target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

04/12/2014

Un bon moyen de claquer le beignet de M.Gattaz….

Un bon moyen de claquer le beignet de M.Gattaz….

 

 

Que M.Macron fasse diffuser largement l’étude dont il est question dans cet article publiée ,cela calmera les ardeurs qui après nous avoir promis jurer 1 millions d’emplois si le gouvernement savait faire les efforts qu’il fallait vient se plaindre des incohérences de ce dernier.M.Gattaz ferait mieux d’inciter ses adhérents à aller chercher des parts de marché,d’innover et de mettre en place un réel dialogue social.Parler du modèle allemand,c’est fort intéressant ,ça fait sèrieux.Le mettre en oeuvre,c’est autre paire de manche.reste que pendant que nos patrons de PME PMI achètent des cadenas allemands pour faire les malins,ce sont les allemands qui leur vendent.Alors où est ce qu'il est le fabricant de cadenas.....français!Il attend que François Hollande lui apporte des commandes sur un plateau tout en lui promettant qu'il baissera encore les charges s'il réussit à les fabriquer!

Je n’ose parler du respect des engagements de chacun de nos partenaires sociaux.Les escrocs cachés sous l’habit de certains journalistes ont oublié que c’est d’abord,il y a plusieurs mois,M.Berger,secrétaire général de la CFDT,qui avait annoncé l’échec du pacte de responsabilité à cause du blocage,je dis moi sabotage,de ce dernier par le MEDEF et par son président.

Alors du calme,les escrocs de information comme les baltringues de bfm,les escrocs de la politique comme M.Douillet,apprenez à lire un interview,cessez de mentir aux français si tant est qu’ils vous écoutent.

Soyez honnêtes devant l'information,vous le devez à vos auditeurs.

Quant aux gredins,ils ne peuvent pas gagner la prochaine partie sans mentir sur ce qu’ils ont fait et ce qu’ils vont faire.


Les entreprises françaises sont peu compétitives parce que mal gérées

Une étude américaine classe au sixième rang sur 20 la qualité du management des sociétés hexagonales, loin derrière les firmes américaines, japonaises et allemandes

 

PAR JÉRÔME BARTHÉLÉMY

Pas un jour ne passe sans que l'on déplore le déficit de com­pétitivité des entreprises françaises par rapport à leurs concurrentes étrangères, en invo­quant le coût

du travail, le manque d'innovation. Mais la (mauvaise) qua­lité de leur management ne serait-elle pas aussi un facteur explicatif de ce décrochage ?

Depuis plus d'une dizaine d'années, une équipe de chercheurs réunie autour de Nicholas Bloom (professeur à Stanford) et John Van Reenen (pro­fesseur à la London School of Econo­mies) étudie l'influence des techni­ques de management sur la performance des entreprises. Leurs re­cherches initiales portaient sur quel­ques centaines de firmes dans quatre pays. Les plus récentes se fondent sur plus de 10 ooo entreprises dans vingt pays. Elles sont riches d'’enseigne­ments pour les sociétés françaises. Avec l'aide d'un cabinet de conseil réputé, Bloom, Van Reenen et leurs collègues ont commencé par dévelop­per une batterie de dix-huit indica­teurs mesurant l'utilisation de trois techniques « de base » dans le do­maine du management.D'abord,

la mise en place d'objectifs (« targets »). L'entreprise se fixe-t-elle des objec­tifs ? Evalue-t-elle si ces objectifs sont atteints ? Prend-elle les mesures qui s'imposent lorsque ce n'est pas le cas ?

Ensuite, la mise en place d'incita­tions (« incentives »). Les employés sont-ils rétribués et promus sur la base de leurs performances ? L'entre­prise cherche-t-elle à attirer et fidéli­ser les employés

les plus perfor­mants ? Sait-elle gérer ses « talents » ? Enfin,

la mise en place de mécanis- mes de suivi de la performance (« monitoring »). La société évalue-t-elle en permanence sa performance ? Utilise-t-elle ces informations

pour améliorer son fonctionnement ?

Lorsqu'on les interroge, près de 80 % des dirigeants répondent que leur firme est bien gérée. Pourtant, c'est loin d'être le cas... Seules 15 % des en­treprises américaines et

moins de 5 % des entreprises dans le reste du monde obtiennent une note supé­rieure à 4 (sur une échelle

de 1 à 5) pour l'utilisation de ces trois techni­ques de management. C'est dommage, car un bon management améliore très sensiblement la performance des en­treprises. Pour chaque point gagné sur l'échelle de 1 à à 5, la productivité aug­mente

 de 23 %, la capitalisation bour­sière de 14 % et la croissance annuelle du chiffre d'affaires de 1,4 % (Bloom, Sadun et Van Reenen, Harvard Busi­ness Review, novembre 2012).

PERFORMANCES MOYENNES

Les résultats les plus récents portent sur un peu plus de 9 ooo PME et en­treprises de taille intermédiaire (ETI) industrielles (Bloom, Genakos, Sadun et Van Reenen, Academy of Manage­ment Perspectives, février 2012). Ils montrent qu'il existe des différences très importantes d'un pays à l'autre. La performance des entreprises françai­ses est moyenne. Avec une note de 3,02 sur 5, elles arrivent à la sixième place sur vingt (ex aequo avec les aus­traliennes, italiennes et anglaises), loin derrière les firmes américaines, japonaises et allemandes... et juste devant les sociétés néo-zélandaises

et mexicaines. Notons également qu'el­les évitent le pire grâce à leur bonne note en matière de suivi de la perfor­mance (3,41 sur 5). La note sur les inci­tations, cruciales pour la performance des entreprises, est particulièrement décevante (2,73 sur 5). Idem pour les objectifs (2,95 sur 5).

Pourquoi certaines sont-elles mieux gérées que d'autres ? Bloom, Van Reenen et leurs collègues propo­sent plusieurs pistes pour répondre à cette question. Certaines explications sont structurelles. Par exemple,

 la fai­blesse des sociétés françaises dans la gestion

des « talents » doit beaucoup à la rigidité de la législation sur le tra­vail. Certaines caractéristiques

des entreprises influencent également la qualité de leur management. Les en­treprises publiques obtiennent les moins bonnes notes, alors que les fi­liales de multinationales obtiennent les notes les plus élevées. Toutefois, la décision d'utiliser (ou de ne pas utili­ser) une technique de management reste largement la prérogative du di­rigeant. Ainsi, les entreprises familia­les obtiennent de meilleures notes lorsqu'elles sont dirigées par un PDG qui n'est pas issu de la famille que lorsqu'il l'est.

On reproche souvent aux entrepri­ses françaises d'être moins compétiti­ves que leurs concurrentes étrangères (et notamment allemandes). Si de nombreux éléments ont été avancés pour expliquer ce déficit de compétiti­vité, la question du management a ra­rement été évoquée. Paradoxalement, le retard français dans le domaine du management est plutôt une bonne nouvelle. Car il est plus facile (et moins coûteux) de mettre en œuvre des techniques de management que d'améliorer la capacité d'innovation ou de remettre à plat la stratégie... Les entreprises françaises ont donc la pos­sibilité d'améliorer rapidement leur compétitivité, à condition qu'elles prennent conscience de leur retard dans le domaine du management. Ce n'est pas gagné ! Comme on l'a vu, la plupart des dirigeants sont persuadés que leur société est bien gérée...

Pour conclure, on peut noter que le management ne se résume pas uni­quement à la mise en place d'objectifs, d'incitations et de mécanismes de suivi de la performance. Il existe bien d'autres techniques. On pourra égale­ment objecter que la mise en œuvre de ces trois techniques a pour objectif d'enrichir les actionnaires au détri­ment des employés. Ce n'est pas forcé­ment le cas. Les entreprises qui utili­sent le plus les trois techniques de management sont également celles qui traitent le mieux leurs employés. Elles sont notamment beaucoup plus susceptibles de leur proposer des pra­tiques de travail compatibles avec leur vie de famille, constate l'équipe des chercheurs américains (Bloom, Kretschmer et Van Reenen, Stratégie Mana­gement Journal, vol. 32, n° 2, 2011).

Jérôme Barthélémy est professeur à l’Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec)

Morano:Les décodeurs en ont loupé une bonne!

Morano:Les décodeurs en ont loupé une bonne!


Morano : si Nicolas Sarkozy "ne rassemble pas... par FranceInfo

 

« Qui décapite les Occidentaux ? C'est ceux qui sont membres du Jihad islamique, donc les partenaires du Hamas. Ce sont les juifs qui décapitent aujourd'hui ? Ce sont les juifs qui ont décapité Hervé Gourdel ? »

A plus informé les habitants de l’état d’Israël sont des israéliens et pas forcément des juifs ,nombreux sont les israéliens d’origine arabe et donc musulmans.il est vrai que l’ump confond arabe et musulman,juif et israélien,c’est bien commode pour tracer le Front national.Bientôt tout musulman sera islamiste et l’ump continuera à suivre comme un toutou les invectives de Mme le Pen…..bien que ses députés se sont abstenus alors que mademoiselle ma nièce voulait voter pour. Au demeurant,je trouve extravagant qu’une personne du niveau de Mme Morano,femme politique responsable,pointure rare,ancienne ministre de la république puisse considérer nos semblables en rapport à leur religion et non à leur nationalité.Il y a fort longtemps que juif n’est plus considéré comme une appartenance nationale sauf par les nostalgiques de qui vous savez.

Il se trouve qu’à l’ump,il reste encore quelques fidèles aux principes de la politique arabe du Général de Gaulle et Poniatowski aura démontré à l’a occasion une ouverture de vue fort appréciable en ces temps où on siffle un premier ministre sur ordre d’un ancien président de la république.

Je rappellerai pour finir à M.Jacob que le conseil constitutionnel n’est pas la poubelle dans laquelle l’ump règle ses comptes à défaut de pouvoir les régler au plan politique.qu’une résolution ne soit pas constitutionnelle dans l’état où les socialistes l’ont présentée c’est possible mais alors il ne faut pas dire en même temps que ce n’est qu’une résolution qui ne sert à rien.Déposer un recours sur un objet parlementaire inutile démontre bien que M.Jacob est tout autant incompétent en comptabilité qu’en procédure parlementaire.compte tenu du fait qu’il faut s’attendre à tout de la part du président du groupe ump et certains de ses administrés(sic),on ne s’étonnera pas d’entendre dans la bouche de ces derniers les derniers éléments de langage concoctés par le gouvernement israélien et son fidèle serviteur au parlement français j’ai nommé le turbulent M.Habib devrait selon moi apprendre les bonnes manières.Ces arguments fallacieux au possible consistent à faire passer un conflit territorial d’abord en conflit religieux laissant au passage du grain à moudre à une bande d’excités qui confondent allègrement juif et israelien.Confusion qui règne également dans l’esprit un  peu faible de certains gredins comme Mme Morano par exemple.

On comprend l’intérêt de l’administration Netanyahou à utiliser ce genre de supercherie mais qu’un député français qui se dit gaulliste de surcroît s’y laisse prendre et les répète comme un perroquet est indigne.

Passons sur les accusations  venant de l’ambassadeur d’Israël adresses a nos parlementaires qui mettraient le feu a toute un région à case de cette résolution.On n’en a pas fait autant avec les autres pays qui ont adopté le même type de résolution.Que cette dernière mettrait la vie des juifs,des israéliens,en danger…..voila l’argument qui devait faire mouche.Au regard du nombre d’attentats et violences constatés durant la dernière quinzaines force est de constater que les  terroristes n’ont pas attendu la résolution socialiste pour agir et rependre la terreur  y compris dans une synaguogue.Réponse sans doute au tir au fusil d’assaut dans une mosquée…..

Finissons sur le meilleur,l’ump accuse les députés socialistes de vouloir flatter une certaine clientèle électorale ,entendez l’électorat musulman.Les musulmans ne seraient ils pas des français s’ils ont le droit de voter.Flatter une clientèle quand on a M.Goasguen dans ses rangs,quand de

leur propre aveu des candidats ump aux dernières municipales concèdent qu’ils sont allés draguer les musulmans,y compris les islamistes,dans les cités en se présentant en défenseur des traditions et fervent adversaire de la théorie du genre…..Flatter une clientèle cela veut dire que M.Jacob et ses amis distinguent certains citoyens français par leur confession ,c’est exactement ce que font ceux qui crient morts aux juifs en France confondant juifs et israéliens.

C’est exactement ce que font ceux qui veulent transformer un conflit territorial,d’état à état,en un conflit religieux.C’est exactement ce que tente de faire le gouvernement israélien pour masquer sa politique de colonisation .C’est exactement ce que fait l’ump pour attiser les braises et ensuite accuser le gouvernement français  de ne pas assez réagir.

Non seulement ils sont globalement mauvais mais ils sont aussi totalement infréquentables.


03/12/2014

Sarkozy:Mieux vaut tard que jamais…

Sarkozy:Mieux vaut tard que jamais…

 

Monsieur le nouveau président de l’ump,candidat malheureux au dernier scrutin présidentiel en 2012,vient de rembourser au parti qu’il préside les pénalités fiscales qui lui avait été infligées.Pénalites qui selon certains de ses nouveaux amis - M.Fillon en l’espèce - n’avait pas à régler…

Quelques remarques:

Que ne l’a t’il pas fait avant.Avant l’ouverture d’une enquête préliminaire pour abus de confiance à l’initiative des commissaires aux compte de ce parti.Avant M.Sarkozy par la voix de son avocat soutenait mordicus qu’il n’avait pas à payer ces indemnités et qu’il était parfaitement normal que le chéquier de l’ump se substitue au sien….Aprés,dés le 1er décembre,changement de direction,le héros du jour,le nouveau chevalier blanc de la comptabilité électorale règle sa dette à son parti.

Si on peut considérer comme une feuilleton comique toute cette débauche de rendez-vous fortement médiatisés  avec ses ennemis intimes qui vont tourner rapidement en carnaval, lorsqu’il s’agit de telles sommes,de la responsabilité du candidat en terme de déclaration et d’approbation ça devient moins comique.Si M.Sarkozy éprouve aujourd’hui le besoin de régler ces sommes c’est qu’il savait qu’il devait le faire avant.Force est de constater que M.Sarkozy,son avocat,les responsables de l’ump qui se sont succédés sur les ondes pour accuser l’Elysée de complot, les journalistes  de s’acharner et les girouettes  de tourner ont menti…

Au surplus,compte tenu de l’obsession de M.Fillon quant à cette affaire,on peut se demander si ce règlement,ce remboursement,n’était pas une condition à l’avènement d’une paix armée à la tête du mouvement.

Les journalistes de gauche qui se cachent bien à Europe 1 ont encore frappé.Voila comment ils concluent l’article intitulé « INFO E1 - Pénalités de campagne : Sarkozy a décidé de rembourser l'UMP

« Quelques jours après avoir été élu président de l'UMP,le versement de cette pénalité ressemble fort à un geste de l'ancien chef de l'Etat à l'égard de sa famille politique. Son objectif:rassembler et montrer,par les actes, qu'il a véritablement changé. »

En terme d’objectivité,tu ne trouvera pas  mieux ou pire.La vérité est bien plus simple:M.Sarkozy a réglé sa dette en considérant que l’enquête qui le vise directement,et sans doute une des plus dangereuse pour son illustre personne,serait abandonnée.Le Monde pose la question et répond que rien ne peut éteindre cette action.

« Néanmoins, le fait de rembourser cette somme ne change pas la donne judiciaire : la plainte reste valide, puisque l'UMP a payé à sa place, qu'il la rembourse ou non par la suite.

Et on peut se demander également si le fait de régler ce montant après avoir fait en sorte que l'UMP le paie, et avoir assuré que cela ne posait aucun souci, ne peut pas apparaître comme un certain aveu, sinon de culpabilité, du moins qu'il y avait là quelque chose d'irrégulier. »

La campagne qu’a menée ce pitre a été emaillée de tonnes de mensonges,d’approximations,de vilénies en particulier envers M.Juppé,les premiers jours de sa présidence sont à peu de chose prés du même tabac.Le cirque organisé, les reconduites où le monsieur ne cesse de gesticuler pour accaparer l’image -il va bientôt faire construire  un escalier devant l’entrée du siège de la rue de Vaugirard  pour nous refaire les coups des poignées de mains au Palais…..ne va pas convaincre les français que le monsieur qui se prend pour le président de la république alors qu’il n’est que celui d’un parti en faillite financière et politique a changé.Le balai de voitures officielles,les simagrées permanentes pour faire croire que tout le monde il est joli,tout le monde il est beau,pour faire croire que dés qu’enfant prodigue est revenu,l’ump est devenu un petit paradis  ne vont pas convaincre nos compatriotes que tout cela est bien sincère….

Le titre du canard enchainé est fort significatif et reflète parfaitement la situation de l’UMP:

on prend les memes.jpg

Oui,M.Sarkozy recommence….M.Sarkozy a retrouvé son joujou !Les truffes en seront pour leur frais.

Tout recommencera comme en 2004,comme en 2007 et comme ,malheureusement pour ceux qui y croient encore,en 2012!Les mêmes discours sur la démocratie dans le parti au plan des nominations et des désignations des candidats aux élections internes et externes si j’ose dire.Cantonales,régionales,législatives….tout se déroulera dans la plus grande clarté.Sauf que pour ma part qui avait adhéré sur ces principes.La démocratie interne tant vantée,je ne l’ai jamais vue.

Démocratie à tous les étages et M.Sarkozy entend nommer M.Estrosi à la tête de la commission des investitures .A quoi servirait-elle cette commission si tout passe par des primaires au plan local,

Quant à celles et ceux qui ne voudront pas jouer dans le même bac à sable vont comprendre qu’un beau parleur le reste Ad vitam æternam et que l’embrouilleur reste un embrouilleur quoiqu’il dise et quoiqu’il montre.C’est sa nature,on ne change pas une nature,un caractère,un mode de fonctionnement…On le combat si besoin !

http://www.europe1.fr/politique/penalite-de-campagne-sark...

 

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/12/03/po...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu