target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

27/07/2010

Chronique d'un pays qui fut le mien!

Lu dans le Point du 26 juillet 2010.

bac grenoble.jpg

« Depuis vendredi, un SMS circule sur les téléphones portables de tous les policiers de France : " Les effectifs BAC- Grenoble ont été mis en repos de force par le préfet et obligés de quitter la région avec femmes et enfants. La BAC étant impliquée dans la mort du braqueur, les bruits courent que ses amis ne vengeront sa mort que par la mort d'un BACman au lance-roquettes si nécessaire."
Depuis l'embrasement la semaine dernière de la cité de La Villeneuve à Grenoble, après la mort d'un jeune braqueur tué dans une course-poursuite avec la BAC, les esprits s'échauffent dans la police.
En effet, selon des écoutes téléphoniques et des tuyaux recueillis auprès d'informateurs, plusieurs policiers de la BAC locale feraient l'objet d'un contrat. Une menace suffisamment sérieuse pour que le ministère de l'Intérieur ait mis sous protection ces policiers et leurs familles. Sur les 45 hommes de la BAC de Grenoble, la plupart ont obtenu d'être mis "au repos" et certains d'être mutés. Pour les remplacer, on a fait appel à d'autres BAC, notamment celles de Lyon et de Marseille. Ont été également déployés sur place, le RAID (Recherche Assistance Intervention Dissuasion), le GIPN (Groupe d'intervention de la police nationale) et la BRI (Brigade de recherche et d'intervention).

La hantise de la Place Beauvau est d'avoir un policier au tapis, ce qui pourrait déclencher une grève générale alors que les troupes sont à cran. Ainsi le SMS conclut : "Comme l'État n'est pas capable d'assurer la protection de ses fonctionnaires, il organise leur fuite. Ne prenez plus de risques pour un État qui ne peut garantir la sécurité des premiers de ses défenseurs. Faites passer."
D'après nos informations, un lance-roquettes circulerait actuellement dans la cité de La Villeneuve. Craignant qu'il ne soit utilisé contre l'hôtel de police, la sécurité a été renforcée autour cet immeuble. »

http://www.lepoint.fr/societe/isere-un-contrat-sur-les-po...

Et aussi:

bac parisien.jpg

http://www.leparisien.fr/faits-divers/policiers-menaces-d...

Et encore:

http://www.rtl.fr/fiche/5946139146/menacee-la-bac-de-grenoble-est-mise-en-conge.html

 

http://www.lepost.fr/article/2010/07/27/2165365_des-policiers-places-sous-protection-il-vaut-mieux-que-la-bac-ne-revienne-plus-dans-le-quartier.html

Commentaires et questions à nos  chers dirigeants :

  • *Qui fait la loi en France et qui décident de martre des fonctionnaires de police en repos force et en éloignement de résidence?
  • *Qui tirent sur la les forces de l'ordre dans une quasi impunité en sachant que la riposte légitime *des fonctionnaires - tirés comme des lapins- leur vaudrait plus d'ennuis que s'ils était morts.
  • (Voire les témoignages des policiers ayant vécue les événements de Villiers le bel sur la réaction de leur ministre et hiérarchie.)
  • *Qui doit décider de l'utilisation des armes,en cas d'agression caractérisée,par les forces de police engagées dans la poursuite de jeunes délinquants munis de fusils d'assaut et gilet pare-balles?

Réponses :

Mme Boudada  mère,Mme Boudada  épouse de et tous les malfrats de la création,de Grenoble et de ses environs et tous les insurgés de tous poils qui vont,dorénavant,pouvoir à loisir s'envoyer SMS et coup de mobile pour menacer n'importe quel policier qui aura fait son devoir....

Cat enfin soyons un peu sérieux quel est l'Etat digne de ce nom, quelle société digne de ce nom peut accepter que ses policiers puissent se voir menacés alors que ces derniers agissent au nom de ce même état,de cette même société et devoir aller se cacher sur ordre.On sait que certains policiers n'ont pas apprécié les décisions de leur hiérarchie.

Loin de vouloir mettre en danger la vie de ces fonctionnaires et de leur famille,je pose la question essentielle:que fait la police?Qu'a-t-on fait de notre police ?

Oui que fait la police qui n'est même plus capable de défendre ses propres fonctionnaires.

Les dirigeants de notre pays qui parlent de guerre à la délinquance comme si pour eux la guerre - pour certain ils n'ont même pas fait leur service militaire - n'était qu'un mot,un discours aux troupes comme ils le font en Afghanistan quand 11 parachutistes français s'étaient mettre au tapis à cause des carences de nos dirigeants qui ne comprennent pas qu'à la guerre c'est les autres qui meurent .Pas eux.Un ministre qui reste ¼ heure sur le théâtre d'opération - la cité Villeneuve à Grenoble -,un président de la république qui effectue ses visites en banlieue de nuit,ils peuvent en parler de guerre.La  guerre, ce n'est pas eux qui la font....

Reste que ceux d'en face qui  écoutent ce langage,eux il la veulent la guerre....Il nous la font déjà,à certains égards puisqu'ils - les jeunes - sont parvenus à nous faire perdre la seule chose qui nous reste :l'honneur.Quel est l'honneur d'un état qui plie  sous la pression de quelques énergumènes qui cassent tout, brûlent des véhicules ,tirent sur nos policiers et plus grave empêchent l'état d'intervenir où et quand  bon lui semble.

On se souvient des grands discours tant du Méprisant que ses spadassins sur le fait que la république est chez elle partout et qu'il n'y a pas de  non-droit.Ben,oui Messieurs,il y en une - au moins- la cité Villeneuve à Grenoble,pire la ville de Grenoble en fait car rien n'indique  le lieu ou les insurgés souhaitent se « payer un BAC man ».

Grenoble et sa périphérie sont donc devenues une zone dangereuse pour nos fonctionnaires de police.....Une zone ou le droit des insurgés prime puisque nous sommes sous la crainte de voir un véhicule de la BAC se faire RPGiser...

Voilà où nous en somme arrivés.

Je voudrais rappeler a certains qu'il y a loin où la police étaient confrontésàa ce genre d'événement .C'était pendant la guerre d'Algérie .La guerre,pas le maintien de l'ordre.

Voila qui devrait faire réfléchir ceux qui à force de faiblesse ou de grands discours nous ont amenés à cette funeste situation.

Pour conclure,compte tenu du fait que nos insurgés ont indiqué qu'ils voulaient venger leur sympathique copain en se faisant un flic,il est donc clair que tout flic de la  BAC sur la zone de Grenoble est une cible désignée...Et pas forcément ceux qui en ont été éloignés....Nous allons devoir renouveler toutes les BAC der France au moindre incident,nous allons laissé décider des mutations de nos fonctionnaires  quelques excités qui se prennent pour Geronimo.  Il faut donc leur envoyer la Cavalerie...

Et si Elizabeth Levy avait raison

A ce sujet,ce matin sur RMC plusieurs auditeurs - pas excités - l'ont évoqué....Allez consulter les messages qui suivent l'article du Point.

La guerre,c'est l'armée qui la fait,pas la police.

Un petit complément sur les fait qui se sont déroulés pendant la fusillade qui a occasionné la mort de M.Boudada.Ce brave garçon plein d'innocence et de fusils d'assaut....

CCF27072010_00000-1.jpg

 

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu