target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

02/03/2011

Ville Nice:Un candidat à suivre...

Un candidat à suivre ce Monsieur de Surville.Assurément...

 

de surville.jpg

http://www.rdvtele.com/les-emissions/politiquement-votre-...

Les interview Nice Premium : Hervé de Surville (Union pour Nice-Entente Republicaine-Debout la République), candidat dans le 12enton de (...)

Hervé de Surville candidat (Union pour Nice-Entente Republicaine-Debout la République) pour le 12e canton souhaite pour les niçois et leur canton proximité, humanité et fraternité. Vaste programme pour un candidat qui refuse le fatalisme. "Je suis né à Nice, je vis à Nice et j'aime ma Ville. Mon engagement en politique est un acte d'amour pour ma ville" nous dit ce candidat à qui les convictions et les mots forts pour les exprimer ne font pas peur.

 

 

Nice Premium : Voulez-vous vous présenter à nos électeurs ?

Hervé de Surville : Je suis un homme de dialogue, tenace et volontaire. J’ai 50 ans, je suis marié et j’ai 2 enfants. J’ai grandi à Nice, j’ai fait toutes mes études à Nice, je travaille à Nice, j’habite à Nice.

N-P : Quels sont vos loisirs en dehors de la politique ?

HdS:La Randonnée, la chasse, les arts martiaux, le parachutisme, et la natation.

N-P : Quelles ont été les raisons de votre engagement en politique ?

HdS : Après 30 ans de militantisme actif, j’ai décidé de servir l’intérêt général à travers un mandat électif de conseiller général, et de proposer une alternative constructive de droite républicaine et sociale, soutenue par l’Union Pour Nice, l’Entente Républicaine, Debout La République et le Parti Républicain.

N-P : Quel est votre cursus universitaire et votre parcours professionnel ?

HdS : Je suis détenteur d’un Doctorat d’Etat en Droit Public, diplômé de l’Institut Européen des Hautes Etudes Internationales, de l’Institut des Hautes Etudes de Sécurité Intérieure et de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale. Je suis titulaire de l’Ordre National du Mérite, des Palmes Académiques, du Mérite Agricole, de la Médaille de la Jeunesse et des Sports et de la Médaille de la défense Nationale. Après avoir passé plus de 20 ans à la Mairie de Nice dans différents postes d’encadrement supérieur où j’ai acquis une très forte expérience, j’ai quitté la Mairie.

N-P : Pourquoi êtes vous candidat à cette élection ?

HdS : Je suis candidat car je refuse le fatalisme, le cynisme et l’imposture. J’ai choisi le 12 ème canton pour différentes raisons. J’ai appris à aimer ce canton lorsque j’ai travaillé avec Charles Erhman qui a été pendant très longtemps député de la 1 ère circonscription qui comprend notamment le 12 ème canton. De plus j’y compte de très nombreux amis. Enfin, c’est un canton qui se sent abandonné et qui a besoin d’un conseiller général présent, efficace et humain.

N-P : Pouvez nous dire les points principaux de votre programme :

HdS:Le 12 ème canton a besoin de proximité, d’humanité et de fraternité. Mon programme est basé sur 2 piliers :
 améliorer le cadre de vie (sécurité et propreté, transport en commun, lutte contre le bruit, circulation et stationnement, logement, lutte contre la pauvreté ),
 développer le vivre ensemble (sport et culture, social et santé, écologie urbaine, équipements de proximité, événementiels ).

N-P : Quelles sont vos considérations de la politique du point de vue général :

HdS : Je crois que la politique est une vision éthique avec conviction de la société. Rejet du cumul de mandat et de la gabegie financière, respect de la parole donnée.

N-P : Que pensez-vous de la situation politique à Nice  :

HdS : Je refuse l’auto persuasion et l’auto satisfaction du Maire et du Premier Adjoint. Je dénonce l’imposture de reprendre à son compte ce qui a été lancé, programmé et initié par l’ancien Maire.

N-P : Un pronostic de votre part ?

HdS : Après l’échec des élections régionales en mars 2010 à Nice, il apparait que les élections cantonales de mars 2011 seront un bis répétita. En aucune manière, la majorité municipale ne fera le grand chelem comme Christian Estrosi peut l’annoncer haut et fort depuis plusieurs semaines.

 

Par Renato Ferrari - Nice Premium

 

http://www.nice-premium.com/politique,3/cantonales,59/les-interview-de-nice-premium-herve-de-surville-union-pour-nice-entente-republicaine-debout-la,6922.html

 

07/12/2010

Estrosi :Un autre bec en perspective!

 

blog de surville.jpg

M.de Surville,homme de qualité apparemment, s’est mis en tête de mettre à  bas le conseiller général sortant du XIIème canton.Ce conseiller genral,cumulard s’il en est,n’est autre que M.Kandel.Notre brave adjoint – le premier collaborateur de notre bien aimé – est déjà bien occupé à traquer tous les brigands de notre ville va avoir fort affaire avec notre homme. Sérieux de son blog, sérieux dans ses fonctions passées auprès du Sénateur Maire,voila donc un sérieux candidat. Un candidat de droite, ce qui ne gâche rien car il faut être convaincu que ce sera de ce coté que viendront les meilleurs espoirs du renouveau de notre ville.La gauche,je l’ai déjà dit,me semble bien impuissante,désarmée, face aux assauts quelque fois délétères du petit marquis.Nous,il ne nous impressionne pas !

 

Un conseiller général sortant aux abonnés absents...

Le conseiller général sortant du XIIème canton, élu en 2009 dans le cadre d’une élection cantonale partielle est aux abonnés absents : le site Web d’information sur ses actions et ses engagements pour le canton et ses habitants s’est arrêté de vivre le 10 mai 2009, c’est à dire le jour de l’élection de Monsieur Kandel à l’Assemblée Départementale ! Voilà quels furent les deux derniers articles publiés par l’intéressé :

 

« Demain, lundi 11 mai, à 10 heures, je serai officiellement accueilli par le Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, Monsieur Eric CIOTTI, au sein de l'Assemblée départementale, dans l'hémicycle du Conseil général ».

« Merci à tous pour votre mobilisation. Dès demain le travail commence. Je serai attentif à la résolution de tous les besoins que vous m'avez exprimés au cours de cette campagne.Vous pouvez compter sur mon travail et ma disponibilité à votre service. Je tiens à rester en contact très étroit avec vous tous. N'hésitez pas à me solliciter ».

 

Depuis cette date, et jusqu’à ce jour dimanche 5 décembre 2010, soit depuis 18 mois, aucune information sur les activités du conseiller général, censé être au service de la population du XIIème canton, n’a été apportée par Monsieur Kandel à ses électeurs sur son site , traduisant :

- un désintérêt caractérisé de cet élu pour les préoccupations et attentes des habitants de nos quartiers, et, à tout le moins, une absence de transparence sur le bilan d’action dont il aurait du rendre compte, devoir élémentaire de tout conseiller général,

 

- l’impossibilité pour un élu « cumulard » de faire face aux obligations de ses différents mandats : comment peut-on être à la fois 1er adjoint au maire de la cinquième ville de France, conseiller communautaire siégeant à la communauté urbaine, une des plus importantes de France, Président de la SEMIACS, une des 5 plus grosses sociétés d’économie mixte gestionnaire de parcs de stationnement en France et assumer efficacement chacun de ces mandats ? Il est temps de moraliser la vie publique à Nice et d’inviter les niçoises et les niçois à mettre un terme à ces pratiques qui ne servent pas la démocratie locale.

Venons-en maintenant aux engagements pris par le conseiller général sortant du XIIème canton auprès de ses électeurs. Ils sont consultables sur le même site Web ouvert en 2009, à des fins purement électorales, par Monsieur Kandel.

 

Je les ai repris pour vérifier lesquels d’entre eux ont été effectivement mis en œuvre, ou au moins engagés à défaut de ne pas être effectivement réalisés.

 

Le bilan est d’une maigreur à pâlir !

Il est temps de mettre un terme à des pratiques politiques faites de cynisme, de volonté de collectionner les mandats, d'impossibilité d'être efficacement au service de ses concitoyens parce que le cumul des fonctions n'est pas compatible avec l'efficacité politique à laquelle tout candidat doit s'engager. Enfin, il est temps de mettre un terme à l'absence  tout compte-rendu régulier à la population dont on est l'élu sur l'exercice d'un mandat qu'on tient du peuple.

Les niçoises et les niçois du XIIème canton attendent plus de transparence et plus de présence à leurs côtés.

Ma candidature en mars prochain s'inscrit dans une démarche exactement contraire à celle du conseiller général sortant. Je m'engage à rendre compte de mes actions, chaque année, dans chaque quartier composant le canton, sous la forme de réunions publiques, et à mettre en ligne sur ce site, régulièrement, chacune des initiatives et actions que j'entreprendrai.

 

 

Je joins au billet - excellent dans la dénonciation qu’il fait du système qui pourrait notre ville comme le le XIIème canton:poudre aux yeux et total abandon de tout engagement pris en campagne - la profession de foi du candidat Kandel élu au conseil général élu dans des conditions plus que particulières tant au plan du délai accordé par le préfet pour l’organisation de la campagne électorale que des méthodes utilisées par le candidat,candidat qui premier adjoint au maireàa l’époque ne s’était pas privé de promettre maintes et maintes embauches en mairie ou divers avantages.

Trois remarques supplémentaires s’imposent :

*la profession de foi (http://benoitkandel.hautetfort.com/media/00/01/1382516171.pdf)

présentée comme le bilan de notre premier adjoint n’est en fait que l’inventaire des pseudo-réalisations de notre bien aimé.Elles n’ont rien à voir avec un programme de conseiller général.Le pire est atteint dans la rubrique intitulée « Un bilan solide et efficace.

Le billet de M de Surville viendra sans aucun doute conforter les partisans de M.Kandel dans leur choix de 2009.

*M.Kandel se targe d’un bilan sur le XIIème canton alors que le sortant était un conseiller général socialiste, M.Patrick Allemand.D’où vient-il ce bilan ?Des cartons de la permanence UMP assurément qui fut celle de M.Estrosi alors candidat aux municipales ou de son cabinet….On croit rêver !

*Pourquoi M.Kandel a -t-il pris le soin de ne pas indiquer ses fonctions municipales alors qu’il était le premier des collaborateurs de M.le Petit Marquis.Avantage certain…..

 

Sources complémentaires:

 

http://desurvillenice12.over-blog.com/

http://benoitkandel.hautetfort.com/

(blog d’une indigence indigne d’un premier adjoint)

http://benoitkandel.hautetfort.com/un-bilan-solide-et-efficace/

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu