target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

03/11/2013

Evasion /Séquedin:Les gaités de escadron ou les déboires du maton !

Evasion /Séquedin:Les gaités de escadron ou les déboires du maton!

 

sequedin,taubira,penitentiare,evasion

Drôle d’histoire que cette évasion surprise et nocturne.

Un transfèrement de nuit voila qui est original…C’est sans doute un technocrate du ministère qui l’a ordonné !

Deux détenus,dangereux selon le Figaro moins selon Europe 1,menottés devant alors que la moindre des sécurités commande à menotter derrière ce qui évite les mouvements libérateurs…ou impulsifs !Surtout quand les détenus sont à l’arrière du véhicule et les surveillants devant…45 minutes pour avertir la gendarmerie sans doute un problème de moyen…Il n’y avait pas de cabines de téléphoné public à proximité…

 Je vais vous faire une confidence :je ne voudrai pas être à  place des deux surveillants.

 Les bandes vidéo de l’évasion de Redoine Faïd fournies à TF1 et M6,les complicités de gardiens,les évasions rocambolesques,que toutes ces embrouilles se soient déroulées dans cette prison n’étonne personne.

 Les syndicats réclament en permanence des enquêtes administratives,n’hésitent pas à remettre en cause la Garde des sceaux et les services de la chancellerie,c’est bien.De mon modeste avis,il faudrait mener des enquêtes sur les pratiques de certains matons.

Sequedin : comment deux détenus se sont (encore) échappés

L'opération était encadrée par des membres de l'administration pénitentiaire, a bord d'un véhicule léger. Pourtant menottés à l'avant, selon les informations d'Europe 1, les deux détenus ont réussi a ouvrir la fenêtre du véhicule et à débloquer la sécurité des portes. Ils ont ensuite bondi hors de la voiture, lors d'un arrêt à un feu rouge. Une course-poursuite s'est alors engagée dans le quartier de Sequedin. En vain, les deux détenus ont réussi à semer leurs poursuivants dans ce labyrinthe constitué de rues étroites.

Près d'une heure pour prévenir les forces de l'ordre. La gendarmerie, qui couvre le secteur, n'a été prévenue de cette fuite que 45 minutes plus tard. Les deux hommes, qui ne sont pas considérés comme très dangereux, étaient toujours en cavale vendredi soir et une vingtaine de gendarmes étaient toujours à leur recherche. Cette évasion intervient près de huit mois après celle, plus spectaculaire, du braqueur Redoine Faid, repris au terme de quelques semaines de cavales en mai dernier.

L'opération était encadrée par des membres de l'administration pénitentiaire, a bord d'un véhicule léger.Pourtant menottés à l'avant,selon les informations d'Europe 1, les deux détenus ont réussi à ouvrir la fenêtre du véhicule et à débloquer la sécurité des portes. Ils ont ensuite bondi hors de la voiture, lors d'un arrêt à un feu rouge. Une course-poursuite s'est alors engagée dans le quartier de Sequedin. En vain, les deux détenus ont réussi à semer leurs poursuivants dans ce labyrinthe constitué de rues étroites.

Près d'une heure pour prévenir les forces de l'ordre. La gendarmerie,qui couvre le secteur,n'a été prévenue de cette fuite que 45 minutes plus tard.Les deux hommes,qui ne sont pas considérés comme très dangereux,étaient toujours en cavale vendredi soir et une vingtaine de gendarmes étaient toujours à leur recherche.Cette évasion intervient près de huit mois après celle, plus spectaculaire, du braqueur Redoine Faid, repris au terme de quelques semaines de cavales en mai dernier.

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Sequedin-comment-deux-...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu