target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

03/09/2013

Syrie:Grâce au Figaro,on sait que c’est Assad qui a gazé…

Syrie:Grâce au Figaro,on sait que c’est Assad qui a gazé…

le figaro,assad,hollande,sarkozy,copé,ump,obama,syrie

C’est Beaumarchais qui doit être content….

Que M.Brézet manifeste le besoin de expliquer sur la parution d’un interview avec un boucher démontre bien qu’il a y malgré tout une gène certaine parmi la rédaction du Figaro.Gêne qu’on connaîtra sans doute dans quelques temps.Des bruits de bronca sévère envers la politique éditoriale de M.Mougeotte avait déjà filtrés,nul doute que de journalistes de ce quotidien n’auront pas apprécié ce  genre d’exercice.

Bien évidement sur le fond M.Brézet a raison :pourquoi M.Assad n’aurait il pas le droit de exprimer dans la presse –un quotidien choisi par lui comme par hasard – d’un pays qui va lui foutre quelques bombinettes sur le museau.Que M.Assad,une fois de plus,use de la crédulité des démocrates,ce qu’il ne cesse de faire,est parfaitement compréhensible.Hitler faisait de même et quand crédulité rime avec faiblesse le coup est parfait.De cocu magnifique on traite François Hollande,M.Brézet risque fort de se retrouver cocu et cornard sauf que la différence est notable:M.Hollande a été trahi pas trompé.Obama veut toujours taper Assad mais ne veut pas être seul responsable.C’est sa seule planche de salut pour sauver la suite de son mandat à défaut d’être pris pour un foutriquet et placer son pays dans la situation d’un pays de lâches.Finie la 1ere puissance du monde,tous les pitres de la planète font se gondoler quand les Etats Unis hausseront le ton.De ligne rouge,il n’en sera plus question et ça jamais ils ne l’accepteront sauf s’ils sont tous devenus de mauviettes,ce dont je doute mais cela est une autre histoire…

M.Brézet a raison de publier cet interwiew.D’abord il va vendre beaucoup plus exemplaires de son quotidien,il va avoir les faveurs de tous les medias y compris internationaux et enfin il va remplir le gosier anti-Hollande de ses lecteurs.Et respectera sa ligne éditoriale,pardon politique car M.Brézet n’est pas un journaliste comme les autres c’est d’abord un militant politique.

Un exemple du sens de l’état et du courage citoyen de ces derniers qui je vous le rappelle sont souvent des électeurs…de la droite décomplexée.Tellement décomplexée qu’elle est capable de changer d’avis tous les jours au gré des sondages….

stephane alexandre (1)

Vous faîtes même honneur à la liberté de la Presse car il menace la France alors qu'il devrait menacer Hollande...

 

La v’la la solution.On n’a qu'à livrer François Hollande à Bachar et le tour est joué.Et on reproche à M.Désir d’évoquer Munich.On est en plein dedans.Après tout François Hollande ce n’est pas la France,c’est simplement le président élu…On fait un exemple,on sacrifie le président et au passage l’honneur d’un pays et le tour est joué.Et ce sont ces gens la qui nous parlent d’honneur national,d’amour du pays et de son drapeau.Comme ceux proclamaient plutôt Hitler que le front populaire et on livre la Tchécoslovaquie t avant l’Ethiopie du Négus…..

Ce sont les lecteurs de M.Brézet.Ne faites pas de mal M.Assad,tout c’est la faute d’Hollande et du juif….,les français ils ne veulent pas vous faire de mal,excusez-le le il n’est pas bon ce président pas comme le petit d’avant qui vous invitait le 14 juillet et dans notre beau palais.Celui-là il est fou,psycho rigide,inexpérimenté et de gauche ce qui n’arrange rien.Patientez M.Assad en 2017,il y aura Jean François Copé,maire et Meaux donc avec l’expérience nécessaire,au pire l’autre d’avant Hollande,le petit énervé aux grand airs par défaut de grandeur,eux il vous feront plein de risettes.Tenez bon M.Assad mais surtout pas d’attentats.Pas en France,surtout pas en France.Au Liban,en  Jordanie ou vos voulez mais pas en France.Chez le négro des Amériques si vous voulez mais pas en France…les français vous soutiennent……En tout cas,les lecteurs du Figaro….

Croyez moi mes amis que M. Assad n’as pas choisi le Figaro par hasard.

M.Brézet peut nous faire sa messe,il y en parmi ces lecteurs,principalement ceux du site,qui ne sont pas dupes….A l’aune du débat de demain et des soubressauts,des virevoltes que connait la politicaille française en ce moment,cet interview tombe a pic.

Léon Christian

... Mais comment se servir de ce tyran, pour gonfler les rangs de l'opposition contre l'actuel présidence française ! ! ... Nous manquons donc de voix à droite au point de faire voter Assad sur le destin de la France ? ... Non, la France doit reprendre le bâton du 400 mètres relai, pour unir les Nations européennes aux Corée de l'Amérique !

Le 02/09/2013 à 23:50

Tiens,je serai curieux de connaitre les réactions des gangsters…

« Bien sûr, nous ne sommes pas dupes. Ce n'est évidemment pas un hasard si le dictateur syrien a choisi de s'adresser à un grand quotidien français à la veille de ce débat parlementaire qui, chez nous, divise l'opinion autant que la classe politique ».

Qu’il est brave ce Brézet et ce serait Assad (pourquoi m’astreindre à mettre monsieur devant le nom d’un bourreau alors que les Brézet et compagnie ne respecte pas mon président) qui a choisi la date de parution.Assad serait-il autant apeuré,pourtant il est innocent de tout et victime aussi,s’inquiétait-il autant pour proférer des menaces contre notre pays pour influencer un débat sans vote.Ou alors il ne sait pas qu’en France ce n’est pas comme en Angleterre ou Etats Unis.ou alors autre hypothèse il vaut mettre la crainte dans notre classe politique déjà pas bien courageuse pour augmenter la pression sur le président de la république.Faudrait pas que Brézet nous prenne tous pour des truffes,des lecteurs du Figaro.

Le grand quotidiens auquel a immédiatement pense Assad est donc le Figaro,soit.Le Monde est donc un petit quotidien….un exemple parmi tant d’autres.Bizarre car pour être plus lu et plus longtemps Assad aurait pu choisir un hebdomadaire.Le Point,L’Express Paris Match.Un heureux hasard en somme.

N’aurait-il pas lu les éditoriaux publiés par le quotidien sous la plume des Rousselin et autres donneurs de leçons patentés qui n’ont jamais exercé la moindre responsabilité opérationnelle,c'est-à-dire dans le vif…Jamais pris de décision a part celle de tremper leur stylo dans le fiel pour attaquer François Hollande,n’aurait-il pas lu le dernier papier de M.Zemmour qui trace un portrait fort élogieux de son meilleur ami,tant que ça lui convient,je veux parler de M.Poutine.

Ne sait-il pas que la ligne du Figaro est en résumant plutôt Assad que les islamistes…ne sait-il pas que le Figaro fait croire à ses lecteurs qu’il n’y a que des islamistes dans l’opposition à Bachar…Que ce journal a toujours critiqué la position de la France quand elle préconisait à la fois la voie diplomatique et une pression sur le terrain en armant les forces laïques et démocrates pour contrebalancer les fondamentalistes.Enfin que le Figaro est le fer de lance de l’opposition systématique à la politique de François Hollande et du gouvernement.

On a appris hier dans l’émission C’dans l’air –animée hier soir la militante UMP de service  - que le pouvoir syrien dépense 250 millions de dollars pour améliorer l’image d’Assad….et ce monsieur est innocent de tout et bientôt une victime du méchant Hollande.

Oui,Assad a choisi le Figaro en toute connaissance de cause.Sa cause.

Il a commis une seule erreur le Assad,c’est qu’en France nous avons une constitution ,qu’on la respecte et que ce n’est pas la classe politique qui décide des engagements fondamentaux de notre pays.Lui décide tout dans son pays parce il est un dictateur,dans note beau pays qui lui permet de le menacer,le président est élu et chargé par le suffrage universel de prendre les responsabilités qui lui incombent en vertu de notre constitution.

Qu’il ait trouvé quelques amis parmi ceux qui rêvent de revenir à la IV ème république est un fait mais ça n’ira pas plus loin.Ce ne sont pas les concierges des partis politique qui font la politique de la France.

Le président de la république est le seul à pouvoir déclencher le feu nucléaire,ce n’est pas aujourd’hui qu’il i va demander 4 ou 5 pantins de pouvoir engager nos forces. De façon limité,des frappes ponctuelles et pas d’engagement de forces terrestres sur le territoire syrien.

Assad s’est permis de menacer la France dans votre quotidien.Cela démontre son sens de la diplomatie(sic) et son grand sens de la comédie,trait de caractère de tous les dictateurs .Il nous menace pour faire pression,c’est évident.Il fait pression car il sait que ce sont ses forces qui ont utilisé les armes chimiques le 21 août et précédemment comme dénoncé par les journalistes du Monde.Il sait que les preuves sont là et donc qu’il va prendre la dose.Et si ce n’est pas dans l’immédiat il ne perd rien pour attendre.Pour deux raisons majeures,sans un bon coup de semonce il ne quittera  jamais le pouvoir,ensuite ses amis le lâcheront quand il y aura conjugaison d’une solution politique et qu’ Assad sera tellement affaibli qu’il ne servira plus les intérêts de ceux qui le soutiennent aujourd’hui.Ces deux points là ne peuvent aboutir sans une frappe conséquente montrant la détermination de ceux qu’Assad menace.

Ce coup médiatique risque de se transformer en boomerang pour son initiateur.En effet menacer la France ne va pas le rendre vraiment sympathique auprès de l’opinion française et rendra d’autant plus difficile aux parties de la non intervention qui présentent ce monsieur soit pour un innocent aux mains pleines et sauveur de la Syrie face aux méchants islamistes ou victime de la vindicte obsessionnelle du couple Obama Hollande qui veut sa perte en fabriquant de fausses preuves .

Quoiqu’il en soit,Assad est en fin de course et sa prestation dans le grand quotidien français en est la démontration.Enfin quand on est sur de son innocence,quand on est sur des résultats de l’enquête des observateurs de l’ONU,quand on sur des informations qu’on colporte sur le fait que ce ont les rebelles(sic) qui ont utilise des gaz fournis par les américains,on n’a pas besoin de menacer.C’est cela l’aveu de Assad.Aveu d’utilisation d’armes chimiques mais aussi de refuser toutes solutions politiques négociées.Donnant ainsi du grain à moudre à ceux qui – comme le France – posent comme préalable à toutes solutions,je dirai,pacifiques le départ de ce monsieur.

 M.Brézet,votre journal est tombé bien bas depuis un certain ombre d’année,il n’y qu'à juger de vos unes qui frisent le ridicule ou l’obcession,là je crois que vous êtes devenu le dernier des derniers de nos quotidiens,grand ou petit.Que vous souteniez des gangsters qui n’ont ni foi ni loi – même celle qu’ils disent respecter plus que tout - c'est-à-dire la constitution de la V ème république et donc son fondateur dont certains se réclament encore – c’est votre droit et votre choix,il faut que votre journal vive et prospère grâce à  sa clientèle.Que vous interprétiez tout et rien,commentiez sans aucun argument,aucune preuve,que vous considériez qu’être de gauche ou tout simplement pas d’accord avec M.Copé et ses amis est une tare inguérissable,que vous considériez que François Hollande est un demi attardé ou attardé complet,que tout ce qu’il fait y compris ce que vous préconisez est nul,c’est votre droit,vous n’obligez personne à vous lire.Que vous publiez un entretien avec un boucher,un massacreur,un menteur,un manipulateur qui vient menacer votre pays au motif de donner la parole aux acteurs(sic) là nous ne sommes plus dans le même registre car même si vous êtes de bonne foi,il n’y a aucun raison de ne pas le croire bien que,n’empêche qu’Assad s’est servi de vous pour faire sa propagande,s’ériger en victime et menacer la France.Et ça ce n’est pas digne.

Pour conclure définitivement avec vous et vos feuilles qui commencent sérieusement  à sentir le rance,rance qui va s’accentuer plus Valeurs Actuelle va venir sur vos plates-bandes,éclairez moi sur un point qui me titille depuis hier soir.A nom de la liberté de parole,l’auriez vous donner à Hitler ?

Il faut une bonne dose de culot pour écrire ce genre de fadaise. « Dans un monde où l'information disparaît trop souvent sous le commentaire, tel est le rôle - irremplaçable - d'un grand journal comme Le Figaro. ».On dirait du Morano.

Le Figaro est un quotidien d’opinion,il ne fait que commentez…Il est vrai que de donner la parole aàun menteur c’est aussi de l’information.On informe des mensonges de l'entretenu.Information ou mensonge,M.Brézet nous donnera sa réponse quant il aura obtenu un entretien avec Kim Jong- Il Sung ou Kadyrov

 

Pour lire :

Fallait-il donner la parole à Assad dans Le Figaro ?

http://www.lefigaro.fr/international/2013/09/02/01003-201...

 

Nota :

J’ai lu dans son intégralité l’interview d’Assad.Avant de en parler plus avant,je résumerai cette partition comme un monument de manipulation.Et pas quelques détails quant à la fabrication de ce monument,on peut dire que le Figaro c’est malheureusement fait manipuler.

Comme d’habitude quand le figaro cesse d’être un instrument politique,on y trouve des articles,fouillés,documentes.Ce qui faisait que ce quotidien tenait effectivement un vrai rôle dans le monde des medias et écouté au plan politique.

Je vous en recommande 3 :

Syrie:s’abstenir d’une intervention n’est pas sans risque

Débat sans vote ou vote sans débat

Le dilemme du congrès américain sur la Syrie

 

 


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu