target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

07/06/2012

Eh,Jean Luc va jouer au bac à sable avec ta copine Marine…

Eh,Jean Luc va jouer au bac à sable avec ta copine Marine…

ayrault melu.jpg

http://videos.tf1.fr/jt-20h/le-20-heures-du-6-juin-2012-7... (11:04)

« Si nous sommes,je ne sais pas 15 à 20% (…)si vous avez une proportion pareille de gens qui votent pour le Front de Gauche,c’est qu’ils veulent que le programme du Front de Gauche soit appliqué… » il poursuit sur « je suis un gentil garçon… ».

Il en est sur M.Mélenchon,que tous ses électeurs veulent l’application du programme qu’il a défendu lors des dernières élections présidentielles et qui à coup sur le même pour ces présentes législatives.Ils le connaissent son programme…la régularisation des sans papiers ,la convocation d’une, constituante,tous les électeurs de M. Mélenchon sont d’accord.On n’attrape pas les mouches avec vinaigre dit on,M.Mélenchon a bien attrapé ses électeurs avec des leurres…le smic à 1700€ sur 5 ans est-il écrit dans son programme mais quand il en parle c’est tout de suite…Moi je suis d’accord pour un smic a 1700€ en 2017…

Quand à cette affirmation sur ces 15 ou 20% de voix que son parti obtiendrait à l’issue de cette élection législative,il exagère…..Pour l’instant le Front de Gauche est crédité dans les sondages de 7 à 8.5 %,il ne va pas nous refaire le coup du 3 ème homme.M.Mélenchon n’atteindra jamais les 15 ou 20% qu’il évoque,il le sait parfaitement.Non,il pense faire pression sur le gouvernement et le président de la république.Le couplet du gentil garçon qui ne l’ouvre pas et pourtant il pourrait parce que,d’aprés lui,ce serait lui et ses électeurs qui ont fait élire François Hollande ne rime à rien.Il confond Marine et François,ce n’est pas la même cour de recréation.D’abord,il a fait son cirque – j’y va ,j’y va pas - alors qu’il ne risquait rien dans cette circonscription sauf à se faire battre au premier tour par le candidat socialiste,ensuite je crois comme de nombreux électeurs de cette circonscription qu’il est venu se faire de la pub dans un bac à sable à sa mesure et avec une « complice » objective à sa mesure….Si Marine Le Pen n’était pas tombé dans le panneau ,il suffisait d’ignorer M. Mélenchon au lieu de lui donner une telle importance en multipliant,en plus,les erreurs tactiques impardonnables compte tenu de son expérience en la matière.Le coup du faux tract,il parait qu’il y en aurait d’autres sur le marché si j’ose dire,est une erreur monumentale et risque de lui coûter cher… Lui coûter cher aussi ce cirque ambulant qu’est devenu cette circonscription à exaspérer de nombreux électeurs  qui ont déjà assez souffert des magouilles d’une certaine gauche profiteuse .Cirque ambulant qui la dévalorise au plan national,comment confier la présidence de la république à une lutteuse de fête foraine….Elle est redevenue le temps d’une élection législative la fille de son père !

Dommage pour elle…

Le meilleur exemple de cette situation quelque peu délicate pour Marine Le Pen se retrouve dans le débat organisé par France 3 nord.Une foire d’empoigne entre les 2 belligérants ,des candidats des autres partis qui tentent de débattre des vrais problèmes de  cette circonscription et les deux autres qui s’écharpent et se moquant à tour de rôle de l’un et ou de l’autre.L’autre prétentieux qui prend de haut le candidat socialiste alors qu’il est sur les lieux depuis à peine un mois,il va bientôt nous faire croire qu’il est a né a Hénin Beaumont.

Lamentable et une bien piètre manifestation de ce qu’est le combat électoral selon M. Mélenchon et Marine Le Pen.Je les mets dans le même sac,vous l’aurez compris.

melen le pen.jpg

 

http://www.dailymotion.com/video/xr9tgg_j-l-melenchon-deb...


M. Mélenchon veut faire perdre la gauche.Pas à cette élection,il ne le peut pas car malgré tous les commentaires sur le manque de vague rose,la gauche gagnera cette législative.Le PS ,selon moi,a tout intérêt à obtenir une majorité absolue et à pour le moins bien faire comprendre aux Verts qu’ils sont élus grâce à la gentillesse coupable de Mme Aubry…Il faut être très clair avec le amis de Mme Duflot sinon les petites élucubrations écologistes se multiplieront.Avec moins de 3% des suffrages  à la dernière présidentielle,je pense que plus de modestie devrait être de mise.Enfin,le problème des écolos peut être réglé assez facilement par une menace sur les listes municipales…Reste M. Mélenchon.

Une règle permanente :ne rien céder sinon la gauche ira aux pelotes.L’expérience gouvernementale de gauche modérée et intelligente que veut tenter François Hollande doit réussir sinon ce n’est pas M. Mélenchon qui récoltera la mise en 2017,au contraire de ce qu’il croit et organise,c’est Marine Le Pen…

Que M. Mélenchon fasse son cirque,passée la période électorale,sauf s’il est élu,on l’oubliera.Reste qu’il faudrait que le candidat PS soit devant lui au premier tour,ce tout ce que l’on peut souhaiter .

Les dernières nouvelles du front…

meluch 52.jpg

fig comm.jpg

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/06/06/97001-201206...

Important de noter la remontée du candidat socialiste

Lu en commentaires (20 minutes):

melenchon,marine len pen,ps

Avec ça tu peux croire en l’avenir radieux pour notre pays.Les blondes au pouvoir,le brunes au goulag

 

Merki Mme Aubry,merki M. Mélenchon…

Merki Mme Aubry,merki M. Mélenchon…

Comment la gauche risque de perdre une circonscription avec 40.5% des suffrages au premier tour

La gauche en grand danger sur la 1° circo des P.O.

1 ere po.jpg

 

La première circonscription tient toutes ses promesses. Oui, il y aura du suspense. Et peut-être même des grosses surprises. Le sondage Ifop/Fiducial concernant le 1er tour de dimanche porte les ingrédients d'un second tour explosif.

Crédité de 23 % d'intentions de vote, le candidat Front national devrait passer l'obstacle et être confronté au sortant UMP qui prend la tête avec près de 30 %. Reste une inconnue, et de taille : la gauche. Représentée par deux candidats - un PS et un Front de gauche -, se qualifiera-t-elle dimanche soir ? Et si oui, qui la représentera ? Dans cette hypothèse, les sondeurs donnent pour l'instant l'avantage au socialiste.

1/ Le sortant UMP Mach bousculé

Qu'ils sont loin les 46,56 % réalisés par Daniel Mach au 1er tour des législatives 2007. La vague rose déferlant jusque sur ce territoire, les sondés accordent un frêle 29,50 % au député UMP sortant. Pas assez pour aborder le second tour sereinement. Mach prend bien sûr la tête, recueillant 82 % des bulletins Sarkozy du 1er tour de la présidentielle, 20 % des voix Bayrou, 11 % du vote Le Pen et même 10 % de Mélenchon, mais seulement 66 % de ses électeurs du 1er tour de 2007.

Comme attendu, le maire de Pollestres aborde un second tour difficile face à un candidat frontiste dopé aux intentions de vote et, selon les sondeurs, face à un troisième adversaire issu d'une gauche qui peine à désigner son représentant.

2/ Aliot aussi haut que Le Pen
Pour l'Ifop, Aliot a déjà gagné. Du moins son pari d'arriver devant les candidats de gauche. Il se paie au passage le luxe d'afficher des intentions de vote équivalentes au score réalisé sur cette circonscription par Marine Le Pen (23 % contre 23,64 %). Bref, Louis Aliot a de quoi s'enfiévrer à la lecture du sondage. Il se glisse entre une droite à qui, de facto, il taille des croupières et deux candidats de gauche. Une configuration idéale pour le n° 2 du FN qui ne doit ce score qu'à la fidélité de l'électorat frontiste (84 % de voix Le Pen, 95 % de voix 'Aliot-2007') que Mach et sa sensibilité 'Droite populaire' n'ont pas séduit. Le compagnon de Marine Le Pen et conseiller régional fait le plein, le meilleur score FN du département, et valide son ticket pour un second tour dont il sera l'arbitre incontesté.

3/ Avantage PS en cas de triangulaire
Commençons par l'hypothèse optimiste pour la gauche : il y aura un candidat au second tour. Un léger avantage de 2 points (peu significatif pour l'Ifop) va au socialiste Cresta qui recueille 20 % d'intentions de vote contre 18 % au Front de gauche. Car malgré un Jean Vila très au-dessus du score réalisé ici par Mélenchon à la présidentielle (18 % contre 11,97 %), le maire de Cabestany reste derrière Jacques Cresta. Le socialiste surfe sur la vague rose et le 'vote utile' qui donnerait une majorité à Hollande à l'assemblée, principal argument de campagne des socialistes. Avec ses 20 %, il peut espérer figurer au second tour.

Vila n'abandonne certainement pas tout espoir d'y accéder aussi, mais à la lecture du sondage, ce sera plus difficile. D'ici dimanche, l'un des deux peut se détacher et provoquer une triangulaire. Reste à savoir lequel.

4 /Gauche : le risque d'élimination
La lecture du sondage permet aussi d'envisager l'hypothèse pessimiste pour la gauche. A savoir, son absence au second tour. Dimanche, tout sera question de participation. Si les électeurs se mobilisent peu, la gauche pourrait rater la marche et ne pas passer ce premier tour. Le PS donné à 20 %, et encore plus le Front de gauche donné, lui, à 18 % ne sont qualifiés qu'in extremis sur le papier. Une participation en deçà de 59 %-60 % et la gauche disparaîtrait du paysage. Au premier tour des dernières législatives, en 2007, la participation avait été de 59,19 % sur cette circonscription.


http://www.lindependant.fr/2012/06/06/1er-tour-le-fn-pass...

Grave cette circonscription, très grave.Pensez que M.Aliot réalisait un score de 6.74% en 2007,aujourd’hui il est en à 23%...Si le pari de M. Sarkozy et son compère Copé de vouloir siphonner les voix du FN par un discours buissonnier avait été un echec,en voila un désaveu sans appel.Desaveu également de l’antienne qu’on nous sert à grand renfort de commentaires de spécialistes et expert de tout poil :le France serait définitivement à droite….Une circonscription bien ancrée à  droite au demeurant -l’UMP réalisait en 2007 le score de 46.56% - est prête à basculer à gauche au bout de 5 ans de mandat du petit au grand pied et de son serviteur local,député de la droite populaire en plus.Sans les embrouilles entre Mme Aubry et M. Mélenchon,le tour était joué et sans l’apport des voix du FN au regard des résultats du 1er tour.40.5% pour la gauche pour à peine 30% pour l’UMP…

Que de beaux résultats pour l’UMP à la mode Copé.

31/05/2012

Mélenchon aboie,La Marine passe…

Mélenchon aboie,La Marine passe…

M.Mélenchon parle trop à tort et à travers,défaut majeur en politique!

tract melu.jpg

melu bourdin.jpg

http://www.dailymotion.com/video/xr79gy_bourdin-2012-jean... (11 :40)

«Ça s’appelle de la fausse propagande et ça peut couter l’inéligibilité à Mme Le Pen car c’est interdit dans notre pays de distribuer des tracts pour les autres».

 

La vérité de M. Mélenchon est un peu différente de la vérité vraie (sic).Seul le mot « votons » est équivoque,ce sera sans doute l’argument de M. Mélenchon si plainte il y a réellement.

Ce que risque Le Pen après la diffusion d'un faux tract


La patronne du Front national a très peu de chances de se voir frapper d'inéligibilité suite à la diffusion d'un faux tract visant Jean-Luc Mélenchon, mais pourrait se voir infliger une amende allant jusqu'à 3750 euros.

Jean-Luc Mélenchon a porté plainte contre Marine Le Pen pour infraction au Code électoral après la diffusion d'un faux tract par l'équipe de la candidate frontiste dans la 11e circonscription à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), où ils sont tous les deux candidats aux législatives. «Cela va coûter très cher à Marine Le Pen, elle risque l'inéligibilité», affirme le Front de gauche. «Mélenchon devrait apprendre à lire le Code électoral», rétorque le Front national.

Il est en réalité peu probable que la patronne du Front national se retrouve interdite d'élections législatives à cause de ce faux tract. On y voit le visage de l'ex-candidat Front de gauche à la présidentielle sur un fond vert et blanc qui rappelle les couleurs de l'islam. À sa gauche, une phrase tirée de son discours de Marseille du 14 avril: «Il n'y a pas d'avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb.» Juste en dessous, un slogan: «Votons Mélenchon!» et une phrase rédigée en caractères arabes, écrite à l'envers et avec des fautes, qui est la traduction de l'appel au vote. «L'inéligibilité est encourue en cas de fraude, notamment financière, mais cela ne s'applique pas ici», indique Philippe Bluteau, avocat à la cour d'appel de Paris, spécialiste en droit électoral.

L'invalidation de l'élection peu probable

Si Marine Le Pen est élue députée en revanche, l'élection pourrait être invalidée, explique l'avocat au barreau de Lyon Arnaud Pélissier. «En cas de faible écart entre les candidats, comme c'est souvent le cas lors d'élections législatives, la justice examine les manœuvres susceptibles d'influencer les électeurs.»

Mais une invalidation semble peu probable, car la justice prend en compte le délai et la possibilité de répondre. «Si on a le temps de répondre, de se défendre et d'expliquer aux électeurs ce qui s'est passé, la justice estime qu'il n'y a pas eu de réelle influence», précise Arnaud Pélissier. «Nous avons déjà vu des affaires similaires deux jours avant le scrutin, et le juge a estimé que le délai était suffisant». «Dans la mesure où Jean-Luc Mélenchon a pu répondre de manière proportionnée et a donné sa version des faits, Marine Le Pen ne risque rien», estime Delphine Krust, avocate spécialiste du droit électoral.

L'électeur doit pouvoir choisir en connaissance de cause

En déclarant «J'assume ce faux tract» sur le plateau de Canal+ mercredi soir, paradoxalement, Marine Le Pen a arrangé son cas. La justice estime qu'une élection peut être invalidée si le choix de l'électeur est fait à partir de fausses informations. En assumant son faux tract, elle dévoile la vérité et l'électeur peut faire son choix en pleine connaissance des enjeux. Plus difficile pour l'avocat de Mélenchon de plaider l'influence après cela.

Marine Le Pen a également pris ses précautions et a déclaré l'opération faux tract dans ses comptes de campagne. Impossible donc de l'attaquer sur le volet financier, à moins que la Commission chargée de l'étude des comptes de campagne ne relève une irrégularité. Impossible enfin de plaider la diffamation au pénal, car les propos imprimés sur le tract sont ceux qu'a tenus Jean-Luc Mélenchon lors de son discours à Marseille le 14 avril dernier.

Reste une ultime option, un dernier écueil que Marine Le Pen n'avait peut-être pas prévu. «L'article L 113-1 du Code électoral prévoit que nul ne peut engager des dépenses électorales pour le compte d'un candidat sans son accord, explique Philippe Bluteau, avocat à la cour d'appel de Paris, spécialiste de droit électoral. Il faudra donc se demander si ce document, qui a toutes les allures d'un tract, qui n'a rien d'infamant ne correspond pas à cette description. Il y a des gens qui ont assumé avoir imprimé ces tracts et les avoir distribués, cela ressemble, à mes yeux, à un engagement de dépenses électorales pour le compte d'un candidat sans son accord.» Ironie du sort, Marine Le Pen pourrait se voir infliger une amende allant jusqu'à 3750 euros pour avoir fait, illégalement, campagne en faveur de son adversaire.

Par Judith Duportail

http://www.lefigaro.fr/politique/2012/05/31/01002-2012053...

Lire aussi:

Le Figaro - Politique _ Le Pen assume son faux tract contre Mélenchon.pdf

Les commentaires ont en général peu amènes à l’égard de M. Mélenchon

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu