target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

28/06/2015

Sarkozy:On s’attendait au pire,on n’a pas été déçu…

Sarkozy:On s’attendait au pire,on n’a pas été déçu…

sarkozy croc.jpg

J’ ai changé affirme-t- il  avec force et conviction à croire que ce qu’affirme ce pitre doit être considéré en permanence comme la contraire de ce qu’il fait.Républicain exclusif il est devenu après avoir été populaire,avec cette déclaration ce monsieur s’est placé au niveau de Mme Le Pen et de M.Philippot.Pour un ancien président de la républiquce voilà qui devrait inquiéter ses amis et rassurer ses ennemis et Dieu seul sait s’ils sont nombreux.Par cette dernière déclaration M.Sarkozy nous aura démontré qu’il n’est ni républicain ni populaire car le peuple de France n’apprécient pas qu’on crache sur celles ceux qui se débattent pour lutter contre un fléau mortel pour notre république,y compris quand il n’approuvent pas ensemble de leur politique.A juste titre,ils considèrent que lorsque les intérêts vitaux de notre pays sont en jeu il n’y a pas de place pour la politicaillerie et les crapules qui s’en servent.

Certes la cohorte des bœufs sur pattes qui le soutiennent seront ravis et voteront pour lui à la primaire de 2016 – objectif premier de ce communiqué – reste qu’une élection ne gagne pas avec 200 000 militants ou sympathisants dits républicains.

Terrorisme: mais pourquoi Sarkozy ne sait pas se taire...

Par Maurice Szafran

Publié le 27-06-2015 à 14h45

Même lors d'agressions terroristes et l'évidence d'une cohésion nationale, Sarkozy choisit de s'en prendre au gouvernement. Inconvenant.

A Paris, en février 2105. (AFP / ALAIN JOCARD)

Il est parfois en République des moments de cohésion nationale, des circonstances où les clivages politiques et idéologiques perdent leur pertinence. La division nationale prend des allures d'obscénité. Nicolas Sarkozy, président du principal parti d'opposition, a pris la responsabilité de briser cette règle tacite jusque-là respectée de tous. Une lourde responsabilité politique.

Ainsi avait-il choisi, sous le fallacieux prétexte d'un calendrier surchargé, de bouder la cérémonie d'entrée au Panthéon de quatre héros de la Résistance, Pierre Brossolette, Jean Zay, Germaine Tilllon et Geneviève Anthonioz-de-Gaulle. Sa réaction, à la limite, pouvait, sinon se justifier, du moins se comprendre tant François Hollande s'était outrageusement mis en scène à cette occasion. On eut apprécié de l'ex-président qu'il fasse preuve de classe et de retenue. C'était sans doute trop lui demander. Mais qu'aussitôt après l'attentat en Isère, il choisisse de s'en prendre au gouvernement, ce n'était pas forcément prévu et c'est pour le moins malvenu.

Tambouille politicarde

D'abord,Sarkozy a exigé du gouvernement "toute la lumière". Cela signifierait-il qu'il doute par avance du travail des services de police et de renseignements ? Cela indiquerait-il qu'il redoute une manipulation du ministère de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, qui bénéficie pourtant dans l'opinion publique comme dans l'univers politique d'une excellente réputation. Si le président de LR entretient le moindre doute sur la compétence de Cazeneuve et de ses principaux collaborateurs, policiers et hommes du renseignement, les Français comptent sur lui pour les en alerter au plus vite. Mais ce n'est évidement pas de cela dont il s'agit. A l'heure des agressions terroristes, Nicolas Sarkozy se complaît, lui, dans la tambouille politicarde. A l'écouter, à le lire avec soin, on découvre qu'il en veut au gouvernement, à Hollande, Valls, Cazeneuve et Le Drian, le ministre de La Défense, de ne pas suivre ses recommandations au pied de la lettre.

C'est à la fois fat et un peu ridicule : "Le gouvernement doit tirer toutes les leçons de ce nouvel attentat par une vigilance rehaussée. Depuis plusieurs semaines, nous appelons le gouvernement à prendre toutes les mesures indispensables pour assurer la protection de nos compatriotes dans la continuité des propositions que nous avons formulées". Le bout de phrase important : " dans la continuité des propositions que nous avons formulées"... Traduction en vocabulaire non technocratique : les socialistes sont des incapables notoires incapables d'assurer la sécurité des Français. Une telle absence de sens de la nuance ne manque pas d'inquiéter, de laisser songeur pour le moins.

Attitude électoraliste dans l'urgence de la primaire

En interdisant de la sorte tout consensus républicain, en l'exploitant haut et fort, Nicolas Sarkozy persiste dans son choix du moment : il s'adresse exclusivement à la droite de la droite et à tous ceux qui votent en faveur du Front National. Il ne doute pas que la démagogie et la diabolisation du pouvoir soient les seules façons de maintenir les uns dans le camp républicain et d'y faire éventuellement revenir les autres.Travail de longue haleine, à ceci près que Nicolas Sarkozy, lui, est pressé par le temps qui reste d'ici la primaire de la droite et du centre en 2016.Comment distancer Alain Juppé,le principal concurrent : en le ringardisant, c'est-à-dire dans l'esprit de Sarkozy en le déportant au centre gauche. En droitisant au maximum son discours, l'ex-président est persuadé d'atteindre son objectif.Pourtant rien n'est garanti.

Marine Le Pen n'a pas l'intention de se laisser dépouiller aussi aisément que cela. La présidente du FN n'a pas manqué elle aussi d'accuser le gouvernement d'avoir insuffisamment mobilisé les différents services de l'Etat depuis janvier dernier, depuis les attaques contre Charlie et l'Hyper Cacher. Elle cogne, elle est dans son rôle et ne prétend pas à la reconnaissance de ce fameux "cercle de la raison" que décrit si bien Alain Minc. L'ex-chef de l'Etat, lui, en fait censément partie. Il serait même l'une de ses figures de proue et cette façon de se radicaliser aura forcément des conséquences politiques et électorales. Avec cette interrogation décisive : comment en pratiquant de la sorte, par la violence verbale et la provocation idéologique, Nicolas Sarkozy entend-il récupérer le moment venu l'électorat centre droit-centre gauche. Si le candidat de la droite républicaine ne bénéficie pas de ces soutiens-là, alors la cause est entendue et la défaite assurée. Voilà d'ailleurs pourquoi nous n'entendons rien à la stratégie de Sarkozy. Fort heureusement, nous ne sommes pas si isolés que cela. Il y a en effet des millions de Français, de droite comme de gauche, qui se retrouvent dans ce commentaire lapidaire de François Hollande après avoir pris connaissance des déclarations de son prédécesseur à propos de l'attentat en Isère : "Il ne faut pas nous laisser détourner par de vaines querelles".

http://www.challenges.fr/politique/20150627.CHA7369/terro...

 

A cet excellent éditorial de M.Szafran,je voudrai modestement ajouter quelque remarques :

Quand M.Sarkozy exhorte le gouvernement « à prendre toutes les mesures indispensables pour assurer la protection de nos compatriotes dans la continuité des propositions que nous avons formulées ».

Il a raison M.Sarkozy,pardon de vous contredire cher M.Szafran.Parmi les mesures proposées  par Les Républicains il y en a une qui aurait définitivement fait passer l’envie à ce lâche fanatisé de perpétrer non seulement une tentative d’attentat mais aussi l’assassinat dans de conditions horribles de son patron.Cette mesure,c’est la déchéance de nationalité…S’il est français bien évidemment,s’il ne l’est pas c’est moins dissuasif vous en conviendrez avec moi.

Ainsi un lascar totalement allumé,totalement idéologisé,totalement imprégné de la doctrine de l’Etat Islamique aurait été arrêté dans la commission dans ces actes fous par la crainte de plus être français.A se tordre de rire….Se considèrent-ils comme français ces allumés qui soit rejoignent les rang de l’EI sur zone ou mènent des actes terroristes de plus en plus sanglants  sur notre territoire en son nom.

Une fois de plus M.Sakozy se fout du monde.Faudrait lui dire que ces fanatiques ne reconnaissent aucun nationalité mais seulement une religion.la leur !

« Sarkozy a exigé du gouvernement « toute la lumière ».Là aussi,cher M.Szafran,le plus grand président de la V ème république a raison.Il faut faire toute la lumière sur cette affaire comme lui l’a faite en son temps sur l’affaire Merah.

A cet égard deux différences de taille  entre M.Sarkozy et M.Hollande.le premier a tout fait pour que la commission enquête sur l’affaire Merah ne soit pas créée. « De son coté M.Hollande n’a pas mis d’entrave à la création d’une commission d’enquête à l’assemblée nationale présidée par M.Ciotti et une commission d’enquête au Sénat présidée par la sénatrice UDI Mme Goulet.

Je rappelle pour les petits curieux ce que déclarait à propos de cette commission le président de la commission « Commission d'enquête sur la surveillance des filières et des individus djihadistes ».« Pour le groupe R-UMP, Eric Ciotti s'est fortement opposé à cette initiative, qui, selon lui, "cherche à faire le procès des services de renseignement et faire le procès de notre législation sur le terrorisme". L'UMP Alain Marsaud, ancien du parquet anti-terroriste, a jugé, lui, la demande "sympathique" mais a dit craindre "que tout cela ne se termine en eau de boudin".

En terme de transparence et de lumière,le nabot a quelque longueur de retard et surtout pas de leçons à donner….

Au fait,demander de faire  la lumière et tout,le tintouin habituel,ça ce n’est pas chercher à faire le procès des services de renseignement et faire le procès de notre législation sur le terrorisme".Exiger des commissions d’enquête en 2014 quand la gauche gouverne est différent que de la demander en 2012 alors que c’est la droite qui est au commande.On se demande où se situe la réelle volonté de faire la lumières sur tout et rien.

Sacré,M.Ciotti qui vient de défendre mieux que certains socialistes le projet de loi sur le renseignement

Je ne voudrai pas remuer le couteau dans la plaie mais force est de constater qu’ il y a entre les deux affaires une différence fondamentale,c’est la seconde.Il est clair et tous les français ont pu le constater:c’est le délai de mise en état de nuire des assaillants et assassins de membres de Charlie hebdo et de l’assaillant de l’hyper casher et celui qui a été pris dans la mise en état de nuire de M.Merah.M.Merah qui je le précise la nuit précédent l’assaut de son appartement se baladait librement dans les rues de Toulouse,se permettant de téléphoner à une journaliste de France 24 à la barbe des policiers en station devant l’immeuble où il gitait.Mieux ou pire,deux fonctionnaires de police l’ont croisé quand il rejoignait son domicile.Sans l’interpeller !

En clair,combien temps a duré la traque de M.Merah qui pendant qu’on cherchait l’assassin des militaires dans les rangs d’extrême droite a abattu,comme des chiens,7 personnes dont de enfants.

Combien de temps pour repérer les frères Kouachi,les loger et les abattre après leur méfaits….Combien temps pour neutraliser Coulibaly après le meurtre de la jeune policière municipale à Montrouge et la libération des otages de l’hyper casher et la mise hors d’état de nuire définitivement du terroriste.

La aussi M.Sarkozy n’a pas de leçons à donner en matière d’efficacité des services de police,bien au contraire.Un ouvrage récent revient sur le déroulement de l’assaut contre M.Merah…certains détails sont fort intéressant comme le fait,par exemple,qu’on a changé de corps d’intervention en appelant la RAID à la place du GIGN qui était prévu en première instance.Sans raisons apparentes sauf pour messiers Sarkozy et Guéant.

La lumière bien évidement,il faut la faire et en particulier sur le fiches S qui une fois détruites laissent champs libre à ces assassins en puissance.Il faut réformer encore notre droit en matière par exemple de maintien dans les fichiers sur des périodes plus longues et que la CNIL accepte des exceptions à la règle à propos individus juges capables ou suspectés légitimement de pouvoir perpétrer des attentats sur notre sol.

Un ancien du service action interrogé par sur BFM insistait sur le fait qu’aucun individu ayant fait l’objet d’une fiche S ne puisse pas et plus travailler sur des zones sensibles ou  y avoir accès comme c’est fut le cas de M. M.Salhi.Même traitement pour celles et ceux qui seraient susceptibles d’être employés sur les aéroports,à la SNCF et autres endroits sensibles.

Modifier les durées de fichage sans doute au grand dam des défenseurs des libertés individuelles.Ceux là,je le renvoie auprès de la famille de M…décapité par un fanatique.La liberté individuelle quand tu es mort ça te fait une belle jambe,permettez moi ce débordement,et je suis certain que cet honnête homme n’en avait rien à faire  qu’on écoute en masse ou en détail ceux qui en veulent à l’intégrité de notre nation et à la république.Alors les Lellouche et compagnie qui font galerie et de temps en temps sortent de leur torpeur sarkozyste,allez jouer dans la cour avec vos petits copains républicains et laissez le gens sérieux travailler pour leur pays.

La lumière bien sur qu’il faut la faire M.Sarkozy.M.Salhi est fiché S en 2006 jusqu’en 2008 année où sa fiche est détruite …Il revient dans les radars de la police et est objet d’ une surveillance dirons nous plus serrée en entre 2011 et 2014.

M.Sarkozy a été ministre de l’intérieur entre 2 juin 2005 – 26 mars 2007,M.Salhi est donc entré dans le fichier S sous son ministère.Au motif que tout ministre est responsable de tout selon la doctrine sarkozyste,y compris des chiottes bouchés,M.Sarkozy était donc responsable de la surveillance de ce monsieur Sahli….

Le 16 mai M.Sarkozy devient le plus grand président de la  V ème république,il le restera jusqu’au 15 mai 2012.Entre temps M.Salhi disparaît du fichier S…..qui que céti qui était responsable du ministre de intérieur et surtout de la sécurité de notre pays sinon le président de la république,qui que céti qui devait tout faire puisque les autres étaient tous des incapable souvent cons en même temps,qui céti qui a vu M.Salhi libre de tout mouvement,sans surveillance c’est M.Sarkozy…et il demande aujourd’hui aux autres de faire toute la lumière…

Ce  grand ministre de l’intérieur,cet immense président de la république n’a jamais pensé à faire modifier la gestion du fichier S.Quelle lacune,encore une.

A chaque attentat,on retrouve les mêmes carences…Cela fut le cas des deux pourritures qui ont tué à Charlie et le troisième pourriture qui s’en pris à l’hyper casher…et jamais la gauche n’est concernée.Que M.Sarkozy accuse,vitupère demande des comptes.Qu’il commence à dresser son bilan devant les français au lieu de voyager abondamment aux frais de la princesse République et jamais aller dans une usine à l’aube…..Qu’il s’explique sur la Lybie,sur la situation dans nos  banlieues,sur le niveau de  pénétration des réseaux islamistes dans ces derniers à mai 2012.

Y en assez de ces donneurs de leçons qui ont démembré nos services de renseignement par pur intérêt politicien,supprimer 13 000 postes de policiers,sacrifier le budget des services de renseignement et qui viennent aujourd’hui demander des comptes,exiger qu’on adopte leurs mesures comme s'ils étaient eux la majorité alors qu’on vient de voter une loi sur le renseignement et qu’une majorité de députés républicains l’ont votée…

Y en a assez d’avoir à pâtir de la primaire UMP et de la lutte quasi fratricide avec le Front national ,assez de surenchère verbale.Assez de ces insultes à peine voilée,pardon masquées….

Assez de M.Sarkozy !Qu’il nous foute la paix !

Ecoutez le ministre de l'intérieur,il ne se prend pas pour le meilleur,il se contente d’être sérieux et de travailler.Au grand dam de celui qui avait tué le poste pour 10 ans,l’action,le sèrieux,le calme de M.Cazeneuve sont reconnus unanimement y compris par une partie de « républicains » et une grande majorité de français.M.Cazeneuve,c’est lanti –Sarkozy parfait

 

 

 

19/06/2015

A l’attention de messieurs Ciotti,Sarkozy,Estrosi,Copelovici et autres rikiki…

A l’attention de messieurs Ciotti,Sarkozy,Estrosi,Copelovici et autres rikiki…

Souvenez vous d’où vous venez avant de vouloir faire aux autres ce dont certains de nos aïeux et nous-mêmes avons profité.

Songez à tous ces pieds noirs ,filles et fils de pieds noirs devenus français par le droit du sol….

Enfin allez vite acheter le dernier ouvrage de M.Weill,vous en apprendrez un peu plus sur les origines du droit du sol.Vous allez tomber à la renverse !

Pour l’heure,écoutez attentivement ce qu’il répondait hier dans la magazine « Complément d’Enquête »

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/compl...

(43 :24)

breve histoire.jpg

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20131023.OBS2277/u...

Droit du sol,attractivité de la France:quatre questions sur l'immigration

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/10/23/droit-...

 

 

25/04/2015

Ciotti:Et pisser dans violon,c’est de l’angélisme…

Ciotti:Et pisser dans violon,c’est de l’angélisme…

Qui demande dans ce pays qu’il faille faire entrer plus de clandestins…sinon quelques allumés comme Mme Autin

Qui vient de prendre la décision de s’attaquer au passeur en Lybie…qui va demander à l’ONU l’autorisation de le faire…. A quoi sert cette déclaration…A rien,sauf à faire du bruit…

Attention cher M.Ciotti vous qui êtes devenu par un coup de baguette magique un républicain exemplaire à ne pas adopter le discours de M.Bay….ou de votre chef qui n'a pas compris que ce nous vivons au travers de ces tragédies méditerranéennes dépasse largement la lutte contre limitation illégale.Au lieu de se contenter de reprendre les discours de Mme Le Pen,M.Sarkozy futur chef d’état en 2017  - il n y a que lui qui y croit -devrait nous proposer quelques solutions.Et pas seulement des slogans

Quant à l’intervention en Lybie,le culot est du coté de M.Ciotti qui a oublié que la communauté internationale a refusé d’aller aussi loin dans cette intervention qui ne prévoyait pas de liquider le régime libyen et encore son leader.Pire,Mme Merkel avec le soutien de la plupart des pays européens a refusé de participer à cette intervention.Quant à la prise de décision à laquelle François Hollande aurait participé M.Ciotti ment.Seule l’autorisation de la prolongation d’une opération militaire de ce type est demandée au parlement.L’initiative première en revient au président de la république…

Je remarque que lorsque Mme le Pen accuse l’ancien président de la république d’avoir  abandonné la Lybie à son macabre sort  M.Ciotti reste muet,on a pas entendu M.Ciotti quand M.Chevènement a exprimé clairement sa position sur le rôle négatif de M.Sarkozy et M.Bernard Henry Lévy dans la crise libyenne.La difficulté pour m.Ciotti et ses amis,c’est que la vérité est toujours bonne à dire mais peu agréable à entendre.

 
Chevènement : "Un retour aux fondamentaux... par Europe1fr

Oui,M.Ciotti,M.Sarkozy a outrepassé les limites de cette intervention telles que prentéesà notre parlement et soumises et adoptées à l’ONU,oui M.Ciotti liquider Kadhafi ne faisait pas partie des objectifs de cette dernière qui ne prévoyait que la protection des populations civiles.N’ oublions pas qu’un journal italien a accusé ,après Mediapart et Le Monde, confirmait que Rami El Obeidi, ancien coordinateur des services de renseignement étranger du CNT avait affirmé que des « des agents français ont directement exécuté Kadhafi.»,.Par qui,la réponse est dans article en référence.

https://www.wsws.org/fr/articles/2012/oct2012/sark-o11.sh...

 

« La France socialiste n’a pas assuré le suivi….la France n’a pas fait son travail pour assurer la transition démocratique…. » affirme-t-il.

Il faudrait que M.Ciotti se renseigne sur la situation de la Lybie à l’arrivée de M.Hollande.Trêve de plaisanterie, ce monsieur fait rire toutes les personnes qui sont vraiment au fait de ce dossier…

La seule question que M.de mes deux,le journaliste de bfm,devait poser à M.Ciotti,c’est celle-ci:qu’a fait Nicolas Sarkozy depuis le 31 octobre 2011 et jusqu’au 16 mai 2012.

Affirmer que la  gauche au pouvoir ne se soit pas préoccupée de la situation de ce pays en ne poursuivant pas l’œuvre magistrale de M.Sarkozy à savoir établir la démocratie en Lybie comme si elle n’en était pas capable elle-même est un mensonge ehonté.Et de quel droit la France irait elle établir un régime de quelque nature qu’il soit dans un pays souverain alors que personne ne lui demande.On se le demande,sauf à se prendre pour M.Bush et sa cohorte de néo conservateur.Ce qu’est en vérité M.Sarkozy.Par quels moyens.Des régiments français pour faire la police entre milices….A quel prix en perte de vie pour nos soldats et pourquoi ?

Cette contrevérité relève de la grosse blague et fera par voie de conséquence bien rire le landernau,d’autant qu’en en connait l’initiateur.A force de manier les éléments de langage venus d’en haut les responsables de l’ump vont  finir par rassembler au grand comique troupier qui les préside.

Quand les libyens déclarent ceci,pourquoi intervenir ?

mission lybienne.jpg

http://www.ladepeche.fr/article/2011/03/23/1041777-missio...

 

Quand tu entends ça,pourquoi aller intervenir puisque M.Sarkozy assurait le peuple libyen de tout son soutien….

 

Voila ce qui c’est passé en amont,en aval on connait la situation…

« Le 10 mars 2011, le président Sarkozy reçoit à Paris les représentants du conseil national de transition et est le premier chef d'État à reconnaître officiellement cet organe de l'insurrection comme seul représentant de la Libye. Le lendemain, 11 mars 2011, la France, avec le soutien du Royaume-Uni, soumet au sommet de Bruxelles une demande d'instauration d'une zone d'exclusion aérienne. La chancelière allemande Angela Merkel refuse et recueille le soutien d'une majorité des 27 états de l'Union Européenne. Le président Sarkozy se retrouve isolé lors du sommet du G8 à Paris. Cependant, au Moyen-Orient, l'Arabie saoudite cède aux velléités du Qatar : le roi Abdallah a un vieux compte personnel à régler avec Mouammar Kadhafi, soupçonné d'avoir trempé dans un projet d'attentat contre lui, en 2003, à l'époque où il était prince héritier ; et en mars 2009, à Doha, Kadhafi l'a qualifié de « marionnette » des Britanniques et des Américains devant tous ses pairs arabes29. La Ligue arabe demande ainsi l'instauration de cette zone d'exclusion aérienne, ce qui permet au président Sarkozy et à son Ministre des affaires étrangères Alain Juppé de lancer une bataille diplomatique au conseil de sécurité des Nations-unies. L'avancée des troupes de Kadhafi sur Benghazi est telle qu'un massacre de grande ampleur est annoncé. Le président Obama rejoint le président Sarkozy et le premier ministre Cameron.

Le 19 mars, deux jours après le vote de la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations unies instaurant une zone d'exclusion aérienne au-dessus du territoire libyen, les pays concernés se réunissent à Paris pour un sommet spécial sur les éventuelles frappes contre les forces gouvernementales. La veille, le régime de Mouammar Kadhafi avait annoncé un cessez-le-feu et la fermeture de leur espace aérien, pour se « conformer à la résolution de l'ONU ». Les opposants au régime estiment qu'il s'agit d'une « ruse » dans le but de gagner du temps. En effet, le régime libyen prétend respecter le cessez-le-feu qu'il avait lui-même décrété, mais les insurgés affirment que les bombardements contre les opposants se poursuivent, à Misrata et Benghazi .

Au lendemain de la mort de MouammarKadhafi, survenue le 20 octobre 2011, l'OTAN annonce qu'elle arrête la mission Unified Protector le 31 octobre 2011.

A voir:

http://www.les4verites.com/islam/libye-lirresponsabilite-...

http://www.liberation.fr/politiques/2011/07/10/le-parleme...

"Dénonçant le "retard à l’allumage" du gouvernement pour soutenir les mouvements de contestation dans le monde arabe, le député PS Bernard Cazeneuve a souhaité pour sa part "que les choses s’accélèrent sur le plan diplomatique et politique pour dégager la bonne issue".

Il a émis en revanche "la plus grande réserve" sur le parachutage d’armements par la France début juin aux insurgés, qui contribue "à la dissémination des armes". Il s’est également interrogé sur le financement des Opérations extérieures des armées (Opex), pour lequel 630 millions d’euros ont été prévus lors du vote du budget 2011, mais dont le coût devrait selon lui atteindre un milliard d’euros."

http://www.lcp.fr/actualites/politique/17313-fillon-la-si...

Insulter le président Hollande est leur sport favori mais jamais on ne répond aux accusations de la plupart des responsables politiques de notre pays et également au plan international sur le rôle de la France de M.Sarkozy après l’intervention militaire.On sait parfaitement que si Obama n’a pas apprécié les manières un peu cavalières de votre maître et hésite aujourd’hui à s’engager dans un conflit qui déboucherait sur le même merdier….

M.Ciotti affirme « François Hollande n’est pas à la hauteur de sa fonction »,on peut lui renvoyer la balle en lui demandant ce qu’il pense des pantomimes et des pitreries permanentes.de M.Sarkozy

A la hauteur de ses fonctions François Hollande l’a démontré face à ces jeunes français dimanche dernier,au Mali où la France assure la transition démocratique et continue le combat seule.Pas à la hauteur de sa fonction  alors qu’il est en train de mettre en  œuvre une loi sur le renseignement que la droite a rêvé mais n’a pas faite alors quelle avait la majorité pour. Pas à la hauteur de ses fonctions hier en Arménie où il a prononcé un discours salué par tous…

Un bon point malgré tout accordé à M.Ciotti qui ne pense pas un mot de ce qu’il est obligé de répéter….d’abord il a marque son désaccord avec les propos de M.Guaino selon lesquels le gouvernement en ferait trop à propos de l’attentat manqué.S’il n’en avait pas fait assez M.Guaino leur aurai reproché de se désintéresser du sort des catholiques de France.

M.Guaino ne se souvient plus de la présence permanente de M.Guéant sur les lieux de l’assaut de l’appartement de l’ordure Merha alors qu’il n’avait pas y être.Ne se souvient plus,le Henri au cerveau déboussolé depuis que son maigre a changé de pied à propos du FN,des déjections verbales de M.Copé .

Second bon point pour sa position à l’égard de la loi sur le renseignement.S’il persévère et la vote vraiment,il aura fait preuve d’un sens politique certain et peut être d’un certain sens de l’état.Attendons de voir car on sait aujourd’hui que les sénateurs étaient prêts à voter - après concertation avec les ministres concernés - la loi sur le droit d’asile avant que M.Sarkozy ne les rappelle à leurs obligations d’opposants systématiques.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu