target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

12/04/2013

UMP:Les mentonnais peuvent être fiers de leur sénatrice

UMP:Les mentonnais peuvent être fiers de leur sénatrice!

giudicelle maraiage gay.jpg

http://www.dailymotion.com/video/xyw24f_colette-giudicell...

 

giudicelli senat.jpg

  http://www.dailymotion.com/video/xyw4ac_colette-giudicell...

 

Comme à l’assemblée nationale,l’UMP nous refait le coup de l’union civile.Si l’on en croit les déclarations de Mme Boutin et plus important celles de leur gourou dans le Figaro Magazine,ce dispositif serait inconstitutionnel.

Voila donc le paradoxe de ce parti qui par la voix du sénateur Gélard,grand timonier de la COCOE rendue célèbre pour sa grande capacité à compter les électeurs,vient proposer une solution jugée constitutionnel par un expert en tout tout en prétendant que la loi présentée par le gouvernent serait retoquée par le conseil constitutionnel..

On se gondole..ou on se désole.

Je ne reviendrai pas sur les menaces à peine voilées de déclencher des incidents au cours des prochaines manifestations,je ne reviendrai;pas sur les delites de MMe barjot qui ose parler au nom des français qu'elle a rencontrés au Palace ou dans d'autres boites de nuits branchées,je ne reviendrai pas sur les déclarations à la limite de la grossièreté,si j’ose dire,de Mme Boutin,je ne reviendrai pas sur les propos d’un député UMP qui menace de ne pas pouvoir tenir ses troupes,de quelles troupes s’agit-il.Des fâchos qui agressent les homos,qui cassent des voitures qui vont mettre le sac devant l’appartement de Mme Jouanno,mais je ne manquerai pas de rappeler à Mme Giudicelli que si le mariage est un sacrement de Dieu,le divorce lui n’en est pas un.

70%  des français ont en assez de voir nos responsables perdre du temps sur les affaires,sur le mariage pour tous et tout ces blocages imposées par une opposition qui à défaut de programme à proposer à nos compatriotes essaie de mettre le brin partout et en toutes occasions…Insultant un premier ministre tout en reprochant à l’insulté d’oser répondre à l’insulteur….

On va enquêter (sic) au ministère des finances à partir d’allégations d’un journaliste de Valeurs Actuelles,pourquoi ne l’a-t-on fait des les premières révélations de Mediapart…

On ne trouve rien alors on cherche encore,on cherche quoi….

L’UMP va nous faire le coup du mariage pour tous avec l’affaire Cahuzac…dans 6 mois ils seront encore à chercher ce qu’ils peuvent trouver….et qu’ils ne trouveront jamais.

Belle leçon de démocratie que donne ce parti à la dérive.

La leçon des ces derniers événements ,loi sur le mariage et l’affaire Cahuzac, démontre s’il le fallait que l’UMP se dirige vers une stratégie de rupture alors que notre pays  a besoin de calme et de cohésion.On critique tout y compris des dispositifs sur lesquels le MEDEF est d’accord –je parle du CICE -  mais cette stratégie oblige à une rigueur politique absolue.A des règles morales absolues.

Aujourd’hui ils montent le col,s’ils connaissaient la réalité des dossiers qui traînent dans les tiroirs de certains juges d’instruction il se ferait un peu moins malins.Quand la mèche sera consumée,ça va exploser…

 

Christine Boutin : « L’Alliance civile pour les homosexuels

boutin inconstutionnelle.jpg

http://www.dailymotion.com/video/xxcobb_christine-boutin-...

 Le chef de l'État avait dévoilé ses "valeurs pour la France" dans le "Figaro Magazine".

Êtes-vous favorable au mariage homosexuel ?

"Je n'y suis pas favorable." "J'avais proposé en 2007 un contrat d'union civile"
"Nous ne l'avons pas mis en œuvre parce que nous nous sommes rendu compte qu'il était inconstitutionnel de réserver ce contrat aux seuls homosexuels" "Ce contrat d'union civile aurait porté atteinte à l'institution du mariage. Cependant, j'ai veillé à garantir aux homosexuels les mêmes avantages en termes de succession et de fiscalité qu'aux couples mariés, mais dans le cadre du Pacs"

 http://revolte.exprimetoi.com/t1448-sarkozy-je-ne-suis-pa...

 

04/03/2011

Les cigares du Pharaon étaient bien ceux de M.Guibal!

combat sans merci.jpg

cigares menton.jpg

Une facture qui tombe mal! 

"Ici,se joue la restauration de la morale publique" déclarait M.Ciotti comme un perroquet bien dressé lors du lancement de la campagne pour le renouvellement de conseiller général dans le canton dont le sortant n'est autre que M.Vestri, sénateur itou.

Rappelons que l'heureux élu pour cette campagne du cotre de l'UMP est M.Beck,maire de cap d'Ail.Rappelons que M.Ciotti, présentement président du conseil général tient son élection des bonnes grâces de M. Franco après avoir été battu - est ce normal - par le candidat socialiste sortant dans le canton du port.Canton situé dans la circonscription dans laquelle M.Double-décimètre est élu député.Trouvez l'erreur.

C'est dire qu'en terme de morale politique,l'homme en connaît un bout.

Un bout de cigare peut-être.

Pas celui du Pharaon,celui la c'est Moubarak qui la fumé.

Non,celui qu'évoquait un malandrin dans le numéro d'Entrevue qui en avait remis une couche sur le couple Giudicelli - Guibal.Vous ne vous souvenez pas...

hugon cigare.jpg

Ca y est,ça vous revient.

D'aucuns m'avaient accusé de véhiculer la mauvaise parole,d'être complice des vils opposants du couple le plus honnête de notre classe politique azuréenne.Soit,j'avais répondu en son temps sur de mon fait puisque je connais la plupart des protagonistes de cette comédie,une mauvaise farce surtout que paient les mentonnais.Protagonistes des deux bord je tiens le précisera.

Revenons aux accusations de M.Hugon.

Etaient-elles avérées ces accusations.Elles l'étaient assurément.Et les fans clubs divers et avariés de M.Guibal et de Mme Giudicelli devraient plutôt revoir leurs positions avant de chasser le dahu dans la ville Menton.Le dahu,c'est la animal imaginaire qui ne peut jamais reculer,un peu comme les opposants à nos rapaces.

Pour ce qui concerne les soutiens partidaires de M.Guibal et de son epousée,ces révélations tombent bien mal.Une opération « Mani puliti» à l'est du département devrait donc commencer par accuser et faire condamner tout détournement d'argent public.M.Ciotti ne pourra pas nier que M.Guibal a fait de la fumée,depuis longtemps,sur deniers publics.Un peu comme Gainsbourg quand il brulait son billet de 500 francs.Sauf que c'était le sien.

Un peu comme M.Blanc qui lui est parti, démissionné le Blanc.

Et M.Ciotti n'a pas manqué de s'en réjouir au nom de cette république irréprochable tant promise tant bafouée.

àa,ce n'est pas la république qui est bafoué,c'est une ville qui est lésée preuve à l'appui.Ciotti,M.Motus en chef quand il s'agit de mettre a bas ce pauvre René.Qu'il aille boucher les trous du Golf de Nice a lieu de se répandre en vilenies les plus mensongères.

22900€ de cigares,ça ne l'émeut pas M.l'honnête .Il est vrai qu'il en a vu d'autres.

« Mani puliti »,belle plaisanterie que celle-là.

On veut faire appliquer la loi en commençant par la violer.Qui est présumé coupable cette fois-ci.M.Vestri,dites le clairement M.Ciotti.Celui qui vous a donné une bonne leçon aux sénatoriales - réintégré dans le décompte des élus UMP,subito presto,par M.Cestmoiquarrive - et que vous l'avez mis dans le brin par vengeance et pour caser d'autres amis plus dociles.M.Beck,le plus virulent ennemi,pas adversaire il y a une nuance,de M.Guibal participe à cette mascarade.L'heureux choisi du duo niçois.En tant qu'avocat étonnant et mal parti pour une reconquête de l'honnêteté.

Je ne souhaite jamais de mauvaise chose aux gens dés lors que je les considère comme honnête.Beck est une personne honnête,un peu léger et surtout emporté par les événements,reste que je lui souhaite de se prendre une veste mémorable.Ce sera le début de la fin et le commencement du début d'une réelle opération « Mani puliti » à l'est du département.

Je vous sens impatient,voila qui va vous calmer.....

 

Guibal : 22 900 euros de cigares entre 2006 et 2009 !

L'achat de cigares aux frais du contribuable avait coûté son poste au secrétaire d'Etat Christian Blanc l'été dernier. C'est au tour du député-maire de Menton d'être dans le collimateur. Révélations.

A l'heure des beaux discours et des vœux les plus sincères à sa population, Jean Claude Guibal « enfume » tout le monde. D'abord, ses amis politiques à qui il vante en permanence la gestion parfaite de la ville de Menton. Mais surtout le peuple mentonnais.

Ainsi, Le Petit Niçois est en mesure de révéler,preuves à l'appui, que 22 900 euros (160 000 francs) ont été dépensés pendant quatre ans par la mairie de Menton pour acheter des cigares de marque Partagas évalués à 11,90 euros l'unité en 2009. Notre journal s'est procuré les factures de ces achats entre 2006 et 2009, comme vous pourrez le constater dans les documents reproduits ci-joints.

De nombreuses questions s'imposent et tombent sous le sens : 22 900 euros en quatre ans, combien en 22 ans, depuis la première élection de Jean-Claude Guibal à la mairie de Menton en 1989 ? Qui peut valider de telles dépenses et avec quel motif sérieux ? Qui était l'adjoint aux finances de la ville dans la période en question ?

Les factures sont libellées à l'ordre de la mairie de Menton et sont visées par le responsable du service Protocole. Ces factures sont ensuite dirigées vers le service financier qui, après vérification, les communique à l'ordonnateur de la dépense pour validation de l'engagement.

En général, c'est l'adjoint aux finances qui a en charge cette mission. Donc, Colette Giudicelli, sénatrice et épouse de Jean-Claude Guibal... Ces dépenses aux frais du contribuable mentonnais mériteraient que la chambre régionale des comptes se penche au plus vite sur la gestion financière de la mairie de Menton. Par ailleurs, de nombreuses indiscrétions pointent du doigt les dépenses excessives à la villa Serena qui serait devenu l'un des hauts lieux de réception du couple mentonnais.

Celui-ci multiplierait les invitations pour renforcer ses réseaux amis avant les échéances électorales à venir. Certains parlent de plus de 1000 invitations à des dîners prestigieux arrosés de vins fins. Si de nombreux salariés mentonnais et des petits retraités se serrent la ceinture, leur député-maire mène visiblement grand train de vie avec l'argent public. 1946 cigares ont été fumés en moins de quatre ans, tous de la même marque !

L'obligation d'exemplarité de l'élu laisse vraiment songeur et de nombreux mentonnais dénoncent depuis longtemps les traitements particuliers réservés à tous ceux qui osent parler ou s'opposer au couple Guibal-Giudicelli.

Stéphane Cherki interdit de vœux à Menton

Dernier exemple en date : la cérémonie de vœux de Jean-Claude Guibal le 13 janvier dernier. Le maire d'Eze, Stéphane Cherki, qui a annoncé récemment sa candidature aux élections législatives de 2012, était bloqué à la porte du palais de l'Europe par l'ancien patron de la police municipale épaulé par quelques volontaires qui ne savaient pas ce que signifiait l'interdiction faite au maire d'une commune voisine d'entrer dans un bâtiment public. Interrogé par la presse locale, le cabinet du député-maire de Menton a fait savoir que Stéphane Cherki « n'était pas persona non grata ».

A voir...C'est ce qu'on appellera la démocratie mentonnaise organisée, sans donneur d'ordre, mais avec des volontaires qui sortent de l'ombre pour servir de fusibles protecteurs.

Quoi qu'il en soit, Stéphane Cherki a choisi de banaliser l'anecdote de son blocage a l'entrée du Palais de l'Europe : « Que voulez vous que je vous dise ?

C'est n'importe quoi. J'ai sermonné les jeunes qui ont été utilisés pour faire ce sale boulot. Ils sont alors partis en réalisant qu'on leur faisait jouer une bien triste mise en scène, digne des scénarios les plus médiocres du cinéma. Ils ont compris qu'ils étaient manipulés et ne recommenceront pas ». A l'heure où beaucoup s'interrogent, n'est-il pas temps de laisser la parole aux démocrates mentonnais de tous les bords politiques ? Les électeurs de la 4 éme circonscription ont d'ores et déjà rendez-vous avec leur député en juin 2012...

Dans notre prochain numéro, la suite de nos révélations...

Pour tous les détails(factures) voir ce lien:

http://www.lepetitnicois.fr/IMG/contenus/article_PDF/article_a3801.pdf

 

Source complémentaire:

http://www.nicematin.com/article/cantonales2011/canton-de-villefranche-un-combat-sans-merci-pour-la-morale-publique

 

 

 

09/12/2010

Réponse à M.Guibal et à son épousée...

 

guibal.jpg

Chose promise ,chose due.

Je vais donc répondre au commentaire de M.Jacques P.*

1- Sur la fonction bénévole de la Sainte.

L’empressement en politique est toujours mauvais conseiller.Ainsi ceux qui vont ont commandé de commenter mon billet ont été trop prompts vous en mandaté.Votre commentaire a été poste lé 26 novembre si je ne m’abuse. Or le 22 novembre au cours du conseil municipal,houleux comme l’habitude,le sujet qui,nous intéresse - le sort de Mme Giudicelli dans le dispositif municipal a été évoqué par Pascal Gérard partant d’un constat fort étrange en terme de gestion municipale et sur lequel vous pourrez sans doute nous apporter quelques éclaircissement compte tenu de votre proximité avec le couple de rapaces.

De quel droit et selon quel article du Code Général des Collectivités territoriales et du Code des Marchés publics Mme.Giudiceli peut se retrouver - sans ambages - à participer aux débats d’une commission d’appels d’offres.Selon quelles fonctions officielles et a fortiori selon quel mandat électif, municipal s’entend.

Vous allez sans doute nous répondre que dés lors qu’elle le fait bénévolement,ça mange pas de pain comme dirait l’autre..Poussons donc votre raisonnement si tant qu’il en soit digne: le simple d’être bénévole exonérerait donc tout un chacun d’avoir a être désigné par une autorité administrative ou par le suffrage universel pour pouvoir assister et participer à une commission d’appel d’offres sur des marches publics intéressant une commune quel qu’elle soit..Selon vous,par voie de conséquence, tous mentonnaises ou mentonnais – dûment citoyen de cette ville et y étant domicilié fiscalement  - pourrait le réclamer. Ah non que vous allez me répondre.Pas toutes et tous,seule Mme Giudicelli y a droit.

Revenons sur la réponse offusquée de Mme Filipi, conseillère municipale de votre ville,je la cire : » (Josette Filippi a accusé l'élue de gauche de) « faire du cinéma en séance publique alors qu'en commission nous travaillons très bien ensemble dans la transparence et dans l'intérêt de la ville ».Transparence dit-elle avec une personne qui ne doit en aucun cas assister a cette commission, singulière conception de la transparence.Dans l’intérêt général ,encore heureux,mais que vient faire la présence de Mme Giudicelli la dedans.Mais le meilleur reste à M.Tudes » Christian Tudès a été le premier à reprendre la parole : « Colette Giudicelli est venue m'apporter une précision sur la procédure des marchés publics. Ne dites pas qu'elle a influé sur des décisions ».Avec 4 directeurs de services – haut fonctionnaires il faut le préciser – M. Tudès a besoin des services de Mme Giudicelli et il tient à préciser le bougre qu’elle était pas là pour influencer la décision .Pourquoi en prend-il le soin? Mme Gérard n’a pas évoqué ce point.Elle a simplement soulever un point de droit sur la validité des décisions de cette commission. Et elle a raison.Que quelques bonnes âmes récupèrent le PV des débats de cette commission et le transmette au Juge administratif et au préfet…

Voyez vous au contraire de ce vous pouvez pensez M.Jacques P,je ne suis pas un affidé de l’opposition mentonnaise – de gauche, de droite, du centre et de nulle part - parce que je la crois d’une part peu intéressée à sa ville et de l’autre d’une indigence manifeste.La pauvre Mme Gérard est pleine de bonne volonté. Elle vient en conseil municipal demander des explications, sur la présence d’une intruse dans un débat de commission d’appel d’offres,ce qui indique qu’elle ou de ses collègues - y ont assisté et participé alors qu’il suffisait de faire constater la présence de Mme Giudicelli et de faire annuler les débats de cette commission. Voila le vrai travail d’une élue d‘opposition.Ce n’est pas d’accepter une irrégularité pour après s’en plaindre à peine perdue.Le présence de Mme Giudicelli dans cette commission est elle légale ou non ? Non,Les travaux des commissions d’Appels d’offres ont strictement encadrés par la loi de notre république au plan de la confidentialité et de l’intégrité de ses membres.Pour l’heure aucune garantie de l’intégrité ne peut être apportée par, Mme Giudicelli dés lors qu’elle ne dispose dans la municipalité de Menton d’un statut légal .Bénévole ce n’est pas,un statut que je sache ! A preuve du contraire,je vous l’accorde !

Preuves que vous ne manquerez pas de nous faire partager dés que vos protecteurs vous les auront communiquées.

Preuves, d’ailleurs,que votre maire – que dis je votre père – pourra vous procurer prochainement et fort aisément puisqu’en réponse aux questions de son opposante de gauche - celle de droite elle est absente ou elle dépose plainte - il a fourni réponse bien significative de ses méthodes de gouvernance municipale, je vous la cite telle que rapportée par la bible locale: »Nous ferons une analyse plus poussée mais je ne doute pas des conclusions. ».Soyez donc tranquilles ,votre maire est déjà convaincu des conclusions d’une analyse qui n’existe pas encore et qui,‘en tout état de cause,ne fera pas.C’est comme pour l’honnêteté chez les escrocs,ils sont tellement convaincus qu’ils le sont – honnêtes - qu’ils en deviennent si convaincants qu’ils parviennent toujours à vous faire avaler toutes leurs salades..

Au sujet de la réponse de votre père, deux remarques s’imposent :

*A l’heure ou je vous réponds et à la date de ce conseil municipal, aucune, analyse juridique des pseudo-fonctions de Mme Giudicelli a été engagée .Comment alors M.le député Maire peut – il se permettre d’affirmer, je cite: » M. le Maire tient à informer l'ensemble des chefs de service que Mme Colette Giudicelli est présente à. cette réunion, car il a pris, récemment, un nouvel arrêté lui rajoutant l'administration générale et les finances, au titre de conseiller bénévole, Il tient à préciser, que dans le contexte actuel (cf Entrevue) cette décision ,est tout à fait légale.».( Réunion des chefs de service du 12 octobre 2010).

Tout a fait légale ,vous avez bien lu.

Va falloir accorder vos violons,vous et vos protecteurs.

*Votre affirmation trop péremptoire pour être vraie s’avère bien fragilisée par les propos de votre sainteté municipale.

En outre,je ne doute pas que vous soyez un habitué des conseils municipaux mentonnais tans le destin de cette ville vous obsède

Vous obsède au point  de considérer a l’instar de vos protecteurs que leur moindre opposant est soit un mafieux,soit un voyou ,voire un braqueur,bref un bandit de grand chemin.

A cet égard ,je vous rappelle les termes mon billet dans lequel je prouvais que la calomnie à ce niveau est bien le reflet de la faiblesse argumentaire de votre Sainteté.

De ce conseil municipal,vous n’en perdez pas une seconde tant le destin de votre ville vous obsède,vous n’avez pas pu,en conséquence,« louper » le contenu de la déclaration de Mme Gérard, déclaration qui a suscité le réflexion du maire quant à sa prochaine analyse juridique d’un arrêté déjà pris.Elle - la déclaration - a du être porté au procès verbal du conseil municipal et il serait des plus faciles de se la procurer auprès de Mme Gérard.

Le viatique de votre maire serait donc le suivant: poussez, poussez l’escarpolette, poussez l’escarpolette….Votre Sainteté et sa Sainte ne font que cela.Ils poussent au moindre retranchement, toujours à la limite de la légalité…Voila la vérité.

C’est cela qui agace et pas seulement les quelques zozos que vous traitez d’ennemis alors qu’ils n’ont toujours pas réussi à déboulonner le coupe infernal.

Jusqu’au jour où l’escarpolette basculera et que la justice locale daignera s’intéresser sérieusement à certaines frasques « guibalesques » dont la dernière est celle qui nous préoccupe à présent.

Pour conclure sur ce premier point,je ne suis pas ennemi de Menton - à la vérité Menton est un des moindres de mes soucis, il y a beaucoup à faire à Nice.Reste que rien ne m’interdit de m’intéresser à la vie politique – trépidante il faut le dire - de cette ville dés lors qu’elle est le refuge de Mexicains de première force..Le système Guibal est ainsi,dans notre contrée reculée,le stigmate remarquable du modèle de l’UMP locale ou départementale pour être plus clair.

Ôtez moi d’un doute, a-t-on le droit dans notre pays et à Menton aussi de ne pas être d’accord avec des hommes politiques élus ou non sans être traité d’ennemi de la France,de Nice,de Menton….Pour vous,il faut être d’accord toujours et à jamais. Je suis d’accord voila ma gloire…

C’est un peu court en terme d’esprit critique,ce qui est la marque d’un bon citoyen soucieux de l’avenir de sa cité et de son pays.

Ainsi tous les opposants - cachés ou déclarés - sont des ennemis de Menton,ce ne seraient pas plutôt des   adversaires politiques de M.Guibal et de son épousée dont la plus grande frousse est de se voir « rapter » ce qu’ils considèrent comme leur duché à vie  et pour toute descendance.

Je ne suis l’ennemi de personne sauf de ceux qui bafouent éhontément les lois de la république,qui calomnient par peur de perdre leurs avantages souvent indus,tout cela au nom de l’intérêt général et pourquoi pas pour la France….

Cher Monsieur, je vous le répète….il n’y a pire escroc que celui qui vous rabâchent qu’il est le plus honnête et qu’il est le seul à l’être….et que, les autres ne sont que des racailles….Les révélations contenues dans les 2 numéros d’Entrevue devaient éclairer la lanterne de certains.C’est pour cela que l’artillerie « guibalesque » est à l’œuvre.Pourquoi d’ailleurs ?

Tellement honnête n’a rien à craindre !

2-Cette analyse est tellement partielle

A l’instant où je vous écris,je n’ai toujours pas compris de quelle analyse il s’agissait dés lors que je n’ai jamais remis en cause,sur ce modeste blog, la légitimité élective de ceux à qui je m’oppose.A vous de ne pas remettre en cause celle qui appartient aux opposants de votre père et mère qui ont eux réuni sous leur bannière quelques milliers de voix de vos concitoyens.Des ennemis et des voyous,je vous l’accorde.

Ce qui est illégitime ,Cher Monsieur,et qui doit être combattu est de trahir ce que l’on a dit pour être élu par le suffrage universel et à pour le moins de ne pas mentir sur ce qu’l’on est.D’autres considéreront le contraire:une fois élu,on fait ce que l’on veut.,c’est leur plein droit,le plus absolu.Ce n’est pas ma conception.C’est mon plein droit,le plus absolu n’en déplaise à votre Sainteté.

Seul le peuple est souverain,seul le peuple juge aux élections….et condamne.C’est l’avantage de la démocratie représentative dont a bien profité,d’ailleurs,le couple de rapace qui vous gouverne localement.

Vous évoquez à cet alinéa,le nom de 2 personnes qui seraient des ennemis de Menton.M.Cherki puisqu’il s’agit de lui serait donc un ennemi de Menton – pourquoi au fait ? -,pas de Guibal tout court.Idem pour le sieur Cercelletti.Pour ce dernier,je vous l’accorde,qu’il voue une certaine haine - pour ne pas dire une haine certaine - à vos protecteurs,n’est pas nouveau,et alors ?En quoi cela vous dérangerait-il ? Ce qui pourrait vous déranger, vous et vos semblables,serait que M.Cercelletti disent quelques vérités et que ces dernières-ci viennent à être vérifiées et jugées.Là je vous comprends mais ce ne serait alors non plus d’ennemis qu’ il s’agirait mais plutôt d’ennuis.De sérieux ennuis pour sa Sainteté et son épousée.

Pour M.Cherki,nous reviendrons sur son cas en fin de billet.Ce sera plus drôle…

Pour illustrer mon propos,je voudrais vous proposer de comparer une situation historique – et cela avec toutes les précautions d’usage – et la situation politique dans votre belle ville de Menton.Cette proposition,elle sera illustrée par cette question:le 18 juin 1940,l’ennemi de la France c’était Pétain ou le Général de Gaulle.?N’allait pas croire que je compare MM.Cherki et Cercelletti au Général de Gaulle – ce serait me faire offense,à moi et surtout au Général de Gaulle – et Guibal à Pétain,ce serait faire offense à un Maréchal de France.

Voyez-vous,Monsieur Jacques.P,cette notion d’ennemi ne tient pas.

En politique et surtout au moment des élections,ceux ne sont pas les ennemis qui comptent mais les amis – au contraire de ce que croit certains édiles de nos contrées éloignées qui croient dur comme fer qu’il faut – avant tout - neutraliser tout adversaire par la concussion ou par l’achat……Comme notre président - le grand(sic),celui de la France,qui à force de circonvenir se retrouve dramatiquement dépourvu d’amis sincères.

Nous verrons en 2012 le nombre d’amis qui aura rejoint les 2 protagonistes dont l’un me semble encore putatif.Pour l’heure,force est de constater que vos protecteurs commencent à multiplier le nombre d’ennemis de façon inquiétante.

 

Pour conclure sur ce second point je voudrai vous préciser quelques remarques personnelles sur l’état de votre ville.Elle est sans conteste une des plus propres de notre département,on s’y sent bien,les habitants y sont très civils.Oui,Menton est une ville où il fait bon vivre.Comme le fut la ville de Nice sous l’ère de Jacques Medecin.Pour le reste,c’est un autre paire de manche si vous voyez ce que je veux dire.

3- les fonctionnaires

La,vous vous surpassez..Alors que je n’ai que suggéré qu’il était inconséquent d’embaucher 4 directeurs de service de « haut rang » dans l’administration territoriale au départ de Colette – c’est comme ça qu’on la nomme - pour la remplacer d’abord et ensuite nous faire le coup de l’insuffisance en terme de relations intra-service pour la réintégrer en la nommant(sic) conseiller bénévole,vous affirmez – vous prenez le risque – d’énoncer une ineptie fort grave. Tant au plan administratif que financier.Si la « nomination » de  Colette permettait d’annuler des salaires au prorata des salariés qu’elle pourrait remplacer,vous auriez raison, malheureusement pour vous ce n’est pas la cas.

Au surplus,deux erreurs se sont glissées dans les explications de votre père pour justifier la première et la seconde de ces opérations de recrutement. La première est que la tache qui incombe à un ou une premier(e) adjoint(e) n’est pas celle qui incombe a un directeur de service et a fortiori à 4.Un premier adjoint,selon ces attributions,conduit la politique municipale déterminée par le maire et sa majorité,dans le secteur qui lui incombe.Il ou elle n’est pas chargée de la mise en œuvre de cette politique au plan administratif ainsi les pseudo-fonctions bénévoles de Mme Giudicelli ne se justifient pas en tout cas comme voudrez le faire croire le Député Maire.Ni aujourd’hui,ni hier .Aussi,si vous vous inquiétez réellement pour le sort de votre ville,la première des choses à faire serait la suivante,poser la question suivante:pourquoi a-t-on embauché 4 cades supérieurs de la fonction territoriale alors qu’il suffisant d’attribuer les délégations de Mme Giudicelli à son successeur,l’ineffable M.Novelli.Avec le même nombre de fonctionnaires qui était attachés au premier adjoint.

Pour le reste,allez faire le tour de France des collectivités territoriales que compte notre pays et proposer un poste de directeur ou de sous-directeur de service aux conditions suivantes :

*4000 ou 5000€ de salaire

*Maison de fonction ou grosse indemnité

*Véhicule de fonction

*Menus avantages annexes

*Le tout à Menton…..

Ce n’est pas un fonctionnaire ou 4 qui vont vous répondre mais une bonne centaine…..et ceux qui ont été embauchés l’ont été sur des critères bien spécifiques surtout celui de convenir à Mme Guibacelli.

Enfin,la prochaine fois que vous aurez l’heur de rencontrer vos protecteurs,merci de leur demander le nombre de hauts fonctionnaires territoriaux qu’ils ont virés sur des motifs futiles quelquefois,souvent fabriqués de toutes pièces comme par exemple des accusations de pédophilie,d’harcèlement sexuel..Demander leur qui paye la note des nombreux procès qu’ils provoquent aux dépends de la population de votre ville dont le destin vous obsède.

Pourquoi en arrive-t-on à virer un secrétaire général de haut niveau et pour quelle raison ? Les vraies s’il vous plaît.

Voila,c’est fini,pas tout à fait.

Deux mots sur le cher Cherki.L’affreux Cherki pour les uns,l’homme providentiel pour les autres….Les autres,c’est qui d’ailleurs…

Estrosi,Ciotti,,Cercelletti…Et oui,Ami Jacques,si vous me le permettez,quelles sont les relations

qu’entretient M.Cherki avec les gardiens du temple.Vous les connaissez,vous.

Les relations de vos protecteurs par contre,on les connait.Parlez-en à M.Vestri….

A qui sera attribuée l’investiture UIMP si ce parti existe encore…Si le président actuel gagne ou perd…Vous le savez,vous !

Rien n’est fait.Attendons un peu.Il faut prier pour Mme l’épousée énerve les deux mexicains en chef…Soyons patients,donc.

Pour l’heure,ma position sur M.Cherki est la suivante:il est devenu le nouvel objet de torture et de tourment pour vos protecteurs,peut-être malgré lui.Et pour l’heure,ce n’est que cela..

Ainsi vos digressions sont totalement inutiles,pour ce qui me concerne.

Si par hasard,je rencontrais ce Monsieur,nous en reparlerons.

En tout état de cause,je le défendrai toujours quand il sera calomnié ,toujours le combattrai si d’aventures il prenait de mauvaises habitudes.

 

Pour conclure,merci de ne pas mêler le Sénateur-Maire – Jacques Peyrat – aux embrouilles qui ne concernent que le marigot mentonnais et surtout éviter vos expressions vulgaires du type belin…C’est nul….Quant à prendre tous les mentonnais pour des petites quéquettes,je n’oserai pas. J’y compte quelques amis.

 

Quelques exploits de notre couple infernal:

colette office.jpg
Toujours bénévole cette bonne Colette....
quivry.jpg
quivy suite.jpg

 

gros detail.jpg

  *http://larmeemexicaine.20minutes-blogs.fr/archive/2010/11...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu