target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

02/09/2012

Marseille:C’est Papy Mougeot…

Marseille:C’est Papy Mougeot…

Quel est le con qui est allé réveiller Gaudin...

gaudin zsp.jpg

http://www.bfmtv.com/societe/marseille-maire-veut-etre-co...

Roland Blum:"le Comité interministériel est inutile.

« Visiblement Monsieur AYRAULT connait mal Marseille et plutôt que des critiques incohérentes, nous attendons de lui des actions concrètes. Pourquoi n'a-t'il pas placé notre ville dans sa totalité́ en Zones de sécurité́ prioritaires comme il l'a fait pour Lille ?
Qu'attend-il pour envoyer à Marseille des effectifs de policiers supplémentaires ?
Que fait-il pour donner à la justice les magistrats dont elle a besoin au moment où sa Garde des Sceaux va vider les prisons de leurs délinquants ?
Il est temps que Monsieur AYRAULT prenne conscience qu'il est Premier ministre et qu'il doit prendre des décisions sans même attendre un Comité interministériel inutile."

http://www.maritima.info/depeches/politique/marseille/156...

La police marseillaise défend son bilan dans la lutte contre les trafics.

Tout en se disant "conscient que ces règlements de comptes donnent une très mauvaise image de la ville",M. Gardère, installé il y a un an par l'ex-ministre de l'Intérieur, Claude Guéant,et dont le gouvernement a démenti vendredi des rumeurs de remplacement, a fait état d'une "nette amélioration sur un certain nombre de données, en particulier les vols à main armée, les vols avec violence, même les cambriolages".

Même son de cloche à la PJ. "Sur les deux ou trois dernières années, nous avons résolu 50% des dossiers" de règlements de comptes, a affirmé à l'AFP un de ses responsables locaux, citant le meurtre d'un jeune de 17 ans à la kalachnikov le 22 décembre au bas d'une cité, élucidé "15 jours plus tard".

Autre affaire marquante, qui a donné lieu à deux incarcérations le 27 juillet, le triple homicide des Pennes-Mirabeau, entre Marseille et Aix-en-Provence, où trois cadavres avaient été retrouvés calcinés dans une voiture le soir de Noël.

Concernant les stupéfiants, 470 trafiquants ont été interpellés depuis janvier, fait valoir la PJ, qui estime que, paradoxalement, ce sont ces arrestations, "en aiguisant de nouveaux appétits et en déclenchant la reprise en main des trafics", qui expliquent la multiplication des règlements de comptes.

Parallèlement aux enquêtes de la PJ, la Sûreté départementale mène depuis octobre une véritable guerre de positions avec "deux à trois descentes quotidiennes dans les 25 cités emblématiques de Marseille et sa périphérie", où se nichent les trafics, assure-t-on.

Une pression policière qui, depuis janvier, a permis de saisir près d'une tonne de cannabis et "192 armes longues, dont 31 kalachnikov et 95 armes de poing", selon la préfecture

"Si l'on veut significativement améliorer les performances de la PJ, il faut augmenter ses moyens humains et matériels", estime pour sa part le sociologue Laurent Muchielli, directeur de l'Observatoire de la délinquance en Paca à l'Université de Provence. Alors que les politiques récemment mises en œuvre à Marseille ont consisté à renforcer les effectifs des policiers en tenue, la police municipale et la vidéosurveillance, ce qui "rassure la population mais ne permet de lutter que contre la petite délinquance de voie publique".

http://www.marseille.maville.com/actu/actudet_-La-police-...

Sentant sans aucun doute que la situation lui échappe Papy Gaudin réagit.On a envoyé un adjoint pour le réveiller hier soir,et depuis il s’excite comme un petit fou.Une entretien dans le Figaro hier,et cette rafale d’aujourd’hui.On a commencé avec M.Blum,qui connaît M.Blum,qui,je cite,nous sort la sérénade,pardon,l’élément de langage du jour : »Pourquoi n'a-t'il pas placé notre ville dans sa totalité́ en Zones de sécurité́ prioritaires comme il l'a fait pour Lille ?...Mieux,il donne des ordres à M.Ayrault.Un Comité interministériel ça ne sert a rien pour ce monsieur.Eh oui,il n’y a pas de problèmes sociaux dans les cités de Marseille,le maire a tout  règlé,il n’y a pas de problèmes d’éducation et de suivi scolaire dans les cités de Marseile,M.Blum les a réglés…moi quand je vois des reportages sur ces cités,j’ai peur.Je sais que ce sont pas les maires et responsables municipaux qui sont responsables de l’etat de délabrement dans lequel elles se trouvent,il n’en demeure pas moins que de l’avis général de la populaion le maire a totalement abandonné ces qurtiers populaires (sic).Un récent reportage de M.Moati sur la campagne législative 2012 se passait à Marseille.Il faut voir l’ambiance qui règne à l’UMP Marseille,il faut voir les candidats ou candidates qui sont présentés par ce parti dans cette ville…FN light ou pas light…

Les cités c’est les socialistes,point barre.Ce sont de immigrés,ils votent,de toutes façons à gauche….Immuable vote des immigrés pour la gauche qui entretient tous les fantasmes.Reste qu’en 2007,la majorité des immigrés(sic) avaient voté pour Nicolas Sarkozy.

Le candidate UMP Nora Remadnia Preziosi qui affrontait Mme Andrieux s’est fait écharper par l’excellent candidat du  Front national…ça se comprend quand on connaît la personne et visionnait sa campagne…tu ne pas aller te faire élire dans les cités populaires (sic) avec une Rolex au poignet et des sacs de marque au bras…

Mme Preziosi se croyait au Cercle des nageurs

C’est cela la première explication à la situation sociale dans ces quartiers,la sécurite est un autre problème.Hier autre petit détail,reportage sur une cité,tranquille,qui souffre d’une invasion de moustiques assez méchants .Personne ne s’en occupe….Personne est responsable.Pour information,ce reportage est disponible sur FR3,si le maire de Marseille veut bien le regarder au lieu de raconter des balivernes sur la disposition geographique des zones de sécurité prioritaires.A vouloir utiliser absolument les éléments de langage fournie par Copé pour se faire bien voir,on se prend les pieds dans le tapis.M.Gaudin,à une semaine d’intervalle,utilise les mêmes arguments que M.Estrosi qui manifestement a du être calmer par M.Manuel Valls lors de son rendez-vous dont nous n'avons pas de confirmation officielle.

Venons aux détails :

La ZsP de Lille concerne un quartier (quartier Moulins)et non la ville de Lille.M.Gaudin et ses amis mentent effrontément:

zsp.jpg

Quant  à l’argument selon lequel le ministre de l’intérieur aurait favorisé des élus socialistes,il relève du comique troupier.Vous croyez que ca fait plaisir a un élu de voir sa circonscription,son quartier mis ou zone de sécurité.Vous croyez que ca fait plaisir à la  population de ces zones,aux patrons qui y investissent tant bien que mal…Si ce sont des élus socialistes ou de gauche qui sont élus dans ces quartiers c’est que les élus de droite n’y sont pas.Ce n’est pas un problème de préférence mais de conditions sociales et de compositions sociologiques.Quand on regroupe toutes les difficultés dans un quartier,il semble normal que cette population soit portée vers des candidats qui défendent les plus défavorisés,c’est aini.Que M.Gaudin change de politique et de candidats.Tout cela M.Gaudin le sait,il n’aucun élu dans les quartiers visées par cette disposition.Lui il est élu des quartier qui n’en ont pas besoin de zones de sécurité…Il faudra nous expliquer comment et pourquoi M.Muselier s’est fait viré aux dernières élections…le plèbe avance…Papy Mougeot balise…

Depuis ce matin(1 er septembre) les journalistes racontent de grosses bêtises,cela ne l’étonne pas de cette chaine où on cherche les journalistes comme les aiguilles dans une botte de foin.Les zones qui recouvrent une ville ou un village comme par exemple Vauvert,St Gilles,Gardannes,Bouc Bel Air – peu comparables à Marseille nous serons d’accord - sont des zones sous responsabilité de la gendarmerie. M.Gaudin le sait parfaitement,les préfets sont parfaitement informés et je ne doute pas que le maire de la première vile des Bouches du Rhône ne soit pas en contact permanent avec son préfet…

Qu’il faille déclarer toute la ville de Marseille zone de sécurité prioritaire est d’abord une ineptie,une impossibilité matérielle – M.Gaudin et son adjoint Blum devaient se souvenir qu’ils ont soutenu un président et un gouvernement qui a supprimé plus ou moins 10 000 postes de fonctionnaires de policiers.S’il nous donne une solution budgétaire pour les réengager,elle sera bien accueillie.Cette demande démontre aussi que M.Gaudin et ses adjoints un peu excités n’ont rien compris à la mise en œuvre de ces zones :il ne s’agit pas de déployer des policiers en tenue,s’il vous plait pour mettre  du bleu dans les rues,sport favori de M.Guéant et qui satisfaisait Papy Mougeot il y a peu mais de concentrer tous les moyens,sociaux préventifs et de sécurité publique sur une zone prioritaire.A la limite,le Comité interministériel raillé par l’éminence grise de M.Gaudin serait le début du début d’une mise en œuvre d’une grosse zone de sécurité comportant des secteurs prioritaires choisis  selon des impératifs les uns sociaux,d’autres d’ordre éducatifs,d’autres plus sécuritaires.Une agglomération telle que Marseille ne peut être considérée  comme prioritaire sur toute son étendue.Ou alors M.Gardère est un menteur,ce qui m’étonnerait venant d’un préfet de le république dont on connaît la probité et honnêteté intellectuelle.Qui ne m’étonnerait pas venant de certains élus,surtout à Marseille,ville où l’exagération est un mode vie.Ainsi aujourd’hui ces beaux messieurs payent leur incurie et veulent mettre sur le dos des socialistes et la gauche,les républicains qui n’ont cessé de demander de cesser celte politique catastrophique à terme.Ce terme est arrivé.

On a réglé les problèmes du centre ville en particulier les arrachages de colliers ,les cambriolages et autres méfaits mais pas les règlements de compte qui me semblent-t-il ne seront jamais réglés tant que le clan qui veut faire sa loi n’aura pas gagner.Je joindrai en fin de billet un entretien accordé par M.Bauer qui livre une analyse parfaite de la situation dans ces quartiers(1).Ne pas régler ce genre de crimes peut être aussi un choix,il court dans la ville le bruit selon lesquels certains prétendraient,Papy Mougeot et ses petits copains en tête de peloton,que tant qu’il se canent entre eux on s’en fout.C’est aussi le sentiment des marseillais,je peux vous l’assurer.

Sauf que dans le dernier cas,ce qui a mis la sénatrice  socialiste à cran c’est que la voiture attaquée était suivie par un marseillais,un ami de la sénatrice,qui rentrait chez lui après son travail et a pris 14 balles dans sa voiture…

Revenons à M.Gardère,voici ce qu’il déclare à qui veut bien l’entendre :

Marseille "ville paisible avec assez de policiers" selon le préfet Gardère

http://www.bfmtv.com/societe/marseille-ville-paisible-ass...

Il semblerait que M.Gardère ait exclu de sa constatation les quartiers situés dans la prochaine zone prioritaire…

Si préfet  délégué pour la défense et la sécurité à Marseille le dit c’est que c’est vrai,il reste un problème dans les quartiers choisis par le ministre et ses services,cela est indiscutable.Reste que d’installer une zone prioritaire de sécurité sur la totalité du territoire d’un ville paisible et qui dispose d’assez de policiers serait une grosse bêtise au risque de priver d’autres secteurs qui en auraient vraiment besoin.Alors qu’est ce qui motive la mascarade de M.Gaudin.il a peur de perdre sa mairie,où est passé M.Muselier premier adjoint,l’UMP compte –t-elle continuer à mentir à nos compatriotes pour s’exonérer de ses précédentes responsabilités.Du culot,il faut en avoir pour venir réclamer des effectifs à un ministre de gauche alors qu’on a sacrifié le service public le important pour nos concitoyens après la santé…

On vient donner des leçons…

Les français sont-ils dupes de ces manœuvres permanentes.Pas un jour sans communiqué incendiaires,du Rove  à la petite semaine…un Tea party de pacotille voila ce qu’est devenu l’UMP sous la houlette du dégarni…

Les français n’ont pas besoin de tels fadabraques qui ne pensent qu’à se faire élire en 2017,et pour cela ils sont capables de tout.

Nous avons d’autres chats à fouetter…

A lire….

http://www.marsactu.fr/politique/un-associatif-agresse-en...

http://www.marsactu.fr/politique/une-candidate-ump-nexclu...

A voir….

http://www.youtube.com/watch?v=SUI3uL2qWaY&feature=re...

(1)

bauer marseille.jpg

http://www.dailymotion.com/video/xt6a0t_il-y-a-a-marseill...

 

27/10/2011

Guéant: « Pirouette-cacahuète » fait son livre blanc

Guéant: « Pirouette-cacahuète » fait son livre blanc

police de contact.jpg

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/10/26/le-livre...

Le Livre blanc sur la sécurité dresse en creux un bilan contrasté de la stratégie mise en œuvre depuis dix ans dans ce domaine.AFP/PIERRE ANDRIEU

Peut-on encore innover quand, comme Nicolas Sarkozy, depuis dix ans, on occupe, directement ou indirectement, le terrain de la sécurité ? C'est la question que l'on peut se poser à la lecture du Livre blanc sur la sécurité publique pour les dix ans à venir, remis officiellement au ministre de l'intérieur, Claude Guéant, mercredi 26 octobre.

Même si le Livre, commandé fin janvier par Brice Hortefeux, alors ministre de l'intérieur, ne constitue pas un avant-programme pour 2012, les coordinateurs - le préfet de police, Michel Gaudin, et le président de l'Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale, Alain Bauer - sont deux piliers du dispositif en place depuis 2002.

Le texte dresse néanmoins, en creux, et malgré les limites de l'exercice - une commande ministérielle -, un bilan contrasté de la stratégie en œuvre depuis dix ans. La "réactivité [des forces de l'ordre] et les bons résultats associés depuis le début des années 2000 n'ont pas toujours suffi à améliorer la perception, par la population, d'un climat de sécurité", est-il estimé dans le premier chapitre, consacré à la sécurité quotidienne.

Pour y remédier, le document prône donc la mise en place d'une "police de contact" – évitant le terme de "proximité" (il n'apparaît qu'une poignée de fois). Saluant au passage la stratégie déployée depuis avril avec les patrouilleurs, les auteurs défendent "l'immersion dans le quotidien de la population", "fondamentale". "Le contact établi dans le cadre de la prévention doit être systématisé", et "cette fonction de 'contact-protection' doit donc être évaluée à sa juste mesure".

Dans les quartiers sensibles, "les forces de renfort de type 'lutte contre les violences urbaines' (…) apparaissent comme plus anxiogènes et apportent une perception négative du quartier où elles sont déployées". C'est donc les brigades spécialisées de terrain, attachées à un territoire sur lequel elles sont quotidiennement présentes, qui doivent être privilégiées.

"Policiers et gendarmes doivent se révéler capables d'entretenir une relation de confiance avec la population, dans toutes ses composantes", résument MM. Gaudin et Bauer dans l'avant-propos. Mais attention, il ne s'agit pas d'appliquer une "doctrine" "trop rigide ou schématique". Il faut donc "une déclinaison locale guidée par l'intelligence du terrain". De même, les auteurs mettent en garde contre "tout déséquilibre", "les différentes missions de police étant complémentaires".

Après les lourdes réformes de structure mises en œuvre depuis 2002, notamment le rapprochement police-gendarmerie et les polices d'agglomération, les nouveautés du Livre blanc sont donc plus techniques, mais pas forcément moins ambitieuses : valorisation des métiers de la sécurité publique (plus de la moitié des policiers) et plus particulièrement de l'accueil du public, dans une institution qui survalorise la police judiciaire et le terrain ; adaptation territoriale de fond aux agglomérations, mais aussi à l'émergence des communautés de communes, sur lesquelles le ressort des brigades de gendarmerie devrait se calquer; réduction d'un quart des forces mobiles (CRS et gendarmes mobiles); création d'un grand fichier de police "reposant sur l'image du visage".

Un point n'a pas fait l'unanimité : l'attribution à la gendarmerie de départements entiers, lorsque le chef-lieu est peu peuplé. Ça tombe bien, le ministre y est opposé, estimant que, si, "au plan national, la République tient à l'existence de deux forces – une civile et une militaire –, il est bon que cette déclinaison territoriale demeure".

Alors, peut-on encore innover sur la sécurité ? La réponse est… compliquée. Par sa défense d'une relation apaisée des forces de l'ordre avec la population, et d'une "police de contact", le document prend, par un subtil effet de balancier, le contre-pied du ministre de l'intérieur de 2002, Nicolas Sarkozy, fossoyeur de la police de proximité mise en place par le gouvernement de Lionel Jospin en 1997.

Mais il entérine, au fond, la volonté d'accalmie gouvernementale sur ce front, seize mois après l'échec politique du discours du président de la République sur la lutte contre l'insécurité, à Grenoble, le 30juillet 2010.

Laurent Borredon

CONTACT [kon-takt' ; quelques personnes prononcent kon-ta ; prononciation correcte, mais peu usitée] s. m.

 1°  État de deux ou plusieurs corps qui se touchent. Point de contact, point par lequel deux corps se touchent.

Terme de géométrie. Contact du premier ordre, le contact simple, consistant dans un seul élément commun. Contact du second ordre, communauté de deux éléments.

Terme de physique et de chimie. Action de contact, phénomène de contact, action, phénomène qui se passe au contact des corps.

Terme de médecine. Dans les maladies contagieuses, contact immédiat, l'attouchement d'un malade atteint d'une de ces maladies ; contact médiat, l'attouchement, non du malade lui-même, mais des objets qui l'ont touché.

 2°  Par extension, relation, rapport. Le commerce met en contact les peuples les plus éloignés. Le contact du monde.

Point de contact, sentiment, idée par lesquels des personnes se touchent, s'accordent.

PROXIMITÉ [pro-ksi-mi-té] s. f.

 1°  Voisinage d'une chose à l'égard d'une autre. Avoir une chose à sa proximité, à proximité. ♦ Quand Jupiter et Saturne sont dans leur plus grande proximité, qui est de 150 millions de lieues, FONTEN., Newton. ♦ Ma maison est fort agréablement située, à la proximité des spectacles, des promenades et de la Bourse, PICARD, Provinc. à Paris, I, 7 ♦ De 1806 à 1826, la plus grande proximité de Jupiter à la comète n'a été...., DAMOISEAU, Instit. Mém. scienc. t. VIII, p. 217

Contact et proximité,quelle différence.5 ans pour en revenir a la police de proximité,quel beau résultat.Encore un me direz-vous.Encore un oui,mais un de plus.C’est cela qui est grave.

Graves aussi sont les mensonges que l’on nous a assénés pendant ces 5 ans.En effet,si M.Bauer,grand adepte des positions de M.Sarkozy en matière de sécurité – son inspirateur peut être – préconise dans son livre blanc –tombé à pic mais sans effets à cause de la crise de l’euro,c’est que le même nous a menti dans ses critiques de la police de proximité.

Reste que par les réductions drastiques des effectifs dans la police nationale,à cause des multiples atermoiements sur le mode de déploiement de notre police,on a privé non seulement cette future police de contact d’effectifs mais aussi découragé les policiers qui y été affectés – on se souvient du cinéma de M.Sarkozy à Toulouse – tout en décourageant ceux qui sont affectés,eux,par ce « tourneboule » qu’est devenu la stratégie de lutte contre le délinquance de voie publique de notre gouvernement et des clowns qui se sont succédés au ministère de l’Intérieur.

Un livre blanc au bout de 5 ans était-il bien utile si ce n’est que pour attester de l’échec de la politique menée depuis 5 ans.

L’échéance présidentielle arrive à grand pas,les socilaisdtes ne sont plus ceux qu’ils ont été dans les  années passées,les maires socialistes sont plus affutés que les pitres du type Estrosi,il était temps pour notre gouvernement – l’Observatoire de M.Bauer n’en est qu’un appendice – de dresser l’inventaire de ces échecs et nous raconter un nouveau conte de fée sur ce qu’il faut faire aprés.Aprés nous avoir dit ce qui n’a pas été fait pendant 5 ans, les erreurs commises par les saltimbanques et leurs serviles serviteurs oubliées,nous devrions logiquement – selon eux – les remettre en selle pour les  cinq prochaines années.Une autre période d’essai en somme…

Ca va, Messieurs Mesdames,on a assez donné. Votre période d’essai s’achève,vous serez remerciés.

Ce qui m’étonne de la  part de ces gens là ,c’est qu’il sont pourvus d’un culot sans bornes et d’une maestria certaine à prendre les gens –les français - pour des ânes…

Le coup de pied de l’âne,ils le recevront en 2012…En mai d’abord,le reste aux législatives.

Cela leur donnera le temps,5 ans c’est long,pour peaufiner leur politique de lutte contre la délinquance et à nous à un peu de répit à ne plus les entendre nous débiter leurs balivernes.

04/05/2010

La sécurité,c'est sèrieux.

 

jpg_bauer_jpeg-bf46a.jpgLes problématiques de la polique sécurité,de la lutte contre la délinquance vous intéressent.Voila qui satisfera votre curiosité.

Les auteurs sont reconnus pour leurs compténces.

Le sujet est brulant et important.

Voila donc ce fameux rappport....

rapport bauer.jpg

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu