target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

11/03/2014

Sarkozy :Que M.Collard s’occupe de ses affaires locales au lieu d’insulter la Garde des Sceaux.

Sarkozy:Que M.Collard s’occupe de ses affaires locales au lieu d’insulter la Garde des Sceaux.

collad rigola.jpg

Au royaume des rigolos,les bigleux sont rois

Gard : à Saint-Gilles, bras de fer entre Gilbert Collard et son ex-directeur de campagne

Midilibre.fr

11/03/2014, 10 h 56 | Mis à jour le 11/03/2014, 14 h 43

Gilbert Collard a indiqué qu'il avait viré son directeur de campagne Alfred Mauro. Mais ce dernier ne donne pas exactement la même version. (CAPTURE ECRAN)

Gilbert Collard, le candidat aux municipales de Saint-Gilles (Gard) du Rassemblement bleu marine (RBM) a indiqué qu'il avait viré son directeur de campagne Alfred Mauro. Son deuxième depuis le début de l'année puisqu'il en avait déjà fait de même avec Philippe Ascensio. Alfred Mauro, lui, donne une autre version.

La campagne des municipales n'est pas un long fleuve tranquille pour Gilbert Collard, candidat du Rassemblement bleu marine (RBM) à Saint-Gilles (Gard). En effet, le célèbre avocat a confirmé ce mardi 11 mars à Midi Libre qu'il avait viré son directeur de campagne Alfred Mauro, coupable à ses yeux d'avoir été condamné "à six mois de prison pour abandon de famille et pour des violences envers les forces de l'ordre (...) Si on veut faire le ménage à Saint-Gilles, il faut le faire d'abord chez soi."

Collard : "On essaye de déstabiliser ma liste. Il y a un combat de ragots"

Seul souci pour Gilbert Collard : Alfred Mauro figure en cinquième position sur la liste déposée en préfecture du Gard, car il lui avait promis un poste d'adjoint. Après Philippe Ascensio,Gilbert Collard se sépare donc en quelques mois de son deuxième directeur de campagne. Elle n'est pas de tout repos pour le député RBM. "On essaye de déstabiliser ma liste. Il y a un combat de ragots", a t-il souligné. 

Mauro : "Je ne peux plus travailler avec un homme qui a un sur-moi démesuré"

Alfred Mauro, qui pourrait bien être élu conseiller municipal le 30 mars prochain sur la liste Collard sans être accepté par ce dernier, a donné une toute autre version sur sa page personnelle Facebook. En résumé, c'est lui qui a décidé de partir. "Je ne peux plus travailler avec un homme qui a un sur-moi démesuré" a-t-il écrit.

alfred mauro.jpg

En ce qui concerne la condamnation pour violence envers les forces de l'ordre évoquée par Gilbert Collard, Alfred Mauro a tenu à préciser à Midi Libre qu'ils s'agissait d'une "violence verbale pour une altercation avec un gendarme qui a eu lieu en 2004" et pour laquelle il a été condamné à une amende. L'ex-directeur de campagne a également souligné que son procès pour "abandon de famille" est actuellement jugée en appel.

Mauro : "Je n’acceptais plus d’ignorer certaines compromissions"

Gilbert Collard "nous sort ça comme par hasard de son chapeau, au moment où je lui annonce ma démission" a déclaré Alfred Mauro. "Il met ça en avant aujourd’hui pour faire croire que c’est lui qui me vire parce que je n’acceptais plus d’ignorer certaines compromissions" poursuit-il.

Selon Alfred Mauro, le mandataire financier de Gilbert Collard, Sophie Legoff, qui est également l'épouse de l'ex-directeur de campagne, aurait demandé lundi au Préfet du Gard a "être démise de ses fonctions".

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu