target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

15/08/2013

Estrosi:c'est toujours risqué d'être au zapping

Estrosi:C'est toujours risqué d'être au zapping!

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 

Ainsi messieurs Ayrault et Valls seraient les auteurs de circulaires demandant aux policiers de ne pas enregistrer les plaintes de nos concitoyens...(voir 3:33)

Et le pitre d'ajouter que personne ne le contestera....à voir cher monsieur Estrosi.

Le passage introduit au zapping Canal + a été diffusé à 12 h35,comme en atteste la capture d'écran ci-dessous...

estrosi,valls,ayrault,police nationale,depot de plainte

Or cette séquence n'apparait pas dans la video publiée sur le site BFM.Où est passée cette partie de la vidéo diffusée sur la chaine BFM...On se le demande et surtout pourquoi a-t-elle disparu si M.Estrosi est tellement sur de lui dans ses affirmations tout autant infamantes que diffamantes...compte tenu du fait qu' à l'habitude c'est le genre de déclarations qui fait le tour de toutes les redactions.Seul le Figaro a osé interroger M.Estrosi sur ce sujet et il a remis le couvert si jose dire,avec un gros bémol:"Trop souvent, les victimes sont découragées. Ce ne sont pas les agents qui sont en cause, ce sont les consignes. Eh bien moi, je veux que le dépôt de plainte soit un droit pour les victimes et que le refus de l'enregistrer soit passible de sanctions. Je viens d'ailleurs de rédiger une proposition de loi en ce sens. La victime pourra même saisir le tribunal administratif si ce droit fondamental est remis en cause. Le juge aura alors deux mois pour statuer.

Pas de bol ce monsiur Estrosi...Un ignorant je vous le dis,un fanfaron...cette loi existe déjà.

"Ainsi, les services de police ont l'obligation d'enregistrer votre plainte et n'ont absolument pas le pouvoir d'en apprécier le bien fondé, le Procureur de la République étant seul compétent pour décider de poursuivre l'infraction ou de classer la plainte sans suites.

En effet, la loi du 15 juin 2000 renforçant la protection de la présomption d'innocence et les droits des victimes a instauré le "guichet unique" en ce qui concerne le dépôt des plaintes auprès des commissariats de police.

Une circulaire du 15 mai 2001 a précisé que l'article 15-3 du Code de procédure pénale obligeait les services de police à enregistrer les plaintes,même lorsqu'elles ressortaient de la compétence territoriale d'un autre commissariat.

Cette circulaire précise que " l'objectif principal est de simplifier les démarches des victimes, spécialement de celles qui ont été atteintes par des infactions courantes, comme par exemple, les vols".

Dès lors, si malgré votre insistance, vous vous heurtez à un refus catégorique d'un policier d'enregistrer votre plainte, n'hésitez pas à adresser un courrier en recommandé avec accusé de réception directement au Procureur de la République.(1) 

Il y a sans doute un rapport entre l'estrosade du jour et la publication d'un rapport de l'IGA qui dénonce des manipulations de chiffres dans les statistiques durant la période bénie pendant laquelle la délinquance baissait à coup de batonnets...

J'espère que le ministère de l'intèrieur va réagir avec tous les moyens juridiques mis à sa disposition,un syndicat de police ou des citoyens qui en ont assez de voir nos responsables,nos policiers insultés par ceux qui avaient institué le maniement perpendiculaire des batonnets sur les états de statistiques comme principe de calculs des résultats de la lutte contre l'insécurité. 

(1)http://www.avocat-glorian.com/l-obligation-pour-les-polic...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu