target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

14/05/2015

UMP/Cuba:Mais que faisait M.Lellouche à Cuba ?

UMP/Cuba:Mais que faisait M.Lellouche à Cuba ?


Bouclier fiscal: Lellouche désavoue... Lellouche par LePostfr

Ca c’est un dur!

 

Les péripéties cubaines de M.Lellouche sur la toile

 1Visite à Cuba de M. Pierre LELLOUCHE - La France à Cuba

13 déc. 2011 - M. Pierre Lellouche, Secrétaire d'Etat français au Commerce extérieur, a effectué le 8 et le 9 décembre 2011 une visite de deux jours à Cuba, ...

2.Pierre LELLOUCHE A CUBA - Cuba Coopération

10 déc. 2011 - Cuba et la France relancent leur coopération économique Par Tania Hernández | | | La Havane, 10 décembre (RHC) – Cuba et la France ont ...

3.La France veut développer la coopération avec Cuba

12 déc. 2011 - Pierre Lellouche s'est rendu à La Havane pour voir comment les groupes français pourraient décrocher des contrats.

4.Metamag.fr - CUBA - Tatie Danielle doit être contente

La France et Cuba ont convenu de « passer à la vitesse supérieure » en matière de ... Pierre Lellouche a enfin souligné qu'entre Cuba et la France, il y a le ...

Pierre LELLOUCHE - Déplacement à Cuba, les 8 et 9 ...

7 déc. 2011 - ... LELLOUCHE - Déplacement à Cuba, les 8 et 9 décembre 2011. http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/18/11960.pdf ...

7.[PDF]Note aux rédactions Note aux rédactions Visite de Monsieur ...

7 déc. 2011 - Visite de Monsieur Pierre LELLOUCHE,. Secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur. CUBA. Jeudi 8 – Vendredi 9 décembre 2011.

Et voila ce que déclare M.Lellouche dans un communiqué publié sur le site du mouvement des répoublicains….

Pierre Lellouche exprime sa plus grande perplexité quant à la récente visite du Président de la République à Cuba

Compte tenu de la modestie des relations économiques entre la France et Cuba, cette visite en tant que telle ne mériterait pas d'intérêt particulier, sauf dans le domaine du tourisme ou de la coproduction de rhum cubain.

Ce qui rend les choses plus choquantes, c'est qu'un Président de la République extatique dise lui-même avoir « rencontré l'Histoire », en étant reçu par un vieux dictateur en jogging qui, au temps de sa splendeur, n'avait pas hésité à faire fusiller plusieurs milliers de prisonniers politiques, et à emprisonner 40 000 opposants à la fin des années 1960. Ce régime, dirigé aujourd'hui par son frère, continue à arrêter plusieurs centaines de dissidents chaque année, le plus piquant étant que ce « socialisme tropical » n'attend plus aujourd'hui son salut que du retour des touristes et des investisseurs américains.

M. Hollande a donc rencontré l'Histoire, dit-il, mais sans dire un mot des droits de l'Homme. Les « pseudos intellectuels », comme dit Mme Vallaud-Belkacem, et nos concitoyens aussi qui s'intéressent aux droits de l'Homme apprécieront.

Quel est dès lors l'intérêt stratégique de la France dans cette visite ? Encore une fois, celle-ci révèle une cruelle absence de cap de la diplomatie française.

http://www.u-m-p.org/actualites/a-la-une/pierre-lellouche...

Primo:comment sait-il-ce saltimbanque,passé de l’atlantisme le plus militant au chiraquisme et du chiraquisme au sarkozysme idolâtre,que François Hollande n’a pas évoqué les droits de l’homme avec Fidel Castro…..Se posait il les mêmes questions quand M.Sarkozy rencontrait ses amis Bachar,Osni ou Mouammar….que pense-t-il des livraisons de matériel électronique  au régime de M.Kadhafi qui lui ont permis d’emprisonner des milliers de ses opposants. ?

D’autant qu’une fois de plus M.Lellouche y va à la louche,si j’ose dire.Balivernes,manipulations,mensonges,il est vrai qu’il s’adresse aux militants ump et lecteurs du Figaro….

M.Lellouche omet d’indiquer qu’à son arrivée en Guadeloupe le président Hollande s’est expliqué sur point fondamental dans la mise en œuvre d’authentiques relations avec Cuba et ses responsables… » "Nous évoquerons nécessairement la question des droits de l'homme, comme nous l'évoquons partout. Un de mes premiers actes en arrivant à Cuba sera de remettre les insignes de la Légion d'honneur au cardinal Ortega qui a défendu des prisonniers politiques et permis à certains d'être libérés. Nous savons aussi qu'il y aura à cette manifestation un certain nombre de personnalités, ce sera aussi un moyen de pouvoir s'adresser à elles."

francois ortega.jpg

Décorer de la Légion d’honneur  le cardinal Ortega,même si ça ne convient pas à toute l’opposition cubaine,n’est pas anodin,Cher M.Lellouche.Sauf que vous l’avez oublié.Bizarre, vous préférez sans doute voir attribuer cette décoration aux amis de M.Sarkozy.Comme par exemple Serguei Chemezov, ancien agent du KGB et proche de Vladimir Poutine, décoré par  Nicolas Sarkozy, en mars 2011.Au tour de M.Patrick Buisson en septembre 2007, à Guy Wildenstein et autre Mme Balkany…Personnalités éminentes auxquelles ont ajoutera la tailleur du gourou,M.Franck Namani mais aussi à un éminent journaliste (sic) M.Brunet auteur de excellentissime « Pourquoi Sarkozy va gagner »,collaborateur du site boulevard voltaire de M.Robert Ménard…

Secundo:le cap de la diplomatie français c’est d’abord défendre les intérêts de la France et pas ceux de M.Busch un jour ou de M.Poutine un autre et de quelque pitre choisi par M.Sarkozyou aujourd’hui par le président des ripoublicains.

En terme de diplomatie,je pense qu’il n’y a aucune leçon à recevoir de ceux qui s’accoquinent avec le lapin cocaïnomane,qui a rêvé d’avoir fait cesser l’invasion russe en Georgie et d’avoir vendu 126 Rafales à l’Inde.D’avoir été présent le jour où le mur de Berlin et tombé !

Pour un ancien secrétaire d’état au commerce extérieur ce qui précède vaut la peine d’être lu.D’abord en terme de comparaison entre ce dont on parle et ce qu’on fait,question existentielle des sarkozystes puis en terme de constat du gargarisme de ces pourris qui n’ont pas fait ce qu’ils reprochent aux autres de vouloir faire ou fait.Détenant des records de dégrimement et de l’abaissement.En fait,il reproche à François Hollande d’avoir commencé à faire ce qu’il n’avait pas fait hier alors qu’il était en fonction….

En fait il regrette que ce ne soit par leur chef ne soit pas la place de François….Sarkozy chez Castro,un choc de titans !

Modestie des relations économiques entre la France et Cuba….Diantre.qu’il aille consulté le  directeur du  groupe Ricard qui s’apprête à déverser des litres et des litres d’Havana club aux Etat Unis dés l’arrêt de l’embargo,ce qui ne devrait pas tarder si les républicains sont plus intelligents de leurs homologues français.….

Allez demander aux entreprises brésiliennes ce qu’elles pensent des relations économiques avec cette dictature.Qu’il aille demander à la responsable du port de Mariel pourquoi les chinois ont fourni les équipements les plus modernes en terme de transport de containers à son installation.

M.Lellouche ,ourtant toujours très au fait de ce qui se passe a l’international,ne sait pas que le Brésil est le premier fournisseur de Cuba et n’y va pas avec le dos de ma cuillère…

Jugez un peu :

 mega port cuba.jpg

À terme, le port et ses 2400 mètres de quais devraient permettre de traiter un million de conteneurs par an. Une zone franche est prévue pour accueillir les investisseurs étrangers, qui devraient bénéficier de nouvelles conditions avec une loi qui doit sortir en mars.

Les autorités cubaines ont indiqué qu'elles visaient une clientèle d'entreprises de haute technologie, notamment dans l'agro-industrie, les biotechnologies et l'informatique.

Selon la directrice de la Zone de Développement spécial (ZED) de Mariel, Ana Igarza, «des propositions d'investissements» ont déjà été présentées par des entreprises du Brésil, du Mexique, d'Argentine, du Chili et de la République dominicaine.

Une base logistique est déjà en place pour les entreprises étrangères de recherche pétrolière. Une autoroute et une voie ferrée reliant le port à La Havane sont encore en construction.

Mais tous ces projets nécessitent des capitaux qui font encore cruellement défaut à Cuba, notamment en raison de l'embargo américain qui réduit considérablement les candidats au marché cubain.

«Il nous faut des investissements de l'ordre de 3 milliards de dollars par an», a récemment jugé l'économiste cubain Juan Triana, de l'Université de La Havane.

http://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/2014...

 

CMA-CGM signe un accord logistique majeur à Cuba

CMA-CGM a signé un accord sans précédent à Cuba pour développer une plateforme logistique en partenariat avec la société cubaine AUSA. L'armateur marseillais est la première entreprise internationale à conclure un tel accord sur l'île.

Par Annie Vergnenegre

Publié le 12/05/2015 | 15:00, mis à jour le 12/05/2015 | 15:00

C'est sous le haut patronage du président de la République François Hollande, que Rodolphe Saadé, vice-président du groupe CMA-CGM a signé le 11 mai un accord sans précédent à Cuba. Le contrat porte sur la gestion et le développement d'une plateforme logistique de 17 ha dans la zone de Mariel en partenariat avec la société AUSA, première société logistique cubaine.

La plateforme sera intégrée au projet de zone économique spéciale de l'île Mariel ZEDM et gérée par la filiale du groupe marseillais, la CMA CGM LOG. Présente sur l'île depuis 2000, et l'une des trois seules compagnies maritimes à y escaler, CMA CGM est la première entreprise internationale à signer un tel accord de développement logistique à Cuba. 
C'est une nouvelle étape dans l'accélération du développement de la filiale française, créée en 2001, et spécialisée dans le transit international et les solutions logistiques du groupe CMA CGM. 
Le groupe marseillais fondé par Jacques Saadé est aujourd'hui le 3e groupe mondial de transport maritime en conteneurs et le leader français. Il emploie 20.000 salariés dans le monde et 2400 à Marseille où est situé son siège social.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/201...

Le jour même ou le grand expert en politique étrangère qu’est M.Lellouche nous explique que Cuba ne représente rien en terme économique et commercial pour notre pays CMA-CGM signe un accord sur la gestion d’une partie de zone portuaire de Mariel.On rêve ou on cauchemarde devant un tel aveuglement,devant un tel besoin de nuire,de critiquer systématiquement !

 

Le hub de Mariel veut être la porte de Cuba sur le monde

"Méga", c’est le terme qui revient sans cesse pour parler du port de Mariel. Mégaport, mégaprojet, mégagrues, tout y est immense. Mariel, une fois en service, constituera la principale porte d’entrée et de sortie de Cuba, après des décennies de semi-isolement.

La baie se situe à 45 km à l’ouest de La Havane. Et à 200 miles nautiques de Miami. Là se situe tout l’enjeu. Alors que le canal de Panama laissera bientôt passer les géants post-Panamax, il faut aussi trouver les ports capables de recevoir leurs 16 m de tirant d’eau pour répartir ensuite les conteneurs à travers tout le continent américain, Nord et Sud.

Sur les Caraïbes, ils sont trois : Kingston à la Jamaïque,Cartha­gène en Colombie et la future ZEDM, Zone spéciale de développement de Mariel, à Cuba, en plein chantier actuellement.

Un projet soutenu par le Brésil

L’aménagement de ce port est le fruit d’une collaboration entre le Brésil et Cuba. Et d’un pari : celui de la fin de l’embargo américain sur Cuba et de la reprise des échanges commerciaux de l’île avec son voisin nord-américain. En 2009 déjà, dans une des notes confidentielles dévoilées par Wikileaks, le chargé d’affaires américain à Brasilia transmettait à Washington l’insistance des Brésiliens à voir reprendre ces relations interrompues il y a cinquante ans. "Leur projet d’aider Cuba à construire un port en eaux profondes à Mariel n’a de sens que si Cuba et les États-Unis développent une relation commerciale."

L’annonce, en décembre 2014, d’un éventuel réchauffement a donné davantage de crédit à l’opportunité de la ZEDM, même si les Cubains soutiennent évidemment que le port a toute sa raison d’être avec ou sans les États-Unis.

Les investissements étrangers bienvenus

C’est donc la société brésilienne Odebrecht et la cubaine Gaesa (Groupe d’administration d’entreprise SA, filiale du ministère de la Défense) qui ont été chargées de son aménagement. Coût total de l’investissement : 800 M$. Pour la construction du port lui-même et celle de l’immense zone franche qui l’entourera.

Sur cette zone, Cuba vit là encore une "révolution culturelle", c’est le terme employé officiellement, puisque pour la première fois depuis la prise de pouvoir par les hommes de Fidel Castro en 1959, le pays fait clairement appel aux investissements étrangers.
Pour les attirer, la zone franche est dotée de règles spécifiques, avec une loi spécialement adoptée pour les faciliter, des me­sures spécifiques en matière d’imposition ou encore de réglementation du travail.

Un guichet unique permet aussi de limiter la lenteur bureaucratique dont pâtit Cuba...

http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/8...

 

 

M.Lellouche est persuadé,aprés avoir lu les avis de M.Juan-Carlos Rodado publiés par la Tribune,qu’à Cuba on ne coupe que la canne à sucre et qu’on ne fabrique que des cigares….or ce qui précède démontrent le contraire…continuons à écouter ces oracles et nous réussiront comme au Costa Rica,comme dans toute l’Amérique du sud,à se faire « griller »par les chinois et autres européens –tournez votre regard vers le beau pays qui se situe à notre est et grand champion à l’export.

Il est vrai que,pour certains,l’ intérêt de notre pays passe après le leur !

Le plus fin est à venir.Figurez vous que M.Lellouche s’est rendu à Cuba  les jeudi 8 et vendredi 9 de l’année 2011.

http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/doc...

A l’occasion de cette visite voici ce qu’on pouvait lire dans le figaro :

Pierre Lellouche s'est rendu à La Havane pour voir comment les groupes français pourraient décrocher des contrats.

Offensive de charme tricolore à La Havane. Pour la première fois depuis neuf ans, un ministre français a effectué la semaine passée une visite officielle à Cuba. Objectif de Pierre Lellouche, secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur: «Changer de braquet» et «redonner à la France la place qu'elle mérite dans les échanges» avec la plus grande île des Caraïbes.

L'an passé,les exportations françaises s'y sont limitées à 121 millions d'euros, contre 256 millions en 2000. «Notre part de marché n'est que de 1,7% du marché, contre 10% il y a dix ans, regrette le ministre. Paradoxalement, le commerce entre les États-Unis et Cuba est quatre fois plus important, malgré l'embargo américain.»

La France veut passer la vitesse supérieure, multiplier les investissements et retrouver sa part de marché des années 2000. Pierre Lellouche l'a martelé en espagnol aux membres du gouvernement de Raul Castro qu'il a rencontrés jeudi et vendredi. La démarche tombe à pic. Le gouvernement communiste cubain a en effet entamé il y a quelques mois un début de libéralisation économique, en autorisant notamment les entreprises individuelles. Un premier pas.

Priorité à l'agroalimentaire

Il n'empêche. Bien décidé à profiter des opportunités de développement à Cuba, Bercy enverra début 2012 plusieurs missions à Cuba pour évaluer les opportunités d'échanges de produits, de machines et de services dans les secteurs de l'agroalimentaire, des transports, de l'énergie et de l'assainissement des eaux. Objectif: laisser se développer un secteur privé à Cuba susceptible d'accueillir des investissements français.

Pierre Lellouche a suggéré aux Cubains d'accepter plus de créations de coentreprises franco-cubaines, sur le modèle de celle fondée en 1993 par Pernod Ricard et la société d'État Cubaron pour exploiter Havana Club. En mars, le Medef enverra d'ailleurs à La Havane une mission menée par Pierre Pringuet, le DG de Pernod Ricard.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/12/12/04016-20111...

 http://www.ambafrance-cu.org/Visite-a-Cuba-de-M-Pierre,767

 

Pas un mot sur le caractère dictatorial de pays,pas un mot sur les droits de l’homme….

Sacré Lellouche toujours aussi con !Pardon nul.On lui demande de rédiger un communiqué assassin sur la visite du  Président de la république à Cuba,le rédige en oubliant qu’il s’y était rendu en 2011….Preuve que tous ces histrions sont aux ordres de leur gourou,lui obéissent au doigt et à l’œil sans discernement ce qui est fort grave quand on a gouverné notre pays et qu’on souhaite reprendre du service.

Quant à la faiblesse des relations économiques entre nos deux pays,on saura maintenant à qui s’en prendre….depuis sa visite rien de ce qu’il a évoqué,projetté,ne s’est réalisé.

Force est de constater que les responsables de l’ump ne savent plus quoi dire,quoi faire pour nuire à François Hollande et par voix de conséquence à la France sauf à considérer que les gens sérieux – et il y en a encre  dans ce pays – se foutent largement de ce que dit M.Lellouche et ses complices.

Il vrai qu’après la vente de prés de 80 rafales en 3 fournées,si j’ose dire,après avoir réussi faire annuler un contrat démentiel,signé par M.Sarkozy qui permettait aux indiens de fabriquer des Rafales sur leur sol,on comprend qu’ils aient la haine.

Le seul qui rigole c’est Serge,le petit Serge patron du quotidien fielleux qui ne parlent que des échecs de la France et d’Hollande sauf quand Serge encaisse.

 

Pour le plaisir….

 
Laurent Fabius humilie le député Pierre... par LeLab_E1

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu