target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

30/04/2011

Marine Le Pen:M.Vigneron avait trop bu !

Je souhaitais revenir sur mon billet « Marine Le Pen:Même Plenel n’avait pas osé ! » et lui apportant quelques rajouts glanés de ci de la.

D’abord,il fallait savoir qui est M.Vigneron.Un vague rédacteur occasionnel comme nous pouvons l’être nous-mêmes sur tous les sites qui veulent bien nous donner du clavier à tapoter (Agoravox,le post et tant d’autres).Que nenni,notre homme est un journaliste confirmé et confirmé,si je puis dire,ses états de services éloquents figurent dans son profil édité par le site dont il est un des fondateurs.Mieux,il fut jusqu’en 2004 rédacteur en chef de la Tribune(1).Ca classe,ça pèse.

 vigneron.jpg

A cela,on ajoutera à son palmarès la rédaction en chef de l’Européen.Alors là le Vigneron,il m’en impose.

Reste que son article est digne d’un roman demeure un tissu de mensonges et d’approximations hystériques - pardon historiques - dignes d’un mauvais feuilleton.Celui de la lutte contre la bête immonde.Car c’est bien de cela qu’il s’agit dans ces lignes qui se veulent pamphlet et qui restent à l’évidence un exercice de désinformation desservant,en fait,son auteur et le thèse qu’il veut soutenir.Sous le couvert d’un curriculum vitae long comme le cou d’une girafe,M.Vigneron veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

J’avais évoqué dans mon précédent billet ses assertions sur les soit-distante suppression de l’âge légal de la retraite que préconisait le programme de Marine Le Pen en démontrant que cette dernière était fausse.Il se trouve que Marianne, par un pur hasard, vient à mon secours en publiant dans son numéro 730 un articulet sur le programme économique du Front national.Et à ma grande stupeur,voila ce que j’ai pu y lire :

« Le « nouveau FN » se prononce donc pour la retraite a partir de 40 années de cotisations,comme les socialistes,pour les 35 heures(…). ».

Vous en voulez la preuve…

 eco Marine le pen.jpg

 

Revenant sur son comparatif (le tableau en rose) je tombe une fois de plus,je n’avais pas été assez attentif la première fois,sur une affirmation d’un autre mode.Figurez-vous que Mme Le Pen préconise,je cite: «Planification stratégique en faveur de la réindustralisation».

Mazette,un commissariat au plan,en somme.M.Vigneron,décidément en forme,le rapproche du plan de Hitler - qui était en fait celui du grand capital allemand qui l’avait financé et propulsé au pouvoir par peur d’une révolution – « Economie strictement réglementée(ça ne plaît pas à M.Vigneron l’économie réglementée,il préfère la déréglementée comme celle que nous impose la nouvelle Europe qu’il soutient) via des chambres de commerce régionales ».Comprendra qui veut,en tout cas pour ma part je n’ai pas bien perçu de similitude entre une économie planifiée et une économie strictement réglementée .A cet égard,il conviendra de vérifier la pertinence cette dernière affirmation quant à la stricte réglementation car il est de notoriété publique d’Hitler a favorisé non pas une économie réglementée et sociale mais bien la création de conglomérats capitalistiques de grande importance - les trusts - qui dictaient leur loi en échange d’une participation éhontée à l’effort de réarmement.N’oublions pas que les syndicats sous le IIIème Reich n’existaient plus et que les syndicalistes étaient partis en villégiature à Dachau.

Revenons à cette notion de planification qui déplaît tant à M.Vigneron - européiste convaincu qui soutient,entre autre,l’entrée de la Turquie au nom de la régénérescence de notre vielle Europe -,en quoi cette proposition « marinesque » serait tellement étrange et de caractère nationale socialiste.Il y a eu un commissariat au plan dans notre pays.Récemment,un célèbre ministre de l’industrie vantait les mérites de la planification telle qu’elle a été conçue et menée sous la Veme république,il voulait créer une Conférence nationale de l’Industrie.

Quelle serait donc cette aversion à une économie plus juste,mieux repartie quant à ses résultats,plus adaptées à nos besoins nationaux,appelant à la puissance publique pour un peu plus de régulation,au service des intérêts de la nation.Tout cela n’est pas antinomique au maintien dans un économie de marché,chère au cœur de M.Vigneron.

Force est de constater que M.Vigneron,malgré son grand talent de journaliste émérite a la mémoire courte.Ou alors a-t-il oublié de chercher quelques informations et sources complémentaires pour étayer sa thése.Ainsi en octobre 1986, le Ministre de la fonction publique, du Plan, et de l'économie sociale, Hervé de Charette, propose de substituer un commissariat de la stratégie au Commissariat au Plan. Les oppositions ont été nombreuse:Pierre Massé dit par exemple que « supprimer le Plan au nom d'un libéralisme impulsif serait privé le pouvoir d'une de ses armes contre la dictature de l'instant ».(2)

Si le Général de Gaulle,Georges Pompidou avaient communiste ou hitlériens,ce se saurait depuis longtemps

C’est cela que veulent les français,pas une pétaudière ultralibérale qui s’est transformée en jungle où seul le profit règne et fait sa loi.M.Vigneron,Il n’aime que l’Europe,la nation apparemment ça le gratte…

Il ne veut pas l’avouer dans cette article mais en fouillant dans sa production,ça suinte.

Aussi,on restera étonné de lire ce genre d’article qui tente de détruire un programme non pas sur des faits avérés,des comparaisons tout aussi incontestables mais par une volonté délibérée de fonder cette attaque sur des approximations et des contre-vérités,indignes d’un journaliste de renom,responsable d’un journal quasi officiel.

On peut et doit accepter le débat d’idées,le débat d’idées oui, pas de  débattre d’un ramassis de contre-vérités,de faits non vérifiés et des affirmations et des arguments qui ne correspondent en rien à la réalité de ce que développe celui qu’on attaque.Attaquer un programme en le dénaturant,singulière perception du combat d’idées.Perception à la Goebbels dirons-nous.

Des idées oui mais aussi des faits avérés auraient été les bienvenus.

C’est dommage pour M.Vigneron qui démontre une fois de plus qu’écrire n’importe quoi sur la toile et dans des sites dits sérieux n’est pas gage de compétence et de vérité.Gage de buzz, assurément.

Que M.Vigneron retourne à l’étude du programme économique de M.Hitler et ne confonde pas son aversion de l’idée même de nation avec une critique irréfléchie et outrancière du programme économique du Front national.

Pour conclure définitivement,je proposerai sans maliceà M.Vigneron de comparer,pour une prochaine fois,les programmes économiques respectifs de Marine le Pen et de M.Erdogan.

 

(1) on n’y évoque pas l’expérience de l’Européen

(2)Le 26 octobre 2005 le Premier ministre Dominique de Villepin annonce vouloir supprimer le Commissariat général du Plan et créer en remplacement un Centre d'analyse stratégique également sous la tutelle directe du Premier ministre. Le 28 octobre 2005Dominique de Villepin limoge le commissaire général au Plan, Alain Etchegoyen. Il est remplacé par Sophie Boissard, maître des requêtes au Conseil d'État, ancienne directrice de cabinetdu ministre délégué à l'Emploi, au Travail et à l'Insertion professionnelle des jeunes, Gérard Larcher.

Le 6 mars 2006, le décret no 2006-260 officialise la substitution du Centre d'analyse stratégiqueau Commissariat général du Plan. Sophie Boissard devient la première directrice du centre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Commissariat_g%C3%A9n%C3%A9r...

 

Daniel Vigneron sur l’entrée de la Turquie en Europe:Une Turquie reformée(sic).

http://www.eurotopics.net/fr/dienste/autorenindex/autor_v...

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu