target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

12/12/2014

Chère madame Aubry….

Chère madame Aubry….

 

hollande,valls,macron,aubry,guedj

La régression sociale,c’est 5 millions de chômeurs en permanence,avec un stock incompressible laissé en héritage à la gauche chargée de faire des miracles après le désastre;

La régression sociale,c’est 10 millions de français qui ont perdu tout espoir de sen sortir;

La régression sociale,c’est la disparité entre notre pays et ses voisins en terme emplois des jeunes;

La régression sociale,c’est la perte de tout espoir pour des millions de français de réussite destinés à alimenter les bataillons d’emplois précaires et de CDD à vie;

La régression sociale c’est d’empêcher celles et ceux qui veulent travailler sans rien demander aux autres;

La régression sociale,c’est de tout discuter,tout contester avant d’avoir essayé;

La régression sociale,c’est d’empêcher d’avoir accès aux biens de consommation qu’on réserverait à certains qui eux n’ont pas besoin d’en faire plus.La consommation n’est pas un péché,empêcher de consommer c’est un crime,ainsi votre grande tirade n’a pas lieu d’être quand on a des millions de pauvres,salariés ou non,qui ne peuvent pas consommer selon le minimum de leurs besoins ;

Enfin transformer le texte de la loi Macron en débat de civilisation me semble relever du besoin de perdre son temps,option incompréhensible en ses temps où notre pays doit accélérer…

 

Il est vrai,chère madame,qu’avec des alliés comme M.Guedj,vous êtes certaine de faire avancer notre pays.

 

gudj france 5.jpg

http://www.france5.fr/emissions/c-a-dire/videos/113412611...

10/12/2014

Loi Macron:Que Mme Aubry s’occupe de son loup,elle évitera le flou….

Loi  Macron:Que Mme Aubry s’occupe de son loup,elle évitera le flou….

aubry sort du bois.jpg

« Je combattrai cette régression pour notre société au niveau national, comme dans ma ville. »

Le travail du dimanche serait donc selon la maîtresse d’œuvre de l’accord PS /Verts,de triste mémoire,qui nous avait déjà démontré le grand sens de l’intérêt général de l’ intéressée et surtout de  son sincère désir de voir François Hollande accéder à la présidence de la république,une régression sociale sans précédent !

Que répondre à ce genre d’inepties qui ne servent qu’à se distinguer et faire du buzz.

Et à mettre le premier ministre dans l’embarras….

D’abord c’est une insulte aux milliers de français qui travaillent le dimanche dans la vente de meubles,dans les zones et centres commerciaux qui sont pour la plupart ouverts le dimanche,dans les Usines Center et centres de déstockage.

C’est  aussi une insulte au bon sens car qui ale droit d’empêcher un salarié de travailler y compris le dimanche s’il est volontaire,si  les conditions lui conviennent et si cela correspond à son équilibre tant familial que social.

Que Mme Aubry ne veuille pas du travail du dimanche –pardon de passer de 5 à 12 dimanches -c’est son problème ,le problème de celles et ceux qui ont fait un principe de ne pas travailler ce jour la et de la refuser aux autres qui ne leur demandent rien.on refuse tiout sans demander l’avis de celles ceux qui veulent eux travailler le dimanche pour des raisons qui les regardent.De quel droit vient on parce qu’ on est un responsable politique interférer dans la vie et les choix personnel de nos compatriotes.

M.Macron propose un choix,une possibilité pas une obligation au contraire de ce que prétend Mme Aubry dans sa tribune publiée par le Monde de ce soir. « Les Français dans leur majorité veulent sans doute pouvoir commercer, y compris le dimanche, mais une majorité encore plus grande d’entre eux ne veulent pas être contraints de travailler le dimanche. » Ecrire cela est un mensonge.

Qui a le droit d’empêcher de travailler …

Qui a le droit d’empêcher un salarié de mettre un peu de margarine dans sa purée…

Mme Aubry,les demagos de la CGT,les pseudos neo cathos de l’ump….

Qu’ils s’adressent d’abord aux principaux intéressés celles et ceux de nos salariés qui eux veulent travailler ce jour là sans pour cela exiger que cela devienne obligatoire pour ceux qui ne le veulent pas !

La loi Macron ne vise pas à généraliser le travail du dimanche.Passer de 5 à 12 dimanches voila une grande affaire,avec des conditions qui empêchent tout abus,qui améliorent les conditions de rémunérations.

Que notre pays se réveille,que les français cessent de se faire dicter leur mode de vie,leur façon de penser que nos femmes et homme politique cessent de nier ce que pensent la majorité de nos compatriotes.

Foutez nous la paix c’est cela que  nous devons gueuler à la face de ces empêcheurs d’avancer.De droite et de gauche,syndicats ou patrons…

Enfin que le figaro se régalent de la nouvelle saillie de madame la maire de Lille démontre s’il le fallait quelle à taper juste.Emmerder Valls et Macron,préparer le congrès sont les seules préoccupations de Mme Aubry.

 

J’ai travaillé pendant 3 ans dans le plus grand magasin de meuble de Paris.Je n’ai jamais si bien gagné ma vie,jamais été si tranquille pour faire mes achats les jours de la semaine où m’étaient accordé mes jours de repos,pas bousculé au restaurant…..et j’en passe des meilleurs.

Puis,j’ai été responsable d’une chaîne de magasins situés dans des centres commerciaux ouverts le dimanche,jamais je n’ai entendu un des responsables de ces magasins se plaindre de travailler le jour du Seigneur.


20/10/2014

Aubry:Simple renfort des frondeurs,c’est triste!

Aubry :Simple renfort des frondeurs,c’est triste!

Après plusieurs mois de silence, Martine Aubry s'est attaqué à la politique du gouvernement dans le JDD du dimanche 19 octobre. Trois questions à Laurent Baumel, député PS frondeur d'Indre et Loire, sur ce retour.

 

LCP.fr : Que pensez-vous des propos de Martine Aubry dans le JDD ?

Laurent Baumel : Elle dit des choses très convergentes avec celles que nous avons pu dire depuis des mois et elle apporte à ce discours un poids politique lié aux fonctions qu’elle a occupé, une crédibilité, qui permet de sortir notre mouvement de la fausse marginalité dans laquelle on voulait l’enfermer. Il est arrivé qu’on nous dise que nous étions des gauchistes irresponsables et que nous divisions la gauche, ce sont des objections qu’il est plus difficile de faire à Martine Aubry.

LCP.fr : Certains aujourd’hui la voit comme la nouvelle chef de file des frondeurs, êtes-vous d’accord avec cette analyse ?

Laurent Baumel  : Cela n’a pas beaucoup de sens sur un plan concret. On n’est pas en train de préparer une élection présidentielle. Autant avant 2012 on se mettait devant un tel ou une telle au PS parce qu’on devait avoir un candidat à la fin, autant là, je ne dis pas que ce sujet ne viendra pas mais on a un autre enjeu à plus court terme, c’est de rectifier la politique que l’on mène au pouvoir. Notre enjeu à nous c’est d’être le plus nombreux et le plus impactant possible pour exercer une pression qui obligera le président à revoir sa politique. Martine Aubry est un renfort de poids mais on n’est pas dans une logique de construction d’une campagne électorale.

LCP.fr : Un partenariat est-il donc possible ? Allez-vous signer sa contribution aux États généraux du PS ?

Laurent Baumel : Ce qu’elle a dit hier dans le JDD, nous on le dira demain pour expliquer notre vote sur le budget, donc il y a des convergences qui vont se voir. Après il y aura un congrès du PS en 2015 je pense, on verra si ses forces se regroupent. Je ne signerai pas sa contribution parce qu’il s’agit de gens qui sont proches d’elle depuis longtemps, ce qui n’est pas forcément mon cas. C’est bien qu’il y ait des gens qui ne la signent pas aussi mais qui disent la même chose, cela montre qu’on est divers dans nos origines et nos parcours, mais qu’on se retrouve.

Propos recueillis par Julien Diaz


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu