target="_top"> compteur de visite

Avertir le modérateur

16/05/2013

Hollande:France 2 aurait du inviter Sarkozy ou Copé….

Hollande:France 2 aurait du inviter Sarkozy ou Copé….

france 2,hollande,le figaro,le figaromagazine,roquette

Le service public serait il devenu le repaire de tout ce que compte la galaxie anti Hollande.On peut seul le demander à voir la liste de invités qui participeront à la journée ou soirée spéciale concernant la conférence de presse du président de la république.

Certes,M.Roquette a le droit le plus légitime de s’exprimer et sa présence a l’émission « Entre les lignes « sur LCP ne souffre aucune contestation dès lors qu’il est en situation de débat contradictoire.Reste qu’il il n’est pas un commentateur mais un éditorialiste marqué politiquement et fortement partisan,si j’ose dire.Si les responsables de l’information France 2 n’a pas compris que le Figaro Magazine était le succursale de l’UMP,s'ils n'ont pas lu les éditoriaux de ce monsieur c’est qu’ils n’ont pas tout bien compris aux réalités de notre paysage médiatique.

Fournisseur officiel d'elements de langage pour la clique à Copé.

M.Lenglet a toutes les qualités pour juger la politique économique du président Hollande avec ses lunettes libérales,Mme Saint Cricq a toutes les qualités pour juger de intérêt politique de cette conférence de presse,fallait inviter qu’un éditorialiste politique,directeur du Figaro magazine affilié à l’UMP.Et si on le fait,ne serait-il pas normal d’inviter un éditorialiste de gauche ou neutre,il n’en manque pas.Le Nouvel Observateur,Marianne ont dans leur équipe des journalistes fort capables de commenter les exploits présidentiels.

J’en déduis que les téléspectateurs qui ont auront le temps de suivre cette émission n’auront comme fond de réflexion que les observations très éclairées de M.Roquette.Pourquoi ne pas inviter directement M.Sarkozy ou M.Copé.

Il va nous parler de la boite à outils,de la commission européenne qui met Hollande au pied du mur,que sa politique est insuffisante alors que toute l’Europe se félicite des reformes déjà entreprises…par contre il ne s’étonnera pas que la commission nous obligerait à entreprendre une nouvelle réforme des retraites alors que le même Roquette alors qu’il œuvrait à Valeurs actuelles et ses collègues du Figaro se félicitaient de la réforme Sarkozy/Woerth…la der des der qu’ils nous promettaient…il ne s’étonnait pas de la descente aux enfers de notre déficit extérieur,de l’augmentation jamais vue de la dette,de nos déficits.Il ne s’étonnait pas de voir un grand emprunt financé sur les marchés au coup par coup et à 3.5 ou 4%...Jamais il ne s’étonnait de voir M.Sarkozy nous amenait  à une catastrophe annoncée.

Si ce débat était interactif,j’aurai voulu interroger M.Roquette sur ce qui suit :

Retraites : opposition et syndicats affûtent leurs arguments contre la réforme

. Une réforme non financée intégralement

Luc Chatel l'a promis mercredi : cette réforme "va permettre le retour à l'équilibre [du] système par répartition en 2018". Un avis qui n'est pas partagé par les experts. Danièle Karniewicz, présidente (CFE-CGC) de la Caisse nationale d'assurance-vieillesse (CNAV), le déplore : les revenus supplémentaires générés par la réforme ne ramènent pas le système à l'équilibre, mais laissent persister un déficit.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/06/16/retrai...

26 mai 2010 - Interview d'Éric Woerth sur LCI-

 C. Barbier : À quoi ressemblera la taxe promise sur les hauts revenus ? Cela commence où les hauts revenus ?
É. Woerth : On va le fixer. Tout ce qu'on a dit, c'est qu'il faut des ressources supplémentaires. Ce n'est pas le cœur du dispositif, c'est d'abord la démographie parce que le régime par répartition, c'est de la démographie, il n'y a que M. Aubry qui ne veut pas le voir et qui essaye de l'éviter. Mais nous aurons des recettes supplémentaires, sur les hauts revenus, les revenus du capital ; nous verrons comment fixer tout ça. Mais on a encore un mois. J'ai indiqué que nous annoncerons la réforme d'ici le 15 ou le 20 juin, c'est...
C. Barbier : Comme ça les syndicats tiennent leurs congrès tranquillement...
É. Woerth : C'est un délai qu'on s'est fixés dès le mois d'avril ou dès le mois de mars. C'est un délai normal pour discuter, pour concerter. Il n'y a jamais eu autant de concertations sur une réforme je tiens à le dire, et je tiens notamment à le dire à ceux qui considèrent qu'il n'y a pas de concertations, parce que ceux-là, c'est parce que leurs idées ne sont pas retenues. Mais souvent il n'y a pas d'idées, le PS n'a pas d'idées...
C. Barbier : 15 % d'impôts supplémentaires sur les banques...
É. Woerth : Ce sont des idées d'impôts, elle se trompe d'un zéro ! Le PS a même été incapable de calculer le montant de l'impôt sur les sociétés ! Mais je ne vais pas revenir là-dessus.
C. Barbier : Vous ferez payer les retraités, par exemple ?
É. Woerth : Bien sûr que non. Le PS le propose, la machine à penser du PS propose qu'on taxe les retraités ; nous, disons non, on ne doit pas taxer les retraités.

http://www.fonction-publique.gouv.fr/ministre/presse/inte...

Rétablir l’équilibre des régimes de retraite en 2018

http://www.toutpourlesfemmes.com/conseil/Retablir-l-equil...

Source:

Déprogrammation : France 2 retransmet la conférence de presse de François Hollande

Pour la deuxième conférence de presse du quinquennat de François Hollande, France 2 bouleverse sa grille des programmes. La chaîne diffusera cette conférence de presse dès 15h40 ce jeudi 16 mai.

François Hollande avait promis d’organiser une conférence de presse tous les six mois. Au pouvoir depuis un an, le président de la République s’adonnera à cet exercice pour la deuxième fois. Comme la première fois, en novembre dernier, France 2 diffusera en direct la conférence de presse organisée à l’Elysée.

Autour de cet événement, France 2 met en place une émission spéciale, présentée par David Pujadas avec Nathalie Saint-Cricq, François Lenglet, Guillaume Roquette du Figaro Magazine et les envoyés spéciaux de la chaîne à l’Elysée.

Le 13 novembre 2012, la première conférence de presse du quinquennat de François Hollande avec permis à France 2 de doubler l’audience de son access prime-time. 2,5 millions de téléspectateurs avaient été au rendez-vous, soit 18% de la part d’audience.

http://tele.premiere.fr/News-Tele/Deprogrammation-France-...

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu