target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

20/10/2014

Aubry:Simple renfort des frondeurs,c’est triste!

Aubry :Simple renfort des frondeurs,c’est triste!

Après plusieurs mois de silence, Martine Aubry s'est attaqué à la politique du gouvernement dans le JDD du dimanche 19 octobre. Trois questions à Laurent Baumel, député PS frondeur d'Indre et Loire, sur ce retour.

 

LCP.fr : Que pensez-vous des propos de Martine Aubry dans le JDD ?

Laurent Baumel : Elle dit des choses très convergentes avec celles que nous avons pu dire depuis des mois et elle apporte à ce discours un poids politique lié aux fonctions qu’elle a occupé, une crédibilité, qui permet de sortir notre mouvement de la fausse marginalité dans laquelle on voulait l’enfermer. Il est arrivé qu’on nous dise que nous étions des gauchistes irresponsables et que nous divisions la gauche, ce sont des objections qu’il est plus difficile de faire à Martine Aubry.

LCP.fr : Certains aujourd’hui la voit comme la nouvelle chef de file des frondeurs, êtes-vous d’accord avec cette analyse ?

Laurent Baumel  : Cela n’a pas beaucoup de sens sur un plan concret. On n’est pas en train de préparer une élection présidentielle. Autant avant 2012 on se mettait devant un tel ou une telle au PS parce qu’on devait avoir un candidat à la fin, autant là, je ne dis pas que ce sujet ne viendra pas mais on a un autre enjeu à plus court terme, c’est de rectifier la politique que l’on mène au pouvoir. Notre enjeu à nous c’est d’être le plus nombreux et le plus impactant possible pour exercer une pression qui obligera le président à revoir sa politique. Martine Aubry est un renfort de poids mais on n’est pas dans une logique de construction d’une campagne électorale.

LCP.fr : Un partenariat est-il donc possible ? Allez-vous signer sa contribution aux États généraux du PS ?

Laurent Baumel : Ce qu’elle a dit hier dans le JDD, nous on le dira demain pour expliquer notre vote sur le budget, donc il y a des convergences qui vont se voir. Après il y aura un congrès du PS en 2015 je pense, on verra si ses forces se regroupent. Je ne signerai pas sa contribution parce qu’il s’agit de gens qui sont proches d’elle depuis longtemps, ce qui n’est pas forcément mon cas. C’est bien qu’il y ait des gens qui ne la signent pas aussi mais qui disent la même chose, cela montre qu’on est divers dans nos origines et nos parcours, mais qu’on se retrouve.

Propos recueillis par Julien Diaz


15/06/2014

Parti socialiste:Faut faire du ménage…

Parti socialiste:Faut faire du ménage…

«Le risque de voir Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle de 2017 existe» et «oui, la gauche peut mourir», a-t-il lancé devant ses camarades réunis à la Maison de la Chimie à Paris.

«Nous sentons bien que nous sommes arrivés au bout de quelque chose, au bout peut-être même d'un cycle historique pour notre parti»

Nous devons nous réinventer. Et nous réinventer dans un contexte particulier: l'exercice du pouvoir, faute de ne l'avoir pas fait dans l'opposition",

«La reparlementarisation à outrance des institutions n'est pas tenable.»

 

Ce n’est pas la gauche qui va disparaître mais l’avatar de la SFIO que veulent ressusciter les fameux fraudeurs,pardon frondeurs.Le retour aux pratiques de la IV ème république,voila le seul objectif.Quand M.Baumel affirme,sans honte,que ce n’est pas au président de la république à décider de l’orientation politique cela signifie qu’il n’y a pas de risque de disparition de la gauche mais d’une certaine gauche,celle de papa,celle de Mme Aubry.La Gauche de celles et ceux qui n’ont jamais accepté les principes de la V eme république.M.Baumel confond Président de la république et secrétaire du parti socialiste,Francois Hollande ne serait,selon ces fadas,un simple président du conseil à la botte du Parti socialiste.Il est manifeste que soit il n’a pas  compris que la gauche avait gagné la présidentielle,soit qu’il veut sciemment saboter le deniers années du quinquennat pour faire le lit de qui,on ne sait pas encore mais ce prurit pour des primaires n’est pas innocent.M.Maurel fait une erreur magistrale dans son analyse de la primaire,le candidat du PS n’était pas le président sortant.

La gauche italienne est passée par ces tempêtes successives, manifestement en Italie comme en France certains responsables de gauche ne supportent pas d’être au pouvoir.Le ménage a été fait au sein de la gauche transalpine,les réformismes ont gagné.Ils ont mis le temps,ont essuyé des échecs retentissants face à un clown ce qui était pire sauf si on considère que Mme Le Pen pourrait être ce clown.

Aujourd’hui la gauche italienne semble avoir trouvé son chemin après M.Letta,voila le beau Renzi…nouveau champion de la gauche européenne qui vient de débarrasser l’Italie du populiste de service en lui infligeant une gifle bien méritée…aujourd’hui c’est la droite en Italie qui mange son pain noir…

La gauche française serait elle devenue à l’instar des gredins de l’autre coté de la barrière,la gauche la plus bête du monde.On peut le craindre.

Reste qu’en politique comme en météo après la pluie vient le beau temps.Ce qui est important de savoir comment et quand va revenir le beau le temps.Ca c’est le travail de M.Valls et du courant réformiste qui pourrait se créer autour de lui et du président de la république.

Quoiqu’il en soit M.Valls a tout intérêt à reprendre quelque positions sérieuses émises par ces frondeurs,adeptes me semble-t-il de coproduction parlementaire ,tant vantée par M.Copé et oubliée une fois de plus par lui et ses complices,en particulier celle qui concernent une meilleure répartition des aides aux entreprises.Il est vrai qu’il existe un risque au plan de l’égalité devant l’impôt et le risque de faire retoquer par le conseil constitutionnel,il n’en pas moins vrai qu’en politique il est de bon ton de trouver des solutions et pas de se coucher devant quelque contingences qui pourraient nous coûter quelques milliards pour aucun résultat.S’il faut être ferme avec les grévistes de la SNCF qui font grève pour rien puisqu’ils ont négocié cette loi avec le secrétaire d’état Cuvillier,il n’est pas moins que les français apprécieraient sans aucun doute qu’on soit aussi ferme avec M.Gattaz.Je note que quelques assauts de certains ministres et surtout les positions de M.Berger ont provoqué une réponse salutaire de M.Gattaz et 24 négociations de branche ont été engagées au grand dam de celles et ceux qui prétendent que le pacte de responsabilité c’était fini.

Courage M.Valls,les français peuvent vous soutenir si vous savez le juste chemin.

 
PS : conseil national d'un parti très divisé par leparisienAFP

 

Complément:

http://www.lefigaro.fr/politique/2014/06/14/01002-2014061...

 


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu