target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

04/10/2012

Le patriotisme économique,c'est pas fait!

Le patriotisme économique,c'est pas fait!

bfm 84.jpg

bfm 16.jpg

C'est un sondage immédiat sur BFM TV.On prend ses pincettes et on se pince le nez.Il faudra beaucoup plus de pédagogie à notre gouvernement pour faire admettre aux français que les efforts d'aujourd'hui seront payant demain.C'est aussi un message à ceux qui glorifient l'action de M.Schöder en Allemagne et voudraient l'importer dans notre beau pays..

La France,ce n'est pas l'Allemagne.Le sentiment national en Allemagne n'a rien à voir avec celui que nous connaissons dans notre pauvre pays.L'allemand ne dit pas c'est la sécurité sociale qui paye...les français oui.Les allemands ont un sens aigu de l'état,il est récent il est vrai,pour le servir,chez nous nous avons la fâcheuse tendance à profiter de l'état et de de considérer ne rien lui devoir.

François a beaucoup de boulot du fait que toutes bandes de zozos qui crachent sur l'impots  qu'il auraient à payer tout en bénéficiant de tout ce que financent les impôts payés par les autres.

Pas assez de policiers,pas assez de professeurs à l'école,au collège et au lycée,des universités à la dérive,des services publics payés par l'emprunt....

Voila ce que préfèrent les anti-impôts...les mêmes se plaignant allegrèment de toutes les difficultés supra.

 

28/12/2011

Patrons allemands :bisque,bisque…

Patrons allemands :bisque,bisque…

Ah,ils nous en feront voir de toutes les couleurs,ces allemands !

Selon plusieurs dirigeants de fédération patronale interrogés par l'agence Reuters, la croissance devrait certes ralentir en 2012 tout en restant positive.

2877622.jpg

 Ligne de production de la classe E de Mercedes à Sindelfingen (SIPA)

Outre-Rhin, l'optimisme reste de mise. C'est du moins ce qui ressort d'une série d'entretiens réalisés par l'agence Reuters auprès des dirigeants de plusieurs fédérations patronales et industrielles allemandes. Ces derniers ne croient pas à l'hypothèse d'une entrée en récession de leur pays malgré la crise de la dette qui frappe la zone euro.

Et quand on leur demande s'ils redoutent une disparition de l'euro, ils répondent majoritairement "non", même s'ils reconnaissent que la crise de la dette constitue une menace majeure pour la croissance et la stabilité en Europe comme aux Etats-Unis.

"Nous nous attendons à un ralentissement économique mais pas à une récession", souligne, par exemple, Hans-Peter Keitel, le président de la fédération industrielle BDI. A ses yeux, un tel ralentissement est "un phénomène normal" après deux années de forte croissance. Mais il se dit confiant pour 2012. Même son de cloche du côté de Hans Heinrich Driftmann, le président de la chambre de commerce et d'industrie DIHK. qui prévoit même "une croissance de 2% l'an prochain." De quoi, selon lui, assurer de nouvelles créations d'emplois. 

"La croissance sera là en 2012, même s'il est possible qu'elle soit peu inférieure à celle de 2011" estime Otto Kentzler, président de la ZDH, l'une des principales fédérations d'artisans du pays. 

Ces prévisions optimistes devraient conforter le gouvernement allemand qui continue de tabler sur une hausse du PIB de 1% l'an prochain alors que plusieurs instituts d'études économiques indépendants ont revu leurs prévisions à la baisse ces dernières semaines pour les ramener dans une fourchette allant d'une légère contraction à une croissance un peu inférieure à 1%.

Les patrons allemands semblent notamment confiants dans la capacité de leur pays à continuer à profiter de la croissance dans les pays émergents. Anton Börner, président de l'association d'entreprises exportatrices BGA, estime que les ventes à l'export devraient progresser de "6% environ" en 2012 après deux années consécutives de croissance à deux chiffres.

http://www.challenges.fr/economie/20111226.CHA8619/les-pa...

A lire :

 http://www.challenges.fr/monde/20111222.CHA8580/l-allemag...

29/11/2011

Estrosi:»La France s’en tire mieux que les autres… »

Estrosi:»La France s’en tire mieux que les autres… »

sapin estro ps.jpg

http://www.publicsenat.fr/vod/a-l-heure-du-choix/christia...

 

« La crise de l’euro,c’est la faute de Jacques Chirac et Lionel Jospin… »

Avec ça,t’es sur d’y arriver…

Petite confidence en passant:compte tenu des déclarations de M.Estrosi et de ses collègues de l’UMP,des membres du gouvernement et du président de la république de France,je ne comprends pas pourquoi nous soyons dans une telle panade.

Pour quoi enfin qu’avec un président d’une telle pointure,leader mondial reconnu de tous,à la tête de toutes les initiatives mondiales et européennes notre pays soit à la veille de perdre son AAA et de voir obligé de mettre en œuvre un nouveau plan de rigueur.

Je voudrai,pour conclure,proposer à votre réflexion les tableaux suivants:

fra all distancee.jpg

Chômage:nos courbes respectives se croisent en 2008,l’Allemagne redresse sa courbe de chômage,la notre plonge.

Ce n’est pas la gauche qui est responsable…de cette baisse vertigineuse.

Exportations:nos courbes se croisent en 2002,l’Allemagne s’envole,nous sombrons…notons que le gouvernement Jospin a démissionné le 6 mai 2002.Le reste c’est la droite et Jacques Chirac….Jusqu’en 2011,si mes informations sont vérifiées.

Il a raison M.Estrosi,notre pays s’en sort mieux que tous les autres.De l’Albanie,ça c’est sur.Comparons ce qui est comparable…Merci !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu