target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

03/08/2013

Le Figaro:De plus en plus rigolo…

Le Figaro:De plus en plus rigolo…

le fig hollande pression.jpg

« Vacheté » sous pression le Françou.

Voila ce qu’il a déclaré durant sa visite en Dordogne


Maïs OGM : Hollande annonce une "prolongation... par BFMTV

Il a fait mieux notre président si mou et il fallait le faire car s’installe en ce moment une tendance à considérer que des juridictions,des institutions de contrôle de nos finances publiques ,de nos règles et lois à vouloir prendre le pas sur le champ politique.Ainsi ce n’est pas à la Cour des comptes de faire notre politique économique,ainsi ce n’est pas au Conseil d’état à dicter nos lois et règlements.Il a donc chargé son ministre de l’agriculture,en Hollandie ce sont les ministres en charge qui agissent,disent et commentent,de mettre les choses au point « le Conseil d'État n'est pas le décideur, ce n'est pas lui qui dit si on peut ou pas interdire les OGM,il ne s'appuie que sur la base juridique pour dire si elle est valide ou pas".

Des charbon ardents,diable.M.le président de la république serait objet de pressions des agriculteurs de France et de Navarre…Le pauvre François toujours embêté qu’il est selon le figaro….Il devrait se reposer plus avec tous ces tracas qui lui colles sur les endosses.

OGM : les propositions des agriculteurs au gouvernement

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), l'Association générale des producteurs de maïs (AGPM) et trois autres associations de cultivateurs ont cosigné une lettre envoyée la semaine dernière au premier ministre pour exposer leurs propositions au gouvernement.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/08/02/20002-20130...

C’est grave docteur Figaro…. Dites nous docteur le président ça le chatouille ou le gratouille tous ces charbons ardents que vous lui trouvez,pardon, inventer…

La FNSEA,le plus grand centre intérêts des céréaliers,des gros céréaliers….l’AGPM,centrale de lobbyistes de production de mais sans aucun rapport avec une centrale syndicale paysanne…

Ceux-là qui ont agi auprès du conseil d’état,c’est eux.Par une myriade d’organisations regroupées au sien d’un même organisme ils ont fait croire qu’ils étaient plusieurs.Et le Figaro évoque les agriculteurs…Comme avec les avocats conseil lors de la discussion de la loi sur transparence,le Figaro a trouvé sa multitude d’opposants à François Hollande.sauf que ce sont tous les mêmes.Un bidonnage de plus,ça fait pas de mal.Tant que les lecteurs le gobent ça fait aussi de l’argent….

maiz europ.jpg

Or le dispositif que le Conseil d’état souhaite voir supprimer n’est pas à l’initiative de ce gouvernement mais de celui dans lequel M.Lemaire était ministre de l’agriculture…C'est-à-dire de M.sarkozy puisqu’il était président de la république et ministre de tout et de rien….

La saisine du Conseil d’état par l’AGPM est bien antérieure à l’élection du président Hollande me semble-t-il.Leur demande,à ceux que le Figaro présente comme des agriculteurs,concerne l’arrêté Le Maire du mois de mars 2012.

le Conseil d'État confime,il a annulé l'arrêté du ministre de l'Agriculture du 16 mars 2012", précise l’institution,déjà en 2011, »La décision des autorités françaises de suspendre la culture du maïs génétiquement modifié MON 810 de Monsanto est illégale, a estimé mardi l'avocat général de la Cour européenne de justice à propos d'une plainte de la multinationale américaine. ».Un moratoire avait été décidé par arrêté ministériel pour contrecarrer cette décision de la cour de justice européenne.Nous étions en mars 2012.

Le Figaro ne va pas oser critiquer un président de la république de gauche de prolonger un moratoire décidé par un gouvernent de droite au risque d’apparaitre tel qu’il est :un opposant tout autant abruti que systématique à tout ce fait le président Hollande y compris quand il respecte  la parole de ces prédécesseurs.Quand elle est bonne,il faut le faire….Vous me direz que démasquer le Figaro est tache facile et déjà faite à maintes reprises,reste que leur en mettre un petit coup dans les gencives de temps en temps ça fait plaisir….

Charbons ardents donc…pour qui en fait.Qu’elle va être la position de l’UMP sur cet avis.

Normalement,qu’est ce qui est normal à l’UMP me direz vous,ce mouvement devrait être fidèle à la décision de l’ancien ministre de agriculture et à la position de son leader naturel,pardon surnaturel puisqu’ il est dieu, parmi les hommes…

OGM magouilles UMP Sarkozy


OGM magouilles UMP Sarkozy par nadysarko

 

Publiée le 29 nov. 2011

"Nicolas Sarkozy a affirmé ce mardi que le gouvernement maintenait son opposition à la culture du maïs OGM Monsanto en France, lors d'une table ronde sur l'agriculture dans le Gers. Le Conseil d'Etat avait invalidé, ce lundi,la suspension de culture décidée par le gouvernement."

Curieux comme je suis,je m’en vais consulter le site du premier parti de France,celui qui devrait irrémédiablement revenir aux manettes (vade retro satanas) en 2017 et remettre la France sur la route du triomphe….

Patatras,je clique sur  « recherchez sur le site »  et complète par OGM.Pas de réponse.OGM connait pas l’UMP…

J’insiste pensant que sous la rubrique agriculture je trouverais mon bonheur.

Grosse déception mes amis,voila ce que j’y trouve….

Je serai agriculteur et électeur de l’UMP,je me ferais un peu de souci.Si depuis février 2013,il en sontencore à critiquer la visite du président Hollande au salon de l’agriculture c’est qu’ils n’ont pas grand chose à dire sur le destin de notre agriculture…A part quelques polémiques d’un jour sur la PAC,rien de bien sérieux…Je m’en vais vérifier qui que céti le secrétaire national à l’agriculture dans hydre qu’est devenue la direction de ce parti…

François GUEANT : Monde rural
Antoine HERTH : Agriculture

Comment que céti qu’ils vont faire pour soutenir la demande de la FNSEA –courroie de transmission de la droite dans l’agriculture française – et rester fidèle à la position du gourou…Charbons ardents qu’ils disent au Figaro…

Les OGM,c’est à l’UMP,comme le gaz de schiste.Ils sont contre quand ils sont au gouvernent et majoritaires à l’assemblée nationale et pour si leurs successeurs sont contre.

Un peu comme au Figaro,toujours contre,tout contre.Et si l’UMP c’était comme le Figaro,et le Figaro comme l’UMP.On se le demande parfois….

Messieurs du Figaro,pour l’heure le  président Hollande n’a pas changé de positions au moins 5 fois comme le font et l’ont fait vos amis de l’UMP.Allez demander des comptes à M.Jacob qui a l’initiative d’une loi sur l’interdiction d’exploitation du gaz de schiste et qui a en tellement fait que depuis on a stoppé toute expérimentation et recherche officiellement.Je dis bien officiellement.Je précise que les plus bruyants des gredins de l’UMP qui s’agitent à propos de l’exploitation éventuelle des gaz de schiste sont signataires de la loi présentée par M.Jacob et votée par l’ancienne majorité.

Contre quand on y est,pour quand on n’y est plus.Facile comme positionnement mais casse-gueule électoralement.Va falloir expliquer à la France d’en bas qu’on veut comme aux Amériques….Ca fait moderne comme ils disent,ça va créer des emplois…Ils ne savent s’il y en a mais ils foncent …Tant qu’on peut emmerder François Hollande,il faut dire qu’on est pour après on verra….

 

Sources et point de repères…

Maïs OGM: un retour des cultures peu probable en France

http://www.liberation.fr/societe/2013/08/01/l-interdictio...

La suspension du maïs Monsanto en France est illégale

Le Point.fr - Publié le 22/03/2011 à 12:49

Les autorités françaises avaient décidé début 2008 d'interdire la mise en culture du maïs OGM "MON 810".

La France a suspendu en février 2008 la mise en culture de l'OGM MON 810 sur le territoire national en recourant à une clause de sauvegarde prévue par la législation européenne et en invoquant des "risques sérieux pour l'environnement". La mesure est provisoire, "jusqu'à ce qu'il soit statué, au niveau de l'Union, sur la demande de renouvellement de l'autorisation de mise sur le marché de cet organisme".

http://www.lepoint.fr/societe/la-suspension-du-mais-monsa...

 

le plus farfelu

OGM: l'UMP dénonce le blocage de la gauche

Par LEXPRESS.fr et , publié le 13/05/2008 à 18:04

L'opposition a déposé plus de 800 amendements au projet de loi sur les OGM. L'UMP dénonce les "bonnes vieilles méthodes" de la gauche et sa "volonté de blocage".

"Volonté de blocage" de la gauche
Le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, Roger Karoutchi, a déploré mardi "une volonté de blocage" de la gauche. "Ca commence à ressembler à de l'obstruction. C'est un jeu un peu politicien. Je regrette une volonté de blocage" de la gauche, a-t-il déclaré à la presse dans les couloirs de l'Assemblée nationale. "Nous changerons si nécessaire l'ordre du jour de l'Assemblée", a-t-il ajouté, alors que les débats sont programmés ce mardi après-midi et dans la soirée ainsi que, éventuellement, mercredi soir.(1)
http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/ogm-l-ump-...

(1)c’est ce qu’a fait la gauche sur la loi pour la mariage pour tous.On se souvient du cirque des gredins et gredines qui appelaient à la guerre civile

Couac à l'UMP : la loi OGM repoussée par l'Assemblée

À la tribune, Jean-Louis Borloo invite les députés à adopter le projet de loi pour «mettre fin à dix années d'esquives et de non-dits». Nathalie Kosciusko-Morizet qui avait provoqué une vive polémique voilà quelques semaines (lire ci-dessous) fait profil bas. Tandis qu'elle achève son intervention, José Bové fait son apparition dans les tribunes du public. Puis vient le temps des motions de procédure, qui permettent aux orateurs de l'opposition d'inviter l'Assemblée à rejeter le texte en débat sans passer à l'examen des articles. Le socialiste Germinal Peiro (Dordogne) soutient une exception d'irrecevabilité, rejetée par 114 voix contre 85. La parole revient ensuite au communiste André Chassaigne et les députés tendent l'oreille. En première lecture, celui-ci avait réussi à faire adopter un de ses amendements grâce au concours de trois UMP et deux centristes. Lorsque le scrutin est annoncé, les députés de la majorité semblent peu pressés de gagner l'Hémicycle. À l'annonce du résultat, peu avant 18 heures, une clameur part des bancs de la gauche.

Nicolas Sarkozy et François Fillon ont aussitôt téléphoné au président du groupe UMP Jean-François Copé pour «lui passer un savon», ont expliqué plusieurs sources à l'AFP. «Il y a quand même un problème de gestion du groupe», ajoute une source gouvernementale, en écho aux précédents «manquements» de la majorité sur plusieurs textes l'automne dernier.

Pour certains le responsable est clairement désigné : «On va tous vous trancher la gorge», lance, dans un sourire figé, un ministre à l'un des proches de Copé. «J'assume mes responsabilités, explique pour sa part le président du groupe UMP, qui a exclu de démissionner. Les blâmes, j'y suis habitué. La définition de “tenir son groupe” est beaucoup plus complexe que certains ne le pensent.»

http://www.lefigaro.fr/politique/2008/05/14/01002-2008051...

Le parcours d'un projet de loi qui embarrasse la droite

Mais, une fois les caméras éteintes, la mise en application par la loi du «Grenelle» connaît ses premiers couacs. Le projet de loi sur les OGM, présenté en Conseil des ministres en décembre, est profondément modifié par la commission des affaires économiques et sociales du Sénat. Un délit de fauchage est créé, «véritable provocation», selon les écologistes. L'examen en première lecture commence, alors que les lobbys pro et anti se déchaînent sur le sort du seul maïs OGM cultivé en France, le MON810. François Fillon tranche : ce sera la suspension.

Raviver des braises mal éteintes

Mais la décision déplaît dans les rangs de l'UMP où les pro-OGM sont majoritaires. Mi-janvier, à Matignon, le président de l'Assemblée, Bernard Accoyer, attaque violemment le secrétaire d'État à l'Écologie : le baiser que Nathalie Kosciusko-Morizet a donné à José Bové devant les caméras donne «l'impression que le gouvernement a cédé devant Bové». Accoyer s'est fait le porte-parole des députés UMP, excédés par la multiplication des comités techniques et rapports d'experts qui vident, selon eux, le Parlement de son rôle. La trop experte NKM en fait les frais. D'autant qu'à l'approche des municipales l'inquiétude des élus grandit à mesure que la cote de Nicolas Sarkozy dégringole. La suspension de la session parlementaire doit calmer les esprits. La sévère défaite de la majorité ne fera que raviver des braises mal éteintes.

NKM accuse et dénonce «un concours de lâcheté et d'inélégance entre Jean-François Copé, qui essaie de détourner l'attention pour masquer ses propres difficultés au sein du groupe, et Jean-Louis Borloo, qui se contente d'assurer le minimum». Tollé. La nouvelle secrétaire générale adjointe de l'UMP est sommée de s'excuser.Nicolas Sarkozy,qui présidera lui-même deux réunions de travail avec les parlementaires pour déminer la question,met les points sur les «i»:«Je souhaite qu'il y ait de la solidarité et (…) que le gouvernement soit uni derrière les décisions qui sont prises, explique-t-il aux ministres comme aux dirigeants de l'UMP. J'ai déjà eu l'occasion de vous le dire quatre ou cinq fois ; je ne le répéterai pas une sixième.» C'était le 16 avril dernier.(2)

http://www.lefigaro.fr/politique/2008/05/14/01002-2008051...

(2) merci à celles et ceux qui ont prétendu que François hollande avait failli à sa promesse de ne pas recevoir les députés à Elysée de relire cet article attentivement.Si on peut nous démontrer que c’est cela qu’a fait l’actuel président de la république….presider deux réunions de travail….

Bruno Le Maire : « Il n’est pas opportun d’autoriser la culture du Mon 810 en France ! »

Sommet du végétal 2012

19/01/2012 | par Arnaud Carpon | Terre-net Média

Lors de son discours de clôture du Sommet du végétal, le 19 janvier 2012 à Dijon, Bruno Le Maire a dû composer avec quelques céréaliers perturbateurs criant ça et là des « On veut des actes ! », des «Bla-bla-bla » et des « Laissez-nous produire des Ogm ! ». Mais en grand orateur, le ministre de l’Agriculture a tenu bon la barre de son pupitre en se contentant d'expliquer sa position sur la coexistence Ogm-non Ogm alors même que la culture de maïs transgénique derniers n'est pas autorisée!

http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-synd...

 

Les semenciers demandent une « vraie réflexion » sur l'innovation

01/08/2013 | Afp

PARIS (France), 01 août 2013 (AFP) - La plateforme Initiatives biotechnologies végétales (IBV), qui réunit semenciers et fabricants de produits phytosanitaires, a demandé jeudi « une vraie réflexion sur l'introduction des innovations nécessaires à l'agriculture », après la décision du Conseil d'État suspendant l'interdiction du maïs transgénique MON810.

« IBV propose au ministre de l'Agriculture de prendre acte de ce nouvel arrêt de la plus haute juridiction administrative française et d'utiliser cette opportunité pour initier une vraie réflexion sur l'introduction des innovations nécessaires à l'agriculture française », indique-t-elle dans un communiqué.

Les signataires jugent « souhaitable que s'instaure un dialogue apaisé autour des technologies de progrès entre tous les acteurs : pouvoirs publics d'une part et les agriculteurs, leurs filières, ainsi que l'industrie semencière d'autre part ». Il « s'agit là d'enjeux économiques et sociétaux de première importance pour la compétitivité de notre pays », estiment le Groupement national interprofessionnel des semences et plants (GNIS), l'Union française des semenciers (UFS) et l'Union des industries de la protection des plantes (UIPP).

http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-synd...

le meilleur minsitre de l'agriculture quand il est tout seul... 

 


Bruno Le Maire : agriculture, zéro pour la... par retoursurinfos

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu