target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

19/11/2013

Vous avez le bonsoir du grand Charles...

Vous avez le bonsoir du grand Charles...

 

19-11-2014.JPG


10/10/2013

Sarkozy:Un bel hommage à M.Guaino

Sarkozy:Un bel hommage à M.Guaino...

canard enchaine,sarkozy,guaino


08/10/2013

Sarkozy:Un non lieu déjà bien ficelé…et sans surprise!

Sarkozy:Un non lieu déjà bien ficelé…et sans surprise!

robe juge trouee.jpg

Encore une belle comédie hier en ce jour béni des dieux,pour les amis de l’auguste personne et de sa personne à lui-même ,le juge bolchevique a rendu un non lieu.Belle comédie dis-je car tout cela était prévu de longue date et la péripétie du 24 septembres n’en fut que le dernier élément.

Dés le 18 septembre 2013,le Canard enchaîné annonçait que le juge s’apprêtait à délivrer un non lieu à l’adresse de M.Sarkozy.Ca ne s’invente pas !
 
 
 
Sarko et son juge signent l'armistice
 
Ce devait être le combat ju¬diciaire du siècle,ce sera une piteuse débandade.D'un côté, Nicolas Sarkozy, mis en examen le 20 mars pour abus de faiblesse dans l'affaire Bet-tencourt. De l'autre, le juge Jean-Michel Gentil, à la tête des magistrats bordelais qui avaient osé impliquer l'ancien président de la République. Et puis, d'un coup d'un seul, l'af¬faire fait pschitt. Sarkozy, qui menaçait bien haut de déposer une requête en récusation contre Gentil et ses confrères, y renonce brusquement. Et son avocat ravale sa bavette.
Le méchant juge devient Gentil
Pourquoi cette subite volte-face ? Parce que le juge Gentil, habile à faire courir les ru¬meurs, murmure dans les cou¬loirs que, tout bien réfléchi, il va accorder un non-lieu à Sarko. Sage décision pour éviter la dé¬route, étant donné la maigreur du dossier. Surtout, et plus pro¬saïquement, Gentil guette une belle promotion et sait bien qu'une demande en récusation contre lui ferait tache dans son CV.J'arrête de t'embêter,tu vas jouer dans ton coin : une his¬toire de cour de récré.
Le 13 septembre, lâchés par Me Thierry Herzog, défenseur de Sarkozy, les avocats des autres personnes mises en exa¬men dans l'affaire Bettencourt se sont donc résignés à déposer sans lui cette fameuse requête en récusation. Et tous regret¬tent amèrement de monter seuls au prétoire, d'autant que leurs clients sont moins bien partis que le plus célèbre d'entre eux.
Leur demande s'appuie no¬tamment sur le sévère avis de Gilles Lacan, avocat général à la Cour de cassation, qui ne s'était pas privé, le 18 juin, de fustiger les nombreuses mala¬dresses et erreurs procédurales accumulées par les juges de Bordeaux. Autant de bévues qui rendaient leur entreprise ha¬sardeuse.
Le 24 septembre, on connaî¬tra le sort réservé par la cour d'appel aux demandes en nul¬lité déposées par les mis en exa¬men. Sarko en était. Va-t-il se retirer avant même que le juge Gentil ait signé son non-lieu ?
Je te tiens, tu me tiens... 

sarko gentil.JPG


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu