target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

20/11/2010

Sarkozy : Sacrés journalistes !

Vu dans l’Express de cette semaine :

express.jpg

Lisez bien la conclusion. Si les affirmations du 8 septembre 2010 selon lesquelles il serait impossible que M.Fillon soit reconduit dans ses fonctions ont été démenties, c’est la faute de notre président, son inconsistance permanente. Il ne sait pas choisir,on aurait préféré choisir pour lui.Borloo de préférence contre le bourgeois de la Sarthe. Moins marrant que le gai luron écologiste.Cela aurait permis de donner raison aux rédacteurs de l’article du 8 septembre .Trop fort ces journalistes.Toujours raison,il doivent avoir.

Aucune remise en question, la dialectique qui casse les briques,les journalistes ne sont trompent jamais.On peste contre les intempérances de Mélenchon ,il y a des fois,on ça pourrait nous démanger aussi.

Borloo:Cherchez le conseiller,vous trouverez le perdant!

On l’a échappé belle,croyez-moi…On apprend dans le  Nouvel Observateur decette semaine que l’ex futur premier ministre s’était attaché les services d’un conseiller spécial bien connu dans les milieux du show buisines et de la débine associée. Le célébrissime M.Pierre Charon.

 CCF20112010_00001.jpg

On connait le talent de l’homme aux mille facettes.Gai luron et amuseur du président ,spécialiste de la disgrâce et du reclassement, le président l’a remercié de ses bons mots en le reléguant au Conseil Economique et Social.

Fillon ne pouvant le voir, ni le sentir….ce conseil très spécial s’est entiché de l’échevelé pardon, l’écervelé…le borloose pour le intimes. Beau succès ,il faut le dire…

Décidément ,ce Borloo est un type extraordinaire. Jugement fins et sérieux ,amis surs et sincères,des idées en veux-tu en voilà. Sauf rien ne marche comme prévu…Question de pif ,peut-être .Le nez en politique est aussi important que le nez en parfumerie.Pas de réussite en politique sans nez..Gros nez…..comme notre président :

 sarko gros nez.jpg

Je reste dubitatif,d’ailleurs,sur ce choix.Des éminences grises,il n’en  manque pas quand on va être nommé premier ministre. Des gros ,des maigres, des connus, des inconnus,des compétentes et reconnues, des incompétentes toujours à la ramasse de quelques miettes, des anciennes, des nouvelles,des décaties ,des jeunettes,des « jesaistout »,des novices.Aller choisir celui qui se retrouve en disgrâce présidentielle pour être nommer premier ministre,Fallait oser !.

L’affaire ne s’est pas terminée comme espéré et c’est sans doute pour cela que le gros Pierre est devenu méconnaissable.J’en suis tombé cul par-dessus tête,en un mot j’y croyais pas.Croyez-moi,j’ai eu bien du mal à reconnaitre le sieur Charon lorsqu’il s’est affiché auprès de son nouveau poulain.Pur sang ….il faut dire !

Serait-ce sous les conseils de Carla - son ancienne protégée - qu’il a fondu de la sorte.Jugez du peu:

pierre charon.jpg

 Avant

borloo pogliano.jpg

 

Après

(à droite du premier ministre dans 4 mois)

 

Sans doute les soucis ou le stress de l’attente de la nomination,tant espérée…

Un conseil néanmoins à celui qui doit être bien déçu.Il faut toujours écouter les conseils de ses amis,plus malins que soi,quand le fer est à battre .On gagne du temps et ça évite de passer pour une truffe quand le fer a refroidi. Il est vrai que Pierre Charon a la réputation d’être un putassier de première, souhaitons lui que cette dernière expérience lui aura donner la leçon qu’il mérite.

 

 

 

Borloo :Zozo,non !Super Zozo

Ce que rapporte le Point de cette semaine est édifiant et démontre que M.Borloo,Borloose pour les intimes de M.Fillon,est un type incontrôlable surtout auto-incontrôlable. Panique devant l’évènement ,empêtré dans ses ambitions jusqu'à pire manque discernement, irresponsabilité indigne d’un ministre d’état…..Supposé numéro deux du gouvernement de la France…

Le voilà un épisode bien significatif de la campagne des primaires pour la remaniement .Oui, Ami lecteur, en Sarkozie,on nomme le premier ministre après une campagne électorale ,de promotion dirons-nous.En l’espèce ce fut une campagne d’étripage.

C’est donc la vox populi (la plèbe au travers de sondages publiés à bon escient et sur commande) et aux reprentants du peuple - si bien representé et si peu ecouté -(les parlementaires) qui imposent leurs choix au président.ce n’est plus l’intime conviction et le choix intime du président qui prime.M.Sarkozy a remplacé les interminables pantomimes des consultations de couloirs sous la IV ème  république par un affrontement médiatico-promotionnel entre les protagonistes qu’il se choisit lui-même .Protagonistes issus des partis de sa majorité au gré de quelques vagues bribes de programmes  ou de grands principes jetés à la face du monde comme un Grenelle fiscal ,par exemple,alors que le projet de réforme fiscale était annoncée depuis un bon mois par le même président qui doit nommer le premier qui devra la mener à bien.C’est à se demander si nos responsables politiques de premier plan - premier ministrable surcroît -s’informent et s’inquiètent de ce que dit et souhaite le celui qui va les nommer.

Ainsi,on vu s’affronter un tenants de la rigueur à à un obsédé du tournant social.Comme si l’un ne pouvait pas se conjuguer avec l’autre.Démontrant ainsi l’impasse dans laquelle se trouve dans notre pays,son président et gouvernement. Impasse due,en fait,à la dualité de positions entre le président tout à sa réélection - prêt à toutes les égarements possibles dans cette perspective - et un premier ministre qui tient coûte que coûte à rétablir comme il le pourra une situation financière désastreuse.Un essaye d'assainir et de sauver le peu de meuble qui nous reste,l’autre essaye de se faire aimer.

Revenons à notre allumé…

Le récit qui suit est apparemment authentique et je doute que les journalistes du Point aient pris le risque de se faire assaisonner. Mésaventure borlooesque balancée par quelques bonnes âmes charitables  qui ne lui veulent que du bien. Récit abracadantesque,vous allez rire…

CCF20112010_00000.jpg

 Borloo voyage marseille.pdf

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu