target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

09/03/2014

Sarkozy:Demande express à Maitre Herzog et aux roquets du Sarkocircus.

Sarkozy:Demande express à Maitre Herzog et aux roquets du Sarkocircus.

sarko fanfaron.jpg

M.Sarkozy étant redevenu un simple citoyen après sa défaite en mai 2012,il est assujetti aux mêmes règles que doivent respecter les simples citoyens.Ainsi,parler d’écoutes d’un ancien président de la république est faux sauf à considérer qu’être ancien président de la république est une fonction dans l’état et la république.

Je note à cet égard que celles et ceux qui offusquent de voir un ancien président de la république soit traité comme un simple citoyen(sic) n’ont pas eu tant de grands principes quand on a renvoyé devant un cour correctionnelle jacques Chirac lui aussi ancien président le république.

Dans cette affaire,totalement légale,il a été écouté en tant que citoyen français qui a des conversations avec un avocat lui-même simple citoyen.un simple citoyen qui se fournit un portable acheté sous un fausse identité car il n’a rien à cacher.C’est pas banal comme histoire.Un ancien président qui se comporte comme un brigand…et vous venez donner des leçons.Vous vous félicitez d’avoir deviner(sic) que votre client était écoutée,vous lui acheté une portable sous une fausse identité,drôle de méthode pour des individus qui n’ont rien à se reprocher,et les écoutes reprennent sur le portable bidon.Et vous vous félicitez de cela.

Vous prétendez que M.Sarkozy était écoutée depuis,1 ans,sans le dossier du Monde personne ne l’aurait su,vous ne l'auriez pas dénoncé,pourquoi ?Votre réaction outrée aujourd’hui à propos de ces écoutes que vous considérez bientôt comme illégale n’a pas été l’objet de vos récriminations durant celte année.Vous attendez la publication de l’info sur ces écoutes pour les dénoncer.Pourquoi ne pas l’avoir fait quand vous les avez découvertes,quand vos informateurs dans la police nationale vous en ont alertés

A qui pensez vous vous adresser.A des débiles profonds,à des amnésiques,aux lecteurs de valeurs Actuelles,à Mme Elkrief,à M.Barbier,à M.Thréard.Les français vous ont jetés aux oubliettes en mai 2012,c’est sans doute qu’ils pensaient qu’il y avait quelque chose qui clochait d’abord dans votre politique mais aussi dans vos comportements et votre immense sens de l’état.

Cette grosse embrouille qu’on est en train de monter aux yeux des français avec le concours de certains journalistes est indigne.Ce ne sont pas les juges qui ont transgressé la loi,mais jusqu’à preuve du contraire - M.Herzog se fait fort de démontrer qu’il s’ agit encore un montage politique – Bettencourt,Karachi,Tapie,les sondages de l’Elysée,Buisson,que des complots politiques  après mai 2012,des affaires planquées avant -que M.Sarkozy n’est pas traité avec équité - mais bien M.Sarkozy et son avocat.Et par voie de conséquence,un haut magistrat qui a du se faire enfumer par les deux spécialistes en la matière.Apprenant qu’il avait des visées sur un poste dans la principauté de Monaco,on a du lui promettre un coup de main en arguant des excellentes relations entre le prince et le ouistiti pour obtenir des renseignements ou interventions sensibles mais comme les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent,l’affaire ne s’est pas faite et le haut magistrat est resté une main devant une main derrière.Il a fourni les renseignements et n’a pas eu sa mutation.Le communiqué du service des affaires judiciaires est assassin.S’il est retiré dans les écoutes que des promesses ont été faites à ce magistrat,les juges n’ont pu le savoir que par ce moyen,si le communiqué est formel sur le fait qu’il n’y a pas eu d’interventions c’est que le magistrat s’est fait rouler dans la farine.Ainsi,le communiqué n’est en rien une pièce qui viendrait absoudre  M.Sarkozy de toutes interventions,a minima il n’aurait pas réussi à convaincre les autorités monégasques,sinon on a la confirmation qu’elle a été proposée au requérant  mais pas mise en exécution.

Il faut être un enfant du bon Dieu pour ne pas comprendre la petite manipulation.Hier soir,au surplus,aucune trace de ce communiqué sur les sites officiels de la principauté….Un communiqué qui tombe à 18h39 pendant que l’avocat de M.Sarkozy fait le tour des télévisons – et quelles télévisons –voila qui devrait alerter les âmes sensibles.

Il faudrait qu’on remette un peu les choses à leur juste  place dans ce pays.

Arrêtez de confondre cause et effet.Les écoutes ont été décidées par deux juges d’instruction en fonction de soupçons pas a l’arrache comme le prétend maître Herzog.Il n’y a jamais eu d’écoute sauvage sur le citoyen Hortefeux,sinon pourquoi seraient elles arrivées sur le bureau du ministre de l’intérieur…Pourquoi seraient portées dans des PV d’instruction .Pourquoi M.Hortefeux aurait il été convoqué devant ces juges.Ce ne sont pas les écoutes qui sont illégales mais bien les propos qu’elles ont permis d’enregistrer.

L’ump voudrait nous faire croire que nous sommes en Russie ou en Ukraine.

S’il n’y avait pas eu la mésaventure qu’a connue le commissaire Puech qui s’est permis d’avertir M.Hortefeux de sa prochaine convocation et les détails de ce qu’allaient lui demander les policiers chargés d’une enquête sur les fonds libyens jamais M.Sarkozy n’ aurait été écouté.Bien évidement,Maître Herzog,la petite bande de roquets de l’ump trouvent normal qu’un policier de haut rang que M.Valls voulait promouvoir un poste très important avertisse un ancien ministre de ce qui va lu arriver et fournissant moult détails.C’est ce fonctionnaire qui a trahi son ministre de tutelle pas le contraire.Voila encore un travers de sarkocircus,les hauts fonctionnaire nommés en cette époque bénie pour les affaires sensibles beaucoup moins pour les affaires de notre pays sont des hauts fonctionnaires sarkozystes,on le dit,on l’écrit or un fonctionnaire est au service de l’état qui le rétribue pas au service d’un homme ou d’un clan.Cette affaire Azibert est la démonstration que ce système perdure et que de chasse aux sorcières il n y en pas eu.Or,ce monsieur Azibert a occupé des fonctions importantes durant la période précédente et il est toujours en place…Compte tenu de ce qu’on sait de méthodes en vogue chez M.Sarkozy et sa bande,il fallait s’attendre un jour ou l’autre à ce qu’on voit demander les retours d’ascenseur…

Ils viennent nous dire que les affaires tombent à pic,ils était moins bravaches quand ils ordonnaient de les bloquer de peur de se prendre une gamelle en mai 2012,gamelles qu’ils ont prise malgré toutes les manœuvres délétères et dilatoires.Voila ce qu’on peut lire dans le Monde,vade retro satanas, : 

« Celui-ci rend en mars 2011 une ordonnance où il estime qu'une information judiciaire (une enquête de sa part) est possible.Mais le procureur de la République de Paris, Jean-Claude Marin, qu'on dit proche de Nicolas Sarkozy, s'y oppose. Il estime en effet que le signataire de la convention, Mme Mignon, n'a "pas de pouvoir propre ou personnel", et qu'il faut donc considérer que la convention a été signée par la présidence de la République. Or celle-ci bénéficie, en vertu de l'article 67 de la Constitution, d'une "irresponsabilité permanente, absolue et réelle" pour les actes accomplis en vertu du mandat. En clair, il est non seulement impossible d'enquêter sur Nicolas Sarkozy, mais aussi sur l'ensemble de son cabinet. Une décision que certains constitutionnalistes jugent discutable.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/01/11/immuni...

Voila la position du procureur Marin fidèle sarkozyste lui aussi,on passe à la suite en prenant en compte les postions de son successeur moins sarkozyste apparemment :

« Alors que M. Sarkozy échoue au second tour de la présidentielle, la justice doit statuer sur la plainte de l'avocat des victimes de l'attentat de Karachi, contre le fameux communiqué de presse de l'Elysée. Ce qu'elle fait, fin novembre, alors que la Cour de cassation n'a pas encore rendu sa décision sur l'immunité des proches du chef de l'Etat dans l'affaire des sondages, mais déjà tenu son audience.

C'est cette fois le successeur de Jean-Claude Marin, François Molins, qui rend ses réquisitions. Et il choisit de se conformer à l'avis que s'apprête à rendre la Cour de cassation, et qui contredit celui du parquet de Paris à l'époque de M. Marin. Le 5 novembre 2012, l'actuel procureur de Paris précise : "les membres du cabinet du président de la République ne semblent pouvoir bénéficier d'une extension permanente de l'irresponsabilité du chef de l'Etat, dans la mesure où les causes d'irresponsabilité et d'immunité étant personnelles, elles ne peuvent voir leur champ élargi en l'absence de dispositions contraires"

En conclusion, les collaborateurs du chef de l'Etat n'ont pas à bénéficier de son immunité. Ce que confirme la Cour de cassation le 19 décembre, en assurant qu'"aucune disposition constitutionnelle, légale ou conventionnelle, ne prévoit l'immunité ou l'irresponsabilité pénale des membres du cabinet du président de la République".

C’est ça la démocratie M.Guaino,c’est ça la justice à la mode Sarko M.Guaino.Cessez vos guainories.Ce n’est pas aux socialistes que vous devez des comptes mais aux français.

La vérité elle est toute simple:à force de croire qu’ils n’ont pas perdu les élections ou de si peu,à force de croire de que François Hollande a été élu par défaut,ils considèrent toujours que M.Sarkozy est président  de la république et qu’il doit encore bénéficier de son immunité présidentielle.

C’est le monde à l’ envers.

Je voudrai préciser que celles et ceux qui ne voient pas dans cette affaire,si elle était avérée et vérifiée,un scandale d’état avaient trouvé eux que  affaire Gayet en était une et de la plus haute importance.Capable d’emporter les bases et fondements  de la république et de l’état…

Lisez ce qu’écrivait le fidèle scribe et toutou de service de l’Express….

« Que le président ait pu roucouler,sans le savoir ou en parfaite connaissance de cause, dans un appartement lié à un membre du milieu corse, transforme de plus l'affaire de cœur en affaire d'Etat. Le seul fait que les deux amants aient eu rendez-vous dans un "vis-à-vue" connu d'un photographe - au moins - prouve un grave dysfonctionnement des services de sécurité élyséens ou une coupable inconséquence de François Hollande.  
Affaire Cahuzac, affaire Leonarda, affaire Gayet : le quinquennat Hollande est déjà plus que rempli de scandales, et l'opposition ne manquera pas l'occasion de mettre en cause l'aptitude du chef de l'Etat à diriger le pays. 
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/francois-holla...

L’affaire Leonarda un scandale d’état…Fallait y croire pour l’écrire….Il doit être servi le pauvre épouvantail à moineaux,pisseur de copies a et aboyeur patenté.Buisson,Copé,Sarkozy,madame Nathalie et son ami Miguet,pression sur un haut magistrat,c’est autre chose qu’une affaire de corne cul montée par bfm et I télé.

Et dans le périodique pour emballer le poisson Valeurs avariées

Qui paie la protection de Julie Gayet ?

C’est le député UMP Olivier Marleix qui pose la question : est-il normal que les contribuables aient pris en charge le secrétariat d’une première dame, Valérie Trierweiler, qui n’était pas l’épouse du président ? De même, poursuit le député, les Français ont le droit de savoir si la nouvelle “amie” du président bénéficie aussi d’une protection particulière. Des policiers auraient en effet été aperçus au pied de son domicile parisien…

http://www.valeursactuelles.com/politique/laffaire-gayet-...

Les policiers au pied du domicile,bravo monsieur le député qui comme son collègue Fasquelle va chercher ses informations sur les sites de Soral ou F.de souche,ce n’était qu’un vulgaire montage photo et manque de bol,pour ce bon à rien qui se fait remarquer pour quelques écarts au parlement,Mme Gayet n’est pas domiciliée rue du Cirque….

Que l’ump s’enquière de ses casseroles,elles sont nombreuses et bien vivaces.

Que les avocats évitent de se compromettre avec M.Herzog qui n’est pas en mesure de donner des leçons tant système de défense sont soit des affirmations dignes du pire jus du Figaro ou d’éléments de langage digne du pus tout droit sorti du 144,rue de Vaugirard.

Que de M.Herzog ou de M.Sarkozy était écouté,cette question personne,à ce jour,ne l’a posée a l’immense avocat.Capable d’accuser un juge d’instruction de confondre Betancourt et Bettencourt et repartir comme il était venu.Capable du pire à l’égard de M.de Villepin,grand mai de M.Szpiner qui vient comme par hasard à son secours..De qui se moque-t-on ….

Capable de mentir comme un arracheur de dent sur le secret indispensable du secret des discussions entre l’avocat et son client ,secret que les juges rouges trahissent sur ordre de François Hollande qui lui-même aurait tellement peur du retour du ouistiti qu’il serait capable de tout.Or,c’est faux.Il l’espère….il le souhaite,il l’attend

Il suffisait de lire le Figaro daté du samedi 8 mars,Mme Elkreif,M.Barbier et toute la cour médiatique qui par pur anti Hollandisme –il leur provoque des crise de psoriasis - se pâment devant les exploits d’un gredin,gredin oui.Il n’y a pas d’autres mots pour ce genre d’individu.Ou boivent les paroles d’un baveux qui ne fait pas du droit mais du travers…

A l’attention des journalistes commentateurs et éditorialistes a la petite semaine qui n’ont pas le temps de lire le Figaro…

Qui était garde des sceaux en 2004 ?

« À ce titre, le bâton­nier - Me Christiane Féral-Schuhl (que Le Figaro n'a pas pu joindre vendredi), a d'ailleurs dû être informée à l'époque des surveillances dont l'ancien chef de l'État allait faire l'objet, ainsi que de celles vi­sant Claude Guéant, qui a rejoint le barreau à son départ du gouvernement. Mais le représentant de l'Ordre n'est pas avisé de la nature des indices supposés graves et concordants qui motivent la décision d'intercepter les conversations. »

Les choses ont été donc été faites dans les règles.On aura fini de comprendre,après la lecture de ce billet,l’intérêt qu’ont certains gredins de l’ump ou anciens collaborateurs de M.Sarkozy à inscrire au barreau,ils s’assurent une supposée protection.

Poursuivons la lecteur de cet intéressant article :

« Son prédécesseur, M« Christian Charrière-Bournazel, rappelle qu'avant une loi de 2004, les écoutes étaient interrom­pues ou non retranscrites dès lors qu'un avocat intervenait ; désormais, la sur­veillance se poursuit, au cas où celui-ci serait mêlé à un éventuel délit.

« Le secret professionnel n'est pas un pavillon de complaisance destiné à abriter je ne sais quelle turpitude, tempête l'ancien bâtonnier de Paris. Je crois savoir que la perquisition au domicile de Thierry Herzog a duré une dizaine d'heures, et m'interroge sur cette durée. Dans l'esprit de la loi, si le magistrat instructeur est un chasseur, le juge des libertés et de la détention (JLD, qui doit veiller à la régularité des actes, NDLR) est le garde-chasse. Or le système ne fonctionne pas correctement en France. »

Et Maitre Szpiner(c’est lui le promoteur de la pétition,on en reparlera) de conclure »

« Plusieurs avocats de renom préparaient, vendredi en début de soirée, une prise de position commune, rappelant l'importance capitale du secret professionnel dans le cadre d'une défense pénales digne de ce nom. L'un des signataires expose ainsi : « il faut que la loi nous protège une bonne fois pour toutes des abus de certains juges, qui font écouter des avocats ou perquisitionnent leurs cabinets pour aller à la pêche, fouiller dans les dos­siers. Cette dérive ne date pas d'aujour­d'hui, il est temps que le législateur y mette »

Alors qui dit vrai le bâtonnier Charrière-Bournazel ou M.Herzog et ses petits copains de l’ump appelés à la rescousse….Si maître Szpiner réclame une nouvelle loi c’est que la loi en vigueur aujourd’hui permet aux juges de faire ce qu’ils ont ordonné et fait exécuter….

Cher maître Herzog, ce n’est pas parce que BFM diffuse 50 fois,100 fois la même galéjade qu’elle devient une vérité.

On voit la encore un fois le travers de cette petite bande qui s’est formée autour de l’ancien président de la république .Une bande de je sais tout alors qu’il s’avère au fil du temps,tout au long de toutes les affaires que émergent de tréfonds des tiroirs des procureurs qu’ils sont en fait une bande d’amateurs et pour certains des pieds nickelés avérés et confirmés.A vouloir apprendre à son père a faire des enfants,on en vient à vouloir apprendre  à faire  appliquer le loi à des juges les plus confirmés et des plus expérimentés même s’ils sont nommés par la garde des sceaux actuelle,n’en déplaise à M.Herzog.Il est vrai ,et je lui concède,qu’avec le juge Courroye c’était plus facile.

Voila donc que d’entreprendre des écoutes dans le cadre d’une enquête légale,menée par des juges et non par des officines plus ou moins douteuses est un manquement grave à la démocratie selon M.Guaino,par contre faire pression sur haut magistrat,c’est la démocratie selon l’étalon de Greenwich de la république – monsieur plus républicain que moi tu meurs et qui s’est coltiné sans brocher M.Buisson pendant 5 ans - et que le  fait qu’un président de la république au motif qu’il aurait décidé de changer de vie et de compagne,espionnée,fliqué,objet d’indicateurs,serait un scandale d’état.

Moi je vous,le dis sincèrement et sereinement:il y a des gifles qui se perdent.

 

A lire :

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/est-il-legal-d...

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/sarkozy-sur-ec...

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/nicolas-sarkoz...

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu