target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

14/10/2013

Le Pen:Le Front national n’est pas d’extrême droite…il est seulement extrêmement à droite…

Le Pen:Le Front national n’est pas d’extrême droite…il est seulement extrêmement à droite…


Afin de ne pas subir les foudres de la justice que Mme Le Pen promet à tous ceux qui affirmerait que son parti est d’extrème droite – propos affirmé un jour sur BFM,nié le lendemain au Figaro devant le clown Thréard – je conseille à tous les journalistes -sauf ceux qui scribouillent au Figaro ou à Valeurs Actuelles -,hommes politiques,éditorialistes et autres que compte de notre pays– d’utiliser un nouveau nom pour le parti de Mme Le Pen.

Front national des cornichons,Parti des cucurbitacées extrême

pot de cornichons fn.jpg

 

Avertissement :avant de nommer le parti de Mme Le Pen avec ce nouveau vocable,prenez toute précaution en indiquant - pour éviter que même Le Pen le fasse avant vous - que ce sont les responsables de ce parti qui font partie de la grande famille des cornichons,pas leurs électeurs.

La belle histoire que nous raconte cette brave dame sur le fait que de prétendre que son parti est un parti extrême droite c’est aussi accuser ses électeurs de l’être doit être combattu avec la première et dernière énergies.Non,les électeurs du Front national ne sont pas des cornichons….ils sont seulement des âmes en peine abusables à merci !

Que Mme Le Pen ne nous refasse le coup de son père qui lui aussi s’était insurgé contre le fait qu’on qualifiait son parti d’extrême droite n’impressionne personne et la une de Libération de ce samedi en est le dernier exemple.

liberation 100%.jpg

S’il y a un trait de caractère si j’ose dire,de l’extrême droite c’est bien le mensonge éhontée,l’exagération du type « premier parti de France » avec quasi aucun élu ni national ni local.Le coup de la proportionnelle,c’est bien gentil.Que Mme Le Pen et son fidèle caniche –la choupette neo gaullo-fasco - nous précisent le nombre de candidat élu à la proportionnelle que compte leur parti.Combien de conseillers municipaux,combien de conseillers régionaux.Que Mme Le Pen et son fidèle caniche nous expliquent pourquoi jamais un candidat déjà bien implanté,ayant obtenu de bons résultat au premier tour n’est jamais reconduit,comme à Brignoles comme à Nice,et comme dans la plupart des villes importantes.N’est-ce pas là un signe soit de désertion soit d’une volonté de ne point fixer des élus qui pourraient devenir un contre pouvoir à la toute puissance de Mme Le Pen….

Songez que le candidat FN a Brignoles qui avait été le seul élu en 2011 appelle à voter pour l’UMP  dimanche prochain.Premier parti de France,un beau bordel plutôt !

Mensonge éhonté et calomnie.

Que vient faire M.Robert Schuman dans les simagrées de cette dame patronnesse,oui ce monsieur a voté les pleins pouvoirs au maréchal Pétain,et alors.Il a été ensuite arrêté par la Gestapo et emprisonné à Metz et en Allemagne.

Il s’est évadé et s’est réfugié en zone libre…

Oui M.Mitterrand a reçu la francisque,si nous le savions pas qui le saurait….

La francisque ou la croix de fer au choix au Front national…

Voici parmi la liste des fondateurs du parti des cornichons extrêmes,les noms des grands patriotes qui pour certains portèrent l’uniforme vert de gris.Les malins car ils sont très malins vous diront qu’il y avait aussi des résistants authentiques dans cet aréopage .On se demande bien ce qu’ils y faisaient.Résistant au demeurant ne donne pas de gages quant à des convictions d’extrême droite.

Léon Gaultier, professeur d’histoire, ancien membre de la Waffen-SS, membre fondateurs du conseil national du Front national1, sans avoir de responsabilité particulière.

Pierre Bousquet, secrétaire général du Parti de l'Unité Française et ancien de la division SS Charlemagne. Trouvant le Front national trop modéré, il partira en 1981 pour fonder le Parti nationaliste français ;

Emmanuel Allot dit François Brigneau, ancien sympathisant socialiste membre du Parti frontiste puis milicien, condamné pour collaboration avec les nazis, puis à Ordre nouveau, journaliste à Minute et au Crapouillot, cofondateur avec Antoine Blondin et Pierre Boutang de nombreux journaux comme La Dernière lanterne qui deviendra La Fronde et enfin Rivarol, ancien des Comités Tixier2. Il participe en octobre 1973 à la scission du FN qui donnera naissance l'année suivante au Parti des Forces Nouvelles, rival pendant plusieurs années du FN, auquel il reviendra en 1979 sans y jouer de rôle important pour le quitter de nouveau en 1999 ;

André Dufraisse, ancien secrétaire adjoint de la CGT de Nice puis collaborateur, membre du Parti populaire français (PPF) et de la LVF ;

François Duprat, journaliste et ancien de Ordre nouveau, diffuseur du négationnisme, assassiné en 1978. Les auteurs du crime n'ont jamais été retrouvés ;

Roland Gaucher, ancien trotskyste successivement membre de la Fédération des étudiants révolutionnaires, des Jeunesses socialistes ouvrières, et du Parti socialiste ouvrier et paysanpuis collaborateur au sein des Jeunesses nationales populaires, historien du communisme et romancier engagé dans la dénonciation de la dictature dans les démocraties populaires, journaliste à MinuteInitiative nationale ItinérairesL'Auto-Journal, avec Barthélemy et Brigneau la personnalité la plus influente et la plus décisive sur le nationalisme recomposé de la seconde moitié du XXe siècle. Il quitte le Front national en octobre 1973 puis fonde l'année suivante le Parti des forces nouvelles. Il reviendra au FN en 1979 et le quittera définitivement en 1993 après avoir été entre temps député européen et conseiller régional de Franche-Comté ;

Alain Robert, pour Ordre nouveau et le GUD, quitte le FN dès 1973 pour fonder le PFN. Aujourd'hui membre de l'UMP ;

Victor Barthélemy, ancien membre du Parti communiste français, du Secours rouge international et employé à l'Internationale communiste, rejoint ensuite LVF, puis secrétaire général duPPF (voir son livre de mémoires Du communisme au fascisme), l'un des deux animateurs français avec Maurice Bardèche du Mouvement social européen, partira en mai 1978 ;

 

Pas d’extrême droite Mme Le Pen.on se demande bien pourquoi alors elle aurait salué la mémoire de M.Venner qui s’est suicidé dans la cathédrale Notre Dame pour sauver la France,sa France….si elle ne l’était pas !« Tout notre respect à Dominique Venner, dont le dernier geste, éminemment politique, aura été de tenter de réveiller le peuple de France. MLP ".Comme le rappelle Le Point « Dominique Venner avait milité dans les années 1950 au sein du mouvement nostalgique du pétainisme Jeune Nation et avait été proche de l'OAS. Il était un théoricien très respecté au sein de la mouvance d'extrême droite, notamment pour ses écrits,comme Pour une critique positive, dans les années 1960. ».

Pas d’extrême droite quand on compare le  général de Gaulle au Maréchal Pétain….

Le planqué à Londres et le vieillard courageux à Vichy.

« Il y a toutes sortes de citoyens au Front national, y compris des gaullistes. Mais je ne serai pas plus choqué par le fait qu'on aille déposer une gerbe sur la tombe du général de Gaulle que je ne serai choqué si quelqu'un du Front national déposait des fleurs sur la tombe du maréchal Pétain, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse... 

Pas d’extrême droite quand Marine Le Pen participa à la grande fête de « destra sociale « (http://www.destranazionale.org/), émanation policée du MSI….

 

facebook destra sociale.jpg

https://www.facebook.com/pages/Per-una-destra-sociale-lon...

Elle va devoir faire un procès à ses amis italiens la Marine.» estrema destra » ça veut bien dire extrême droite….

Cette nouvelle lubie,cette nouvelle histoire bien fabriquée a permis à Mme Le Pen de tenir pendant deux trois jours le haut du pavé médiatique.On ne parle que d’elle.Tenez un exemple de gonflage fatalement artificiel.Le Nouvel Observateur publie un sondage qui donnerait une éventuelle première place aux européennes au parti de Marine Le Pen.24% des suffrages qu’ils obtiendraient les cornichons extrêmes.24% ça veut dire que les autres partis en obtiendraient,si je compte bien,76 %…Premier parti de France avec 24% des suffrages à une élection européenne,l’élection refouloir par excellence.Il n’y a que les gogos qui peuvent avaler ce boa….mais oui mes amis c'est vrai  puisque M.Philippot le dit.Une victoire à Brignoles et hop le FN premier parti de France…puisque c’est Marine qui le dit.Autre exemple:34% des français sont proches des idées de Marine Le Pen,les connaissent-ils vraiment.Les 66 % qui ne le sont pas ont disparu….seuls comptent les 34%.Bizarre…

On poursuit :34% des sondés sont donc proches des idées de Marine mais les chiffres sont tous en baisse quand  les questions se font plus précises :60% des personnes interrogées estiment que Marine Le Pen "veut vraiment changer les choses", contre 65% en mai dernier.Elle "comprend les problèmes des gens" pour 44% des sondés (contre 47%) et 31% d'entre eux estiment qu'elle "a des solutions pour sortir le pays de la crise"(contre 37%).  Conclusions du sondeur : « Mais l'image de Marine Le Pen semble évoluer également. Se banaliser peut-être,aussi… »

Quand dans les sondages sur Marine et le FN les chiffres baissent,c’est que son image se banalise…Chez les autres,quand ils baissent ils baissent et quand il agit de François Hollande ils s’écroulent.Allez comprendre !

Il est vrai que ce sondage provient de la feuille satanique Valeurs Actuelles et du sondeur non moins taquin qu’est l’ifop.

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2010/12/15/39-des-f...

Parmi tous ces sondages louangeurs ,à partir desquels on voudrait nous faire croire que Marine Le Pen  est aux portes de l’Elysée…qu’une marche triomphale vers le pouvoir lui est assurée…il y  en a qui dénote quelque peu.Tenez celui là :

 Sondage : 65% des Français ont une mauvaise opinion de Marine Le Pen

Premier constat, en effet, l’héritière de Jean-Marie Le Pen reste fortement impopulaire aux yeux des Français : 65 % d’entre eux en ont une mauvaise opinion et 67 % n’envisagent en aucun cas de voter pour elle à la prochaine élection présidentielle. 

En toute logique, du coup, trois Français sur quatre (74 %) ne lui feraient pas confiance pour gérer le pays, mettant à mal sa double stratégie de normalisation et de professionnalisation du parti.

Second constat, parmi les 5 traits d’image dominants liés à Marine Le Pen, quatre sont négatifs. Ainsi est-elle jugée d’extrême droite (77 %), agressive (71 %), démagogique (62 %) et raciste (58 %). Seul le qualificatif « courageuse » (68 %) vient s’intercaler dans ce top5. 

Le reste du sondage montre une percée significative dans l’électorat de l’UMP.La déliquescence de la direction de parti et son absence de propositions sont me semble être  les principales raisons de cette percée.Marine Le Pen  a raison d'en profiter,c’est sa raison d’être .Elle profite de la faiblesse momentanée de la gauche et d’une sérieuse perte de crédibilité de la droite.Reste à savoir si ces deux phénomènes dureront assez pour que la Le Pen réussisse son pari,ce dont je doute.

http://www.leparisien.fr/politique/sondage-65-des-francai...

 Voyons dans le détail quelques propositions du FN et le sentiments des électeurs en général et de la droite en particulier.

Prenons le travail du dimanche.Mme Le Pen est contre,voyons ce qu’en pensent les français et les électeurs de droite :

« Vous personnellement seriez-vous d’accord pour travailler régulièrement le dimanche », 56 % des sondés ont répondu« non », 43 % « oui »

« Vous personnellement seriez-vous d’accord pour travailler régulièrement le dimanche », 56 % des sondés ont répondu« non », 43 % « oui »

 favorables ou opposés à ce que les magasins qui le souhaitent puissent ouvrir le dimanche », 69 % y sont favorables et 31 % opposés. Ce qui marque une tendance forte : en 2008, ils n’étaient que 52 % à vouloir cette ouverture dominicale.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Sondage.-Le-travail...

http://www.bva.fr/data/sondage/sondage_fiche/1357/fichier...

 

Sur l’euro:

le 17 /09/2102 la tribune publiait cet article dans lqurlon pouvait lire :

Quelque 64% des votants qui avaient pu se prononcer sur ce traité portant notamment sur la création de la monnaie unique lors du référendum du 20 septembre 1992 diraient "non" selon un sondage Ifop pour le Figaro publié ce vendredi. 

Voici cinq chiffres qui illustre cette tendance.

 • Pour 45% des Français, l'euro a été un handicap dans la crise au cours des quatre dernières années. En août 2010, les sondés étaient beaucoup moins catégoriques. Ils n'étaient que 34% à partager cette opinion. A l'inverse, 28% voyaient la monnaie unique comme un atout (contre 23% aujourd'hui) et une majorité (34%) ne tranchait pas.

• Près de 9 Français sur 10 reprochent à l'euro d'avoir fait grimper le niveau des prix.

• Pour 63% des sondés, l'euro à eu des conséquences négatives sur le chômage et 61% sur la compétitivité.

MAIS... une large majorité de Français (65%) ne souhaitent pas revenir au franc. Il y a trois mois, en juin, ils étaient plus nombreux à déclarer vouloir conserver l'euro (74%).

 • Plus largement, la perte de confiance s'étend aux institutions communautaires. Ainsi, un peu plus de trois quarts des Français jugent l'Union européenne inefficace dans la lutte contre la crise économique et 67% pensent que depuis vingt ans, l'UE va dans la mauvaise direction. Ils attendent que les institutions interviennent. C'était le cas début septembre à l'égard de la Banque centrale européenne.

http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europee...

 

Examinons maintenant le fameux sondage IFOP Valeurs Actuelles qui avait tant alerté le landernau.

le pên ifop va.jpg

Les électeurs de l’UMP se rapprocheraient donc des positions de Mme Le Pen.Ah bon ! 38%.c’est grave docteur….

Bien dommage que l’IFOP et Valeurs Actuelles n’aient pas eu la curiosité de demander aux français et aux électeurs de droite sur quels points ils se rapprochaient les uns des autres.

Et ainsi le temps passe et Mme Le Pen monte dans les sondages et dans les scrutins partiels,scrutins dans lesquels ses candidats étaient élus ou fortement implantés.Le canton de Brignoles avait été déjà emporté par un de ses candidats qu’elle a préféré écarter pour celui là et dans l’Oise la surprise a été plutôt la réelection du candidat UMP…qui a bénéficiait du manque de notoriété de la candidate FN.Gros problème pour ce parti qui manifestement ne parvient pas à boucler ses listes pour les prochaines municipales.

Marine Le Pen phénomène politique ou médiatique,percée du Front national effet de sondage ou réel vague de fond….tant que le test d’une consultation sur une élection générale,législatives par exemple,personne peut se prononcer.D’ autant que personne  et c’est grave en cas d’élections ne connait le programme de ce parti.Remarquez comme à chaque fois qu’on va titiller la chef et son caniche comment ils évacuent le problème.Tout est sur notre site internet mais les petits vieux qui nous dit-on s’apprêtent a être les plus gros bataillons d’électeurs de  ce parti vont-ils aller consulter le programme du FN sur internet avant de voter pour Marine ou vont –ils le faire parce qu’ils la voient une ou deux fois à la télévision leur dire qu’ elle va protéger ces pauvres français tombés dans la misère comme la fait son candidat a Brignoles.Leur promettre tout et son contraire des lors que ça les flatte...

Va-ton voter pour Marine ou pour son programme,voila la grande supercherie….

Enfin que le Front national soit d’extrême droite ou pas,tout le monde s’en fout.

Celte question parait très importante aux yeux de sa présidente sauf qu’aucun des autres partis de France d’importance dirais-je ne se la pose.Or pourquoi Mme Le Pen se l’a pose-t-elle elle.C’est que son parti lest effectivement de cette extrême droite,par ses gênes ,par son programme,par ses alliances ou par filiation.

Ce qui est important est de savoir,percevoir si les propositions de ce mouvement pourront sortir la France de la crise dans laquelle elle patauge depuis près d'une bonne tiretaines d’années.

Sortir de l’euro,dynamitage de l’Europe,protectionnisme aux frontières de Europe qui s’avérerait impossible et dés lors le futur gouvernement,s’il y a un jour un gouvernement FN et une présidente,l’appliquerait à nos frontières.Avec les conséquences qu’on connait.

Sans parler d’une politique économique très iconoclaste.Je voudrai à cet égard évoquer un problème d’actualité.Il est fort probable que les groupe automobile chinois Dongfeng va prendre une large participation au capital de l’entreprise Peugeot ,quelle est la position de Mme le Pen à ce sujet.Personne ne lui pose la question.Je note au passage mon désaccord avec le ministre de l’économie et des finances qui ne souhaite pas voir l’état entrait au capital de cette entreprise.Ce !ministre est tellement changeant que tout espoir est permis.

Pour lever toute hypothèque sur le destin de ce parti et son avenir en tant que parti de gouvernement,je proposerai deux solutions :

*Imposer une cure de sevrage médiatique,si j’ose dire,à Mme Le Pen…au minimum  lui consacrait le même temps qu' on consacre à M.Désir…

*Sonder les français sur leur connaissance des solutions que veut apporter ce parti et sa présidente au nos difficultés.

Les compteurs seraient remis dés lors à zéro….

Petites anecdotes:

A Brignoles,selon la journaliste BFM les électeurs lui disent qu’ils ont voté Marine sans même évoquer le nom du candidat,ni le nom du Front national…

Monsieur loupez nouvelle vedette de la quinzaine électorale de Brignoles a réussi à se faire élirai conseiller genre sans publier le moindre élément de programme.C’est ca le Front national.

Alors que le second tour n’était pas joué –un écart de 700 c’est peu en rapport à l’écart du premier tour et la candidate UMP a double son score et on nous dit que le front républicain n’a pas fonctionné –aucun responsable de lump n’est venu soutenir la candidate Mme Delzers.Et M.Copé conseille au premier ministre » de reprendre ses esprits.C’est lui qui a vite intérêt à les reprendre et rapidement changer de discours a l’égard des électeurs de gauche sinon ses cardias en cas de duel avec le FN vont aller se faire rhabiller comme cette pauvre Mme Delzers qui aurait bien voulu appeler au front républicain au soir du premier tous alors qu’elle a été bloquée par les propos incendiaires de M.Fillon et  de son président usurpateur.La déclaration de M.Copé et sa prestation minable devant cette chômeuse au cours de l’émission de M.Pujadas a fait perdre plus de voix à sa candidate que le dernier des tracts du FN.

Y-t-il quelqu'un parmi les responsables de l’UMP ou chez les journalistes pour rappeler à M.Copé que la candidate battue par M.Lopez est celle que présentait l’UMP.

 

La rengaine du front national

Fn élection municipale 1994

 

 

http://books.google.fr/books?id=yDbVpq7RCNkC&pg=PT188...


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu