target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

03/04/2015

Sarkozy:Les 4 millions d’euros d’Ali Nicolas….

Sarkozy:Les 4 millions d’euros d’Ali Nicolas….

 

sarkozy,sarkoton,copé,vautrin,fillon,ump,bygmalion

Désolé M.Goasguen ,une histoire pareille même le plus habile cabinet noir comme celui que vous accusez de toutes les basses manœuvres sur la foi d’un article d’un feuilletoniste de Valeurs actuelles ne peut inventer.D’autant que vous traitez et considérez le père François comme une truffe,on ne comprend comme on pourrait en même temps le soupçonner de fomenter de telles basses manœuvres aussi diaboliques….

4 millions de questions

Nicolas Sarkozy devrait être prochainement convoqué dans l'affaire des pénalités de l'UMP. Les juges s'intéressent par ailleurs à un étrange virement sur les comptes du parti à l'été 2013

VIOLETTE LAZARD

C'est la prochaine affaire qui  va empoisonner la vie de Nicolas Sarkozy. Les élections départementales passées, l'ancien chef de l'Etat sera convoqué au pôle financier du tribunal de Paris dans le cadre du dossier dit « des pénalités ». Il pourrait être mis en examen pour abus de confiance. L'affaire concerne la dernière campagne présidentielle. Juste après le rejet de ses comptes de campagne, en 2013, par le Conseil constitutionnel pour dépassement du plafond autorisé, Nicolas Sarkozy avait fait régler à l'UMP les quelque 400 000 euros d'une amende qui lui était personnellement infligée. Les juges estiment que c'était à lui de payer, et non au parti. Mais ce n'est pas tout : au cours de leurs investigations, les magistrats se sont également penchés sur le « Sarkothon », nom donné à la grande collecte de dons lancée par l'UMP et destinée à rembourser les frais de campagne, qui avait permis de récolter 11 millions d'euros en à peine trois mois. Un virement en particulier les intrigue. D'un montant de 4 millions d'euros, il a atterri sur les comptes de l'UMP en juillet 2013, c'est-à-dire juste avant le début de la collecte.

D’OU VIENNENT LES 4 MILLIONS D'EUROS?

C'est un grand-livre des comptes comme on en trouve dans toutes les entreprises. Sauf que celui-ci appartient à l'UMP et a été saisi par les juges dans le cadre de l'enquête judiciaire sur le paiement des pénalités. Ligne après ligne, ce grand-livre 2013 retrace les dépenses quotidiennes du parti politique - les salaires des employés, les trajets en avion, les notes de frais de ses dirigeants, les coûts des réceptions organisées... - et ses recettes. D'après nos informations, parmi ces milliers de pages truffées de chiffres, les juges se sont arrêtés sur une ligne, sur un virement. Montant : 4 millions d'euros. Date : 1er juillet 2013. Trois jours plus tard, le 4 juillet2013, le Conseil constitutionnel retoque définitivement les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, obligeant l'UMP à rembourser fissa 11 millions d'euros empruntés par le parti pour financer la campagne de 2012. Ces 4 millions d'euros, qui ont été virés par l' Asso­ciation nationale de Financement de l'UMP (les partis n'ont pas le droit de récolter eux-mêmes du cash, ils créent donc ces structures), ont ensuite servi à rem­bourser une partie du prêt

D'où vient cet argent ? « C'étaient des fonds antérieurs à h lancée de la souscription, mélange de dons et d'adhé­sions », explique le comptable de l'UMP, convoqué comme témoin le 6 février dernier. Mais cette réponse ne convient pas au magistrat II insiste. Car, autour de ce virement comme autour du « Sarkothon » en géné­ral, rien n'est cohérent. Pourquoi avoir utilisé cet argent alors que le « Sarkothon » a précisément été lancé pour rembourser ce prêt, demande le juge ? « Comme les banques étaient un peu frileuses, la direction de l'UMP a décidé d'anticiper le remboursement en juillet», explique le comptable. L'UMP avait pourtant jusqu'à septembre pour rembourser la dette engendrée par le rejet des comptes de campagne. Autre anomalie détectée par la justice : un compte avait été ouvert auprès de la Société générale pour recueillir l'argent Sur les 11 millions d'eu­ros, seuls 2,5 millions transiteront sur ce livret,et aucune comptabilité formelle n'a été tenue autour du « Sarkothon ». Impossible, donc, de savoir précisément combien d'argent a été récolté pendant l'été.

« C'était il y  a plus de deux ans je n'ai plus les détails des montants en tête, répond Catherine Vautrin, trésorière en 2013, contactée par "l'Obs". Ce que je peux vous dire de façon certaine, c'est que, à par tir du moment où on a lancé le "Sarkothon", on a récupéré 11 millions d'eu­ros. » Un ancien haut dirigeant du parti est plus per­plexe : « J'ai toujours été persuadé que le prêt n'avait pas été remboursé avec le "Sarkothon", qui a été lancé très tard. Cette opération a surtout servi à communiquer sur l'unité retrouvée au sein de l'UMP. » Les 4 millions auraient donc pu servir à anticiper les dons qui n'affluaient pas assez rapidement.. Après avoir épluché les comptes, les juges se penchent maintenant sur les lis­tings complets et nominatifs des donateurs de l'UMP.

A lire dans l’Obs 2629-26/03/2015

 


15/03/2015

Sarkozy/Bygmalion:Hollande aurait-il instrumentalisé L’Express ?

Sarkozy/Bygmalion:Hollande aurait-il instrumentalisé L’Express ?

sarkozy,hollande,l'express,bygmalion

Il y a quelques jours M.Sarkozy évoquait une vague qui partirait du Val de Marne qui emporterait Hollande et les socialistes.Si les informations contenues dans l’Express déjà publiées par le Canard enchaîné il y a plusieurs semaines sont avérées ce n’est pas une vague qui va l’emportait mais un tsunami…et la faillite personnel au bout du chemin !

03/12/2014

Sarkozy:Mieux vaut tard que jamais…

Sarkozy:Mieux vaut tard que jamais…

 

Monsieur le nouveau président de l’ump,candidat malheureux au dernier scrutin présidentiel en 2012,vient de rembourser au parti qu’il préside les pénalités fiscales qui lui avait été infligées.Pénalites qui selon certains de ses nouveaux amis - M.Fillon en l’espèce - n’avait pas à régler…

Quelques remarques:

Que ne l’a t’il pas fait avant.Avant l’ouverture d’une enquête préliminaire pour abus de confiance à l’initiative des commissaires aux compte de ce parti.Avant M.Sarkozy par la voix de son avocat soutenait mordicus qu’il n’avait pas à payer ces indemnités et qu’il était parfaitement normal que le chéquier de l’ump se substitue au sien….Aprés,dés le 1er décembre,changement de direction,le héros du jour,le nouveau chevalier blanc de la comptabilité électorale règle sa dette à son parti.

Si on peut considérer comme une feuilleton comique toute cette débauche de rendez-vous fortement médiatisés  avec ses ennemis intimes qui vont tourner rapidement en carnaval, lorsqu’il s’agit de telles sommes,de la responsabilité du candidat en terme de déclaration et d’approbation ça devient moins comique.Si M.Sarkozy éprouve aujourd’hui le besoin de régler ces sommes c’est qu’il savait qu’il devait le faire avant.Force est de constater que M.Sarkozy,son avocat,les responsables de l’ump qui se sont succédés sur les ondes pour accuser l’Elysée de complot, les journalistes  de s’acharner et les girouettes  de tourner ont menti…

Au surplus,compte tenu de l’obsession de M.Fillon quant à cette affaire,on peut se demander si ce règlement,ce remboursement,n’était pas une condition à l’avènement d’une paix armée à la tête du mouvement.

Les journalistes de gauche qui se cachent bien à Europe 1 ont encore frappé.Voila comment ils concluent l’article intitulé « INFO E1 - Pénalités de campagne : Sarkozy a décidé de rembourser l'UMP

« Quelques jours après avoir été élu président de l'UMP,le versement de cette pénalité ressemble fort à un geste de l'ancien chef de l'Etat à l'égard de sa famille politique. Son objectif:rassembler et montrer,par les actes, qu'il a véritablement changé. »

En terme d’objectivité,tu ne trouvera pas  mieux ou pire.La vérité est bien plus simple:M.Sarkozy a réglé sa dette en considérant que l’enquête qui le vise directement,et sans doute une des plus dangereuse pour son illustre personne,serait abandonnée.Le Monde pose la question et répond que rien ne peut éteindre cette action.

« Néanmoins, le fait de rembourser cette somme ne change pas la donne judiciaire : la plainte reste valide, puisque l'UMP a payé à sa place, qu'il la rembourse ou non par la suite.

Et on peut se demander également si le fait de régler ce montant après avoir fait en sorte que l'UMP le paie, et avoir assuré que cela ne posait aucun souci, ne peut pas apparaître comme un certain aveu, sinon de culpabilité, du moins qu'il y avait là quelque chose d'irrégulier. »

La campagne qu’a menée ce pitre a été emaillée de tonnes de mensonges,d’approximations,de vilénies en particulier envers M.Juppé,les premiers jours de sa présidence sont à peu de chose prés du même tabac.Le cirque organisé, les reconduites où le monsieur ne cesse de gesticuler pour accaparer l’image -il va bientôt faire construire  un escalier devant l’entrée du siège de la rue de Vaugirard  pour nous refaire les coups des poignées de mains au Palais…..ne va pas convaincre les français que le monsieur qui se prend pour le président de la république alors qu’il n’est que celui d’un parti en faillite financière et politique a changé.Le balai de voitures officielles,les simagrées permanentes pour faire croire que tout le monde il est joli,tout le monde il est beau,pour faire croire que dés qu’enfant prodigue est revenu,l’ump est devenu un petit paradis  ne vont pas convaincre nos compatriotes que tout cela est bien sincère….

Le titre du canard enchainé est fort significatif et reflète parfaitement la situation de l’UMP:

on prend les memes.jpg

Oui,M.Sarkozy recommence….M.Sarkozy a retrouvé son joujou !Les truffes en seront pour leur frais.

Tout recommencera comme en 2004,comme en 2007 et comme ,malheureusement pour ceux qui y croient encore,en 2012!Les mêmes discours sur la démocratie dans le parti au plan des nominations et des désignations des candidats aux élections internes et externes si j’ose dire.Cantonales,régionales,législatives….tout se déroulera dans la plus grande clarté.Sauf que pour ma part qui avait adhéré sur ces principes.La démocratie interne tant vantée,je ne l’ai jamais vue.

Démocratie à tous les étages et M.Sarkozy entend nommer M.Estrosi à la tête de la commission des investitures .A quoi servirait-elle cette commission si tout passe par des primaires au plan local,

Quant à celles et ceux qui ne voudront pas jouer dans le même bac à sable vont comprendre qu’un beau parleur le reste Ad vitam æternam et que l’embrouilleur reste un embrouilleur quoiqu’il dise et quoiqu’il montre.C’est sa nature,on ne change pas une nature,un caractère,un mode de fonctionnement…On le combat si besoin !

http://www.europe1.fr/politique/penalite-de-campagne-sark...

 

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/12/03/po...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu