target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

08/02/2012

Le canard fête l’union de Napoléon avec Bismarck !

Le canard fête l’union de Naboléon avec Bismarck!

canard enchaine.jpg

 

04/02/2012

Heidi,Heido,Heida!

Heidi,Heido,Heida!

 04-02-2012 20;12;37.JPG 

01/02/2012

Le canard:Un président en action jusqu’au bout,le note est salée:6,5 millions d’euros.

Le canard:Un président en action jusqu’au bout,le note est salée:6,5 millions d’euros.

canard 1 2 12.jpg

http://www.lecanardenchaine.fr/une4762.html

Nota:on dit en coulisse que Longuet raconte l’anecdote suivant:Sarkozy aurait convaincu les Indiens et emporté le morceau  en essayant le siège éjectable…

Question:compte de campagne ou pas !

Combien coûtent les vœux de Sarkozy ?

Les vœux du Président coûtent cher : les 11 cérémonies de vœux de Sarkozy de janvier ont coûté 6,5 millions d’euros, rien que ça !

De Metz à Lanvéoc, de Lille à Marseille en passant par Cayenne, tout au long du mois de janvier, Sarkozy a pris son bâton de pèlerin de la bonne année. L’ Elysée a organisé par moins de 11 cérémonies de vœux. Sans compter les 2 prestations télévisées des 1er et 29 janvier ni les 5 sauteries organisées à l’Elysée, où Sarkozy a reçu successivement les parlementaires, les magistrats, les représentants des religions, etc…

En province, il y en a eu pour tout le monde: enseignants, soldats, flics, pompiers, personnels soignants, paysans, chefs d’entreprise… et même les fans de Jeanne d’ Arc. Sarkozy ne s’était jamais autant démené pour souhaiter une « bonne année » à ses « chers compatriotes ». On se demande bien pourquoi.

Officiellement, c’est le Président qui se déplaçait, pas le « candidat présumé ». Même lorsqu’il moque les propositions de l’un de ses adversaires ou qu’il en tance un autre ? Quand le Conseil constitutionnel devra vérifier les comptes de campagne du candidat Sarkozy, il risque donc de souffrir. Au total, la facture des vœux présidentiels s’élève cette année à pas moins de 6,5 millions d’euros.

C’est la 4ème année consécutive que Sarkozy « décentralise » ses vœux. En 2009, il s’était déplacé 5 fois, avec un coût moyen de 17 000 euros par prestation, hors transport. En 2010, la facture grimpe à 45 000 euros la cérémonie, toujours sans le coût des déplacements.

Les chiffres des vœux présidentiels de 2011 n’ont pas été rendus publics et les chiffres pour 2012 ont été estimés par le canard enchainé. Estimation prudente: le montant des amuse-gueules et du vin millésimé 2012 doit avoisiner les 50 000 euros par sauterie.Soit déjà un coût de 550 000 euros.

Manque évidemment, le coût de chacun des déplacements – la plupart du temps aériens – du chef de l’ Etat, de ses troupes, voire des journalistes qui les accompagnent. Manque aussi le montant des moyens humains et des matériels déployés pour chaque voyage.

Pour 10 de ces allers et retours en province, Sarkozy a utilisé un Falcon 7X. Soit une vingtaine d’heures de vol au tarif unique de 5000 euros (prix d’ami du ministère de la Défense). Pour se rendre en Guyane, Sarkozy est monté à bord de son Air Sarko One. Une quinzaine d’heures de vol facturées 20 000 euros l’unité. Le montant total des déplacements atteint donc 400 000 euros. Un chiffre qu’il faut au moins doubler si l’on y ajoute le coût du Spare (l’avion de secours) et du zinc réservé aux journalistes, conseillers, services de sécurité, etc. Soit 800 000 euros. Une somme proche des estimations de la Cour des comptes, qui assure que le coût moyen de la moindre balade élyséenne en France dépasse les 90 000 euros uniquement pour le transport.

René Dosière a établi le coût du déploiement des forces de sécurité lors des déplacements de Sarkozy ( voir Coût des déplacements en avion de Sarkozy et Le vrai coût des déplacements de Sarkozy ). Pour quelques instants passés sur le terrain par Sarkozy, flics et gendarmes sont mobilisés une douzaine d’heures. En général, ils sont un millier à assurer la sécurité du chef de l’ Etat et de sa cour. Soit 450 000 euros la prestation de poulets et pandores. Et donc 4,9 millions pour 11 cérémonies de vœux.

Et puisque Sarkozy trouve que tout est mieux en Allemagne, il pourrait s’inspirer de l’exemple d’ Angela Merkel. Quand la chancelière embarque son époux lors d’un déplacement officiel, celui-ci paie sa place au tarif d’un billet de 1ère classe.

source: le canard enchainé

http://www.impots-economie.com/combien-coutent-les-voeux-de-sarkozy/#more-2747

Nota:M.Goasgen,toujours en verve,a déclaré qu’il valait mieux un président qui bouge qu’un président qui reste dans ses bureaux.On lui répondra que M.Chirac,c’est de lui qu’il est question dans le pique de M.Goasguen,n’avait pas besoin de 10 escadrons de gendarmes mobiles quand il se déplaçait.J’ajouterai à son attention que si M.Chirac a eu la réputation de dépenser pas mal,M.Sarkozy restera le président qui aura trop dépenser…

Et puis un président qui bouge devient vite un président qui a la bougeotte…

Que M.Goasguen se tranquillise,toute action publique a des suites quand celui  qui a péché n’est plus rien…Le temps viendra,ce qui explique les craintes actuelles de certains.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu