aussi celui de l'impudeur, de la fierté mal placée et d'un exhibitionnisme insupportable.
On va devant les caméras pleurer la mort d'un fils délinquant en ameutant tout un quartier. Et on fait des marches blanches, mélangeant allègrement le sort de vraies victimes à celui de vrais délinquants.
Notre société a egendré des assoiffés de fausse justice qui croient que tout peut être exploité, même la mort d'un proche qui ne doit en fait son destin qu'à un acte fou qu'il a accompli en toute connaissance de cause.
Ce consumérisme de l'image, de la fausse justice, de la vengeance, de l'exploitation de tout est révélateur de l'état de notre société en pleine déliquescence.

A voir:les commentaires sur Liberation qui manifestent un changement de ton certain!

http://www.liberation.fr/societe/0102647579-reaction-sur-...

Complément d'information sur le quartier concerné:

http://www.lexpress.fr/actualites/2/le-quartier-de-la-villeneuve-de-la-reference-aux-violences_906943.html

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu