target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

01/04/2014

UMP:Le poisson d’avril de M.Fillon

UMP:Le poisson d’avril de M.Fillon

coe fillon.jpg

Finances de l’UMP : Fillon réclame plus de transparence à Copé

Début mars, François Fillon avait annoncé qu'il exigerait des explications de la part de Jean-François Copé sur la gestion financière de l'UMP à l'issue des élections municipales. L'ancien premier ministre l'avait promis suite aux accusations du Point contre le président de l'UMP sur de supposées surfacturations au détriment des finances du parti. L'affaire Bygmalion a entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire visant implicitement M. Copé.

François Fillon a tenu parole. Il a réclamé, mardi 1er avril lors du comité politique du parti, la mise en place d'un comité de surveillance pour superviser la gestion financière de l'UMP. M. Fillon souhaite qu'un contrôle des finances s'exerce de manière collégiale. « La direction est collégiale, la commission des investitures l'est aussi... Alors pourquoi les finances ne le seraient pas ? », s'interroge un filloniste. L'initiative n'est pas nouvelle : cela fait plus d'un an que l'ancien chef de gouvernement demande - en vain - plus de transparence dans la gestion des comptes du parti.

"CALOMNIE"

Mais le patron de l'UMP n'a pas l'intention de donner suite à cette demande. « Tous les comptes ont été certifiés », assure-t-il au Monde, se disant prêt à mener une opération transparence. « Je suis prêt à rendre public une série de documents comptables dans les semaines à venir pour montrer que toutes les accusations contre moi sont de la calomnie. »

Lundi, MM. Copé et Fillon se sont rencontrés à l'Assemblée pour évoquer la question de la gouvernance de l'UMP. Le député de Paris a plaidé pour une application pleine et entière des nouveaux statuts avec une prééminence donnée au bureau politique statutaire, dont la composition a été renouvelée le 25 janvier, lors du conseil national du parti. Trente membres ont été élus ce jour-là pour siéger aux côtés de la vingtaine de membres de droit. Parmi eux figurent des partisans de François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Xavier Bertrand et Laurent Wauquiez. L'idée de ces derniers est d'imposer ce nouveau bureau politique à la place de celui qui se réunit actuellement chaque mercredi, composé majoritairement de copéistes.

Une certitude : malgré la victoire aux municipales, les tensions restent vives au sein du parti de droite. Renforcé par la performance de son parti aux municipales, Jean-François Copé n'a pas pu s'empêcher de régler ses comptes avec ses rivaux internes. Lors du comité politique, il a lancé en regardant François Fillon et Laurent Wauquiez : « Je n'oublierai pas ceux qui m'ont attaqué pendant la campagne au lieu de me défendre. »

Alexandre Lemarié

http://ump.blog.lemonde.fr/2014/04/01/finances-de-lump-fi...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu