target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

11/06/2013

Le Figaro:Ca tourne à l’obsession!

Le Figaro:Ca tourne à l’obsession!

guéant,ump,le figaro,sarkozy,fincemernts lybiens,cahuzac,lellouche,raffarin

 Il faudra un jour ou l’autre tentait d’analyser les réels ressorts,les réelles motivations des journalistes du Figaro qui avalent ce paquet de couleuvres inimaginable pour un esprit indépendant et doté de quelque bon sens,ce qui doit être  la première qualité d’un journaliste digne de ce nom,qui de fait défendent toujours l’indéfendable lorsqu’il s’agit du personnel de droite alors que les faits délictueux sont largement avérés.Il faudra un jour ou l’autre tentait d’analyser les réels ressorts,les réelles motivations des lecteurs du figaro –version papier j’insiste – qui s’infusent au fil des jours les calembredaines d’un quotidien qui n’est plus qu’une feuille propagandiste.On peut être électeur,sympathisant,militant  d’un parti de droite mais devant l’évidence chacun de nos doit garder son libre arbitre.

Hier les rapports de l’IGA et de l’IG sur les primes en espèces perçues par M.Guéant ont été transmis au ministre de l’intèrieur et aussitôt à la justice.Immédiatemnt ,alors que la justice n’a rien dit sur le sujet,alors que le ministre lui-même n’a exprimé aucune position, le Figaro s’est mis en marche pour sauver le soldat Guéant.On peut apprécier l’action de ce monsieur tout au long de sa carrière,on peut admirer son action fulgurante au ministre de l’intérieur,on peut dire aussi que ses équipes du cabinet ont participé à la  capture de M.Colonna - tueur de M.Erignac dans le texte -,on peut dire aussi que M.Guéant et son cabinet – directeur de cabinet qui avait un cabinet,ça fait beaucoup de cabinet – a participé directement à la capture de M.Ferrara.On veut faire croire aussi qu’en cette époque bénie le ministre de l’intérieur et son directeur de cabinet participaient directement,c’est à dire sur le terrain aux interpellation des tous ce individus fortement dangereux alors qu’aujourd’hui Valls se la coule douce et ne fait que de la communication dixit M.Hortefeux.Ce dernier n’a qu’à lire Nice matin il constaterait qu’ au contraire de sa période comme ministre de l’intérieur dont il a été débarqué quasi manu militari par son meilleur ami que jamais ont a vu autant d’interventions dans les cités de notre ville,d’arrestations et de mises au placard.Il n’a qu’à demander à M.Ciotti de lui offrir un abonnement a ce quotidien très proche du pouvoir….On peut comprendre le ressentiment du rouquemoute,un ministre de l’intérieur de gauche plus populaire que lui dans électorat de droite ça de quoi gêner aux entournures…de donne un sacré coup au moral.

Revenons au Figaro,malgré toute les qualités que Le Figaro trouve à M.Guéant,malgré toutes le explications les plus sophistiquées,il est indéniable que ce monsieur a touché 10 000 euros par mois pendant prés de 2 ans.Qu il les ait partagés avec 3 membres de son cabinet peu il importe.Le fait est qu’il n’avait pas à le percevoir,à les partager,c’est cela la vérité.A propos du partage,pour l’instant rien n’est prouvé et la police qui détient maintenait les factures des achats effectués en espèces par M.Guéant pourra vérifier ces affirmations.Et interroger les supposés destinataires.Le fait de partager,comme vous nous le faire avaler Le Figaro,n’enlève rien au fait qu’il n’avait pas à recevoir ces primes sauf à considérer que M.Guéant mener des enquêtes lui-même.

C’est d’ailleurs ce qu’on aurait pu écrire en ces temps là.M.Sarkozy et ses équipes de fins limiers participaient la nuit à la recherche et à arrestation de quelques malandrins,c’est pour cela que les statistiques de cette époque étaient aussi bonnes,on n’est jamais aussi bien que pour soit même…Il faut que je fasse tout tout seul répétait inlassablement le lapin Duracell,Speedy Gonzales comme le surnommaient affectueusement ses subordonnés.Qu’ils sont braves ce Figaro…qu’il est humain moins quand il fallait impliquer M.Hollande dans l’affaire Banon…

Deux petites choses pour finir :

On ne peut enlever une grande qualité à ce quotidien mené de main de maître par M.Brezet,c’est l’humour et un don exceptionnel pour le choix des mots.

Ainsi le titre choisi hier pour faire la une de son site internet:

Guéant : l'affaire des primes de police s'éclaircit.

S' éclaircit,diantre je dirai qu’il s’obscurcit si j’en crois le contenu de ce rapport ou quelques informations qui commencent à circuler dans les médias sur les curieuses manière de M.Guéant.Que M.Brezet aille consulter scrupuleusement l’article publié par l’Express sur les interventions de ce monsieur dans des affaires qui ne concernaient pas spécialement ni un directeur de cabinet d’un ministre de l’intèrieur,ni celui d’un secrétaire général de la présidence de la république et encore moins un ministre de l’intérieur.

Cette affaire de prime a été découverte suite à une information sur d’éventuels financements libyens de la campagne présidentielle de M.Sarkozy en 2007,en perquisitionnant les enquêteurs ont découvert la  caverne d’Ali Baba.

Un partie de cette caverne sont ces primes.le Figaro fidèle en amitié voudrait nous faire croire que ce n’est qu’accessoire.

Comme dans les autre affaire qui concernent la sarkoland,le sarkocircus,tout,le monde est innocent,n’a jamais rien vu,jamais entendu et pire n’est pas conscient de ce qui s’est passé.Jamais franchi la ligne jaune.

Les membres du cabinet de M.Sarkozy,son directeur en premier lieu n’ont pas le sentiment d’avoir franchi la ligne jaune rapporte le Figaro,seul media qui a osé rapporter ces propos dictés évidemment par M.Guéant lui-même….

La distribution de prime était interdite depuis 2002 et ces messieurs n’avaient pas l’impression de franchir la ligne jaune.Comme M.Richard,comme M.Estoup,comme M.Woerh trésorier de l’UMP et ministre du budget…qui allaient chercher des financement en Suisse auprès de ceux qu’en tant que ministre du budget il avait la charge de traquer.

Tous innocents.tellement innocents qu’ils se permettent de mettre en cause le juges qui enquêtent et les mettent à tire larigot en examen.

Reste que si tu es innocent tu n’as rien à craindre dit-on à un citoyen lambda,dés lors ce qui serait valable pour Paul,Jacques ou Pierre l’est tout autant pour ces personnages qui se considèrent souvent au dessus de toutes règles et devoirs.

Si ces innocents sont totalement innocents,ils n’ont rien à craindre de la justice des hommes sauf si les juges découvrent et prouvent qu’ils sont des innocents aux mains pleines.N’en déplaise au Figaro qui après vouloir faire la politique du gouvernement voudrait rendre la justice à la place des juges.

 Guéant : l'affaire des primes de police s'éclaircit

Le Figaro est en mesure de révéler que le ministre de l'époque répartissait cette somme à au moins deux ou trois collaborateurs. Il s'agissait d'un versement effectué par la Direction générale de la police nationale. Celle-ci avait pour pratique de verser une enveloppe de frais non seulement aux directeurs centraux, le mieux servi étant celui de la police judiciaire, mais aussi au directeur de cabinet du ministre, qui disposait ainsi d'un complément de rémunération pour sa personne et ceux de son cabinet qui contribuaient le plus aux aspects opérationnels du management de la police et de la gendarmerie.

«Il faut se souvenir qu'à l'époque,la traque d'un Ferrara et plus encore d'un Colonna,le tueur du préfet Érignac,était coordonnée directement depuis l'échelon du cabinet», se souvient un haut fonctionnaire de police. Cette implication directe du politique dans la gestion technique des affaires les plus médiatiques surprenait d'ailleurs beaucoup ceux qui avaient une vision plus classique du fonctionnement de la Place Beauvau.

Fallait-il que ces primes, censées rembourser des frais ou récompenser des heures de travail supplémentaires impossibles à rétribuer autrement, aillent irriguer l'échelon des collaborateurs du ministre? Nul ne peut contester l'implication hors norme des équipes du cabinet du suractif Nicolas Sarkozy, surnommé alors par ses troupes «Speedy Gonzales».

Le cabinet du premier flic de France n'avait pas l'impression de franchir la ligne jaune en percevant ce petit plus, en marge de sa fiche de paie. «Si Claude Guéant avait voulu cacher cet argent, il n'aurait pas gardé les factures des quelques biens de consommation qu'il a pu acheter avec», estime l'un de ses proches.

En tout état de cause, la suppression des primes de cabinet en liquide par Lionel Jospin en 2002 a créé au ministère de l'Intérieur une situation ambiguë, où les frais de police semblent avoir remplacé, pendant une période transitoire, l'argent des fonds secrets versés de la main à la main.

Les inspections le disent, en tout cas: «Il semble que la pratique antérieure au 1er janvier 2002 ait été rétablie de mai 2002 à l'été 2004» et que «pendant deux ans», la dotation attribuée au ministère de l'Intérieur pour les personnels de cabinet «ait été complétée de versements en provenance des frais d'enquête et de surveillance».

Ces frais non déclarés de toute éternité, avec la tolérance des services fiscaux, continuent de circuler dans la police. Même l'IGPN en perçoit…

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/06/10/01016-20130610ARTFIG00514-gueant-l-affaire-des-primes-de-police-s-eclaircit.php

gueant eclaircit.jpg

comment largent circulait.jpg

gueant encombrant.jpg

Jean-Marc Leclerc a manifesté le besoin de changer le titre de son article De « Guéant l’affaire de primes s’éclaircit’ en « Comment l'argent circulait à l'Intérieur sous l'ère Guéant ».On se demande pourquoi.Le ton aurait-il changé dans la majorité quant au soutien exclusif à M.Guéant.le Figaro aurait-il reçu quelques directives de la rue de Vaugirard ou de Miromesnil.

Hier l’avenir de M.Guéant s’éclaircissait ,aujourd'hui il devient encombrant….Décidément l’épine dorsale de ces belles dames et beaux messieurs est bien souple…

J’ignorais que M.Cahuzac avait tapé dans la caisse du ministère des finances.M.Lellouche,qui se sent morveux se mouche,ce n’est pas en mélangeant,en comparant  toutes les affaires en cours que vous allez éviter les pires ennuis à M.Guéant.Maintenant,la plaisanterie a assez duré avec M.Cahuzac.Une bonne fois pour toutes,il n’était pas ministre,ni député me semble-t-il quand il a fraudé la fisc.

Cette affaire de prime arrange tout le monde,j'évoque les gredins,si j’ose dire car elle n’est qu’une partie fortuite du dossier dans lequel pourrait être impliqué l’ancien ministre de l’intèrieur.Celle des financements libyens,ce sera l’ apogée si j'ose dire.La véritable inquiétude de tous ces gredins,sauf M.Raffarin qui lui est un homme honnête,c’est celle-là.Les propos de M.Lellouche et Lefebvre ne me semblent pas vraiment trés rassurants.Il y a ,quand on a un peu d’expérience de la vie,des moments où on sent poindre le mensonge.C’est dans les yeux et el ton de la voix….

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu