target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

26/11/2013

L’Express:Les manipulations continuent.

L’Express:Les manipulations continuent.

 

le drian,système louvois,ump,longuet,morin,l'express

Armée:les chiffres fous du logiciel de paiement Louvois

Par Ludwig Gallet, publié le 26/11/2013 à  16:27

Ce mardi matin, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a enterré le programme de paiement des soldes de l'armée, Louvois. Retour sur deux ans de "désastre" qui ont souvent coûté cher à l'État et aux soldats. 

Un "désastre", une "catastrophe", "indigne" d'un pays comme la France. Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, a annoncé l'abandon du programme Louvois, un système de paiement des soldes de l'armée censé permettre de les gérer et centraliser. Instaurée en 2011, ses dysfonctionnements ont été tellement nombreux que le ministre n'aura mis que deux ans pour revenir dessus. Il faut dire que nombre de militaires se sont retrouvés dans les plus grandes difficultés, entre salaires non-perçus et exorbitants, que l'armée vient ensuite réclamer à ses agents.L'Express revient sur les chiffres les plus fous de ce programme Louvois. 

200 000. Il s'agit du nombre estimé de militaires dépendants du programme Louvois. Il comprend en effet les soldats de l'armée de Terre, la marine, ou encore le service de santé des armées. En revanche, le raccordement de l'armée de l'air avait été repoussé. Il avait été créé en 2011 pour centraliser la gestion des soldes de l'armée, afin de gagner en efficacité  

70 000. Il s'agit du nombre de dossiers de trop-perçus recensés au printemps 2013. Un chiffre dramatique, qui témoigne de l'ampleur des problèmes rencontrés lors de la mise en place du programme. 

130 millions d'euros. Soit le montant total estimé de ces trop-perçus en 2012. Un manque à gagner colossal pour l'État, qui se doit de réclamer le remboursement des sommes versées à tort. Ce qui risque de causer de graves difficultés financières pour les militaires. Sur ce point, le ministre de la Défense estime à 7 ans le temps nécessaire pour obtenir le remboursement de la totalité de ces sommes. Pour y parvenir, il a proposé un plan d'échelonnement. La tâche s'annonce tout de même ardue, puisque un nombre non-négligeable de militaires ont déjà quitté l'armée. 

170. Il s'agit du nombre d'indemnités différentes ayant cours dans l'armée de terre, en fonction du type de mission exercée et du poste occupé. La complexité de ce régime ne favorise donc pas l'efficacité des programmes de gestion des soldes de l'armée. 

42 millions d'euros. Face à l'ampleur des dysfonctionnements, Jean-Yves Le Drian décide en octobre 2012 de mettre en place un plan d'urgence pour avancer les nombreux militaires impayés. Au départ, un fonds de 30 millions d'euros devait être débloqué. Celui-ci s'élève aujourd'hui à 42 millions d'euros. 

25 840. C'est le nombre d'appels reçus par la cellule d'assistance lancée dans le cadre du plan d'urgence, entre octobre 2012 et le 10 avril 2013, relève le rapport des députés Damien Meslot etGeneviève Gosselin-Fleury, présenté le 11 septembre dernier.Le ministre de la Défense avait en effet décidé d'instaurer un numéro vert pour que les militaires puissent être plus facilement entendus. 

453 millions d'euros. Voilà l'ampleur du gouffre financier que représentent les salaires des armées en 2012. Ces 453 millions font référence à l'insuffisance des crédits de masse salariale pour le compte de l'année 2012. Sur ce total, 293 millions seraient directement imputables au programme Louvois. Il faut ici tenir compte des 130 millions de trop-perçus ainsi que de 160 millions "liés au fait qu'un certain nombre d'indemnités dues au titre de 2011 n'ont pas été traitées au moment du démarrage du raccordement de l'armée de terre au système et ont finalement été versées l'année suivante ". 

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/armee-les-chiffr...

(lire les commentaires,les français ne sont pas devenus amnésiques comme semble le croire les gredins de l’UMP)

 Encore un boulet laissé par les génies au gouvernement de gauche et au gouvernement de M.Ayrault.Le système Louvois qui laissera de sacrés dégâts et trous dans la bourse de nos militaires et de leur famille.

L’Express oublie astucieusement les responsabilités des précédents ministres de la défense –messieurs Morin et Longuet – qui ont été incapables de prendre leur responsabilité et de  la seule décision qui s’imposait:arrêter les dégâts de système qui nous aura couté la peau des fesses…

M.Le Drian l’a fait…On n’a pas vu l’UMP s’en féliciter…et le féliciter.

La belle époque au cours de laquelle nos génies ont géré notre pays et ses finances….

LOUVOIS: "deux mois difficiles" selon Gérard Longuet en visite à Vannes

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2012...

Louvois s’invite lors de l’audition par les députés du ministre de la Défense au sujet de l’Afghanistan !

http://www.veteransjobscenter.com/vjc/les-chroniques-de-v...

Louvois : la défausse de Bodin devant la commission de la Défense à l’Assemblée nationale (Par Renaud Marie de Brassac)

http://adefdromil.org/22429

http://www.senat.fr/cra/s20131021/s20131021_2.html

Militaires non payés, pourquoi un tel silence ?

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/12/...

RAPPORT D’INFORMATION DÉPOSÉ en application de l’article 145 du RèglementPAR LA COMMISSION DE LA DÉFENSE NATIONALE ET DES FORCES ARMÉESen conclusion des travaux d’une mission d’information (1)sur la mise en œuvre et le suivi de la réorganisation du ministère de la Défense ET PRÉSENTÉ PAR MME Geneviève GOSSELIN-FLEURY et M. Damien MESLOT,Députés.

http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-info/i1353.asp

Le toupet de M.Morin

Question écrite de l’ancien ministre de la défense à l’actuel ministre de la défense

 « M. Hervé Morin attire l'attention de M. le ministre de la défense sur la situation des militaires stationnés en Nouvelle-Calédonie quant au versement de leurs soldes, en raison de la défaillance du logiciel Louvois. Bien que des dispositions aient été utilement prises auprès des réseaux bancaires locaux pour qu'ils agissent avec compréhension auprès des militaires victimes des insuffisances des ressources versées par l'État par rapport à leur dû, la situation perdure. Les mesures palliatives temporaires mises en place, avec la production d'un justificatif au banquier, pour modérer les frais pour les défaillances qui ne sont pas le fait du client militaire, éviter un interdit bancaire ou l'obtention d'un prêt, sont indispensables mais ne règlent qu'au coup par coup les difficultés rencontrées. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui indiquer quand le système Louvois va-t-il être totalement opérationnel afin que nos militaires puissent être libérés de ces difficultés financières très préoccupantes pour eux.

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-25388QE.htm

Soldes impayées,menaces sur les soldats,familles en détresse ….La Grande Muette s’agite.

http://lesoubliesdelactu.fr/WordPress3/soldes-impayees-me...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu