target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

25/06/2015

Taxis/Uber :Quelle meilleure publicité pour la dérégulation….et UBER

Taxis/Uber :Quelle meilleure publicité pour la dérégulation….et UBER

Il suffit daller consulter le compte twitter de cette société pour comprendre qu’en terme de mobilisation les taxis parisiens sont des gros nuls.Gros client de taxis niçois,je défends leur statut contre la jungle que veulent instaurer les Jego et compagnie.Reste quil n’était pas nécessaire d’en arriver à de tels excès compte tenu du fait qu’il y a la loi Thevenoud qui ne demande qu’a être appliquée,que le gouvernement soutient les taxis alors que le ministre de l’intérieur multiplie les déclarations favorables à leur profession et à la défense de leur statut.

A raconter n’importe quoi comme par exemple le fait que M.Macron soit partie prenante dans cette affaire au motif qu’il  était salarié de Goldman Sachs alors qu’il était chez Rothschild en déformant un article publié par Mediapart,en confondant Cour de cassation, et conseil constitutionnel on fait monter la pression inutilement.

Que les syndicats aillent s’adresser aux vrais responsables de cette situation.Celles et ceux qui tiennent aujourd’hui de grand discours sur le guerre civile  par exemple.ce sont ceux-là qui ont commencé à déréglementer leur profession en encourageant la création des VTC dans des proportions inconsidérés et pire que tout permettre à UBER de s’appuyer sur le statut d’auto entrepreneur qui permet de faire absolument n’importe quoi. 

Une fois de plus M.Sarkozy s’appuyant sur le rapport Attali n’est pas assez loin ou trop loin dans l’application des mesures proposées par ce rapport ,c’est ce « pas assez loin » qui a créé cette situation.Toujours le cul entre deux chaises,en a voit le résultat aujourdhui.On déréglemente sans penser à ceux qui seront victimes de cette dernière,on déréglemente a minima  mais on oublie que les taxis ont payé de licences à des prix astronomiques qu’ils payent des charges sociales,des impôts directs et indirects alors que leur concurrents directs se débrouillent comme ils peuvent,pardon comme ils veulent.

A celles et ceux qui vantent les mérites de la déréglementation,des avantages offerts par UBER demandent avant de monter dans le véhicule demandé par la système UBER pop quelle est la nature de ses assurances,s’ils payent des charges sociales,ses impôts,quel est son statut par rapport à la société UBER .Et s’il connait un peu les rues de la ville dans laquelle il travaille.

Enfin,manifestement il y  a des taxis plus intelligents que les taxis parisiens….ceux de Metz ont organisé une journée gratuite….

J’écoute en ce moment France info,croyez que les témoignages recueillis par cette station ne sont vraiment positifs pour l’image des taxis….C’est dommage car cette profession grâce aux jeunes qui y arrivent peut changer,s’améliorer en prenant exemple sur sa concurrence directe.Des imbéciles ont choisi une autre solution soutenus par leur fédération ou syndicats,c’est plus que dommage c’est dramatique car on pourra faire interdire UBER pop mais on ne peut pas condamner les clients qui utilisent des moyens de transports autres que les taxis. Uber a des moyens colossaux,une imagination débordante et le soutien de tous nos néo libéraux qui pensent que le dérégulation crée de lemploi.des emplois à des couts très étudiés si j’ose dire,dérégulation ça veut dire précarité.Il n’y a qu’à consulter les grilles de revenus déclarés par les auto entrepreneurs pour sen convaincre.

J’insiste sur le fait que les mauvaises manières des taxis parisiens nuiront aux taxis dans leur ensemble alors que de se battre pour soutenir cette profession est essentiel car ce que fait UBER dans le transport de personne on pourra bientôt le faire dans tous les domaines…une bonne société de précaires,voila l’avenir que nous proposent les grandes gueules venus pour la plupart de la  nouvelle galaxie républicaine.

M.Bouyges a accompagné son refus de vendre sa société à M.Drahi de paroles qu’il convient de méditer d’autant qu’elles viennent un grand patron. »Tout n’est pas à vendre », »Le tout permis » c’est fini disait en son temps le gourou des républicains,écoutons ces sages paroles et tentons de sauver ce qu’il reste de notre mode de vie.Avec ses défauts et ses qualités.

Il est vrai que les temps sont à la technologie qui envahit tout.Il suffit de l’adapter aux services de nos taxis traditionnels et c’est déjà le cas dans la plupart des grandes villes de notre pays et conserver le système des VTC que les taxis ne condamnent pas s’il est contingenté,seul UBER pop pose problème car c’est manifestement une arnaque proche de l’escroquerie.Gageons que les mesures drastiques annoncées par le ministre de l’intérieur calmeront les esprits et indiqueront à UBER - comme à Berlin et autres villes européennes,en Californie et ailleurs - que tout n’est pas à vendre,que tout n’est pas permis et que c’est la loi du pays où il s’installe qui prime et pas ces projets délirants.

 

 

Ca donne à réfléchir.....

 

 
Grève des taxis : confrontations violentes avec... par lemondefr

delrieux.jpg

jego i tele.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu