target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

15/06/2014

FN:M.Coulo,pardon M.Collard,commence sérieusement à gonfler…

FN:M.Coulo,pardon M.Collard,commence sérieusement à gonfler…

 

La députation,cher monsieur,ce n’est pas comme l’avocature.On ne plaide pas pour des clients mais pour les français et la France.

Vous êtes encore une fois intervenu à  la tribune de l’assemblée nationale pour vous livrer à votre éternelle retape envers les pieds noirs et les harkis.Vous êtes manifestement mal tombé car celui des ministres qui vous a répondu est fils de harki.Lui donner des leçon sur le conflit algérien relève de la grosse plaisanterie ou de la bêtise dont vous faites preuve à chacune de vos interventions..

Parler de marxisme à propos des socialistes,ritournelle que vous nous servez à chaque prestation est là le signe éclatant de ces plaisanteries.Que vient faire le marxisme dans les relations entre la France et l’Algérie…..Que vient faire le marxisme dans la guerre d'Algérie,que vient faire le marxisme dans une résolution de circonstance,M.Aboud sentant le boulet de votre parti lui frôlait les oreilles se remet à penser au triste sort des pieds noirs et de leur frères et sœurs(sic) les harkis.

C'est le même Aboud qui aboie dans les travées de l’assemblée pour qu’on parle des vrais problèmes des français,vous mêmes et votre patronne souhaitaient que nous parlions de la vraie vie de nos compatriotes.il parait,selon la fille  du papa devenu infréquentable non pas parce qu'il serait antisémitisme mais parce qu'il gène le parcours triomphal de sa fille,que vous sériez le parti de la vraie vie,si je comprend bien  histoire de l’Algérie française,celle ses pieds noirs ou des harkis c’est la vraie vie des français….3 ou 4 soldats algériens qui se trémousseraient en aval du défilé du 14 juillet ça c’est la vraie de français y compris ceux qui seraient d’origine algérienne…Et le chômage,l’immigration,l’euro,les frontières,l’industrie tout ça à la trappe dés qu’on peut s’en prendre aux arabes car c’est bien ça…Les algériens,c’est les arabes,sauf ceux qui ont une carte d’identité française,ceux là ils sont français et ces français seraient si on en vous croit hostiles à la présence de soldats algériens en ce prochain 14 juillet…selon vous les français d’origine algérienne seraient tous des harkis ou des fils d’harkis…je note d'ailleurs un changement profond dans votre discours.Auparavant nous avions droit à la différence entre français de souche et français de papier,aujourd’hui pour faire passer votre préférence nationale devenue entre temps priorité nationale vous affirmez grâce aux efforts sémantiques de la choupinette a Marine que tout détenteur dune carte d’identité est français. 

Je vous donne un bon conseil cher M.Coulard,mettez vous d’accord entre vous et avec vous-mêmes…

Vous et vos complices de l'ump gaspillez du temps parlementaire avec une résolution qui,j’en suis certain,ne sert à rien...sauf à vous faire briller devant votre clientèle…Singulière vision du travail d’un député de la nation.

Comme la plupart des cadre du parti dont vous n’êtes pas membre mais qui vous a permis de vous faire élire,vous ne maîtrisez aucun des sujets que vous abordez.

A part brasser de l’air et remuer vos petits bras,rien,le néant….Vous n’êtes pas député de la nation,vous êtes un bonimenteur, un vendeur de colifichets,de bimbeloterie  pour flatter votre clientèle .Oh vous n’êtes pas le seul.M.Aboud qui se fait passer pour un pied noir alors qu’il est d’origine libanaise mais élu par une majorité de mes compatriotes d’Algérie qui croient qu'il est un des leurs,les Mariani et consorts sont fait du même calibre,si j’ose dire….petit calibre.De quel droit parlez vous de l’Algérie française et de nos colonies ou protectorats d’Afrique du nord,qu’elle est votre légitimité en la matière si ce n’est l’anti-gaullisme primaire qui fait le lit et le lien de votre mouvement…Vous confondez rapatriés et harkis,vous parlez de l’Algérie française comme si vous y avez séjourné,à défaut d’y être né.Pas de racisme en Algèrie,pas de colons,pas de ségrégation,vous descendez de la planète Orion,cher monsieur…demandez aux juifs d’Algérie sil n'y avait pas de racismes en Algérie...C’était la France affirmez vous mais les descendants de ceux qui vont être présent ce 14 juillet étaient peut être des français….Je vous recommande pour parfaire votre culture coloniale la lecture d’un excellent ouvrage de M.Pierre Nora…"les français d’Algérie".Cette dernière vous évitera de dire une fois de plus des bêtises plus grosses que vous….

Bien évidemment vous jouez sur du velours si on considère l’avis des associations pieds noirs nostalgiques qui n’ont pas l’exclusivité de la représentation de cette communauté,vous croyez être le porte parole de harkis mais vous ne l’êtes pas,jugez de ce qui suit,enfin comment obtenir des autorités algériennes quelle accepte le retour de ces derniers et de leur famille avec des postions comme les vôtres.

« Pour Mohamed Otsmani, délégué de la liaison nationale des harkis pour la région PACA - l'association qui compte la plus grande communauté de harkis en France -, "c'est une grande fierté que les Algériens défilent le 14 juillet, pour la France et pour les harkis". "Je ne suis pas d'accord avec ce qu'il (M. Collard) fait, on est dans un souci d'apaisement entre la France et l'Algérie", a-t-il dit. 
Pour la présidente de l'association "Harkis et droits de l'Homme", Fatima Besnaci-Lancou, "les deux pays doivent travailler ensemble". 

 http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/06/13/97001-201406...

 

Voyez vous cher M.Coullard,le ressentiments,les regrets,la nostalgie je les comprends car moi je suis fils de rapatrié,né en Afrique du nord, je suis même décédant des premiers rapatriés…ceux qui ont essuyé les plâtres si j’ose dire…Une partie de notre famille est restée en Tunisie jusqu’aux événements de Bizerte,la mienne est venue directement en France car mon père était fonctionnaire,une autre est partie directement en Algérie pour se cogner 6 ans de maintien de l’ordre(sic)…Je comprends le ressentiment de ceux-là qui ont tout laissé mais vous que connaissez vous de ces difficultés d’adaptation,de changement radical y compris dans l’équilibre de nos familles.Qui êtes-vous pour parler de nos anciennes difficultés.Y en a marre de faire passer les français d’Afrique du nord pour des mendiants,nos parents ont  refait leur vie en métropole,nous avons été un moteur pour ce pays et nous les descendant de ses colons ou pas,nous sommes d’abord fiers de nos aïeux et fiers de ce que nous avons fait en France,Pays que nous adorions sans le connaitre.Voyez vous cher M.Collard,dans notre famille la Marseillaise on ne la chante pas après avoir bu une coupe de champagne après avoir  gagné une élection…On l’a chanté avec le Général de Gaulle sur la place de la République,on l’a chanté le 30 mai 1968….et pas avec des anciens de la légion des volontaires…On l’a chanté à l’école,au patronage dont mon grand père était le président…

Si je comprends les sentiments des pieds noirs et de leurs descendants,je ne crois pas qu’ils se fassent rouler dans la farine par des personnages de votre espèce.A croire que tous les pieds noirs sont tous des électeurs du Front national.A croire qu'ils ont besoin de charlatans pour les défendre,ils avaient choisi en son temps le triste sire Drumond,les voila affublé d'un avocaillon...d'une demie grande gueule!Une demie solde de l'Algérie française...

Je vais finir cher monsieur Coulard par votre communiqué,cosigné par M.Alliot.en voici le termes qui sont en fait un piètre argumentaire.

« Problème politique d’abord car l’Algérie est un Etat policier dirigé d’une main de fer par une caste prédatrice et un autocrate qui ne se distinguent pas pour leur respect du suffrage et des droits de l’Homme. S’ajoutent à cela des insultes permanentes adressées à la France et des obstructions dans des dossiers aussi emblématiques que celui de l’assassinat des moines de Tibhirine.

- Problème moral ensuite, car comme le relève Gilbert Collard dans sa question au Gouvernement, l’armée algérienne est née au sein même du FLN, organisation terroriste qui a massacré et spolié des dizaines de milliers de personnes sans jamais exprimer le moindre remords ou adresser la moindre compassion envers les victimes. Qui pourrait oublier le discours haineux prononcé à la tribune de l’Assemblée Nationale par le Président Bouteflika en juin 2000 comparant les Harkis à des « collabos » ? Qui peut oublier le problème des profanations des cimetières chrétiens et juifs à ce jour toujours pas réglé ? Qui peut oublier les enlèvements et les milliers de civils disparus dont les familles attendent toujours des informations ?

D’abord la France entretient des relations  d’état à état,nous n’avons pas à juger de la nature politique de ces états sinon nous n’aurions pas inviter M.Poutine,ce qui vous a réjoui je n’en doute pas.

Deuxio ce n’est pas un défilé.La aussi,vielle méthode habituelle du front national on prend un bout de ficelle et on en faut une corde.

Vous remuez la fiente alors qu’il faut atténuer les conflits.Que vient faire la mémoire des moines de Tibhirine dans cette prestation le jour de la fête nationale.Que viennent faire ces profanations de cimetières ,vous avez de parents enterrés là bas….en quelle année ont elles eu lieu ces profanations.Moi j’ai mes grands parents qui y  sont,qui y étaient et j’en fait pas  un motif de guerre contre la Tunisie.qu’est ce que vous voulez qu’on aille libérer nos cimetières,chassez les islamistes qui ont tué les moines de Tibhirine…Au surplus,ces problèmes de cimetières se règlent au fil du temps….Questionner les pieds noirs qui sont retournés en Algérie avant de pérorer à la tribune der l’assemblée nationale.

Dans 20 ans,pour vous refaire une santé si vous êtes encore là,ce dont je doute,vous allez nous parler de la profanation des cimetières chrétiens et juifs,juifs en ce moment je vous conseille amicalement d’éviter ce mot,utilisez plutôt fournée,du massacre de Sétif…Et les algériens vous rendront la pareille avec le massacre de Sétif en 1945 et le reste…

Pour sur,que ce n’est pas avec des engeances de votre espèce que nous allons améliorer nos relations bilatérales franco-algériennes.avec des engeance de votre espèce ce n'est pas demain la veille que nous verrons les harkis autorisés à revenir sur le territoire de leur vraie patrie.

Avec des gens comme vous,des patriotes pur sucre et irréductibles,nous n’aurions jamais fait la paix avec l’Allemagne.Il est vrai que certains membres fondateurs de votre mouvement l’avaient déjà fait pendant l’occupation.

Alors arrêtez votre cinema,cessez de nous emmerder avec vos vielles ficelles clientélistes.

Vous refusez la présence de 3 ou 4 gus venus de l’enfer algérien,au nom du non respect de nos morts…

Vous êtes brave monsieur Coulard… vous êtes un bon patriote…

Aussi,je voudrais savoir ce que vous pensez de ce qui suit en matière de respect de nos morts pendant le second conflit mondial et l’occupation de notre pays.Epoque bénie pour vos aïeux où régnaient la révolution nationale et l’état français du Maréchal Pétain que vous devez honorez à chaque anniversaire de sa mort…Au passage,et pour bien insister,je vous rappelle que nous venons de rendre hommage aux victimes du massacre d’Oradour,à celles qui furent pendus à Tulle…et autres méfaits des troupes d’occupation.des bavures selon  votre président d'honneur et c'est vous les patriotes.

Les patriotes monsieur Coulard,ils s'appellent Guingouin,Manoukian....Daniel Cordier.Marxistes pour les deux premiers,homosexuel pour le second....

Ces bavures selon M.Le Pen ne nous a pas empêché d’inviter Mme Merkel pour célébrer le début de la libération de notre territoire.Voyez que tout peut s’arranger non seulement avec les allemands mais aussi avec les algériens.

 

Jean-Marie Le Pen définitivement condamné pour ses propos sur l'Occupation allemande

le open occupation.jpg

Le HuffPost avec AFP  |  Publication: 19/06/2013 16h13 CEST  |  Mis à jour: 19/06/2013 16h41 CEST

JUSTICE - "En France du moins, l'Occupation allemande n'a pas été particulièrement inhumaine, même s'il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550.000 kilomètres carrés". Cette phrase prononcée en 2005 par Jean-Marie Le Pen vaut au président d'honneur du Front national une condamnation définitive. Suivant l'avis de l'avocat général, la Cour de cassation a rejeté son pourvoi mercredi 19 juin.

Jean-Marie Le Pen avait été condamné pour contestation de crime contre l'humanité à trois mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende par la cour d'appel de Paris le 16 févier 2012 pour ces propos tenus en janvier 2005 dans l'hebdomadaire d'extrême-droite Rivarol.

"Si les Allemands avaient multiplié les exécutions massives dans tous les coins, comme l'affirme la vulgate, il n'y aurait pas eu besoin de camps de concentration pour les déportés politiques"; avait-il dit aussi.

Il avait également présenté une version jugée choquante du massacre d'Ascq (Nord), perpétré dans la nuit du 1er au 2 avril 1944, durant lequel 86 Français avaient été fusillés en représailles après le déraillement d'un train allemand.

"Un lieutenant allemand, fou de douleur que son train de permissionnaires ait déraillé dans un attentat, causant ainsi la mort de ses jeunes soldats, voulait fusiller tout le village : il avait d’ailleurs déjà tué plusieurs civils. Et c’est la Gestapo de Lille, avertie par la SNCF, qui arriva aussitôt pour arrêter le massacre", avait raconté Jean-Marie Le Pen.

Un petit groupe de résistants avait bien saboté un aiguillage, faisant dérailler deux wagons, avait rappelé le maire de Villeneuve-d’Ascq, mais il n'y avait eu aucun blessé. Quant au lieutenant allemand, il avait fait rafler les hommes du village d'Ascq et en avait fait fusiller 86, avant que la gendarmerie allemande, et non la Gestapo, n'interrompe le massacre.

Le 8 février 2008, le tribunal correctionnel de Paris avait déclaré l'ancien président du Front national coupable d'"apologie de crimes de guerre" et de "contestation de crime contre l'humanité". Le 21 janvier 2009, la cour d'appel de Paris avait confirmé la condamnation de Jean-Marie Le Pen pour "contestation de crime contre l'humanité". Mais elle l'avait toutefois relaxé du délit d'"apologie de crime de guerre" sur le dossier d'Ascq et avait jugé certaines parties civiles irrecevables à agir. En revanche, elle avait confirmé intégralement les peines d'amende et de prison.

Jean-Marie Le Pen et les associations déboutées s'étaient alors pourvues en cassation.

Suite du feuilleton judiciaire le 27 avril 2011, la Cour de cassation avait confirmé la relaxe de Jean-Marie Le Pen pour les faits d'apologie de crime de guerre, mais avait annulé le reste. Le dossier avait donc été rejugé, aboutissant à l'arrêt de la cour d'appel qui avait été contesté le 24 mai devant la Cour de cassation.

Les associations déboutées ont également vu leur pourvoi rejeté ce mercredi.

 

Sources:

http://www.frontnational.com/2014/06/non-au-defile-des-tr...

 

Pour celles et ceux que ça intéresse ,le texte de la résolution présentée par M.Aboud

http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion187...

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu