target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

19/06/2015

A l’attention de messieurs Ciotti,Sarkozy,Estrosi,Copelovici et autres rikiki…

A l’attention de messieurs Ciotti,Sarkozy,Estrosi,Copelovici et autres rikiki…

Souvenez vous d’où vous venez avant de vouloir faire aux autres ce dont certains de nos aïeux et nous-mêmes avons profité.

Songez à tous ces pieds noirs ,filles et fils de pieds noirs devenus français par le droit du sol….

Enfin allez vite acheter le dernier ouvrage de M.Weill,vous en apprendrez un peu plus sur les origines du droit du sol.Vous allez tomber à la renverse !

Pour l’heure,écoutez attentivement ce qu’il répondait hier dans la magazine « Complément d’Enquête »

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/compl...

(43 :24)

breve histoire.jpg

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20131023.OBS2277/u...

Droit du sol,attractivité de la France:quatre questions sur l'immigration

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/10/23/droit-...

 

 

03/04/2015

Sarkozy:Les 4 millions d’euros d’Ali Nicolas….

Sarkozy:Les 4 millions d’euros d’Ali Nicolas….

 

sarkozy,sarkoton,copé,vautrin,fillon,ump,bygmalion

Désolé M.Goasguen ,une histoire pareille même le plus habile cabinet noir comme celui que vous accusez de toutes les basses manœuvres sur la foi d’un article d’un feuilletoniste de Valeurs actuelles ne peut inventer.D’autant que vous traitez et considérez le père François comme une truffe,on ne comprend comme on pourrait en même temps le soupçonner de fomenter de telles basses manœuvres aussi diaboliques….

4 millions de questions

Nicolas Sarkozy devrait être prochainement convoqué dans l'affaire des pénalités de l'UMP. Les juges s'intéressent par ailleurs à un étrange virement sur les comptes du parti à l'été 2013

VIOLETTE LAZARD

C'est la prochaine affaire qui  va empoisonner la vie de Nicolas Sarkozy. Les élections départementales passées, l'ancien chef de l'Etat sera convoqué au pôle financier du tribunal de Paris dans le cadre du dossier dit « des pénalités ». Il pourrait être mis en examen pour abus de confiance. L'affaire concerne la dernière campagne présidentielle. Juste après le rejet de ses comptes de campagne, en 2013, par le Conseil constitutionnel pour dépassement du plafond autorisé, Nicolas Sarkozy avait fait régler à l'UMP les quelque 400 000 euros d'une amende qui lui était personnellement infligée. Les juges estiment que c'était à lui de payer, et non au parti. Mais ce n'est pas tout : au cours de leurs investigations, les magistrats se sont également penchés sur le « Sarkothon », nom donné à la grande collecte de dons lancée par l'UMP et destinée à rembourser les frais de campagne, qui avait permis de récolter 11 millions d'euros en à peine trois mois. Un virement en particulier les intrigue. D'un montant de 4 millions d'euros, il a atterri sur les comptes de l'UMP en juillet 2013, c'est-à-dire juste avant le début de la collecte.

D’OU VIENNENT LES 4 MILLIONS D'EUROS?

C'est un grand-livre des comptes comme on en trouve dans toutes les entreprises. Sauf que celui-ci appartient à l'UMP et a été saisi par les juges dans le cadre de l'enquête judiciaire sur le paiement des pénalités. Ligne après ligne, ce grand-livre 2013 retrace les dépenses quotidiennes du parti politique - les salaires des employés, les trajets en avion, les notes de frais de ses dirigeants, les coûts des réceptions organisées... - et ses recettes. D'après nos informations, parmi ces milliers de pages truffées de chiffres, les juges se sont arrêtés sur une ligne, sur un virement. Montant : 4 millions d'euros. Date : 1er juillet 2013. Trois jours plus tard, le 4 juillet2013, le Conseil constitutionnel retoque définitivement les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, obligeant l'UMP à rembourser fissa 11 millions d'euros empruntés par le parti pour financer la campagne de 2012. Ces 4 millions d'euros, qui ont été virés par l' Asso­ciation nationale de Financement de l'UMP (les partis n'ont pas le droit de récolter eux-mêmes du cash, ils créent donc ces structures), ont ensuite servi à rem­bourser une partie du prêt

D'où vient cet argent ? « C'étaient des fonds antérieurs à h lancée de la souscription, mélange de dons et d'adhé­sions », explique le comptable de l'UMP, convoqué comme témoin le 6 février dernier. Mais cette réponse ne convient pas au magistrat II insiste. Car, autour de ce virement comme autour du « Sarkothon » en géné­ral, rien n'est cohérent. Pourquoi avoir utilisé cet argent alors que le « Sarkothon » a précisément été lancé pour rembourser ce prêt, demande le juge ? « Comme les banques étaient un peu frileuses, la direction de l'UMP a décidé d'anticiper le remboursement en juillet», explique le comptable. L'UMP avait pourtant jusqu'à septembre pour rembourser la dette engendrée par le rejet des comptes de campagne. Autre anomalie détectée par la justice : un compte avait été ouvert auprès de la Société générale pour recueillir l'argent Sur les 11 millions d'eu­ros, seuls 2,5 millions transiteront sur ce livret,et aucune comptabilité formelle n'a été tenue autour du « Sarkothon ». Impossible, donc, de savoir précisément combien d'argent a été récolté pendant l'été.

« C'était il y  a plus de deux ans je n'ai plus les détails des montants en tête, répond Catherine Vautrin, trésorière en 2013, contactée par "l'Obs". Ce que je peux vous dire de façon certaine, c'est que, à par tir du moment où on a lancé le "Sarkothon", on a récupéré 11 millions d'eu­ros. » Un ancien haut dirigeant du parti est plus per­plexe : « J'ai toujours été persuadé que le prêt n'avait pas été remboursé avec le "Sarkothon", qui a été lancé très tard. Cette opération a surtout servi à communiquer sur l'unité retrouvée au sein de l'UMP. » Les 4 millions auraient donc pu servir à anticiper les dons qui n'affluaient pas assez rapidement.. Après avoir épluché les comptes, les juges se penchent maintenant sur les lis­tings complets et nominatifs des donateurs de l'UMP.

A lire dans l’Obs 2629-26/03/2015

 


02/03/2015

Sarkozy:Il est aussi petit que Copé…

Sarkozy:Il est aussi petit que Copé…

 Question au passé antérieur:de quel droit interdirions-nous à des députés du FN de siéger au parlement s’ils sont élus dans un système électoral adopté souverainement qui trouve l’assentiment du peuple français.En verité c’est l’UMP qui craint le plus la montée inexorable du parti de Mme le Pen,sauf que c’est les mêmes qui l’ont construite,qui l’ont favorisé .En évoquant le caractère républicain de ce parti,en le comparant au PdG,en le singeant jusqu’au ridicule,en employant le même vocabulaire,l’électorat ne trouve plus de motifs moraux à ne pas voter pour un parti normal,si j’ose dire,rendu normal par ceux-là mêmes qui accusent les autres de leur propre turpitude.Quant au programme tout le monde s’en moque pourvu qu’on essaie autre chose…

Les multiples élections partielles ont démontré que le FN tape tout azimut.Tous les partis dits républicains et essentiellement ceux que l’on qualifie de gouvernement trinquent à l’unisson.Jusqu’à l’élection du Doubs seul le PS en avait fait les frais,dégâts principalement dus à une forte abstention du corps électoral de gauche.Dans des situations d’élections générales,la portion le plus à droite de l’électorat de l’ump ira,compte tenu de la déliquescence de ce parti et des grandes qualités de son président,vers le FN et ses candidats….Au contraire,de l’électorat de gauche qui pour sa part reste fidèle à quelques valeurs - celles du 11 janvier entres autres - qui va resserrer les rangs comme le démontrent de récents sondages.On l’ vu dans l’élection partielle du Doubs.

Les éléments de langage répétés par M.Sarkozy - aller trouver l’inspiration dans le missel idéologique de M.Copé fallait y penser,le présenter comme une grande nouveauté est une erreur magistrale car elle met au même niveau un prédicateur de pacotille et un ancien président de la république  - démontre s’il le fallait la faiblesse de la défense immunologique de l’ump face au FN.Changer de nom pour que le FN ne puisse plus utiliser son fameux umps est un autre signe de cette faiblesse.

Le FN progresse parce que les électeurs votent pour ses candidats ce n’est pas plus compliquer que ça,parce que les électeurs croient encore aux balivernes de sa présidente et de son vice président….Le sempiternel discours de sarkozystes sur le fait que ce serait le PS qui alimenterait la machine infernale ne colle plus à la réalité.le FN n’a pas besoin qu’on l’aide (sic) par telles ou telles propositions,il prospère comme un saprophyte sur les erreurs de la droite comme de la gauche et sur les dégâts socio-économiques causés par les transformations fondamentales que connaissent nos sociétés .

Que M.Sarkozy et l’ump proposent un vrai programme,qu’ils disent clairement ce qui le différencie de ce parti,qu’il nous expliquent en quoi leurs valeurs sont différentes….danger il y a dans cet exercice car la « buissonnite » coule toujours dans les artères idéologiques du grand gourou.Aujourd’hui,Mme Le Pen est perçue comme à la gauche de l’ump,un comble.Le grand merdier du 1er mai 2012 aura marquer l’inconscient de la classe ouvrière - elle existe encore - et des salariés.Il est vrai que M.Sarkozy ne se soucie pas de cet électorat.Qu’il ait choisi le Figaro pour annoncer des bribes de son programme est bien révélateur,pas innocent.Le premier souci de M.Sarkozy est de supprimer l’ISF au motif qu’il n’existerait pas en Allemagne,ça va faire une belle jambe aux habitant des villages ou petites villes qui voient leurs services publics disparaître au jour le jour,leur pouvoir d’achat fondre comme neige au soleil.A contrario,cette suppression intéresse un certain nombre des lecteurs de ce périodique .Depuis son retour M.Sarkozy ne s’adresse pas au peule de France mais à sa clientèle.Constaté au salon de l’agriculture où à chaque enclave ump il recommençait son numéro sur la promesse non tenue de François sur le fait qu’on ne le verrait plus.

La prédiction de François ,cher M.Sarkozy,risque de s’avérer vraie deux fois.La première c’est qu’on ne vous pas encore vu comme président de la république au salon de l’agriculture et ce n’est pas demain la veille,la seconde c’est qu’au train où vont les choses,au train où vous annoncez des morceaux de programmes,des resucées permanentes de ce que vous auriez du faire pendant 5 ans et que vous n’avez pas eu le courage de mettre en œuvre,l’élection de 2017 sera passée que vous n’aurez pas encore de programme et que je le sens comme mon nez au milieu de la figure…Vous ne serez pas candidat,vous n’avez pas la carrure et pour la première fois,à droite,il y aura une primaire….

En 2007,il a manqué peu à Mme Royal,et il faut le dire vous aviez su créer une dynamique,de l’espoir,…sauf que vous êtes,cher monsieur,un chasseur dont le fusil tire un seul coup.En 2007 tout allait fort,tout était possible,en 2012 le possible était devenu l’impossible,impossible de continuer de supporter ce que nous avions connu pendant 5 ans….alors imaginez en 2017 !

Imaginez vous en 2017 proposer de remettre sur le tapis les heures supplémentaires défiscalisés…On va bien se marrer.

Le con du jour:

 

 
Hortefeux attaque les propositions "ubuesques... par FranceInfo

 

« Je constate que je vous affirme n’est pas contestable.La politique du PS fait monter le FN et et le FN fait gagner le PS comme on l’a vu dans l’élection du Doubs

 La palme de la connerie quotidienne revient a M.Hortefeux,naturel vous me direz.C’est le FN qui a fait gagner le PS dans le Doubs.Avec une candidate arrivée première au premier tour et battu au second,c’est du jamais vu.,Une candidate a une encablure de son élection aurait favorisé son adversaire socialiste…..Il n’y a qu’a l’ump qu’on est capable de faire de tels analyses et calculs électoraux.

Comment un parti pourrait en faire gagner un autre tout en état son adversaire.Dommage que M.Achilli  n’a pas eu assez de curiosité pour poser la question au conseiller politique de M.Sarkozy.

 Le clou du jour….

en ce jour béni du 2 mars,jour à marquer d’une pierre blanche car pour une fois M.Sarkozy émet quelques propositions…enfin !La principale s’adresse à sa clientèle et bien évidemment la suppression de l’ISF..pas d’ISF en Allemagne pas d’ISF en France,voila c'est dit.

Comme toujours avec ce monsieur il, fait être curieux,très curieux…et a chaque fois ça paye !

Comme tout menteur,tout escroc à la petite semaine ,M.Sarkozy ne peut pas se souvenir de tout ce qu’il dit et Dieu sait s’il en dit.

Ainsi en février 2011,en déplacement à Montmirail il déclarait : "L'ISF été supprimé partout en Europe, il a été supprimé par les socialistes allemands en Allemagne et par les socialistes espagnols en Espagne"

"L'Allemagne est notre principal partenaire et principal concurrent, notre voisin, l'Allemagne gagne des parts de marché. Mon objectif est clairement d'harmoniser les conditions de la compétition entre l'Allemagne et la France. Toute personne à ma place devrait avoir cet objectif, ce n'est pas une question d'idéologie"

"C'est dans ce cadre-là que j'ai demandé à François Baroin (ministre du Budget) et Christine Lagarde (Economie) de travailler sur la fiscalité du patrimoine", a-t-il également rappelé.

http://www.20minutes.fr/economie/670345-20110215-economie...

Résultats du sarkocircus:en février 2015 M.Sarkozy propose la suppression de l’ISF qu’il avait déjà prévu en 2011….A ce train là,les réformes avec Sarkozy  ça se chante sur l’air de « J’’attendrais »

4 ans,à quelque jours prés,M.Sarkozy propose de faire ce qu’il n’a pas fait de février 2011 à mai 2012….et il critique le manque de détermination du Françou !

Si voulez revoir et réécoutez cette table ronde.

Décidément,le mensonge est denrée bien partagée:le CIR a été créé en 1983.en 2008,il a été aménagé. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9dit_d%27imp%C3%B4t_r...)

 A lire:

http://www.slate.fr/story/98543/fnps-element-langage

http://www.lepoint.fr/politique/sarkozy-un-probleme-de-re...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu