target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

16/12/2013

Copé :Un amnésique doublé d’un menteur,voilà ce qu’il fallait à l’UMP…

Copé :Un amnésique doublé d’un menteur,voilà ce qu’il fallait à l’UMP...ou quand M.Copé voulait « faire de la langue arabe une option comme une autre »…

caricature copé.jpg

Le sort de urnes pour l’élection du président de l’UMP apparaît avec le recul la meilleure des choses qui soit  arrivé au parti de la pseudo - droite républicaine.Non seulement l’ auto-désigné passe aux yeux d’une majorité de nos compatriotes comme un escroc de petite volée,non seulement ce monsieur a réussi à mettre son parti sous une pression telle une cocotte minute  prête exploser à tout moment - on le voit au cours de cette précampagne municipale où on nous annonce tous les jours des dissidences de plus en plus nombreuses – non seulement il n’a pas encore réussi à doter son mouvement d’un programme de gouvernement cohérent,novateur et acceptable par une majorité de français - le big bang d’une camarilla de pseudo entrepreneurs n’a pas fait long feu,le big bang promis n’est qu’un ersatz  des propositions du MEDEF quant aux réductions des dépenses – le reste avait déjà affirmé dans un autre big bang précédent avec des chiffres différents.100 milliards en 5 ans pour le big bang à Dassault,130 milliards pour le big bang à Copé …Pire que tout,il n’a pas réussi à soigner le prurit Sarkozy au sein de son mouvement et dans son électorat…

Le big bang pour l’instant,c’est celui que va connaitre le parti de la reconquête aux prochaines municipales et européennes..

Le dernier exploit de l’usurpateur,outre ses déclarations sur la collusion entre le PS et le FN qui commencent à dater - réside dans la reprise d’articles parus dans le figaro à propos d’un rapport,un résumé de conclusions  sur une nouvelle politique d’intégration qui se retrouve sur le site du premier ministre dans des conditions acadabrantesques…sitôt paru la quotidien et sa une mensongère – ca devient un très mauvaise habitude – les cerveaux à M.Copé commencent à s’agiter…comment que céti qu’on va aborder le problème….

N’écoutant que son courage légendaire,le camelot y va de ses envolées dont il a le secret et le seul à croire en leur portée.Ca va de pair…

Premier hic,le service après vente n’a pas fonctionné pour une fois….Les télévisons d’animations permanentes n’ont pas suivi,au contraire c’est le ministres du gouvernement qu’on a entendu plus que les amis de M.Copé,une fois n’est pas coutume.M.Valls chez Mme Elkrief,Mme  Belkacem sur Itélé,les coups du premiers ministre en boucle,le coup de Copé avait foiré.Pensant profiter de l’erreur des services du premier ministre si tant est que ce soit le cas,personne n’aura remarquer que les 5 documents n’apparaissent pas à la rubrique rapport sur le site du gouvernement,ses exagérations l’ont une fois de plus réduit à être perçu comme un bateleur de foire.Après les pains aux chocolat pour draguer les électeurs de Marine,le voila à draguer ceux de la gauche s’érigeant en chevalier blanc de la laïcité et de la défense de la nation….De la morale en politique….Quand est disciple de celui qui a prononce le discours de Latran,quand on a,voir ci-dessus,fait la promotion de enseignement de l’arabe à l’école élémentaire,on ne vient pas donner des leçons…

Surpris pas la réaction de la gauche,il a eu juste le temps de faire publier un communiqué pour  se plaindre de l’agressivité et évoquer un désarroi dans les rangs de la gauche. Quand tu lui mets le compte au Copé,il prend ça pour du désarroi…

Conscient que le terrain était vaseux,il est revenu sur sa nouvelle lubie:ce n’est plus l’UMP-PS  mais le PS-FN.La bonne blague,quand nos concitoyens sauront ce qu’a décidé ce monsieur au plan de la présence de listes UMP aux municipales dans le Var,ils auront vite compris qui lèche la Front national de la gauche ou de la droite…

C’est la première fois qu’on voit une telle réaction  du gouvernement alors qu’auparavant on croyait que la gauche laissait parler M.Copé sans exprimer le besoin de lui répondre et de le remettre à sa place.Comme sil n’existait pas..A ce petit jeu là,on a vite fait  de se faire déborder,ce monsieur doit être retoqué immédiatement après ses déclarations. Gentiment ou méchamment,plutôt méchamment…Quand il ne sait plus quoi dire,il se plaint…ouh,il est méchant M.Ayrault.Il m’a insulté…

Je regrette cependant que les membres du cabinet du premier ministre n’aient pas eu la simple idée de rechercher les anciennes déclarations de M.Copé en la matière que le moindre pékin peut trouver sur la toile…Le débat eut été clos rapidement et M.Copé serait retourné à la niche dont jamais il n’aurait du sortir…

A sa place,à leur place,il faut les remettre.Ce monsieur,comme ses amis les Estrosi,Charon,et cette bande de bons à rien qui se prennent pour des phénix et qui racontent à peu prés n’importe quoi…

Bien évidement,l’argument massu,c’est celui de enseignent des langues arabe et  africaines…Ca fait du bruit dans les chaumières ça c’est sur….Ca peut faire gagner quelques voix…

Bien évidemment,on peut considérer que cette proposition parait totalement déconnecté des réalités de l’enseignent et la connaissance de la lange française dans nos établissements scolaires.Bien évidement,toutes critiques de cette dernière peut être acceptée des lors quelles sont motivées et permanentes.On ne va pas reprocher à Mme Sorel d’avoir des positions aujourd’hui alors qu’elle  les a toujours défendues.Idem pour la Le Pen…Où le bat blesse,c’est quand l’amnésie aidant on voit de partisans de cet enseignement devenir des farouches opposant pour la circonstance…

Bien évidement,on doit défendre bec et ongle l’enseignement de la langue française au dessus de toute autre considération.Le malaise réside  dans le fait que la plupart des enfants issus de l’immigration ne parlent pas français avec leur parent…sauf à de rares exceptions comme dans les communautés  asiatiques qui croient encore à l’intégration…

Bien que l’enseignent de langues exogènes ,si vous me le permettez,n’est pas dénué de sens ni d’intérêts,si cela se pratique hors des jours et horaires de cours et enseignes par des professeurs connus et  reconnus par l’éducation nationale.Non pas pour entretenir une langue première chez enfants issus de l’immigration mais pour développer l’enseignement choisi de cette langue qui représente un atout sur la plan international,un langue d’échanges économiques…une langue normale,si j’ose dire !

Je vais vous surprendre mais je  suis en total accord sur ces derniers points avec M.Copé présentement président de l’UMP et M.Luc Chatel ex ministre de l’éducation nationale.

 

Ce qu’on doit savoir…

«  Je ne peux accepter,de la même manière,que notre langue à tous,le Français,soit enseigné en France au même titre que les langues du monde entier. »

http://www.u-m-p.org/actualites/editos/monsieur-le-presid...

(Que M.Copé ait trouvé dans les résumé de conclusions publiés sur le site du gouvernement la proposition  selon laquelle le français deviendrait une langue de deuxième choix dans nos écoles…c’est possible,qu’il  nous le prouve !)

Intégration : ce que préconise le rapport polémique remis à Ayrault

Proposer l'enseignement des langues parlées en France, "valoriser l'enseignement de l'arabe (...) en l'introduisant dans les meilleures écoles et lycées" et donner la possibilité d'"un enseignement dès le collège d'une langue africaine".

Reconnaître la "place essentielle" de la langue parlée en famille ou première langue apprise comme support à l'apprentissage de la langue française.

http://lci.tf1.fr/france/societe/integration-ce-que-preco...

Intégration : comment Ayrault s'est piégé tout seul

http://www.lejdd.fr/Politique/Integration-comment-Ayrault...

Un rapport remet en cause l'intégration à la française

Parmi les propositions controversées, la contestation de la suprématie de la langue française, avec l'étude de l'arabe et des langues africaines, l'autorisation du voile à l'école et la création d'un délit de harcèlement racial ainsi que d'une Cour des comptes de l'égalité.

Des rues et places pourraient être également nommées en écho à l'histoire des migrations et les programmes d'Histoire révisés, tandis que les médias se verraient interdire toute mention de nationalité ou d'appartenance ethnique.

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20131213.REU8437/u...

 
Postée le 01/02/2011

http://front-national-de-touraine.hautetfort.com/archive/...

http://www.youtube.com/watch?v=8FPKrwBjBOI

 
http://www.nationspresse.info/immigration/cope-favorable-...

A Savigny-sur-Orge, la maire UMP n'aime pas les cours d'arabe

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/a-savigny-sur-...

Intégration versus insertion

Toute réflexion sur l’immigration implique de différencier deux notions majeures : insertion et intégration ; ce qu’aucun politique ne fait, d’où l’état de déshérence dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui sur le sujet. L’insertion est le fait de respecter les lois du pays qui nous accueille et d’acquérir les codes socioculturels qui, s’ils sont ignorés, relèveront de la transgression;cet apprentissage de règles de vie commune devant tout simplement nous permettre de nous mouvoir au sein de l’espace public. L’intégration relève d’un processus plus complexe qui consiste à rejoindre la communauté d’accueil dans le partage d’une vision commune, dans l’acceptation d’un héritage collectif, dans le sentiment d’appartenance à un même corps politique. C’est un processus d’adoption réciproque : par l’individu et par la communauté d’accueil.

Surtout, c’est une démarche individuelle qui doit conduire, lorsqu’elle réussit, à l’assimilation ; au fait que l’on soit reconnu par la communauté d’accueil comme portant le même projet de société. Enfin,et c’est très important, cette dimension d’intégration se joue sur le registre moral et affectif:c’est une relation qui se construit dans le temps et qui, à un moment donné, permet à la personne de s’assimiler au peuple d’accueil, de faire cause commune avec lui ; c’est quelque chose qui ne se commande pas mais qui se décide librement. Ce qui rajoute un niveau de complexité supplémentaire dans le cas de l’immigration actuelle puisqu’elle suppose l’existence d’un libre arbitre qui, de plus en plus souvent, tend à s’effacer au profit de la communauté d’origine.

http://www.lenouveleconomiste.fr/malika-sorel-en-matiere-...

Boris Boillon recrute tunisien

Il a précisé que cette décision s’inscrit dans le cadre de la dynamisation de l’initiative du Président français Nicolas Sarkozy en 2008, proclamant « La France, Forum de la langue arabe » et de la consécration de la volonté de son pays de s’ouvrir sur les langues vivantes étrangères de manière à renforcer la diversité culturelle et civilisationnelle.

http://www.tunisiait.com/wp/Boris-Boillon-recrute-tunisien/

26/02/2011

Michèle Alliot-Marie et Patrick Ollier ont un fils

A défaut de gouvernement,les Belges ont encore beaucoup d'humour.En voila un bon exemple qui mérite à être diffusé largement.

pompier belges.jpg

Michèle Alliot-Marie et Patrick Ollier ont un fils

La chronique de Paul Hermant

Paul Hermant

Il y a un couple comique dans le gouvernement français : le duo Michele Alliot-Marie et Patrick Ollier, mari et femme, dans l'ordre qu'on voudra, ministres tous deux, dans le désordre qu'on mettra, l'une est amie de Ben Ali, l'autre copain de Kadhafi. On se demande : mais comment font-ils ? Comment font-ils au gouvernement français pour s'entendre en Conseil des ministres quand le bruit des casseroles sous les chaises doit couvrir toutes les conversations ?

C'est qu'après les révélations tunisiennes à propos de MAM, qui n'est donc pas ministre des Affaires étrangères à plein temps, mais pour qui les droits de l'homme et de la femme d'affaires sont apparemment constants, voilà que maintenant c'est le mari, Patrick Ollier, ministre lui des relations avec le Parlement, qui se trouve ennuyé par ses autres relations, disons discutables, avec le colonel maboul qui officie dans ce qui lui reste de Tripoli.

Patrick Ollier, qui présidait le groupe parlementaire français d'amitié avec la Libye, y voyageait souvent et en ramenait à chaque fois quelques affaires, on veut dire des achats d'armements, à sa femme Michèle, alors ministre de la Défense. Il affirme aujourd'hui encore qu'il avait raison de soutenir le régime en mutation du colonel et qu'il a fait tout cela dans l'intérêt général. Oui, on se demande : mais comment font-ils ?

Et ils font plus fort encore car Michelle-Alliot Marie et Patrick Ollier ont un fils et devinez comment ils l'ont appelé ? Boris Boillon. Enfin non. Pas tout à fait. Parce que ce tout nouvel ambassadeur de France en Tunisie est aussi le fils de Kadhafi. C'est lui qui l'a dit que Kadhafi l'appelait son fils.

Sur Canal Plus dans une interview donnée en novembre dernier et remise au goût du jour ces temps-ci, une fois dévoilées les premières frasques tunisiennes de ce jeune loup qu'on appelle aussi le Sarko boy - comme tout ça est compliqué... Et donc déjà qu'il avait refusé de répondre "aux questions débiles" de la presse tunisienne à propos de sa ministre Alliot-Marie et qu'il avait eu droit à une manifestation populaire sous ses fenêtres aux cris de "Petit Sarko, dégage !". Voilà que dans cette interview de novembre, il dit que Kadhafi a peut-être été terroriste, enfin que oui finalement il l'a été, mais que sus aux clichés, que chacun dans sa vie peut faire des erreurs et a droit au rachat.

Fermez le banc et pas tout à fait car ce jeune homme, il a 42 ans et en fait 25, défraie la chronique pour une autre raison encore, c'est qu'il interdit à la presse de diffuser une photo de lui en maillot de bain qu'il a lui-même postée sur un site public, celui de Copains d'Avant où les anciens des lycées et collèges se retrouvent.

On va sur le site de Copains d'avant. La photo en a été retirée. Mais on lit : j'ai 42 ans, et 5 copains dans mon réseau. J'habite à Paris. Ma profession : diplomate.

Et on se dit : mais comment font-ils ? Allez belle soirée et puis aussi bonne chance.

Paul Hermant

 http://www.rtbf.be/info/chroniques/chronique_michele-alli...

 

20/02/2011

Boillon:J’ai honte pour eux !

 manif tunis.jpg

Entre nous:si les tunisiens n’ont que ça à faire,je crois que la leur situation ne va pas s’améliorer avant longtemps.

Qu’est ce que c’est que cette affaire d’ambassadeur de France en Tunisie,déjà conspué avant d’être arrivé.Avant d’avoir présenté ses lettres de créances,à quel gouvernement d’ailleurs ?

Je n’ai pas l’habitude de défendre les clones de notre Vénéré sauf quand l’honneur de notre pays est en question.Je crois que M.Boillon est un bon ambassadeur,un peu vif et iconoclaste,tout le monde s’accorde sur ce point.

Ceci posé,il est important de connaître les tenants et aboutissants de cette anecdote avant de prononcer des jugements définitifs comme on a trop l’habitude de le faire dans notre belle contrée.Le petit Boris accompagné de sa réputation aurait manqué à tous ses devoirs diplomatiques au motif qu’il aurait houspillé une journaliste tunisienne.La belle affaire,les journalistes tunisiennes seraient-elle des objets de culte ou plus fragiles que les autres.Au surplus,la question concernant Mme Alliot-Marie a été posée par une journaliste française.

Vous trouverez ci-dessous le texte des questions qui ont été posées à notre Boris national,celles qui ont occasionné ces réactions certes un peu rapides,pas très diplomatiques mais à mon sens justifiées.Quand on s’adresse à un ambassadeur, quelque soit le pays représenté,on lui doit un certain respect du fait qu’il représente un pays,un état.Pour son compte,notre ambassadeur doit les respect au pays qui l’accueille du fait qu’il est notre représentant dans ce dernier et qu’il s’agit de notre honneur et de notre prestige.Au pays,pas à des journalistes qui posent des questions "débiles".

Imaginez un peu notre ambassadeur sur tous les sites imaginables à déblatérer sur son ministre de tutelle car il s’agit bien du sens de la première question ou d’avouer ses craintes quant à la réussite de sa mission.On rêve.

Un ambassadeur ne doit pas se faire balader par quelques journaliste qui,revenus à quelques libertés de paroles,dépassent allégrement les limites de la bienséance surtout quand ils sont est invités dans notre ambassade.

Imaginons un seul instant,la même situation avec l’ambassadeur des Etats-Unis.

 boillon.jpg

  http://www.youtube.com/watch?v=XPQb5X0Ji5U&feature=pl...

Extraits traduits parMarianne:

Première question:(posée par une journaliste française)

Bizarrement on entend pas la question de la journaliste alors que le son de la vidéo est excellent.

Franchement, vous croyez que je suis de ce niveau là ! N’essayez pas de me faire tomber dans des petits trucs débiles ! Vous croyez que je suis dans la petite phrase ! Je suis là pour exposer une philosophie. Vous croyez que moi, ambassadeur de France en Tunisie, je vais répondre à cette question. Madame Alliot Marie, c’est ma Ministre, elle a dit ce qu’elle avait à dire, et je n’ai rien à dire de plus que ça ! ».

Deuxième question :

 « Est ce que vous avez peur d’échouer dans votre mission, vous êtes jeune, il y a une certaine pression par rapport au contexte, les tunisiens expriment des craintes »

Réponse de l’ambassadeur :

« Ce ne sont pas des craintes, ce sont des jugements que l’on porte sur moi, c’est une insulte. C’est nul. Laissez moi débuter ma mission. Je suis un ambassadeur. Stop. C'est fini. C’est lamentable  Je ne réponds pas à votre question ».

http://www.marianne2.fr/Tunisie-le-nouvel-ambassadeur-ne-...

Extraits traduits sur le Post :

Boillon à table : "une prière pour les martyr de la révolution tunisienne, et que nous ayons une pensée pour les familles des victimes et des martyrs."

Boillon s'énerve et veut un "aked thika", un contrat de confiance.

Journaliste : "comment se profile le futur des relations politiques entre la France et la Tunisie après la prise de position surprenante dès le début de la révolution, que ce soit de la part du président Sarkozy ou de la ministre des affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie?

Boillon :"La vérité est que la France souhaite commencer une nouvelle page avec la nouvelle Tunisie, c'est une nouvelle ère, et la France est confiante dans l'avenir de la Tunisie"

Journaliste :"s'agit-il de réparer les erreurs du président Sarkozy? surtout que vous êtes l'un de ses plus proches collaborateurs et que le président français vous affectionne particulièrement?"

Rires de Boillon : "merci"

Journaliste :"On avait reproché à l'ancien ambassadeur, Pierre Ménat, de n'avoir pas été attentif aux signaux de cette révolution, votre mission étant de réinstaurer la confiance entre la France et la Tunisie, comment appréhendez vous votre mission vu votre jeune âge et votre place particulière aux yeux du président français?"

Boillon :"Qu'entendez-vous par appréhensions? je ne comprends pas, c'est quoi ces préjugés? je ne mérite pas ça ! laissez-moi d'abord commencer mon travail !"

Journaliste :"Je parle d'appréhensions, pas de préjugés"

Boillon :"Appréhensions, mais vous m'insultez ! Comment pouvez-vous me dire ça? je suis le nouvel ambassadeur, je viens d'arriver, et je n'apprécie pas ces questions! ça c'est vraiment... mais qu'est ce que c'est que ça? vous devez me respecter ! ça veut dire quoi appréhensions? c'est quoi ça appréhensions? ... terminé."

Et Boillon se lève de table.

http://www.lepost.fr/article/2011/02/18/2410209_boris-boi...

Voir le texte d’un certain ou certaine Wejdane Majeri et écoutez attentivement les question de la journaliste de France 24 sur une éventuelle démission du ministre de tutelle et de la « cyber activiste » tunisienne sur les conditions de nomination du pauvre Boris.Le petit Boris qui est tombé dans le pire des guêpiers et paye les sottises de la grande sauterelle.

boillon france 24.jpg

  http://www.youtube.com/watch?v=Mnctj6gobEA&feature=pl...

Fin de l’histoire:

excuses boillon.jpg
ambassadeur merde.jpg

 http://www.youtube.com/watch?v=4rBFluDqFsY&feature=pl...

J’ai honte pour eux.Et puisque notre ambassadeur est un paquet de merde,il conviendra de le faire comprendre aux paquets de merde qui veulent entrer chez nous pour y foutre la merde et profiter des cons qui acceptent de voir leur ambassadeur insulté de la sorte.

Complément d’information :

http://www.france24.com/fr/20110217-fr-entretien-boris-bo...

Moralité:

Le pauvre Boris est une victime collatérale des errements récents de nos dirigeants dans la crise tunisienne et surtout des gaffes et bourdes de sa ministre de tutelle.Dans ces conditions,il n’aurait pas du convier cette pappardelle de journalistes si tôt.Sans doute,l’effet du syndrome sarko.Faire vite à tout prix.

Les tunisiens n’ont pas encore avalé les frasques aériennes et vacancières et surtout pas son offre de service à Ben Ali de la grande sauterelle.Il n’ont pas encore avalé l’attitude de nos gouvernants,il eut été plus sage de rencontrer d’abord les forces politiques du pays avant de se laisser aller à des déclarations de principe qui pour l’heure sont perçues comme des provocations.Reste que rien ne justifie d’insulter notre ambassadeur car en le faisant on insulte aussi la France.

Que les tunisiens soient en colère après M.Sarkozy et sa tapisserie qui se prend encore pour une grande ministre cela peut se comprendre.Piéger et insulter notre ambassadeur reste inacceptable.Et jamais nous aurions du nous excuser car après tout ce ne sont pas deux journalistes,française ou tunisienne,qui font la politique étrangère de notre pays.Ni quelques bloggeurs,quelques adeptes de facebook.

Nous sommes aujourd’hui affaiblis et déconsidérés.Au Maghreb et Moyen Orient,ce sont deux bien mauvaises postures.,Notre ambassadeur a proposé quelques solutions intéressantes pour le peuple tunisien dans le cadre d’échanges plus positifs pour ce dernier en terme de visas par exemple,il a exprimé une autre vision de nos échanges et de notre vision de la « révolution » du jasmin.Qui cela gêne-t-il ?

Force est de constater que les erreurs de nos gouvernant vont ouvrir tout grand le secteur Maghreb à d’autres puissances,les américains par exemple qui ont tout intérêt dans cette affaires,politique,géostratégique et économique.Obama a su prendre quelque avance diplomatique sur nous.Les Chinois sont à l’affût comme ils le furent en Algérie et tout prêt à saisir leur part du gâteau économique.La Tunisie a grand besoin de partenaires économiques d’importance pour assurer la nouvelle phase de son développement,seule garantie de la réussite de la mise en œuvre d’ une réelle démocratie,seule rempart à l’islamisme.

La France,dans la situation actuelle de ses relations avec la Tunisie nouvelle,pourra-t-elle relever ce défi,j’en doute.M.Boillon a été envoyé en Tunisie pour tenter de le relever comme il l’a fait en Irak.La aussi bizarrement,il s’est opposé aux américains.Bizarre,vous avez dit bizarre comme c’est bizarre.

 

C’était le temps de Boillon la vedette ! :

http://www.tv5.org/TV5Site/webtv/video-7804-Boris_Boillon...

http://www.leparisien.fr/politique/boris-boillon-la-franc...

 

Toute les manipulations sont bonnes dans un pays totalement désorganisé et je reste persuadé que notre ambassadeur ne convient pas à certains lobbies.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu