target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

23/05/2012

Juppé:du meilleur d’entre nous à la pleureuse de Bordeaux

Juppé:Du meilleur d’entre nous à la pleureuse de Bordeaux!

juppe mai.jpg

Législatives: Juppé fustige Delaunay

AFP Publié le 21/05/2012 à 21:23 Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, qui ne se présente pas aux législatives, a fustigé aujourd'hui la ministre Michèle Delaunay, candidate à sa réélection en Gironde "qui n'ira pas siéger à l'Assemblée" si elle est élue, évoquant sa propre défaite en 2007. Le PS "présente à la députation une candidate qui n'ira pas siéger à l'Assemblée nationale et qui sera immédiatement remplacée" par Vincent Feltesse, responsable web de la campagne présidentielle de François Hollande et président PS de la communauté urbaine, a dit à la presse Alain Juppé. Il s'exprimait lors de l'inauguration à Bordeaux de la permanence de l'UMP Nicolas Florian, adversaire de la ministre déléguée aux Personnes âgées après avoir pris le relais de l'ex-ministre des Affaires étrangères.

Alain Juppé a renoncé à se présenter aux législatives au lendemain de la présidentielle, invoquant le respect du non-cumul des mandats. "J'avais fait ça en 2007, j'avais eu tort. J'étais ministre (du Développement durable),je m'étais présenté aussi à la députation, les Bordelais ne l'avaient pas compris, ils s'étaient dit « il veut tout ».Ils m'avaient sanctionné. Et je pense qu'ils feront la même chose avec Mme Delaunay", a dit Alain Juppé, battu alors par Michèle Delaunay.

"Les Bordelais m'avaient envoyé un message clair,j'espère qu'ils seront cohérents avec eux-mêmes et qu'ils enverront le même message aujourd'hui" à Mme Delaunay", a encore estimé l'ancien Premier ministre. Le cumul des mandats "n'est plus dans l'air du temps. Je veux me consacrer complètement à cette fonction de maire de Bordeaux qui est passionnante", a déclaré M. Juppé. "Ce qui s'est passé depuis quelques jours me laisse songeur", a-t-il poursuivi. "On a (...) vu une ministre dans le cadre de ses fonctions (...) venir faire sa campagne législative dans une maison de retraite à Bordeaux", a-t-il poursuivi, faisant référence à un déplacement de Mme Delaunay samedi à Bordeaux. 

"Je crois que c'est contraire à toute éthique républicaine et c'est même carrément honteux", a déclaré le maire de Bordeaux, qualifiant "d'entourloupe" la désignation vendredi en tant que suppléant de Mme Delaunay de Vincent Feltesse, 45 ans, qui viserait la mairie de Bordeaux en 2014.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/05/21/97001-201205...

resul bordeaux mairie.jpg

Vu sur le site de ville de Nordeaux

Dommage pour M.Juppé,sa période sarkozyste lui a manifestement ôter quelques unes de ses qualités: l’analyse sereine …en particulier et le goût des mots choisis.Le premier d’entre nous serait-il devenu le meilleur d’entre eux…ce n’est pas la même chose,être meilleur que Copé,Geoffroy Didier,Hortefeux et toutes cette bande de bras cassés,c’est à la portée du premier des premier ministres de la belle époque,si j’ose dire,de la droite triomphante.Sans doute par mimétisme et pour rester dans l’ambiance populaire M.Juppé a une forte tendance à vouloir copier les moins bons...le meilleur deviendrait à coups d’efforts répétés le pire des moins bons…C’est triste.

Ainsi,cette nouvelle sortie à propos de la députée  socialiste sortante,ministre fraichement nommée,qui persiste a se présenter à cette prochaine élection législative.

Première erreur selon  moi et encore moi …M.Juppé n’est pas aller au combat au nom du non-cumul des mandats.Rien de plus louable,excellente décision sauf que Mme Delaunay avait déjà battu M.Juppé en 2007 et que les bons sentiments de M.Juppé à l’égard du non cumul ne l’avait pas empêcher de se présenter à l’époque malgré ses promesses  quant à ses souhaits de ne se consacrer qu’à sa ville une première fois,quand il fut nommé ministre des affaires étrangères –cumul maximum – ses bonnes intentions avaient disparu.

La candidate socialiste est sortante et a été nommée après l’annonce de sa nouvelle candidature.Aucune raison de reculer…Seconde erreur de M.Juppé.Dés lors que le premier ministre a annoncé que tout candidat socialiste présentement ministre qui serait battu devra démissionner immédiatement de son poste,un boulevard so’ouvrait devant une candidature de combat….La belle occasion pour M.Juppé que voila…Fort de son poste ministériel prestigieux dans le gouvernement Fillon,fort du bilan extraordinaire de ce gouvernement,fort du bilan exceptionnel du candidat qu’il a soutenu et sa participation tout aussi exceptionnelle à sa campagne,l’affaire était bouclée.Une pierre deux coups,il virait une députée socialiste,il virait une ministre…Beau tableau de chasse me direz vous !

On se demande bien pourquoi M. Juppé n’a pas sauté sur cette occasion de défaire une candidate du bolchevisme international et de se refaire ainsi une place au soleil à l’UMP. Triomphateur de l’hydre socialiste à Bordeaux,l’homme serait allé au combat pour la présidence l’UMP tout auréolé de son succès…

Ses erreurs,selon moi et encore moi,sont dues à deux faits essentiels dans la perspectives des élections municipales de 2014,celle qui compte pour M.Juppé et son équipe bordelaise.Et dans la course à la présidence de l’UMP.

Perdre Bordeaux pour la droite serait en effet une catastrophe et c’est possible.Perdre une fois de plus face à Mme Delaunay eut été mortel pour l’ancien premier ministre.

Voyons voir un peu les résultats de la dernière présidentielle:

Résultats Hollande 2 ème circonscription de Bordeaux:

François Hollande :59.01%

Nicolas Sarkozy:40.99%

Résultats au 2ème tour législatives 2007:
Michèle Delaunay : 50,93 % (18 382 voix)
Alain Juppé : 49,07 % (17 712 voix)
Le taux d’abstention fut de 39,54% au premier tour et de 38,93% au deuxième tour.

Etre battu encore une fois avant l’échéance du congres de l’UMP serait fatal à une éventuelle candidature de M.Juppé pour prendre la tête du mouvement populaire(sic)

On n’élit pas un perdant pour tenter de reconquérir le pouvoir.D’autant qu’il y a de fortes chances pour que ses concurrent soient eux élus y compris avec des difficultés.

Voila qui pourrait expliquer la nouvelle décision de M.Juppé.Quand on voit la  progression de scores da la gauche dans sa circonscription,on ne s’étonnera plus du regain subit d’éthique républicaine chez M.Juppé.Je ne ignore pas,en même temps,que les résultats de François Hollande  sont à relativiser en fonction du type d’élection concernée, le travail énorme de M.Juppé dans sa ville,je me répète,pourrait influencer une certaine partie des électeurs modérés qui a voté pour M.Hollande aux présidentielles à revenir vers M.Juppé dans une élection législative.Pourquoi donc M.Juppé n’a pas tenté de se représenter.Alain le fier conquérant des cinq continents serait-il devenu poltron dans le Bordelais.Serait-il devenu comme celui à qui il prêtait les pires défauts,en particulier celui de ne rien décider et d’être anxieux devant les difficultés.Vous voyez de qui je veux parler…

En conclusion,quelques détails de la déclaration de M.Juppé tels que rapportés par le Figaro me chagrinent.M.Juppé est définitivement battu car il part battu.Il se désole,il se plaint des coups politiques de ses adversaires,de la visite d’un ministre dans une maison de retraite,ça va devenir pitoyable.Il était moins susceptible,moins sensible à l’éthique républicaine quand son candidat,encore président,mélangeait à longueur de journées rôle et moyens de l’état….M.Dosières vient de chiffrer la campagne des vœux de l’ancien président de la république,que M.Juppé aille prendre un cours d’éthique républicaine en les consultant.

La vérité est fort simple.Malgré tous les progrès qu’a connus la ville de Bordeaux sous les mandats de M.Juppé,il paye son sarkosysme effréné.

C’est cela la seule réalité qui vaille et M.Juppé le sait parfaitement.Ces dernières plumes il risque de les perdre dans la bataille pour la présidence de l’UMP mais cela est une autre histoire.

Petit rappel historique pour juger du véritable sens de l’éthique républicaine de M.Juppé:

C’était le 27 mars 2012…

juppe express.jpg

"Si nous perdons la présidentielle, il se représentera car il estime que ce serait son devoir, confie un responsable de l’UMP à l’hebdomadaire. En revanche, si Sarkozy l’emporte, il ne sera pas candidat."Exacement,tout le contraire de ce qui est fait aujourd’hui…

« Et pose des questions quant à son désir de briguer la députation lors des législatives de juin.

"Si Sarkozy l’emporte, il ne sera pas candidat"

"Si nous perdons la présidentielle, il se représentera car il estime que ce serait son devoir, confie un responsable de l’UMP à l’hebdomadaire. En revanche, si Sarkozy l’emporte, il ne sera pas candidat."

En 2007, alors numéro 2 du premier gouvernement Fillon suite à l’élection de Nicolas Sarkozy, Alain Juppé subissait l’un des plus médiatiques revers de l’UMP aux législatives. Battu de 670 voix par la socialiste Michèle Delaunay, l’ancien Premier ministre avait été obligé de démissionner du gouvernement, conformément à la règle édictée par François Fillon.

Delaunay : "se souviendra-t-il seulement du nom de Sarkozy ?"

Déjà vaincu lors des législatives de 1997, le scrutin du mois de juin prochain pour le Palais Bourbon s’annonce tout aussi compliqué pour l’ancien "meilleur d’entre nous", selon Jacques Chirac. D’autant plus si François Hollande l’emporte et que la dynamique épouse la gauche. Car la députée PS sortante, Michèle Delaunay, ne compte pas lui céder son siège. Et l’élue socialiste d’enfoncer régulièrement le ministre sur son blog.

"La faux-culisme à ce point, les contorsions, le jeu de billard me font lever le cœur. Juppé prépare l'après, écrit-elle. Au premier jour des législatives, si Hollande est élu, se souviendra-t-il seulement du nom de Sarkozy ? De ce qu'il a lui-même soutenu ? De ce qu'il a fait à ses côtés ?"

http://www.francetv.fr/2012/blog/le-perchoir/juppe-a-mati...

 

Pour information complémentaire:

http://www.20minutes.fr/article/921407/jean-petaux-polito...

http://fr-fr.facebook.com/notes/alain-jupp%C3%A9/d%C3%A9c...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu