target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

22/03/2011

Sarkozy:C’est l’histoire d’un mec qui a tout raté……

Episode : « Cantonales 2011 »

resultas cantonales.jpg

L’UMP a longtemps mis en avant l’argument selon lequel l’élection des candidats socialistes avec les voix du FN,en cas de triangulaires,prouvait de collusion du PS avec le diable.

A défaut d’interrogations sur cette situation abracadabratesque,l’UMP a trouvé l’instauration de la règle des 12.5% d’inscrits pour être qualifié au second tour comme parade.Le pétard était mouillé et l’UMP en a subi les pires dégâts.La manœuvre a fait pschitt.

Aujourd’hui,nombreux sont les duels seront donc arbitrés par les électeurs de gauche,on verra donc des candidats UMP élus grâce aux voix de gauche et d’extrême-gauche,voila donc une étonnante collusion…..Un curieux retournement de l’histoire…

Seront-ils enclins ces élus mi figue- mi-raisin,mi-chèvre mi choux je préfère,à en tenir compte dans leurs choix politiques futurs dans leurs conseils généraux respectifs et ainsi manifester quelques remerciements et respect à leurs nouveaux électeurs salvateurs,tombés à pic grâce à Mme Aubry et ses amis.

Ne nous ne faisons pas trop d’illusions,Copé et sa clique ont démontré hier soir (dimanche)une bien singulière vision de l’éthique en politique en refusant  d’appeler à faire barrage aux candidats FN en cas de duel gauche et ce qui reste de la droite,pardon de l’extrême-droite !

D’autres ont vite réagi,manifestant une position différente du patron de l’UMP,en contradiction avec ce dernier et surtout avec le président de la république qui a confirmé une fois encore aujourd’hui le principe suivant:pas d’accord avec le FN,pas de front républicain.

Mme Fillon s’y est mis.Pecresse aussi.Qui croire dans ce parti,il faudra nous le dire.

Je note que le commentateur permanent de la vie politique,notre benêt local,ne s’est pas manifesté.Et pour cause,vous trouverez dans le billet « le clone de Christian Estrosi vous parle » la retranscription de la réponse du suppléant de M.Estrosi - M.Ginesy - lors du débat sur la chaîne locale ce dimanche soir.

Quelle belle unité que voila !

Demeure une question essentielle ou plutôt un constat amer:faire barrage à un parti qui représente prés de 17% du corps électoral dont la candidate est donnée présente au deuxième tour des futures élections présidentielles démontre,s’il le fallait encore,que notre démocratie est bien malade.

Faire barrage au Front national,c’est faire aussi faire barrage à ces électeurs.

Electeurs souverains comme les autres,ni plus ni moins.Belle leçon de république que voila….

La gauche a tort,selon mon humble avis de simple citoyen,de jouer le jeu du front républicain,c’est fort honorable certes mais tout aussi imbécile que suicidaire.Pour trois raisons:

-         selon les classiques de la pratique électorale,au premier tour on élimine,au deuxième,on choisit.Laissez les électeurs choisir librement.

-         Le rejet de la politique de notre président et de sa majorité est largement avéré,il serait inique et anti républicain de ne pas voir ce rejet concrétisé par les urnes.Laissez les électeurs choisir librement.

-         Comment peut-on juguler cette abstention mortifère en biaisant les résultats,en démontrant,maladroitement,une certaine collusion entre les partis établis,faisant ainsi le jeu de celui que l’on veut abattre.

 

Dans la mesure où une partie de la droite dite républicaine ne joue pas le jeu du front républicain,dans la mesure où l’on sait qu’elle n’hésitera pas à jouer avec le feu s’il y a intérêt – intérêt il y a à minimiser la victoire de la gauche au deuxième tour en insistant ensuite sur le fait que c’est la gauche qui,en perdant toutes assises populaires,fait le jeu du Front national.Le flou artistique entretenu par Copé et le président de la république ne poursuit que cet objet.

Pour la petite histoire et pour les amateurs de film de truanderie à la mode Audiard,je voudrai vous rappeler un principe de fonctionnement du milieu - le vrai pas les arsouilles qui dévalisent les vielles dames – « Il n’ya pas de doublures entre sal…. ».Voila qui pourrait servir de principe à nos braves socialistes et mettre au clair la situation avec M.Copé.Sans réciprocité,le Front républicain est vain.

Aussi,je voudrai vous faire partager deux sondages publiés dans les sites de deux quotidiens peu réputé d’être de  gauche:Le Parisien et Le Figaro:

le figaro 22 03 cantonales.jpg

 

http://www.lefigaro.fr/politique/2011/03/21/01002-2011032...

 

le parisien 22 03 cantonales.jpg

 

http://www.leparisien.fr/elections-cantonales/duels-ps-fn...

 

Il y a fort à parier que les électeurs UMP iront rejoindre les rangs des électeurs du FN au premier tour.

 

En tout état de cause,laissons les électeurs manifester leur choix véritable,laissons les manifester leur rejet de l’UMP et de ses dirigeants,ce sera déjà une bonne étape de franchie.Il sera plus facile de passer à la seconde et décisive,je l’espère ,avec une UMP totalement exsangue.

Le petit jeu des gros malins - Copé et Sarkozy - se retournera contre eux si la frange la plus dure de leur électorat se tourne vers le FN en ce deuxième tour.A pendre l’habitude d’entendre que le FN n’a pas d’idées,pas de solutions mais que ce qu’il dit est vrai(sic),on prend l’habitude de voter pour celui qui de toute façon ne pourra pas faire pire que les zozos de la droite dite républicaine,de voter pour celle qui dit et qui pourrait le faire si on lui donnait les moyens.

On prend l’habitude de voter pour ceux qui disent depuis 30 ans ce que disent aujourd’hui nos deux ministre de l’intérieur successifs,je cite «les Français, à force d'immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux.»  et « Ils ont aussi l'impression que cette immigration peut se traduire par des modes de vie qui s'imposent à eux et qu'ils ne souhaitent pas. Nous avons le devoir, nous qui sommes au gouvernement, de prendre en compte cette préoccupation".

On prend l’habitude de voter pour ceux qui disent comme l’actuel président de la république,je cite: «Nous subissons les conséquences de 50 années d'immigration insuffisamment régulée » et « Une situation irrégulière* ne peut conférer plus de droits qu'une situation régulière et légale. ».       

On prend l’habitude voter pour ceux qui disent comme M.Estrosi « Français ou voyou,il faut choisir. »

On prend surtout l’habitude de ne plus voter pour ceux qui ont trop dit et pas assez fait.Pardon,rien fait !

Voila l’impasse de cette stratégie « Buissonnière » qui jette les électeurs de l’UMP - je n’évoque pas ceux qui avaient succombé aux sirènes sarkoziennes en 2007,ceux-là sont déjà partis bien avant – dans les bras musclés du Front national.

A cet égard,je voudrai revenir sur un point qui me parait essentiel dans le débat sur la montée du Front national toute aussi prévisible que dévastatrice.On voudrait opposer à Marine Le Pen une labellisation automatique de tous les autres partis politiques de France et de Navarre comme des partis républicains.Soit.

Reste qu’être républicain impose quelques règles de base dont la première est celle qui est le cœur même de notre république:le souveraineté nationale,la souveraineté popuaire.La volonté du peuple par le peuple et pour le peuple.

S’est-il exprimé le peuple à cette élection?

Oui.On viendra nous dire que le taux de l’abstention très important les rend les résultats peu significatifs.Rien n’empêche les français d’aller voter me semble - t-il sauf le dégout et le découragement et surtout les campagne politique de certains partis – suivez mon regard – à ne pas trop faire voter en ce moment ou a voter paour des candidats factices.

Les français qui ont voté ont voté et c’est  leur vote qui compte pas celui de ceux qui ne sont pas deplacés.Ainsi,il s’avère que la gauche est majoritaire en France et que le parti dominant gouverne en étant minoritaire et sera bientôt dépassé par la droite par le parti de Marine le Pen.Par sa droite ou par sa gauche…..

Une droite républicaine qui fait jeu égal avec un parti fasciste,qui n’a pas de solutions,un parti d’illettrés,voila qui fait fort…Un parti quasi dépassé par le même qu’il avait siphonné en 2007.Voila une belle réussite….après 4 années de mandat….

Sarkozy nous avait promis un UMP à 30%,la voila péniblement à 17%,un ministre de l’intérieur – celui-là je crois qu’il va marquer les annales – obligé de s’emmêler les pinceaux et son boulier à en être ridicule et surtout ridiculisé.

Belle réussite que voila pour ceux qui se voyaient au pouvoir pour 1000 ans.De père en fils.

Un parti qui gouverne avec 17 % du corps électoral,un président qui va bientôt passer en négatif dans les courbes de popularité ne méritent pas d’être sauvés.

Même au nom d’un front républicain présentement désuet et inutile car comme argumenté à l’UMP le sort de l’Etat n’est pas en jeu,les équilibres politiques et institutionnels de notre pays ne sont pas en péril.Au surplus,je pense que quelques conseillers généraux de FN ne feraient pas de mal à certains.

Mme Aubry et ses amis font une erreur d’analyse quant la nature politique de la néo-UMP,rien a voir avec le RPR ou de l’UMP première version.Sarkozy,ce n’est pas Chirac,Copé,ce n’est pas Juppé.

C’est plutôt Berlusconi,si vous voyez ce que je veux dire.Pas au niveau sexuel s’entend….. Marine n’est pas Fini,un peu de patience….Tout vient à point à celui qui sait attendre!

 

Pour conclure,il me semble tout aussi paradoxal de prôner un front républicain alors qu’au fil du temps on condamne à tour de bras les déclarations des uns et des autres des membres du gouvernement ou de l’UMP en les comparant à celles de Marine Le Pen et de son père au nom de la défense des grands principes de la république.Si on juge que les déclarations de M.Guéant sont du même tonneau que celles de Marine le Pen,c’est donc qu’elles sont tout aussi antirépublicaines et condamnables au même titre.Ainsi,le PS va faire élire des candidats qui soutiennent un ministre qui est,à leurs yeux,l’égal ou pire que celle qu’ils portent aux gémonies.

Tout cela au nom de la République.Mais laquelle de république,celle de M.Guéant ?Ou celle de Mme Aubry ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu