target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

21/11/2013

UMP:M.Reynès avait un voisin bien embarrassant…

UMP:M.Reynès avait un voisin bien embarrassant…

reynes luca.jpg

 

« Monsieur le Premier ministre, j’ai le sentiment sincère que vous vous trompez mais je vous respecte, comme M. le Président de la République dont je vois la fonction et la personne traînées dans la boue, comme cela avait commencé avec Nicolas Sarkozy.

Soyons conscients que, comme un lent poison, cette haine s’instille par les réseaux sociaux, par les excès de langage, par la banalisation d’insultes dans toutes les couches de notre société, que cette haine monte les Français contre les Français et que nos propos peuvent être comme une allumette jetée dans une poudrière. » (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.).

Bancs pas très fournis...

ump reynes.jpg

Ils ont bien fait les députés UMP d’applaudir leur collègue qui lui  mérite le respect car sa vie  été mise en danger non par un fou comme on la dit par précipitation mais par la haine de l’autorité publique.

Il a eu raison de parler ainsi M.Reynès.

Ils ont eu raison d’applaudir les députés UMP,ainsi ils ont condamné un certain nombre de leur collègue comme M.Cochet,député du Rhône,qui a accusé la gauche de vouloir assassiner des enfants à l’occasion du débat sur la mariage pour tous.de M.Dord qui a insulté le président de la république en séance des question,de Mme Giudicelli,sénatrice des Alpes Maritimes qui a comparé le mariage pour tous au mariage avec des animaux,à Mme Morano,virée de la Chambre,qui traite un journaliste de rat,et d’autres dont a oublié les exploits…M.Copé lui a aussi a du applaudir son collègue,il est vrai qu’il ne peut compter les pierres qui sont dans son jardin…

Il a eu,en ce jour de retour à l’assemblée,une seule malchance si je, puis,dire,ce monsieur si respectable,d’être placé devant M.Luca qui ne correspond pas réellement à l’image que ce fait M.Reynès de la dignité qui sied à tout un élu de la nation.

Pour finir,quels sont ces fanfarons qui hurlent pendant que M.le Premier ministre répond à un député,meurtri.Ses amis qui viennent mêler le cumul de mandats à un discours fort digne de M.Ayrault…

 « Soyons conscients que, comme un lent poison, cette haine s’instille par les réseaux sociaux, par les excès de langage, par la banalisation d’insultes dans toutes les couches de notre société » ….

Souhaitons tous que M.Luca aura entendu les paroles de sagesse de son collègue…

Revue de détails des excès de langage et insultes déversées sur son compte twitter par excellent collègue et ami de M.Reynès.

luc 1.jpg

luc 2.jpg

luc 4.jpg

luc 5.jpg

luc 6.jpg

 luc 7.jpg

 luc 8.jpg

luc 9.jpg

luc 10.jpg

 luc 12.jpg

luc 13.jpg

luc 15.jpg

luc 17.jpg

luc 19.jpg

luc 20.jpg

luc 21.jpg

Et ce n'est pas fini....Ce monsieur ne se prive d'aucun écart.Il a eu l'insigne honneur d'être accusé d'avoir enregistre les propos du ouistiti tenus lors de sa dernière "carte postale" azuréenne.Voila qui confirme que les trompettes de la renommée sonnent souvent fort juste... 

10/10/2013

UMP:Après les enfants,les centenaires

UMP:Après les enfants,les centenaires...

M.Cochet,célébrissime député UMP tendance droite populaire c'est-à-dire plus bas que terre,avait accusé les socialistes de vouloir tuer des enfants en instituant le mariage pour tous,le voila à les accuser de taxer les veuves de notre pays,pire si elles sont centenaires.

Il est trop bon ce M.Cochet,il est tout à fait à l’image de quelques ordures qui peuplent les bancs de l’opposition dite républicaine.Il a découvert l’imposition selon l’âge de l’imposé.

Il est vrai qu’il n’est pas avare de débordements les plus bas possibles.

Profitant de tous,utilisant toutes les ficelles du populisme en évoquant par exemple l’embauche d’une collaboratrice par Mme Ayrault en oubliant au passage que Mme Bruni doit encore 460 000 € aux finances de notre pays.

Du niveau de M.Pernot qui manifestement a été le seul à en remettre sur cette affaire qui ne concerne en rien les dispositions fiscales mises en place par ce gouvernement,il nous livre une crise de deliriun tremens dans l’hémicycle,deliriun tremens ou crise d’amnésie aigue.En effet,les preuves ci-dessous,cette brave dame est victime des mesures fiscales datant du célébrissime et inoubliable président de tous les présidents,j’ai nommé l’illustre Nicolas Sarkozy et de son non moins célèbre premier ministre M.Fion.

Il est fort dommage que ce pitre n’ait pas eu le temps exposer a cette brave dame les nouvelles  propositions budgétaires et sur la retraite des français que propose son parti,elle aurait vite changer d’avis sur ses prochains votes.

Notons le peu d’honnêteté de ce gredin qui n’hésite pas aller visiter une brave ferme qui n’y comprend pas grand-chose et lui faire dire ce qui lui convient en échange des aides de sa mairie.Il est vrai que par les temps qui courent l’honnêteté et l’UMP ne font pas bon ménage.

Pour l’heure le gouvernement a décidé de revenir sur les dispositions qui ont fait que cette dame très âgée paye des impôts et à ceux qui reprochent au gouvernent de ne pas avoir abrogé des mesures qu’ils avaient eux mêmes mis en œuvre –ce qui est le comble des combles – nous disons tous en chœur « allez vous faire voir chez plumo ».

Rappelons que cette dame a déjà reçu des feuilles d’impôts  et payer les dits impôts compte tenu de ses salaires quand elle était en activité,c’est son mari qui s’occupait des papiers dit elle.Tout cela est encore une bon bidonnage dont l’UMP est devenue la spécialiste.A défaut de programme on ballade les français,pourvu que ça doure!

 object id="flashObj" width="480" height="270" classid="clsid:D27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000" codebase="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,47,0">

 

Politique fiscale

M. le président. La parole est à M. Philippe Cochet, pour le groupe de l’Union pour un mouvement populaire.

M. Philippe Cochet. Monsieur le Premier ministre, depuis la nomination de votre Gouvernement, lors des séances des questions d’actualité du mardi et du mercredi, vous ne répondez pas aux interrogations légitimes de l’opposition, notamment celles de 1’ UMP. En fait, vous ne répondez jamais à rien, vous fuyez.

Par vos non-réponses, vous méprisez les 77 % de nos compatriotes qui ne soutiennent pas votre politique et qui souffrent au quotidien.

M. Luc Belot. Ce sont des questions au Gouvernement, pas au Premier ministre !

M. Philippe Cochet. Vous n’entendez pas la colère froide du peuple de France, car celui-ci n’est plus entendu depuis des mois.

Permettez-moi simplement de vous citer un cas de cette colère froide. Dans ma ville de Caluire-et-Cuire, où nous n’avons pas augmenté les impôts depuis dix ans, nous allons fêter une nouvelle centenaire. C’est un heureux événement. Mais cette femme, qui est veuve depuis 1999, vient de recevoir un cadeau de votre part, monsieur le Premier ministre : sa première feuille d’impôts sur le revenu. (Exclamations sur les bancs du groupe SRC. – Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.)

M. Pascal Popelin et M. Bernard Roman. C’est vous !

M. Philippe Cochet. Cette centenaire a simplement déclaré au journal Le Progrès : « Je vote à toutes les élections, je ne risque pas de voter maintenant pour ce gouvernement. » Et elle a bien raison !

Vous aurez beau dire, à l’occasion de votre réponse, ou de celle de l’un de vos trente-sept ministres, que ce n’est pas votre faute : plus personne ne vous croit. Et ce, d’autant plus que cette centenaire va contribuer à payer un privilège inédit sous la VRépublique : le recrutement d’une attachée de communication pour votre épouse, monsieur le Premier ministre. (Exclamations sur les bancs du groupe UMP.)C’est tout simplement scandaleux et indécent ! Les efforts, c’est bon pour les autres, mais pas pour vous !

Pendant ce temps, le peuple de France gronde. Alors ma question est simple, monsieur le Premier ministre :…

M. le président. Merci, monsieur le député.

M. Philippe Cochet. …quand allez-vous demander à vos ministres d’avoir moins de morgue pour répondre à nos questions ?

(Applaudissements sur les bancs du groupe UMP. – Exclamations sur les bancs du groupe SRC.)

M. le président. Merci, monsieur Cochet !

La parole est à M. le ministre de l’économie et des finances.

M. Pierre Moscoviciministre de l’économie et des finances. Monsieur le député, ces amalgames n’ont pas grand sens en vérité (« Ah ! » sur les bancs du groupe UMP.) Vous savez très bien, et cela a toujours été le cas ici, que c’est le Gouvernement qui choisit celui qui répond aux questions.

Vous nous avez interrogés sur une situation humaine à laquelle nous portons évidemment attention. Ce n’est pas l’un des trente-sept ministres qui vous répond, mais le ministre de l’économie, et je peux vous dire que cette situation, c’est vous qui l’avez créée, quand vous avez supprimé cette disposition qui existait depuis longtemps. (Applaudissements sur les bancs du groupe SRC. – Exclamations sur les bancs du groupe UMP.) Nous aurons l’occasion, dans le cadre du projet de loi de finances, d’examiner des mesures pour le pouvoir d’achat, de sortir du gel du barème de l’impôt sur le revenu, qui a en effet créé une situation de mécontentement

Le Gouvernement, avec sa majorité, redresse ce pays et répare les dégâts de la politique catastrophique qui a été la vôtre. Voilà la vérité ! (Applaudissements sur les bancs du groupe SRC.)

 

Quelques détails de cette grande affaire

A 100 ans, imposée pour la première fois depuis sa retraite

christo48

08 octobre 2013 à 11:27 | #

Pour tout ceux qui râlent contre le Président les impôts 2012 viennent de la loi de finance de 2011 époque ou Nicolas Sarkozy était encore Président.Quand a la suppression de la demi part parents isolés elle a été défini en 2008 de la manière suivante.
La condition des 5 ans est imposée depuis 2010. Si vous ne remplissez pas cette condition mais avez déjà bénéficié de la demi part supplémentaire, vous avez droit à un régime transitoire avec des plafonds inférieurs et dégressifs :

855 € en 2010 (revenus de 2009) ;
680 € en 2011 (revenus de 2010) ;
400 € en 2012 (revenus de 2011) ;
120 € en 2013 (revenus de 2012).
Rendons a césar ce qui est a césar c'est Nicolas Sarkozy qui était président en 2008

christo48

08 octobre 2013 à 11:15 | #

Ses revenus sont de 17 000 € par an bien des gens qui gagnent beaucoup moins paient des impôts, elle a dû perdre l'avantage dû aux veuves. Seuls les revenus doivent compter, rien à voir avec l'âge

http://www.notretemps.com/argent/impots/100-ans-premiere-...

 

http://www.francetvinfo.fr/economie/impots/impots/video-a-pr...

Pour ses 100 ans, Juliette Tamet reçoit sa première feuille d’impôts

http://www.leprogres.fr/rhone/2013/10/05/pour-ses-100-ans...

Un élément de réponse du gouvernement

Un geste fiscal envisagé pour les veufs

Le maintien d’une demi-part fiscale pour les veufs est à l’étude. Tout comme un coup de pouce sur la taxe d’habitation.

Ainsi, à la demande des parlementaires PS, le maintien d’un avantage fiscal pour les veufs et veuves est, pour reprendre l’expression d’un haut fonctionnaire, « regardé de près » à Bercy.

En 2008,la précédente majorité vote la fin progressive de la « demi-part fiscale » profitant aux veufs et veuves ayant eu un enfant. Pour les personnes n’ayant pas élevé seules leurs enfants pendant cinq ans, l’avantage lié à cette demi-part de quotient familial est réduit progressivement : 400 € maximum pour les revenus 2011 (impôt payé en 2012) et 120 € pour 2012 (impôt payé cette année). Et, surtout, zéro euro l’année prochaine ! Cela a des effets très concrets sur le budget de ces contribuables.

http://www.leparisien.fr/economie/votre-argent/un-geste-f...


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu