target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

16/08/2011

Aubry:Imposture,ah bon !

Aubry:Imposture,ah bon !

 

Bien évidemment,ce sondage doit être pris avec les précautions qui conviennent comme tout sondage instantané.

Cependant,l’ayant copié à 6 h00 et à 10h57,les variations constatées ne sont pas exagérées,c’est dire que les chiffres indiqués ne sont pas gonflés par des votes répétitifs effectués la même personne.

A 6 heures,les votes pour la première question étaient de 570 (582*),pour la seconde de 447 (489*),pour la troisième 508 (520*.

Grave démenti des propos de Mme Pecresse.

aubry 1.jpg

aubry 2.jpg

aubry 3.jpg

http://www.rmc.fr/editorial/175049/propositions-anti-dette-daubry-quen-pensez-vous/#sondage_antenne

 

*chiffres enregistrés à 10h57

Pécresse:L’imposture,c’est vous !

Pécresse:L’imposture,c’est vous !

 

 barouin pecresse.jpg

Tiens v’la « miaou » qui se manifeste.A l’occasion de la parution de l’entretien qu’a accordé Mme Aubry au JDD sur ses solutions à la crise,Mme Pecresse rompt le jeune politique pour venir sonner la charge contre la première secrétaire du PS et candidate à la primaire de ce parti.

L’a-t-elle fait en tant que ministre du budget ou en tant que porte-parole du gouvernement.Si c’est dans sa première fonction,parler d’imposture tourne à l’auto-congratulion – Mme Pecresse,au budget,a tout lieu de se réjouir d’avoir réussi cette imposture,seul le fait d’être dans la bande des 4 lui a ouvert un ministère,apparemment,un peu trop lourd pour ses frêles épaules.Sa prestation lors de la dernière pitrerie élyséenne vient nous confirmer notre sentiment,son approche budgétaire de sa réforme des universités aussi,c’est le sentiment du sénateur Marini….Grand expert en la matière…

Si c’est dans sa deuxième fonction,c’est que tout le gouvernement et le premier ministre en tête s’entêtent dans l’imposture qu’est la politique économique menée jusqu’alors.Pourquoi ne pas écouter ou entendre un autre son de cloches (pardon Mme Aubry),pourquoi ne pas vouloir évoluer vers d’autres solutions…Pourquoi s’obstiner dans l’erreur…

Imposture et mensonges semblent être devenus les principaux arguments à la défense d’une mauvaise politique et d’un échec patent.

De quelle imposture Mme Pecresse parle-t-elle ?

De celle commise par Mme Aubry qui ose remettre en cause la politique économique et financière de ce gouvernement.Politique qui nous conduit directement dans un mur,une politique fondée sur le mensonge et le flou artistique le plus complet.Un seul exemple:amusez-vous,amies et amis,à compter le nombre fois que M.Baroin et Mme Pecresse nous ont dit qu’il fallait trouver 3 milliards de niches fiscales à raboter….ce n’est plus de la politique c‘est de la postiche….Depuis le 12 juillet,allez y,comptez….Affligeant(1)….Alors qu’il en manque une bonne dizaine…

 deficit 2012.jpg

Si je comprends bien,critiquer et oser proposer d’autres solutions serait devenu dans notre pays imposture et mensonge.Si on n’est pas menteur,on est au moins imposteur…Maigre argument et singulière vision du débat démocratique.

Ainsi dire que le la TVA à 5.5%pour les restaurateurs n’a pas donné les résultats escomptés mais coûte 3 milliards d’euros à nos finances publiques,c’est mentir.Prétendre et démontrer que la défiscalisation des heures supplémentaires n’a pas dégagé les résultats escomptés au plan du pouvoir d’achat tout en nuisant à la politique de l’emploi,tout en nous coûtant 4.5 milliards d’euros,c’est être un imposteur.

Soit mais à ce compte là Mme Aubry ne serait pas la seule à mériter les foudres de Mme Pecresse et de tout le gouvernement réuni.Quelques uns de ses amis devraient,eux aussi,faire partie du club de menteurs et des imposteurs.

Par exemple :

*Le sénateur Marini:

"C’est valable aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. Par ailleurs, il n’y a pas que du côté des recettes qu’il faut regarder. Il y a des économies importantes à faire sur les allégements de charges sociales sur les bas salaires ou sur le régime favorable des heures supplémentaires. Ce sont des dépenses fiscales très lourdes qu’on peut alléger."

http://www.liberation.fr/economie/01012353883-on-a-plus-que-jamais-interet-a-etre-dans-les-clous

 

*Les experts de l’OFCE

 

heures supplemeaitaires.jpg

 http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/dtravail/WP2010-26.pdf

 

*Le député UMP Jean-Pierre Gorges,co-auteur avec M.Mallot,d’un excellent rapport sur les heures supplémentaires défiscalisées(2).Mme Pecresse n’a pas eu le temps de le lire,comme elle n’a pas eu le temps de lire un rapport émanant des services du ministère du travail qui atteste que seul 40% des salariés pouvant prétendre au régime des heures supplémentaire ont en profité.Que 16% des salariés déclarent que les mesures d’allongement du temps de travail ont permis d’augmenter leur revenu au-delà des hausses habituelles.Ce n’est pas moi,un autre imposteur sans doute,qui le dit mais un rapport de la DARES.

 

dares heures supplementaires.jpg

 http://www.net-iris.fr/veille-juridique/actualite/27954/les-dispositifs-allongement-du-temps-de-travail-vus-par-les-salaries.php

http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/2011-054-1.pdf

 

*la presse:

 

courrier picard.jpg

  http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Chomage-et-heures-sup-en-hausse

Journal que n’apprécie pas beaucoup M.Bertrand….

 

Que d’imposteurs,que de menteurs que voila…Et Mme Pecresse et ses semblables toujours imperturbables,craignant de froisser leur maître à penser celui du « Travailler plus pour gagner plus »(2) continent de se ridiculer,à mentir et à manipuler l’opinion grâce à des moyens peu avouables.Ces moyens - je veux parler de certains medias - s’ils était un peu honnêtes, auraient du depuis longtemps alerter les français - leurs lecteurs - de notre réelle situation et des dégâts causés par les politiques menée depuis 2007.Au lieu de cela on apprend qu’aréopage de journalistes – directeur de journal pour l’un d’entre eux - font campagne pour Nicolas Sarkozy.

C’est une honte qui doit être dénoncée y compris par les medias qui tiennent à leur indépendance.

Imposteur vous disiez…..L’imposture,c’est vous et vos semblables empêtrés dans une idéologie ultralibérale des plus que nuisibles pour notre pays.Ce libéralisme nuit à notre dynamique nationale en réduisant sa population à la pauvreté,à la souffrance sociale et au désespoir…Vous allez me prendre pour M.Mélenchon.Moi je crois au pouvoir des dynamiques pas à celui de l’assistanat.A la logique du « à chacun de ses besoins » moi je dis « à chacun ses moyens »,encore fut-il que la société permette d’exploiter ses moyens,de les faire fructifier.

Je crois que ce sont les politiques ultralibérales que nous connaissons dans la plupart des pays en difficulté – l’Allemagne réussit en faisant le contraire de Cameron et Sarkozy – conduisent au contraire de ce qu’elles prétendent défendre.En appauvrissant les plus pauvres,en déclassant les classes moyennes,elles,ces politiques,créent des sociétés d’assistés.

Un exemple des plus simples:notre croissance de ce dernier trimestre est à 0,une des raisons de ce mauvais résultats est,en partie,une chute de la consommation des ménages…Or,ce trimestre a été celui des soldes,trimestre au cours duquel on connait habituellement un pic de consommation.Personne ne s’est inquiété de cette nouvelle donne dans le comportement des ménages français…Baroin reste confiant….

En tout cas pas Mme Pecresse qui préfère passer son temps à taper sur l’opposition dés qu’elle ose l’ouvrir.

Passe temps favori de cette majorité,ce qui lui permet de masquer ses carences et ses échecs.

 

(1)http://www.google.fr/search?sclient=psy&hl=fr&biw=1360&bih=552&site=webhp&source=hp&q=baroin+niches+fiscales&btnK=Recherche+Google&aq=f&aqi=&aql=&oq=&pbx=

http://www.google.fr/search?aq=f&hl=fr&gl=fr&tbm=nws&btnmeta_news_search=1&q=baroin+niche+fiscale

(2) http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/rap-info/i1012.pdf

http://www.liberation.fr/economie/01012351832-heures-sup-le-rapport-qui-accable

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h9NYaQ4aLA4cdTauEz-g_B6JcYhA?docId=CNG.63bd95ec737a900de43371ac72914a93.2e1

 

(3)Plus va la politique de notre président,plus je m’aperçois de mon erreur à avoir cru en cette baliverne.Qui est l’idiot qui voudrait gagner moins en travaillant plus.

Nous sommes les idiots qui l’avons cru.

 

La sarabande des niches fiscales

La sarabande des niches fiscales

C’était au mois juillet:

baroin nche 1.jpg

http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/baroin-envisage-une-nouvelle-reduction-des-niches-fiscales-14-07-2011-1352920_240.php

 baroin nche 2.jpg

 http://www.liberation.fr/economie/01012349060-baroin-evoque-un-effort-supplementaires-sur-les-niches-fiscales

 

niches fiscales le fig.jpg

 Si les quelque 500 niches fiscales font perdre 72 milliards d'euros de recettes à l'État, c'est parce qu'elles sont très utilisées, par les ménages et par les entreprises. Au point d'être parfois victimes de leur succès. Résultat, en fin d'année, leur coût s'avère plus élevé que ce qui avait été budgété à l'automne précédent, en loi de finances initiale. C'est ce que montrent les «rapports annuels de performance» de 2010, des documents publiés par Bercy mercredi.

Ainsi, la TVA réduite dans la restauration a coûté 3,13 milliards d'euros à l'État en 2010, au lieu des 3 milliards prévus. Si ce dérapage n'est pas gigantesque, il apportera de l'eau au moulin des nombreux détracteurs de cette mesure. Autre niche contestée dont le coût s'est envolé: la prime pour l'emploi (PPE). L'État a dépensé 3,56 millions l'an passé pour ce crédit d'impôt destiné aux travailleurs modestes, au lieu des 3,2 milliards prévus. Et ce alors qu'un autre mécanisme d'aide, le RSA «activité», fait doublon avec la PPE.

L'exonération d'impôt sur le revenu pour les heures supplémentaires, une mesure soutenue par la majorité mais décriée par les socialistes, a, elle, coûté 1,36 milliard en 2010. C'est 160 millions de plus que prévu. Explications: la reprise a favorisé le recours aux heures supplémentaires.

De même, le dérapage du coût du crédit d'impôt recherche - 4,5 milliards au lieu de 4 milliards - peut être vu comme le signe de la vigueur retrouvée de la recherche en entreprises ou, à l'inverse, comme le révélateur de la trop grande générosité de la réduction d'impôt. Le régime du bénéfice mondial consolidé, accordé à cinq groupes seulement (dont Total et Vivendi), a coûté 461 millions au lieu des 302 millions budgétés. De quoi relancer, là aussi, le débat sur cet avantage…

Gouffre du bonus auto

Les documents de Bercy permettent toutefois de noter quelques améliorations. Ainsi, le recalibrage du crédit d'impôt sur le revenu en faveur des équipements écologiques de la maison a porté ses fruits. Pour la première fois, le coût de cette niche a été conforme à ce qui avait été budgété (2,6 milliards). Autre niche importante restée dans les clous: le crédit d'impôt pour l'emploi de personnel à domicile (1,75 milliard). Quant à la niche la plus chère - la TVA réduite pour les travaux du logement -, elle a coûté un peu moins que prévu (5,05 milliards au lieu de 5,15 milliards).

Reste un problème de fond: de nombreux avantages fiscaux ne sont pas considérés comme des niches par le ministère du Budget.

En adoptant une méthode plus exhaustive, Philippe Marini, le rapporteur UMP du budget au Sénat, chiffre à 220 milliards le coût des niches fiscales, loin des 72 milliards de Bercy. Exemple: le bonus-malus automobile n'est pas considéré comme une niche. Pourtant, son coût a dérapé en 2010, atteignant 521 millions au lieu des 126 millions budgétés!

http://www.lefigaro.fr/impots/2011/05/26/05003-20110526AR...

 

Nous sommes au mois d’aout et ça recommence…:

sarkozy niche fiscale.jpg

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu