target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

10/06/2009

UMP:Rififi au ministère de l'interieur

mamsarkozyrupturepastradz6.jpg

MAM contre-attaque

Michèle Alliot-Marie n'a pas du tout apprécié que Sarkozy critique son bilan Place Beauvau,le 20 mai,au cours d'un conseil retreint sur la sécurité.Elle y voit une volonté de la  « déstabiliser ».

« On n'a rien à me reprocher,a-t-elle  affirmé le 27 mai,devant ses conseillers. Je fais mon boulot à l'intérieur depuis deux ans comme je l'ai fait pendant cinq ans à la Défense,en respectant scrupuleusement les souhaits et demandes du président. ».

Et MAM de poursuivre : « Sarko sait très bien que si problèmes il y a ils ne viennent pas de moi :le loi Gendarmerie,dont je demande depuis six mois l'inscription à l'ordre du jour du Parlement,ne l'a toujours pas été.D'où le retard .Or ce n'est pas moi qui décide de l'ordre du jour,mais Matignon. »

Matignon et,pour être plus précis ,Sarkozy.C'est en effet le conseiller parlementaire de l'Elysée,Olivier Biancarelli,qui a fait retirer de l'ordre du jour de l'Assemblée l'examen du projet Police-gendarmerie.

Pour faire place aux lois sur l'audiovisuel et sur le téléchargement via internet,jugées prioritaires.Ce qui n'empêché pas Sarko,bien entendu,de faire porter le képi à MAM.C'est le privilège du chef.

 

Vu dans le Canard enchainé du 3 juin 2009

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu