target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

12/09/2013

Estrosi:J’en apprend de bonnes….

Estrosi:J’en apprend de bonnes….

Deux excellents billets issus du site non moins excellent ficanas.fr.

J’espère que M.Gallo me pardonnera ces reprises et pour me faire pardonner je lui offre une petite publicité bien modeste…

Je signale que ces articles et tous les autres bien sur sont aussi disponible sur Mediapart,en accès libre…

ficanas.jpg

http://ficanas.blog.lemonde.fr/

Christian Estrosi fête son intervention télévisée à Villefranche sur Mer

C’est dans un restaurant de Villefranche-sur-Mer que l’on a retrouvé Christian Estrosi accompagné de Jean-Pierre Rivère, le patron de l’OGC Nice, de l’entraîneur Claude Puel, de quelques joueurs et, surprise, du candidat aux élections municipales, l’avocat André Bezzina.


Plus surprenant c’est qu’il y avait aussi à table des amis du docteur Christophe Trojani, également candidat dans la même commune et opposé à André Bezzina.

La prestation télévisée du président-député-maire de Nice a incontestablement suscité des passions, et nous ne pouvons résister à vous proposer quelques extraits de sa rencontre avec la garde des sceaux Christiane Taubira (un moment d’anthologie).

Il a fêté quoi au fait !

Francophonie : le gros échec de Christian Estrosi.

Ce sont les libanais qui ont défilé les premiers à l’occasion de l’ouverture sur la place Masséna des jeux de la francophonie. Retransmise sur France Ô intégralement (à revoir sur le pluzz), le commentateur signalait qu’à Beyrouth tous les équipements sportifs avaient été créés pour cette occasion. Ce devait être également le cas à Nice puisqu’ils avaient été accordés à la ville, Christian Estrosi ayant promis d’inaugurer le méga stalag Allianz avec cette manifestation.

Une inauguration amusante :

La place Masséna a été aménagée, le tramway hors service, des tribunes érigées et une scène immense construite autour de la statue du puceau pour un spectacle de variétés plaisant, en particulier grâce à la présence des Magic System et, ce qui fut plein d’humour, celle du franco-haïtien Kery James avec un rap sur les banlieues (voir sur Dailymotion) qui va faire grincer des dents Christian Estrosi et Eric Ciotti. Assez rigolote aussi Elisabeth Vidal chantant la Marseillaise en se prenant pour Jessye Norman place de la Concorde, la puissance en moins, et finissant en hoquetant avec de petits éclats de voix…

Une ville bouchée :

Mais que fait on sur cette place Masséna ? Pourquoi bouche-t-on tout le centre de la ville jusqu’au 15 septembre ? A quoi sert donc le méga stade ? La cérémonie de clôture aura lieu au stade Charles Hermann. Dès le premier jour tout le monde se plaint du manque d’organisation de la manifestation éparpillée à droite et à gauche. Quant aux niçois, certains attendent la fin et d’autres se demandent si cela a commencé ! Alors soit le stade n’est pas en mesure d’accueillir la manifestation, soit son coût de location est trop élevé. Il ne faut pas oublier que nous sommes dans ces fameux partenariats public-privé où rien n’est gratuit et où les métropolitains vont devoir débourser de forts paiements pendant des années. L’exemple du Mans avec son stade en faillite est hélas un exemple qui risque de se multiplier, à Nice comme à Lyon ou Lille.

Un problème d’argent :

Alors pourquoi la proposition que Christian Estrosi avait faite en 2013 à Youssouf Fall, le secrétaire général des ministres de la jeunesse et des sports des états francophones, n’est-elle pas respectée ? Il semblerait que le budget de la manifestation ne serait toujours pas bouclé en ce qui concerne la part de la ville. En outre l’appel aux bénévoles, relié sans cesse par le quotidien local, n’a pas porté ses fruits. Et pour couronner le tout les entreprises auxquelles le président-député-maire avait fait appel se sont très poliment désistées.

Un gros problème :

Quand on consulte le site de la francophonie il est écrit : "Le stade Allianz Riviera pourra aussi bien accueillir des manifestations sportives que des spectacles culturels : les VIIes Jeux de la Francophonie, qui auront lieu à Nice du 6 au 15 septembre 2013, seront le premier évènement d’importance à inaugurer le bâtiment." Parallèlement le dallage chinois de la coulée verte est loin d’être terminé. Tout doit être prêt pour les élections, mais rien n’est prêt pour une manifestation internationale. C’est un échec que le quotidien qualifiera probablement de succès !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu